Oignon de pied : les traitements naturels

01/04/2018
Oignon de pied : les traitements naturels
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,57 / 5)

Pour éviter la table d’opération et 3 mois d’immobilisation

Chère lectrice, cher lecteur,

Les oignons de pied sont aujourd’hui appelés « hallux valgus ».

Je vois d’ici mes lecteurs latinistes, froncer les sourcils.

En effet, l’hallux est le nom latin du gros orteil. « Valgus » signifie tourné vers l’extérieur.

Oui, vous avez bien lu : « vers l’extérieur ».

C’est surprenant puisque, en cas d’oignon, le gros orteil est tourné vers l’intérieur :

Alors pourquoi « Valgus » ?

Parce que le problème vient de l’os qui précède le gros orteil. C’est lui qui dévie vers l’extérieur. Il pousse le gros orteil à migrer vers les autres orteils.

On le voit bien sur le schéma ci-dessous :

Le problème n’est donc pas en haut de l’orteil. Celui-ci est normal et droit.

Le cercle vicieux de l’oignon

Une fois que la tête de l’os est ainsi sortie, elle forme un « oignon » qui va frotter contre la chaussure et s’irriter. Se forment alors des durillons, cors, ampoules, des rougeurs, des gonflements, de plus en plus douloureux.

Cette inflammation fait encore grossir la tête et le cartilage de l’os. Il sort de plus en plus.

Le gros orteil, lui, dévie parfois jusqu’à passer au-dessus ou en dessous du second voire du troisième !

Imaginez la situation. Il faut à tout prix empêcher ça.

L’opération chirurgicale

Si vraiment votre oignon dévie trop, vous n’aurez pas d’autre choix que l’opération chirurgicale.

Trois jours d’immobilisation, trois mois de convalescence, et pas mal de douleur puisqu’il faut ouvrir le pied pour raboter la tête de l’os qui a grossi et le remettre en place.

L’idée est donc de prévenir le problème, ralentir son évolution, tout faire pour conserver la mobilité de vos pieds, et leur beauté.

Prévenir l’apparition de l’oignon

Les oignons concernent les femmes dans neuf cas sur dix, en particulier celles qui ont le pied « égyptien », c’est-à-dire le premier orteil plus long que le second, et des ligaments souples.

Mais cela peut arriver à tout le monde. Dans certaines familles, tout le monde est touché vers l’âge de 40 ans.

Pour prévenir le problème, il vous faut renoncer aux chaussures à talon et aux chaussures à bout pointu.

Il vous faut aussi prendre grand soin de vos pieds, le plus tôt possible, ce qui passe par :

1) De fréquents massages des orteils à l’huile de lavande.

Ça tombe bien, c’est très agréable.

Il faut mettre 100 grammes de fleurs de lavande dans ¾ d’huile de tournesol et les chauffer deux heures au bain-marie, ajouter encore 100 grammes de fleurs et continuer à chauffer deux heures.

Filtrez l’huile pour enlever les fleurs, mettez la dans une bouteille. Conservez votre bouteille bien bouchée dans un endroit obscur et frais.

Faites le plus souvent possible (une fois par jour si vous pouvez, le soir avant de vous coucher) un massage de vos orteils avec quelques gouttes de cette huile, en insistant sur l’articulation à la base de votre gros orteil.

L’huile de lavande réduit l’inflammation et prévient la formation de l’oignon. Si l’oignon est déjà en train d’apparaître, cette huile merveilleuse réduira la douleur et ralentira l’évolution.

En cas d’apparition de durillons et dors, fréquents sur les oignons, il faudra vous rendre chez un pédicure pour les soigner.

2) Bains de pied au sel d’Epsom et à la rue officinale

L’autre soin fondamental des pieds est le bain de pied avec substances relaxantes : sel d’Epsom et rue officinale (la plante des rhumatismes). Cette pratique régulière limitera les douleurs et déformations de vos pieds.

Le « sel d’Epsom » est un sulfate de magnésium, par opposition au sel de table classique (chlorure de sodium).

Il était historiquement très utilisé dans les cures thermales (depuis les Romains) et aujourd’hui dans les spas et centres de bien-être pour ses vertus relaxantes et myorelaxantes (relaxation des muscles). Il fait dégonfler les entorses et diminue la pression artérielle.

La rue officinale séchée est la plante des rhumatismes et douleurs d’arthrite et d’arthrose. Vous en trouverez en herboristerie.

Préparez une infusion de rue que vous verserez dans une bassine d’eau tiède avec deux cuillères à soupe de sel d’Epsom. Laissez vos pieds tremper 20 minutes.

C’est le soin qui évitera que l’articulation ne se déforme trop et ne vous cause trop de douleurs.

3) Que faire quand l’oignon est douloureux

Lorsque l’oignon commence à faire mal, on commence par mettre des bandages et compresses sur le pied pour éviter les douleurs dans les chaussures, que l’on choisira bien sûr confortables (basket).

Il existe aussi un traitement antidouleur à base d’aspirine et d’iode, classique des « remèdes de grand-mère » : écrasez 5 cachets d’aspirine et mélangez avec 10 ml d’iode. Appliquez le mélange tous les soirs sur l’oignon.

Ensuite, le podologue peut vous prescrire une « orthèse », c’est-à-dire un dispositif qui maintient votre gros orteil droit.

Ce n’est pas agréable à porter et on l’utilise d’abord la nuit. Les orthèses, qui sont de formes diverses, apportent un confort précieux qui peut faire régresser la douleur pendant un à trois ans, même si elles n’empêchent pas l’évolution de l’hallux valgus.

Le jour, chaussures larges ou même ouvertes à l’avant sont indispensables si on porte une orthèse.

4) La boisson au laurier contre les oignons

Il existe enfin en naturopathie une boisson réputée contre les oignons.

C’est une boisson au laurier. Elle aurait la vertu d’éliminer les dépôts de sel qui seraient à l’origine de cette déformation de l’articulation.

Durant trois jours consécutifs, boire chaque matin 300 ml d’une tisane de laurier préparée la veille, et qu’on aura conservée toute la nuit dans un thermos (une cuillère à soupe de feuilles de laurier réduites en petits morceaux).

Renouveler ce traitement chaque semaine pendant deux mois. Cette tisane a un fort effet diurétique (fait uriner) et elle est réputée faire baisser la douleur et la taille des oignons dès le 10e jour de traitement.

A votre santé !
Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,57 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Traitement efficace de l’acné

06/04/2018

Mieux que le Roaccutane, ces 5 remèdes naturels pulvérisent votre acné Chère lectrice, cher lecteur, J’ai dit beaucoup de mal du ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,50 / 5)
arrow Lire l’article

Comment les médias façonnent la beauté féminine

21/12/2017

Au secours ! Ce monde devient fou Chère lectrice, cher lecteur, À mon âge (je ne vous dirai pas lequel…), on a vu les décennies p...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,86 / 5)
arrow Lire l’article

Plante chinoise contre les caries et les gencives pourries

10/12/2017

Ne finissez pas avec les dents de Jacquouille la Fripouille Chère lectrice, cher lecteur, L’état de vos dents et de vos gencives ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Oignon de pied : les traitements naturels''

25
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Dorita Bonillo Berna
Dorita Bonillo Berna

Pour l’oignon du pied Ma solution Quand je vois une petite rougeur !! Je place mon talon entre le gros orteil et son voisin !! Quelques minutes suffisent pour que que cela redevienne normal Après avoir mis des chaussures un peu fermées le soir au coucher environ 2 minutes avec… Lire la suite »

Martina
Martina

Bonjour, j’ai oublié d’ajouter que ma belle-mère a subi une opération aux 2 pieds, mais comme elle n’a rien changé à ses habitudes en terme de chaussures et de postures, les oignons sont revenus 10 à 15 ans plus tard, et de ce fait elle m’a déconseillé la chirurgie en… Lire la suite »

Martina
Martina

Bonjour. Il faut surtout voir l’origine, et les postures corps et pieds. J’ai un oignon qui a démarré à l’âge de 18 ans environ et j’ai eu les pieds plats dans mon enfance. J’ai bientôt 60 ans et cela n’a guère évolué. Ma mère me les a soignés en marchant… Lire la suite »

Pascale PILLET
Pascale PILLET

Bonjour, J’ai un oignon au pied qui m’a fait souffrir jusqu’à ce qu’un médecin me conseille d’arrêter le gluten. Résultat : plus aucune douleur depuis six ans. Mon pied a gardé la déformation bien sûr mais elle ne me cause aucune douleur. Ma soeur pourrait raconter la même histoire depuis… Lire la suite »

Jaber
Jaber

« même si elles n’empêchent pas l’évolution de l’hallux valgus. »
Pourquoi l’orthese n’empechent pasl’evotution ?

Françoise Le Rouzic
Françoise Le Rouzic

Je suis podologue retraitée,bien que tous les chapitres de votre article soient intéressants , je me permets d’y ajouter quelques remarques: les orthèses de nuit sont inutiles, la correction est effectuée uniquement au repos ( puisque nocturne) et dès que le patient pose le pied au sol au réveil la… Lire la suite »