Remontées acides = danger

22/08/2017
Remontées acides = danger
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,26 / 5)

On croit toujours que les brûlures d’estomac et remontées acides sont causées par trop d’acidité dans l’estomac.

C’est faux – et c’est idiot.

L’estomac est fait pour être acide. Plus il est acide, mieux il fonctionne puisque son rôle est de dissoudre (digérer) les aliments.

Il contient même de l’acide chlorhydrique, cet affreux acide avec lequel les tueurs font dissoudre les corps dans les baignoires dans les films de violence, mais qui dissout aussi les simples aliments.

Vous connaissez ce produit qui n’est vendu dans le commerce que dans des bouteilles grises opaques avec bouchon sécurisé, et une inquiétante image noire sur fond orange :

Comment nous supportons d’avoir l’estomac rempli d’acide

Mais la Nature a bien fait les choses : notre estomac ne craint pas l’acidité.

Sa paroi intérieure est recouverte d’une épaisse couche de matière gluante, le mucus, qui résiste à l’acide.

Les problèmes ne commencent que lorsque cette protection est attaquée par des médicaments qui dissolvent le mucus (aspirine, ibuprofène, diclofénac, acide méfenamique, et autres anti-inflammatoires non-stéroïdiens), lorsque nous fumons trop, ou à cause d’une bactérie appelée Helicobacter Pylori.

La bactérie qui provoque ulcères et cancers de l’estomac

Helicobacter Pylori est une bactérie très dangereuse. Après avoir attaqué la muqueuse de l’estomac et provoqué un ulcère, elle peut déclencher un cancer de l’estomac.

Le phénomène était fréquent autrefois à cause des boîtes de conserve mal pasteurisées et des aliments conservés en saumure ou en salaison. Il l’est beaucoup moins aujourd’hui grâce à de meilleures techniques de production et au développement des produits frais ou surgelés et aux traitements antibiotiques. D’où une forte régression des ulcères et des cancers de l’estomac.

Le douloureux problème du reflux gastro-œsophagien

Des remontées acides dans l’œsophage (le tube qui descend de la bouche à l’estomac) se produisent quand le clapet qui ferme l’estomac par le haut fonctionne mal.

Contrairement à l’estomac, l’œsophage n’a pas de couche de protection en mucus. La chair est à vif, et elle est aisément attaquée par l’acide chlorhydrique.

Vous éprouvez alors une sensation de brûlure extrêmement pénible, qui s’aggrave quand vous vous couchez et que le contenu de votre estomac coule dans votre œsophage. La douleur commence dans la poitrine, à l’arrière du sternum, puis remonte vers la gorge. Un goût amer ou acide peut apparaître dans la bouche, et les symptômes se renforcent après un repas quand l’estomac est plein.

C’est un problème très courant : il touche 5 millions de Français, et 15 % de la population mondiale.

Résister à la tentation des médicaments anti-acide

Le réflexe naturel est alors de vouloir calmer le problème en réduisant l’acidité de l’estomac, ce qui est très facile à faire en avalant des produits qui neutralisent l’acidité.

Le bicarbonate de soude, le carbonate de calcium, l’hydroxyde de magnésium ou d’aluminium, sont tous des produits couramment utilisés. L’acidité de l’estomac baisse immédiatement quand on les avale car ce sont des matières très « basiques » (le contraire de « acides »).

Un autre type de médicament très répandu contre les douleurs d’estomac sont les inhibiteurs de la pompe à proton (IPP), des médicaments qui bloquent la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac : Oméprazole, Ezoméprazole, Lezoméprazole, Pantoprazole, Lansoprasole, Rabeprazole.

Là aussi cela paraît génial : l’acidité de votre estomac s’effondre, vous n’avez plus mal.

L’envers de la médaille

Mais évidemment, il ne faut pas avoir faire 10 ans de médecine pour se douter que réduire l’acidité du liquide dans l’estomac pose aussi un problème plutôt gênant : vous ne digérez plus vos aliments comme avant !

Ceux-ci passent dans l’intestin sans avoir été convenablement dissous. Il y a des morceaux, de grosses molécules qui vous ne pouvez assimiler.

Vous n’absorbez plus comme avant le calcium, la vitamine C, le fer, le zinc ni le magnésium, ni d’ailleurs des centaines d’autres nutriments essentiels absolument indispensables pour la santé. Sur le long terme, une carence en vitamine B9 et B12 s’installe.

Vous ne vous étonnez pas que votre risque d’Alzheimer et de démence sénile augmente de 44 à 66 %, [1] votre risque d’infarctus bondit de 20 %, et votre risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire de 122 % !! [2]

Vous avez aussi beaucoup plus de risque de maladie du rein. [3]

Globalement, la prise d’IPP au long cours augmente votre risque de décès prématuré de 76 % !! [4]

La goutte qui fait déborder le vase : moins acide, votre estomac ne tue plus comme avant les éventuelles bactéries dangereuses qui se seraient trouvées par accident dans votre nourriture, comme le C. Difficile.

C’est pourquoi tous ces médicaments anti-acides, qui peuvent être utiles dans l’urgence, ne doivent en aucun cas être utilisés sur le long terme.

Pourtant, et c’est là un immense scandale sanitaire, ils sont désormais avalés quotidiennement pendant des années par des millions de personnes.

Cela pourrait être une explication majeure de l’explosion du nombre de cas d’Alzheimer, de décès cardiaques et autres maladies du vieillissement.

Solutions naturelles aux brûlures d’estomac

Il existe de multiples solutions naturelles efficaces contre les brûlures d’estomac.

Les mesures préventives, évidentes, sont de limiter ou éliminer totalement les médicaments qui abîment la couche de mucus protectrice de l’estomac : j’ai cité les AINS, il y a aussi les médicaments contre la toux grasse (acétylcystéine) et certains antibiotiques.

Si votre médecin ne vous permet pas de les arrêter, veillez à toujours prendre vos médicaments pendant ou après le repas, au moment où ils seront mélangés à votre nourriture et moins concentrés pour attaquer la paroi.

Arrêtez de fumer si c’est le cas.

Si vous avez un gros ventre et un excès de graisse dans l’abdomen, il est très important de maigrir car la graisse peut exercer une pression sur l’estomac et faire remonter son contenu dans l’œsophages.

Mâchez bien vos aliments, éviter les plats épicés, frits, les jus de fruits acides.

En cas de remontées acides, marchez après le repas pour favoriser la digestion en position verticale, et dormez avec le haut du corps légèrement surélevé.

Tisanes et produits naturels

Il existe de nombreuses tisanes apaisantes :

  • Tisane de calami, de camomille, de cumin, de mélisse, de menthe, d’achillée millefeuille, de réglisse. N’oubliez jamais que vous pouvez faire des mélanges de toutes ces plantes, l’effet en sera renforcé.

Vous pouvez acheter en herboristerie et en magasin bio des médicaments de chélidone, à prendre sous forme de goutte ou en comprimé.

Le jus de chou, comme le jus de pomme de terre, exercent aussi un effet apaisant.

Néanmoins, si votre reflux est provoqué par un problème mécanique (hernie hiatale par exemple), il est important de vous faire suivre par un médecin qui pourrait, le cas échéant, vous prescrire une intervention chirurgicale.

De même, si les symptômes persistent au-delà de 4 jours malgré ces mesures, il est important de consulter pour exclure d’autres maladies potentiellement graves comme un cancer.

A votre santé !

 

Sources : 

[1]Association of Proton Pump Inhibitors With Risk of Dementia – A Pharmacoepidemiological Claims Data Analysis JAMA Neurology February 15 2016 doi:10.1001/jamaneurol.2015.4791

[2] Proton Pump Inhibitor Usage and the Risk of Myocardial Infarction in the General Population, Shah NH, LePendu P, Bauer-Mehren A, Ghebremariam YT et al. PLoS ONE, 2015, 10(6): e0124653. DOI:10.1371/journal.pone.0124653 June 10, 2015

[3] Proton Pump Inhibitor Use and the Risk of Chronic Kidney Disease. JAMA Intern Med. 2016 Feb 1;176(2):238-46. doi: 10.1001/jamainternmed.2015.7193.

[4] Proton Pump Inhibitors Are Associated with Increased Risk of Development of Chronic Kidney Disease, Pradeep Arora, Mojgan Golzy, Anu Gupta, Rajiv Ranjan, Randy L. Carter, James W. Lohr. Nephrology, VA Medical Center, Buffalo, NY; Medicine, SUNY, Buffalo, NY; Dept of Biostatistics, UB, Buffalo, NY.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,26 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Fake News sur la rougeole

13/11/2018

Réponses pour ne plus être victime de la désinformation médiatique sur la rougeole Permettez-moi de vous mettre en garde contre l...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,67 / 5)
arrow Lire l’article

Régime cétogène : pour les caractères bien trempés

04/11/2018

Ce qui se passe quand vous renversez la traditionnelle « pyramide alimentaire » Le régime cétogène est un régime très riche en gr...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,00 / 5)
arrow Lire l’article

Un truc de santé tout simple

01/11/2018

Dormir sans culotte J’ai hésité à écrire sur ce sujet classique de la presse féminine, [1] et qui a même fait l’objet d’un livre ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,44 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Remontées acides = danger''

35
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Matthieu
Matthieu

Bonjour, Ma grande-tante se plaint régulièrement de douleurs au niveau de l’estomac qui la réveillent la nuit vers 4h du matin. Elle se plaint depuis qu’elle a été opérée pour une occlusion intestinale + AVC. Elle m’explique manger volontairement tard le soir afin que la digestion soit la plus tardive… Lire la suite »

Jean
Jean

Pour moi le meilleur remède contre l’acidité a été de prendre des gélules d’absinthe. Radical !

rene
rene

Pour contrer l’acidité: La science a inventé un paramètre : le pH ( potentiel d’hydrogène) pour mesurer l’acidité des  » choses « . Les  » choses  » : la terre , les minéraux , les métaux , les végétaux, les organes du corps …. Pour mesurer le pH, l’échelle va de… Lire la suite »

Nathalie Frolli
Nathalie Frolli

Bonjour,
très intéressante les mesures diététiques mais que fait on quand les remontées sont dues à une béance du cardia ?Trop petite pour être opérée dit le gastro mais suffisante pour causer des remontées acides permanentes. Merci d’avance pour toute piste….

Bran Martine
Bran Martine

Bonjour,
Pour ma part, j’ai réglé mon problème de RGO par l’osthopathie.
C’est radical !

Audern Yann
Audern Yann

Bonjour, Sujet à des remontées acides fréquentes, on m’a diagnostiqué une ouverture œsophage-estomac trop grande. De plus je suis amené à prendre de temps en temps des anti-inflammatoires ( Nurofène par ex.) afin de soigner mes maux de dos chroniques, ce qui évidemment n’arrange rien, bien que je prenne systématiquement… Lire la suite »