Du piment contre le cancer

09/05/2022
Du piment contre le cancer
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 2,50 out of 5)
Partagez cet article sur :

Du piment contre le cancer

 

Cancer du poumon, cancer de la thyroïde, cancer du sein, cancer du foie, cancer de l’estomac, cancer colorectal, cancer du côlon, ostéosarcome (cancer des os) : contre tous ces cancers, la capsaïcine, la substance “qui pique” dans le piment, peut vous protéger.

Selon une étude parue dans la revue Pharmacology & Therapeutics :

Plusieurs études scientifiques convergentes montrent que le piment (capsaïcine) montre une activité anti cancer robuste, bloquant la croissance, l’angiogenèse (croissance des vaisseaux sanguins) et les métastases contre de nombreux cancers humains”.

(En anglais, “Several convergent studies show that capsaicin displays robust cancer activity, suppressing the growth, angiogenesis and metastasis of several human cancers.”). [1]

Alors, faut-il se précipiter sur le tabasco, la harissa, les piments rouges ?

Impossible de manger

Oui, vous pouvez, si vous aimez. Mais il faut savoir que la biodisponibilité de la capsaïcine ainsi consommée n’est pas très forte. Son activité anticancer est donc réduite.

Vous ne pouvez pas non plus compenser cela en absorbant de grandes quantités de piment.

La consommation de fortes quantités de capsaïcine provoque, comme chacun sait, des effets indésirables comme des crampes intestinales, des douleurs d’estomac et des brûlures de l’intestin. En cas de très forte consommation, cela peut aller jusqu’aux nausées, diarrhées et vomissements.

Tous ces inconvénients pourraient être un jour contournés en encapsulant la capsaïcine dans des systèmes avancés d’administration des nutriments tels que :

  • les liposomes
  • les complexes phospholipides
  • les systèmes de dispersion solides

Ces procédés sont déjà utilisés pour augmenter la pénétration de la vitamine C et de la curcumine, avec des effets spectaculaires.

La capsaïcine est une substance hydrophobe (n’aime pas l’eau), lipophile (aime les graisses) et a donc besoin d’être encapsulée pour mieux pénétrer dans nos cellules.

Selon les auteurs de cette étude, il pourrait alors s’agir de thérapie d’un nouveau genre, contre le cancer, qui pourraient remplacer la chimiothérapie ou servir d’agent de sensibilisation à la chimiothérapie, afin de renforcer l’efficacité des traitements existants.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

 

Sources:

[1] https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0163725822000717?via%3Dihub

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 2,50 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Après l’épidémie et la guerre, les mauvaises récoltes

17/05/2022

Après l’épidémie et la guerre, les mauvaises récoltes   Nous avions eu l’épidémie, puis la guerre. Voici que les journaux ann...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article

Suède et Covid : bilan

13/05/2022

Suède et Covid : bilan   Vous vous souvenez il y a deux ans. Les Suédois se faisaient traiter de fous, d’irresponsables, d’as...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article

Les maniaques du contrôle

11/05/2022

Les maniaques du contrôle   Le “maniaque du contrôle”, c’est l’homme qui ne se laisse jamais aller, qui est sans cesse en tra...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Du piment contre le cancer''
guest
4 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Victor Marcel
Victor Marcel
12 jours plus tôt

Cessez je vous prie de m’envoyer vos lettres d’informations. Je ne suis pas intéressé !
Je vous prie de cesser de ma harceler de vos emails

Julie Ansermet
Admin
11 jours plus tôt
Reply to  Victor Marcel

Cher Monsieur, votre demande a bien été prise en compte et nous vous confirmons que vous avez été désinscrit. Cordialement, L’équipe SNI.

Gibet
Gibet
17 jours plus tôt

Bjr,
Je suis étonnée que le piment protege du cancer je prend le cas de la Tunisie où qui consomme enormement de piment ou il y a énormément de cancers notamment du sein d’après le professeur khayath

bennizar
bennizar
18 jours plus tôt

Et Monsieur vous n’avez pas cité HBP,la prostate et la vaissie…?*

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous