Avez-vous bien tout ceci dans votre cuisine ?

08/02/2019
Avez-vous bien tout ceci dans votre cuisine ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,53 / 5)

Il est plus facile de prendre soin de votre santé lorsque vous avez de bons ingrédients et de bons ustensiles sous la main.

Vous trouverez ici douze produits essentiels à avoir dans votre cuisine.

Essayez de ne jamais tomber à court de l’un d’entre eux : graisses et épices bénéfiques pour la santé ou médicinales, ainsi qu’une liste variée d’ustensiles non toxiques pour éviter l’exposition inutile aux toxines et aux ingrédients néfastes pour la santé.

Graisses bonnes pour la santé et huiles de cuisson

  • Huile d’olive : elle contient des acides gras qui aident à limiter le risque de maladie cardiaque. C’est aussi une très bonne huile de cuisson, contrairement à ce qui est raconté en général. Attention toutefois aux huiles d’olive frelatées ou falsifiées. Le mieux est de s’approvisionner, pour ceux qui le peuvent, auprès d’un petit producteur de confiance.
  • Huile de colza et huile de lin : à mélanger pour les vinaigrettes. Riches en oméga-3 (ne pas les cuire, les oméga-3 seraient détruits par la chaleur : ils s’oxydent et se transforment en produits toxiques).
  • Huile de coco : c’est une bonne huile de cuisson, car elle est stable à haute température. Son point de fumée se situe à 177 °C, ce qui veut dire qu’elle ne produit pas de composés toxiques jusque-là (l’huile de colza et de tournesol fume dès 107°, celle de maïs à 160°, celle d’olive à 191°). C’est une excellente source d’énergie, grâce à ses triglycérides à chaînes moyennes (TCM). Ces TCM sont digérés et convertis par le foie en énergie pour un usage immédiat.
  • Graisses animales : graisse de canard, beurre biologique.

Légumes surgelés

Haricots verts, épinards, petit pois, fèves… Il faut en avoir constamment dans son congélateur, et penser à les manger.

Pour des raisons économiques, les producteurs de surgelés s’arrangent pour :

  • récolter ces légumes en pleine saison (lorsqu’ils sont les plus abondants et les moins chers) ;
  • les surgeler à proximité du lieu de récolte (plus vite ils sont surgelés, moins ils ont perdu de poids en eau et de vitamines) ;

Ils se transportent ensuite plus facilement que les produits frais, et ne perdent pas leur qualité dans les rayons.

Pour toutes ces raisons, on arrive à cette conclusion, paradoxale, qu’il est finalement meilleur et moins cher d’acheter ses légumes surgelés que de les acheter frais. Ils sont de plus, en général, de meilleure qualité, tant sur le plan du goût que des nutriments.

Les fonds de paquets de surgelés ayant trop traîné étant peu appétissants, on veillera régulièrement à les vider pour en faire une bonne soupe verte mélangée.

Conserves

De même que les légumes verts surgelés, moins chers et meilleurs bien souvent que les frais, vous avez grand intérêt à acheter vos haricots rouges et blancs, vos flageolets et vos pois chiches en boîte.

Cuits dans d’immenses cuves, ils consomment ainsi beaucoup moins d’énergie que si chacun les cuisinait chez soi. Ils sont, de plus, mieux cuits que lorsqu’on le fait soi-même avec le risque de les obtenir trop durs, en bouillie ou carbonisés au fond de la casserole. Les professionnels étudient, en effet, l’hydratation et le temps de cuisson de façon scientifique pour obtenir des haricots et des pois chiches parfaitement cuits, à la fois tendres et fermes, ce qui est presque impossible à obtenir soi-même.

À moins que vous n’ayez une grand-mère qui vous ait transmis ses secrets, vous ne parviendrez, en général, pas à cuisiner un cassoulet aussi bien que ce qui sort directement d’une boîte de conserve d’une bonne marque, comme « La Belle Chaurienne » (pas plus chère que les autres).

Une exception : les lentilles.

Pour une raison que j’ignore, les lentilles en conserve sont en général aqueuses, trop molles et, en tout cas, bien moins bonnes que ce qu’on obtient chez soi en faisant bouillir des lentilles dans une casserole d’eau.

