Après une expérience inédite, il change d’avis sur l’homéopathie

28/05/2019
Après une expérience inédite, il change d’avis sur l’homéopathie
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,50 / 5)

Homéopathie : une expérience renversante fait changer d’opinion un professeur de médecine

« La guerre de l’homéopathie touche peut-être bientôt à sa fin », a annoncé le journaliste médecin Jean-Yves Nau, le 4 avril 2019.

« Après de longs atermoiements, Agnès Buzyn devrait prochainement décider le déremboursement des médicaments homéopathiques [1]. »

Le Dr Nau est optimiste !

S’il suffisait que l’homéopathie soit déremboursée pour que, enfin, les adversaires de l’homéopathie arrêtent de nous casser les pieds !

Je n’y crois pas, vous l’avez deviné.

Le remboursement ne fait pas de différence (mais c’est une question de justice)

Ce qui les rend fous et agressifs, au point de multiplier les « tribunes » haineuses dans les journaux, ce n’est pas qu’on nous rembourse – au taux réduit de 30 %, rappelons-le – le prix de tubes de granules qui excèdent rarement les 2 euros !!

Pour être remboursés, encore faut-il qu’ils soient prescrits par un médecin. Or une consultation par un médecin homéopathe varie de 30 à 55 euros, pour la bonne raison que cela dure beaucoup (beaucoup) plus longtemps qu’une simple consultation conventionnelle à 25 euros.

Le remboursement de la consultation ne s’appliquant que sur les fameux 25 euros, le reste du prix est intégralement à la charge du patient. Ce ne sont donc pas les quelques centimes de remboursement sur les granules qui feront une différence, même si c’est une question de justice vis-à-vis de personnes qui font économiser des sommes importantes à la Sécurité sociale.

Un problème de foi, ou même de religion

Non, le vrai problème, c’est la croyance, j’oserais même dire la foi dans la « religion de la médecine scientifique ». Cette foi qui est ébranlée par l’homéopathie et par toutes les personnes qui constatent des guérisons « inexpliquées » grâce à l’homéopathie [2].

C’est cela qui démange, qui énerve et qui pousse des personnes par ailleurs raisonnables à devenir agressives avec les autres. C’est cela qui explique la « guerre de l’homéopathie » dont parle le Dr Nau, guerre qui n’a lieu qu’à cause des adversaires de l’homéopathie, car les autres ne demandent qu’une chose : qu’on leur fiche la paix.

Mais tous les va-t-en-guerre de la médecine scientifique ne sont pas entièrement bornés. Il arrive que certains ouvrent les yeux. C’est rare, j’en conviens, et quand cela arrive, c’est compliqué et douloureux. L’histoire qui suit en est un bon exemple.

Il s’agit du témoignage de Marie-Françoise Chamberlain, pharmacienne et homéopathe [3].

Une expérience renversante en homéopathie

Marie-Françoise a obtenu son diplôme d’homéopathe en 1984 à la faculté de Lille, qui formait des étudiants dans ce domaine et délivrait des diplômes tout ce qu’il y a de plus officiel (cette formation et le diplôme ont été suspendus à la rentrée dernière, suite à des pressions [4]).

Voici ce qu’elle explique dans une lettre qui circule sur les réseaux sociaux :

« Lors de la remise de mon diplôme universitaire d’homéopathie à la faculté de Lille en 1984, je fus très étonnée de voir monsieur le Professeur Cazin, Doyen de la faculté de pharmacie, présent à cette cérémonie.

J’avais eu ce professeur de pharmacologie pendant mes études de pharmacie et je connaissais son hostilité ouverte à l’encontre de l’homéopathie. »

En effet, le Pr Jean-Claude Cazin avait changé d’avis, puisque c’était lui-même qui, en tant que doyen de la faculté, avait lancé l’enseignement de l’homéopathie au sein de l’institution.

Il était donc devenu un fervent partisan de l’homéopathie. Par quel miracle ?

Marie-Françoise le raconte.

Les laboratoires Boiron avaient demandé quelques années auparavant de faire des recherches sur des rats pour prouver l’efficacité de deux remèdes homéopathiques : Phosophorus 9CH et Arsenicum album 9CH.

Recherches particulièrement « brutales », puisqu’il s’agissait dans les deux cas de donner à ces pauvres animaux une dose de poison mortelle à 100 %, puis de donner à un groupe le traitement homéopathique correspondant, à l’autre rien du tout, pour les sauver.

Convaincu qu’il s’agissait d’une arnaque, le Pr Jean-Claude Cazin décide d’en profiter pour prouver « une fois pour toutes » l’inefficacité totale de l’homéopathie. Il demande que les recherches soient faites dans son laboratoire.

« Il donna donc le protocole à suivre à ses laborantins. Quelque temps après, la personne qui avait réalisé l’expérience vint le voir, bien embarrassée, lui expliquant qu’elle avait refait plusieurs fois le protocole, mais qu’à la fin, en vérifiant les résultats, les seuls rats survivants étaient ceux qui avaient reçu les remèdes homéopathiques », raconte Marie-Françoise Chamberlain.

Trop efficace pour être vrai

En entendant ces résultats, le Pr Cazin voit rouge. On n’a jamais vu des rats survivre à de telles doses de poison. Ce ne sont pas de vulgaires granulés de sucre qui ont pu les soigner !

