Nouvelle étude rassurante sur le café

07/07/2016
Nouvelle étude rassurante sur le café
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)

Le café, c’est comme la politique. On est pour, on est contre, on s’énerve quand on rencontre une personne qui pense le contraire. Et il est rare qu’on change de camp.

Il y a cinq ans, j’étais contre le café.

J’avais lu que le café stoppe la digestion. Pris en fin de repas, il permettait d’éviter le « coup de barre » du début d’après-midi parce que, tout simplement, les aliments restaient bloqués dans l’estomac !

Le café, donc, évitait de s’assoupir mais il provoquait aussi, par derrière, des ballonnements, des gaz, et une malabsorption des nutriments provoqués par la digestion incomplète.

Egalement, la caféine étant un excitant, j’avais en tête qu’elle perturbe le sommeil et qu’elle rend les gens fébriles, agressifs. Trop de café au bureau, pensais-je, était un facteur de conflit, de déconcentration, de décisions trop hâtives.

J’évitais donc, au maximum, le café. C’est sans arrière-pensée que je renonçais aux bienfaits que je connaissais aussi, des antioxydants et de la caféine comme stimulant intellectuel.

Avec l’âge, on évolue…

Cependant, les études sur le café s’accumulant, j’ai changé d’avis.

J’ai fait l’année dernière un récapitulatif de ce qu’on sait aujourd’hui sur le café [1]. La conclusion était claire : les avantages du café sont supérieurs à ses inconvénients. Si on aime ça, on peut en boire sans complexe trois ou quatre tasses par jour.

Je ne vais donc pas refaire un exposé complet sur le café. Mais je vous signale tout de même une nouvelle étude de grande ampleur qui confirme, une nouvelle fois, que le café en quantité modérée est excellent.

C’est une étude publiée en juin dans la revue scientifique « Comprehensive Reviews in Food Science ans Food Safety ».

Des chercheurs de l’Université d’Ulster ont compilé les données des 1277 études sérieuses sur le café, réalisées entre 1970 jusqu’à aujourd’hui.

Les chercheurs ont conclu que « l’effet bienfaisant ou neutre d’une consommation modérée de café chez un adulte dépasse clairement les risques » pour la majorité des problèmes de santé, à savoir :

  • La mortalité ;
  • Les maladies cardiovasculaires ;
  • Le cancer ;
  • Les problèmes de foie ;
  • Les problèmes neurologiques ;
  • Les problèmes de métabolisme (digestion, diabète, obésité).

La vérité qu’on n’a pas envie d’entendre

Après cette bonne nouvelle, je dois toutefois vous dire aussi la vérité qu’on n’a pas forcément envie d’entendre :

Ces bienfaits du café sont ceux du café lui-même, c’est-à-dire du café noir, sans sucre, sans crème, sans lait, et sans petite gâterie du style praline, bonbon, chocolat, biscuit déposé sur la soucoupe de la tasse – sauf un carré de chocolat à 70 % de cacao ou plus.

Il ne s’agit donc pas du « café gourmand » qui fait fureur depuis quelques années dans les restaurants.

Il n’y a pas de mini crème brûlée, brownie, tiramisu, tartelette au citron ou à la framboise, si joliment présentés avec le café.

Je sais que c’est dur mais c’est la triste vérité.

Pour vous consoler, sachez néanmoins que ce n’est qu’une question d’habitude. Si vous vous forcez à boire votre café sans lait et sans sucre, vous allez souffrir au début.

Mais le fait est que l’amertume du café et de chocolat très noir, qui vous sera désagréable au départ, va finir par vous plaire. C’est un fait démontré par l’expérience.

Et non seulement elle vous plaira, mais vous finirez par découvrir que le goût est bien plus plaisant que celui du sucre et de la crème.

C’est un goût qui a plus de caractère, de force, mais aussi de douceur et surtout de subtilité. Vous apprécierez les différentes variétés de café et de chocolat, comme le bon vin.

C’est un apprentissage, une éducation, et donc ce n’est pas drôle quand on démarre.

Mais croyez-en mon expérience, le jeu en vaut la chandelle. C’est un nouveau champ d’aventure et de découvertes que vous vous ouvrez. Faites-le ! On ne vit qu’une fois !

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources de cet article :

Journal Reference : L. Kirsty Pourshahidi, Luciano Navarini, Marino Petracco, J.J. Strain. A Comprehensive Overview of the Risks and Benefits of Coffee ConsumptionComprehensive Reviews in Food Science and Food Safety, 2016; 15 (4): 671 DOI: 10.1111/1541-4337.12206

[1] Voir Une chèvre découvre un remède miracle et c’est le cafe !

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Fraises : le fruit le plus pollué

13/05/2018

Excellentes pour la santé quand elles sont naturelles, les fraises des cultures modernes génèrent trop de poisons Chère lectrice,...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Un truc tout bête pour réduire le sucre dans votre assiette

10/05/2018

Sans enlever ni remplacer aucun aliment, cette astuce simple réduit la teneur en sucre de votre nourriture ! Chère lectrice, cher...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,13 / 5)
arrow Lire l’article

Ce printemps, je mange du foin

10/04/2018

C’est le moment d’aller cueillir la luzerne Chère lectrice, cher lecteur, « Il est bête à manger du foin ! », disait ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Nouvelle étude rassurante sur le café''

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Nouvelle étude rassurante sur le café"

avatar
plus récents plus anciens
PARIS LOUIS
PARIS LOUIS

Je bois mon café sans sucre ou lait depuis 1992 et je ne voudrai pas revenir en arrière car je le trouve bien meilleur ;
idm pour le chocolat noir .

Dominique
Dans vos articles sur le café, vous parlez de ces bienfaits sans jamais expliquer quel café consommer et surtout comment le consommer ? En effet le café est un produit naturellement amer ce qui le rend désagréable au goût c’est pourquoi beaucoup de personne le préfère sucré, au lait, adoucit… Lire la suite »
kris
Lorsque je bois du café en fin de repas effectivement j’ai du mal à digérer, bon d’accord, je le bois avec du sucre de fleurs de coco. Quelques renseignements seraient bien utiles : la torréfaction, le conditionnement, bio, pas bio, son côté acidifiant, combien de tasses par jour, arabica ou… Lire la suite »
Bob2a
Bob2a
Le cafe fait partie des legendes, c’est pourquoi chacun a une histoire personnelle a raconter : adolescent, j’ai trouve dans un grenier du cafe vert, cache pendant la guerre, ma grand mere a sorti le grilloir et nous a prepare un cafe entoure d’un halo de mysteres et de secrets… Lire la suite »
Armelle
Armelle

yesssssss !!!! YOLO 😉

claudine
claudine

Je suis abonnée au parcours du Dr CURTAY et il dit le contraire : ne boire du café qu’exceptionnellement !!
Alors, il faudrait vous mettre d’accord!!

lenoir
lenoir
bonjour, j ai 80 ans, et a 16 ans j ai pris consccience des dangers du sucre et du sel, que j ai supprimés,ce qui m a permis de rester vigilante toute ma vie. A propos du café, je le bois bien noir, bien corsé sans sucre. Et je fais… Lire la suite »