Noix, amandes, noisettes

Peuvent être ajoutées dans les salades, servir de dessert, à l’apéritif ou de snacks, remplaçant avantageusement les biscuits d’apéritif, les desserts sucrés et les bonbons…

Sel de l’Himalaya

Le sel est très important pour le fonctionnement des cellules (échanges chimiques et signaux électriques) et pour l’équilibre acido-basique.

Mais il y a une grosse différence entre le sel raffiné et le sel de l’Himalaya.

90 % du sel de mer est aujourd’hui contaminé par les microplastiques [1]. Bien que les conséquences pour la santé n’en soient pas certaines, personne n’a envie de saupoudrer sa nourriture de microbilles de plastique…

Le sel de l’Himalaya, quant à lui, est non-raffiné, plus pur et est considéré comme l’une des meilleures sources de minéraux naturels. Je vous conseille donc de le préférer au sel de table raffiné.

Poivre noir

Le poivre noir aide à la digestion et inhibe le développement de nombreux pathogènes, notamment les staphylocoques, l’Helicobacter pylori et l’E. coli. Des recherches suggèrent que la pipérine, le composé actif du poivre, inhibe également le développement de nouvelles cellules graisseuses.

Utilisez du poivre entier, plutôt que du poivre moulu. Le poivre entier se conserve de façon quasi indéfinie sans perdre ses qualités. Le poivre moulu se périme au bout de trois mois et, lorsque vous l’achetez ainsi, vous n’avez pas de garantie quant à ce qu’il contient vraiment.

Lorsque vous cuisinez, mettez-le au dernier moment afin qu’il conserve ses huiles essentielles.

Moutarde

La moutarde appartient à la même famille que le brocoli, et partage avec lui ses vertus anticancer.

Elle contient comme le brocoli du sulforaphane (anticancer), mais aussi de la myrosinase, un enzyme qui augmente le potentiel anticancer.

Épices médicinales

Curcuma : les raisons d’ajouter un peu partout du curcuma dans votre nourriture sont trop nombreuses pour être détaillées ici. Le curcuma fait partie des « super-aliments » de l’Inde comme de la Chine. Il est antioxydant, détoxifiant, anti-inflammatoire, et protège de nombreuses maladies graves.

De même, le gingembre est employé depuis des millénaires en Inde comme en Chine, dans l’alimentation comme dans les boissons (jus de gingembre, infusion de gingembre…). C’est un fortifiant et un remède populaire classique contre le mal de tête et les nausées. Il traite également les problèmes digestifs et les douleurs musculaires ou articulaires, entre autres.

Le cumin est la seconde épice la plus consommée au monde, après le poivre noir. Il stimule la sécrétion des enzymes pancréatiques, qui sont nécessaires à la digestion et à l’assimilation des nutriments. Il a aussi des propriétés anticancer et anti diabète grâce à ses terpènes, ses phénols et ses flavonoïdes.

Ustensiles

Enfin, le type d’ustensiles de cuisine dont vous vous servez peut aussi avoir un effet sur votre santé.

Pour protéger toute la famille, optez des couteaux en céramique, surtout pour les produits qui s’oxydent (légumes, fruits, viande). Ne pas mettre la céramique en contact avec le fromage, à cause de sa tendance à coller.

Choisissez des casseroles et des poêles en céramique également, ou en autres matériaux inertes. Les surfaces antiadhérentes contiennent des perfluoralkyls (PFAS), qui sont des cancérigènes probables.

Lorsqu’on les chauffe, ils libèrent de l’acide perfluoro-octanique, lié aux maladies de la thyroïde, à l’infertilité, à des dommages causés aux organes. Les toxines dangereuses sont produites après seulement deux à cinq minutes de chauffage.

Les casseroles et poêles en inox, aluminium et cuivre ont aussi leurs inconvénients, entraînant une exposition toxique.

La céramique, faite à partir de terre et d’eau uniquement, ne libère aucun gaz ni aucune odeur, même chauffée à très haute température.

Servez-vous de bocaux en verre, en terre cuite ou en porcelaine pour conserver vos aliments. Les plastiques, surtout les plastiques souples, peuvent contenir des phtalates, du bisphénol-A et du bisphénol, des PVC et des styrènes, qui sont des perturbateurs endocriniens.

