Pourquoi le vin rouge est-il bon pour la santé ?

27/11/2014
Pourquoi le vin rouge est-il bon pour la santé ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)

Vous avez déjà entendu dire qu’un verre de vin rouge chaque jour pouvait être bénéfique pour la santé.

Les scientifiques l’expliquent par l’action du resvératrol, un actif naturel présent dans certains fruits (dont le raisin).

Dans ces végétaux, le resvératrol agissait comme bouclier. Il lutte par exemple contre les agressions pathogènes (ex : champignons) ainsi que les effets nocifs liés à l’exposition aux rayons ultraviolets, à l’ozone, ou aux polluants.

Aujourd’hui, on trouve moins de resvératrol dans les fruits actuels qu’il y a une trentaine d’années. Certains agronomes suggèrent que les traitements par les pesticides en seraient la cause.

Si vous mettez des pesticides chimiques sur vos fruits, les champignons seront éliminés d’emblée et le fruit n’aura plus à se défendre. Il ne produira donc pas de resvératrol pour contrer les attaques – illustration frappante de l’appauvrissement de nos aliments par les traitements chimiques.

C’est dommage car le resvératrol déploie une puissance phénoménale pour ralentir le vieillissement.

Du resvératrol pour prolonger la vie : une expérience incroyable

Howitz et ses collaborateurs ont réalisé en 2003 cette expérience à peine croyable, dont les résultats ont été publiés dans la grande revue scientifique Nature : [1]

Ils ont testé les effets du resvératrol sur des cellules vivantes de Saccharomyces cerevisiae, une levure.

Vous savez que les cellules vivantes ont la capacité de se diviser. Mais cette capacité n’est pas illimitée.

Lorsqu’une cellule de levure se divise, on peut distinguer la cellule mère de la cellule fille qui est plus petite. Les cellules étant de plus en plus petites, il arrive un moment où elles ne peuvent plus se diviser, et meurent. Cette mort cellulaire s’appelle l’apoptose. Elle est responsable du vieillissement des organes et des tissus, et de l’apparition de certaines maladies.

Dans les conditions normales, les cellules de Saccharomyces cerevisiae ne produisent que 21 générations avant de mourir. Mais lorsque vous ajoutez du resvératrol dans leur milieu de culture, elles atteignent 35,7 générations, soit une augmentation de durée de vie de 70 % !

Ces chercheurs ont mis en évidence que le resvératrol est le chef de file des activateurs de la protéine SIRT-1, considérée par la communauté scientifique comme la protéine de l’immortalité capable de moduler l’activité de nombreux gènes.

Les sirtuines appartiennent à une famille qui se compose de 7 membres actuellement identifiés. Ces divers membres régulent tous un grand nombre de fonctions cellulaires chez les mammifères. Les sirtuines assureraient la promotion de la survie, mais aussi de la résistance au stress.

SIRT-1 en particulier assure la protection vis-à-vis du stress oxydant et de l’altération de la molécule d’ADN. Il joue également un rôle fondamental dans le métabolisme du pancréas, du tissu adipeux et du foie. Son activation protège donc de l’apparition du diabète, de l’obésité, du cancer, des processus neurodégénératifs et des maladies cardiovasculaires.

Par exemple, 1029 gènes exprimés dans le tissu myocardique subissent des altérations d’expression au cours du vieillissement. Or, la prise de resvératrol réduit ces altérations de 92%.

Le resvératrol ramone vos artères
Le resvératrol possède de nombreuses autres propriétés pharmacologiques qui sont très bien documentées sur le plan scientifique. Il protège le système cardiovasculaire, lutte contre le stress oxydatif et les agents polluants de l’environnement.

Le resvératrol est sans doute aujourd’hui le meilleur protecteur cardiovasculaire que l’on puisse trouver dans la nature [2].

Il abaisse le taux de cholestérol, et favorise la dilatation des artères. Il protège ainsi l’appareil cardiovasculaire en empêchant les caillots sanguins de boucher les artères. Le resvératrol exerce également une puissante action antioxydante empêchant le développement de l’artériosclérose et l’athérosclérose. On estime que le resvératrol réduirait de 43 % le risque cardiovasculaire global.

Le resvératrol est également un puissant antioxydant capable d’aider les cellules sanguines de l’homme à lutter contre les radicaux libres de l’oxygène [3].

Dans un essai, des chercheurs ont fait incuber des cellules sanguines humaines avec du resvératrol et une substance connue pour produire des lésions oxydatives. Le resvératrol a stoppé le déclenchement de la mort cellulaire de façon dose-dépendante, prévenant les dommages de la substance oxydante. Les chercheurs ont conclu de ces résultats que les cellules mononucléaires du sang acquièrent un pouvoir antioxydant lorsqu’elles sont traitées par le resvératrol.

