Verrues : un nombre incroyable de solutions

26/02/2014

Le deuxième des travaux d’Hercule fut de tuer l’Hydre de Lerne. C’était un monstre dont chaque tête repoussait en double lorsqu’elle était tranchée. Après avoir tranché plusieurs têtes de l’Hydre, Hercule se retrouva débordé par les nouvelles têtes qui surgissaient. Il appela son neveu Iolaos à la rescousse.

A l’aide de ballots de paille enflammés, celui-ci parvint à cautériser les moignons des cous de l’Hydre pendant qu’Hercule tranchait les têtes restantes. Hercule put venir à bout de l’Hydre mais il fut puni : l’exploit fut compté comme nul parce qu’il avait bénéficié de l’aide d’Iolaos.

Comme Hercule, les dermatologues ne font pas dans la finesse : ils brûlent les verrues avec de l’azote liquide à -196°C ou alors les découpent au laser. Puis ils vous renvoient chez vous, endolori, souvent incapable de marcher. Ces méthodes laissent des petites quantités de cellules infectées qui vont se multiplier et reformer des verrues, comme les têtes de l’Hydre de Lerne. Heureusement, le nombre de traitements naturels qui existent et qui font cet office contre les verrues est incroyable.

Je vais en faire une liste, mais je suis sûr que de nombreux lecteurs de SNI en connaîtront d’autres. Merci, donc, de les ajouter en commentaire de ce message. Ces remèdes pourront vous paraître bénins (aubergine, citron, pomme de terre) par rapport à l’azote liquide. La plupart sont en réalité bien plus puissants qu’on ne l’imagine. C’est pourquoi il est important d’appliquer les préparations sur la verrue elle-même en évitant si possible de toucher la peau autour. Cela peut provoquer irritations, démangeaisons, brûlures, etc.

Aubergine

Mes enfants en découpent un petit morceau dans la chair fraîche, de la taille de leur verrue, qu’ils fixent le soir avant de se coucher avec un bout de sparadrap. Le lendemain matin, la verrue a un peu noirci. Ils recommencent quelques jours la manœuvre jusqu’à ce que la verrue meure complètement et se détache.

Cela paraît miraculeux, complètement indolore, et n’implique aucun produit chimique. Pas de risque non plus de tacher les draps du lit avec un petit bout d’aubergine. C’est le produit non toxique et sans danger par excellence, et c’est à se demander comment il est si efficace ! Une variante, plus connue, de ce traitement est d’utiliser le petit chapeau vert de l’aubergine, cette partie qui la relie au plant. Il vous suffit de glisser un petit couteau bien aiguisé sous le chapeau pour le détacher du reste de l’aubergine.

Puis, en tenant le chapeau par la tige, frottez votre verrue pendant une demi-minute. Recommencez l’opération 4 jours de suite. Si, après quelques jours, le chapeau vert devient tout sec et rabougri, n’hésitez pas à le jeter et à en utiliser un autre plus frais [1].

Ail/oignon

Appliquez un cataplasme d’ail pilé sur la verrue. Utilisez un pansement pour maintenir le cataplasme en place. Renouvelez l’opération tous les jours jusqu’à disparition de la verrue [2].

Aloe Vera

Procurez-vous du gel d’Aloe vera fraîchement récolté que vous appliquerez directement sur la verrue. On appelle « gel » la chair translucide que l’on obtient en épluchant les feuilles d’un Aloe vera de 3 ans. A ce stade de maturité, les feuilles mesurent environ 50 cm [2].

Chélidoine, « l’herbe à verrues »

Les herboristes compétents cueillent la chélidoine lorsqu’elle est en pleine floraison (fin du printemps ou été selon les climats). La chélidoine est alors gorgée de son fameux suc jaune, à l’odeur nauséabonde mais aux vertus miraculeuses. On la trouve à l’état sauvage dans les pays tempérés en dessous de 1000 m, dans les taillis, les haies, les vieux murs ombragés, les endroits humides et non entretenus. Si vous vous sentez une âme d’herboriste, apprenez à identifier la chélidoine grâce à la planche d’herboriste qui se trouve dans les références, en bas de cette lettre.

Les racines sont ensuite finement hachées, puis mises à macérer au frais dans du vinaigre de cidre, pendant une semaine et demi. La préparation ainsi obtenue doit être appliquée 3 fois par jour sur la verrue avec un pinceau. On laisse ensuite sécher. Il est inutile de panser la verrue. Répétez l’opération le temps que la verrue disparaisse. La mixture se conservera longtemps au frais [2]. Certains ont obtenu des résultats satisfaisants avec de la teinture-mère de chélidoine, disponible en pharmacie.

Citron

Choisissez un citron bio, récupérez-en l’écorce, hachez-la et laissez-la macérer pendant 2 jours dans du vinaigre blanc. Avant le coucher, déposez quelques morceaux d’écorce de citron macéré sur la verrue. Puis faites-vous un pansement pour maintenir l’écorce en place sur votre verrue. Au lever, retirez le pansement puis lavez et séchez la verrue.