Tous les plastiques sont potentiellement dangereux pour la santé et vous gagnez à les éviter, surtout si vous avez des enfants. Le verre est complètement inerte et peut être réutilisé à l’infini tant qu’on ne le casse pas (auquel cas, il peut être recyclé).

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,53 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Oranges : bonnes ou mauvaises ?

18/04/2019

Ne pas confondre oranges et jus d’orange On me demande si les oranges sont bonnes pour la santé. Oui, l’orange est un fruit...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
arrow Lire l’article

Contre l’hypertension, les douleurs articulaires, les nausées et bien d’autres maux : le gingembre

17/01/2019

La plus délicieuse des racines asiatiques Je n’ai goûté pour la première fois au gingembre qu’à l’adolescence, une tante ayant ra...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,35 / 5)
arrow Lire l’article

Les deux nutriments les plus importants pour le cerveau

03/01/2019

En 2019, protégez votre cerveau Plus que jamais nos cerveaux sont agressés : par la pollution, les ondes électromagnétiques et l’...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,41 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Avez-vous bien tout ceci dans votre cuisine ?''

34
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
GUYOT
GUYOT

Bonjour, il ne s’agit pas d’un commentaire mais d’une interrogation. Qu’appelez vous « matériaux inertes » pour les ustensiles de cuisson ? Jusqu’à quelle température peut on chauffer une poêle en céramique sans attacher les aliments ? Et quand vous dites , « la céramique, c’est de l’eau et de la terre,  »… Lire la suite »

annie valette
annie valette

Merci pour vos articles .la formule hebdomadaire est très satisfaisante et plus concentrée et agréable qu’un harcèlement quotidien envahissant d’articles . Je partage tout à fait les points de vue évoqués doutant de l’apologie des conserves l’huile de coco,sel d’Hymalaya ….Les saveurs des légumes frais de saison et locaux, bios… Lire la suite »

Subot
Subot

Bonjour
Les légumes en conserve sont des aliments morts, plus de force vitale. Et les surgelés sont bien faibles !! Tous les experts disent qu’à compter du moment où un légume est cueilli il perd sa vitalité.

RENAULT Joanny
RENAULT Joanny

A 75 ans, je viens de me voir poser deux stents pour obstruction d’une coronaire. Un mois après cet évènement, je tombe, sur le Net, sur un article de Karine MICHELS, chercheuse aux USA qui prétend que l’huile de noix de coco qui est un acide gras saturé (!) est… Lire la suite »

zoé
zoé

Pour éviter l’encrassement des artères il est bon de prendre 1 citron par jour, bio, entier – le mettre dans un blender – le passer (c’est mieux de tout prendre ) – je pensais que l’huile de noix de coco était un produit sain – on en apprend tous les… Lire la suite »

zoé
zoé

Suite, bien sûr, pour le citron, vous rajouter 1 litre d’eau pure et sans sucre c’est mieux;

josé
josé

Je réponds sur acide gras saturé et huile de coco pour éclairer votre lanterne. Celle-ci en contient effectivement beaucoup en proportion 87g/100g. Mais attention, les acides gras SATURES sont de plusieurs types, et ne sont pas tous équivalents D’après des lectures (dont une ici : http://madame.lefigaro.fr/bien-etre/bienfaits-de-lhuile-de-coco-cheveux-peau-perte-de-poids-cuisine-161017-113756) que je recopie ci-dessous,… Lire la suite »

grattier
grattier

bonjour, au sujet des micro-plastiques dans le sel de mer, l’article de Laura Parker auquel vous faites référence est plus nuancé dans son contenu que dans son titre accrocheur « 90% du sel de mer contient des micro-plastiques », notamment sur la répartition géographique de cette pollution et l’influence du mode d’obtention… Lire la suite »

Jade
Jade

Oui, je m’interroge aussi : pourquoi faire venir du sel de l’Himalaya alors qu’on en récolte juste ici dans notre pays ? Quel bilan écologique ? Et le bilan humain ? On ne sait pas dans quelles conditions ce sel est récolté à l’autre bout du monde ; Peut-être que… Lire la suite »

Brigitte
Brigitte

un article pratique et à mettre en oeuvre facilement et de plus apprendre que la moutarde est de la même famille que le brocoli est instructif MERCI