Enfin, le resvératrol a une action inhibitrice sur une partie des polluants extérieurs auxquels nous sommes soumis quotidiennement (ex : tabac, gaz d’échappement, dioxines…) [4].

Il est un antagoniste du récepteur des arylhydrocarbures (AhR), une protéine qui régule l’expression de divers gènes réactifs aux polluants environnementaux. Ainsi, le resvératrol active les gènes de la détoxification des polluants environnementaux impliqués dans la formation d’adduits sur l’ADN et donc de tumeurs potentiellement cancérigènes.

Le problème de la biodisponibilité du resvératrol enfin résolu

Les formidables propriétés thérapeutiques et anti-âge du resvératrol expliquent l’extraordinaire popularité que cet actif naturel a connue quasiment du jour au lendemain dans les milieux médicaux. C’est aujourd’hui l’un des phytonutriments (nutriment issu d’une plante) les plus étudiés et surtout, l’un des plus prometteurs.

L’important avec le resvératrol, c’est de le conserver assez longtemps dans le corps pour en retirer tous les bienfaits.

En 2003, un laboratoire a montré que le resvératrol se trouve à un pic sérique 30 minutes après ingestion. Il subit ensuite un cycle de métabolisation très intense dans le foie qui l’élimine à 75 % dans les urines et les fèces. Cela élimine son action thérapeutique après une heure maximum.

Après des années de recherches associées avec les Instituts de Recherche Académique, un laboratoire français, Yvery Pharma, a trouvé la solution. Il s’agit d’une forme galénique unique et brevetée, qui protège le contenu de la capsule.

D’après leurs essais cliniques, le resvératrol sous cette forme innovante est 8,8 fois mieux absorbé par le corps que sous la forme sèche classique (la plus commune sur le marché) [5].

Pour vous procurer la formule resvératrol Yvery, rendez-vous ici.

Pour une action de fond et dans la durée, il est recommandé de réaliser chaque année une cure de 1 à 3 mois à raison de 2 capsules par jour 30 minutes avant les repas (1 le matin et 1 le soir). Cette cure peut être renouvelée plusieurs fois dans l’année si le besoin s’en fait sentir.

Le resvératrol sous forme classique est disponible dans des boutiques spécialisées (rayon phyto des pharmacies, boutiques diététiques et bios…) ou sur des sites tels que Nutrixeal, Anastore.

Bien à vous,

Eric Müller

Sources de cet article :

[1] Howitz K.T. et al. Small molecule activators of sirtuins extend saccharomyces cerevisiae lifespan. Nature. 2003 Sep 11; 425(6954): 191-6

[2] Pace-Asciak CR, Hahn S, Diamandis EP, Soleas G, Goldberg DM 1995 The red wine phenolics trans-resveratrol and quercetin block human platelet aggregation and eicosanoid synthesis: implications for protection against coronary heart disease. Clin Chim Acta 235:207-219

[3] Chanvitayapongs S, Draczynska-Lusiak B, Sun AY 1997 Amelioration of oxidative stress by antioxydants and resveratrol in PC12 cells. Neuroreport 8:1499-1502

[4] Casper RF, Quesne M, Rogers IM, Shirota T, Jolivet A, Milgrom E, Savouret JF 1999 Resveratrol has antagonist activity on the aryl hydrocarbon receptor: implications for prevention of dioxin toxicity. Mol Pharmacol 56:784-790 

 

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Chanvre et cannabis médicinal

09/10/2018

Clarifier le débat et les espoirs En déplacement en Allemagne, j’ai la surprise de trouver des graines de chanvre au buffet du pe...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
arrow Lire l’article

Ce qu’on peut attendre du ginkgo

02/10/2018

Ginkgo : l’arbre de la circulation sanguine Le ginkgo est un arbre médicinal. De ses feuilles, on extrait des substances qu...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,50 / 5)
arrow Lire l’article

Sulforaphane : il vous protège du cancer, de l’Alzheimer et de la DMLA

28/09/2018

Cette précieuse molécule protectrice se trouve dans les jeunes pousses de brocoli Vous savez que les brocolis, quasi-inexistants ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,62 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Pourquoi le vin rouge est-il bon pour la santé ?''

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
HALPierre Bilodeau Recent comment authors
plus récents plus anciens
Pierre Bilodeau
Pierre Bilodeau

Contrairement à ce que vous dites, il n’existe aucune preuve qu’un verre de vin rouge par jour est bon pour la santé. Vous induisez les gens en erreur en leur faisant croire que ce que vous dites est démontré scientifiquement, alors que ce n’est pas le cas, que ce qui… Lire la suite »

HAL
HAL

Et pourtant… Allez donc en parler au Dr Michel de Lorgeril, il vous expliquera tout ce que vous voulez savoir sur le sujet. Vous serez surpris…