Imbibez du coton avec de la teinture-mère de thuya. Appliquez le coton sur la verrue et faites-vous un pansement de manière à ce que le coton tienne toute la journée [2]. Recommencez ces deux étapes le temps que la verrue disparaisse. La teinture-mère de thuya est obtenue par macération à l’abri de la lumière dans 10 volumes d’alcool, de rameaux printaniers de thuya occidentalis – un arbre qui pousse principalement au Canada. Ce remède ancestral a des propriétés thérapeutiques étendues : verrues, troubles digestifs, bronchite, etc. [3].

Pomme de terre

Découpez un petit morceau de pomme de terre crue. Appliquez-le contre la verrue quelques minutes matin et soir de manière à humecter la verrue. Répétez l’opération avec un nouveau morceau jusqu’à disparition de la verrue. Ce remède est efficace grâce à la fécule dans la pomme de terre qui contient un principe actif contre les verrues [2] [4].

Saule

Au Moyen-Âge déjà, on utilisait l’écorce de saule blanc pour soigner les verrues [5]. Essayez d’appliquer de la feuille de saule 3 fois par jour sur la verrue (protégez la peau saine autour) [6].

Couenne de lard

Il faut frotter les verrues consciencieusement chaque jour avec un bout de couenne de lard. Entre les séances, on conservera la couenne dans du papier aluminium, bien à part, pour éviter que quelqu’un ne la mange ! On raconte que l’efficacité de ce remède tient au fait que les verrues sont attirées par une autre peau (la couenne est la peau du cochon). Le remède est simple et sans douleur.

La méthode du Petit Poucet

Ceux qui ont essayé tous les remèdes en vain peuvent essayer une autre forme de « thérapie ». Je n’offre bien sûr aucune garantie de succès ; tout ce que je peux vous dire, c’est que cela a fonctionné chez des personnes qui croient fortement au pouvoir de l’inconscient. Munissez vous d’un bout de ruban. Faites autant de nœuds sur le ruban que vous avez de verrues. Le nœud est une manière de symboliser votre problème. Puis partez en promenade, de préférence dans la forêt et jetez votre ruban dans la nature à un endroit où vous êtes sûr de ne pas revenir. Laissez votre inconscient faire le reste du travail. Si vous connaissez un remède naturel que je n’ai pas mentionné ici, je vous invite à le partager avec tous nos lecteurs en laissant un commentaire ci-dessous.
Je reviendrai régulièrement dans Santé Nature Innovation sur des remèdes naturels applicables facilement pour tous les maux du quotidien. C’est à la fois très pratique et très amusant.
A votre santé,
Jean-Marc Dupuis

Référence : Planche d’herboriste : Comment reconnaître la Chélidoine

Découvrez les articles qui concernent ...

Des parcs pour les personnes âgées

05/01/2017

La presse américaine se félicite de la multiplication de parcs pour les personnes âgées [1]. Au lieu du traditionnel square avec b...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 3,5 / 5
arrow Lire l’article

Vaccins : le dernier coup de poignard de Marisol Touraine

06/12/2016

Cette fois, je me suis dit que la folie s’était emparée des autorités de santé. Mercredi dernier, le 30 novembre, après une année ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars --
arrow Lire l’article

5 gestes pour une poitrine ferme et galbée

31/10/2016

Parmi les parties du corps que nous oublions de bichonner, il en est une qui mérite vraiment toute notre attention. Depuis le port...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 1,0 / 5
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Verrues : un nombre incroyable de solutions''

Poster un Commentaire

647 Commentaires sur "Verrues : un nombre incroyable de solutions"

avatar
Marie lise provençal
Marie lise provençal

Je vous conseille le lait de figue ramassée quand elle est verte. A renouveler pendant quelques jours

Hachay
Hachay
Nous vivions à la campagne dans les années 1955/1960. Mon petit frère avait le genou gauche couvert de verrues; un vieux paysan lui dit un jour: Quand tu te promènera dans les petits chemins,si tu trouve un viel os sur le bord du chemin,prend- le ,frotte bien tes verrues avec… Lire la suite »
Lydie Hachay
Lydie Hachay
Je vivais à la campagne dans les années 1950, mon petit frère avait le genou gauche couvert de verrues; un vieux paysans lui dit un jour : »quand tu te promènera ,si tu trouve un viel os sur le bord du chemin, frotte tes verrues avec et jette l’os par dessus… Lire la suite »
Marie Noelle
Marie Noelle
Ma fille était remplie de verrues et malgré que le dermatologue les avaient « brûlées » elles ne disparaissaient pas et lors d’un marché à Bray Dunes une brave dame qui vendait des produits naturels à base de chélidoine m’avait dit que si je trouvait un pe plante de chélidoine que je… Lire la suite »
Catherine
Catherine
Alors que j’avais 14 ans, et 11 verrues sur la main droite qui ne disparaissaient pas malgré maintes interventions de toutes sortes, il a suffi d’un séjour de 10 jours en montagne en groupe avec des amis de mon âge pour faire du ski ( et donc de porter des… Lire la suite »
Nilda S.W.
Nilda S.W.
Verrues. Ma mère avait 15 verrues aux mains. Les brûler chez le médecin n’a rien fait. Les peindre avec nitrate d’argent non plus. Finalement elle les a mouillés avec le lait sortant de la tige d’une feuille de figuier qu’elle venait de couper. On.lui avait conseiller de faire ça pendant… Lire la suite »
1 2 3 76
wpDiscuz