Persuadé qu’il s’agit d’un complot, sans doute d’un agent infiltré dans son laboratoire par Boiron, il fait refaire l’expérience par son chef de laboratoire :

« Quelque temps plus tard, ce dernier lui remit les mêmes résultats. La première chose qu’en déduisit le Doyen fut : “Eh bien, c’est lui la taupe, c’est lui qui est payé par Boiron”. »

Le Pr Cazin se charge personnellement du dossier

Le Pr Cazin décida de refaire l’expérience lui-même… pour aboutir au même résultat : plusieurs survivants parmi les rats traités par homéopathie, aucun parmi les autres.

Il ne s’avoua pas vaincu pour autant et échafauda une théorie encore plus folle.

« Il imagina alors que son chef de labo venait la nuit pour changer les rats. Il ne voyait pas comment puisque même lui ne savait pas quels étaient les rats qui recevaient le traitement. »

En effet, il s’agissait d’une expérience dite « en double aveugle », où l’expérimentateur lui-même ne sait pas s’il donne aux rats le placebo ou le remède homéopathique authentique. Ce n’est qu’à la fin de l’essai que le coffre est ouvert et les correspondances des numéros données.

Le Pr Cazin fait changer les clés du local, pour éviter les « saboteurs » !!

Néanmoins, il continua à refuser de croire à ce que ses yeux lui indiquaient. Pour lui, il y avait forcément « un truc » quelque part.

« Il fit alors changer les clés du local où il réalisa de nouveau l’expérience et garda même les nouvelles clés jour et nuit sur lui pour éviter que quiconque puisse accéder aux rats. Malgré toutes ces précautions, les résultats furent encore les mêmes : lhoméopathie, ça marche !

Il ne savait pas ni comment ni pourquoi l’efficacité était là. »

Le Pr Cazin fait amende honorable

Mais l’histoire se termine bien, car non seulement le Pr Cazin finit par se rendre à l’évidence, mais il décida de faire amende honorable en favorisant l’institution d’un diplôme universitaire d’homéopathie sur 3 ans, avec des cours dispensés par des homéopathes confirmés.

La faculté de Lille devint pour presque 40 ans le phare de l’enseignement universitaire de l’homéopathie, jusqu’à ce que des « talibans » parviennent à faire « suspendre » (mais non supprimer pour l’instant) son enseignement en septembre dernier.

Des milliers d’homéopathes auront été formés toutes ces années, contribuant à faire de la France un des pays les plus avancés dans ce domaine mais, surtout, contribuant à ce que des millions de personnes soient soignées sans aucun risque d’effet indésirable.

Aujourd’hui, les portes de la faculté se sont refermées. Mais gardons espoir : le Pr Jean-Claude Cazin nous a quittés le 19 septembre 2011.

Sans doute faudra-t-il attendre qu’un de ses successeurs fasse la même expérience que lui. Espérons qu’il aura aussi la même honnêteté.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,50 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

La tumeur inopérable au cerveau disparaît !

18/12/2018

Un beau cadeau de Noël, les médecins ne comprennent pas On a appris ce matin qu’une fillette de 11 ans, Roxli Doss, atteinte d’une...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,11 / 5)
arrow Lire l’article

La guerre éclate contre l’homéopathie

18/11/2018

Les Autorités lancent l’assaut contre l’homéopathie Ça y est : « L’Espagne déclare la guerre à l’homéopathie », titrait la presse ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,40 / 5)
arrow Lire l’article

L’homéopathie gagne !

19/10/2018

Que des bonnes nouvelles sur le front de l’homéopathie Le magazine L’Usine Nouvelle, qui s’adresse aux professionnels, a publié le...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,79 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Après une expérience inédite, il change d’avis sur l’homéopathie''

15
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Daniel
Daniel

A-on accès aux notes personnels de ce médecin ? Sans cela, cela ressemble fort à une belle fable invérifiable.

Revollon Nathalie
Revollon Nathalie

Des scientifiques septiques pourraient aussi faire l’expérience mais pas en double-aveugle, pour se rendre compte encore plus que l’homéopathie, ce n’est pas dans la tête, en clair ce n’est pas un placebo ! Puisqu’ils sont septiques, ça ne devrait pas avoir de succès selon eux…. J’ai fais de nombreuses fois… Lire la suite »

micheline.jacquin
micheline.jacquin

Je prends des granules depuis 1964 (c’est mon patron de l’époque qui m’a dirigé vers le spécialiste de l’homéopathie et j’en prends toujours en 2019
PAS D’EFFETS SECOBDAIRES

Eliane
Eliane

Personnellement je n’ai jamais fait intervenir les remboursements ! je soigne par préparation magistrale le glaucome à angle ouvert de mon époux et son ophtalmo lui demande s’il supporte bien les gouttes ? bien entendu je ne lui dis pas que depuis quatre ans il ne les as pas !!!(tension… Lire la suite »

Anthiaume
Anthiaume

Bonjour
Quelle préparation utilisez vous ?
Cordialement
Georges Anthiaume
ancien élève du Dr Charles Bentz

lola
lola

bjr et bien moi remboursé ou pas je continuerai l’homéopathie qui a sauvé ma fille qui avait à peine 2 ans et avait otites sur otites même avec les antibios ça récidivaient jusqu’à ce que l’on a amené ma fille chez un bon homéopathe à Toulouse et en peu de… Lire la suite »

Aubert
Aubert

Bonjour a tous Je me fais soigner en homéopathie depuis 4 ans pour mes rhumatismes arthroses et le sommeil.L homéopathie à ralentit et soulagé les articulations sans effet secondaire.Pour le sommeil je ne dormais que 1 à 2 heures ou nuit blanche maintenant de plus longue nuit un meilleur sommeil… Lire la suite »

5 Dossiers Gratuits
pour votre Santé !

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation

Avez-vous reçu vos

5 dossiers GRATUITS ?

5 Dossiers GRATUITS

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation