Mon petit chou

06/05/2016
Mon petit chou
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)

C’est le plus petit des choux et vous devriez lui faire une grande place dans votre vie !

C’est le colza.

He oui ! cette fleur jaune qui enflamme nos campagnes et les couvre de champs couleur soleil, c’est un chou.

Colza

Vous ne me croyez pas ? Pourtant, c’est documenté. Le nom « colza » vient du néerlandais « kool-zaad », littéralement « graine de chou ».

Le colza est le bébé d’un chou et d’une navette (navet féminin)

Le colza est issu du croisement entre un chou (tel le chou vert) et sorte de navet appelée « navette » [1].

La preuve qu’il faut s’attendre à tout quand on se lance dans les hybridations !

Mais pourquoi ai-je commencé en vous recommandant de faire une grande place dans votre vie à cette « graine de chou » qu’est le colza ?

L’huile de colza est la meilleure pour la santé

Parce que l’huile de colza est la meilleure pour la santé.

Elle est meilleure que l’huile d’olive pour la consommation crue. En effet, elle est comme l’huile d’olive très riche en oméga-9 (acides gras monoinsaturés) mais elle contient en plus 9 % d’acides gras oméga-3 AAL (acide alpha-linolénique). Ces oméga-3, absents de l’huile d’olive, sont bons pour le cœur. Ils ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent donc être fournis par l’alimentation.

En remplaçant la consommation de beurre et de crème par une margarine à base d’huile de canola (une sorte de colza), on réduit le risque de récidive d’accident cardiaque de 50 à 70 % [2].

L’apport optimal en AAL est d’environ 2 g par jour. Or, une cuillerée à soupe (15 ml) d’huile de canola fournit 1,3 g d’acide alpha-linolénique [3].

De plus, l’huile de colza contient environ 10 fois plus de vitamine E (efficace dans le soulagement des problèmes menstruels) que l’huile d’olive, sous forme de gammatocophérols.

La vitamine E est un antioxydant majeur. Elle protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire).

L’huile de colza est aussi très riche en vitamine K, qui joue un rôle important dans la coagulation du sang et contribue aussi à la formation des os. Elle évite que le calcium ne se dépose dans les artères et le fixe là où il est utile, dans les os.

Pourquoi l’huile de colza est-elle proposée pour faire des fritures ?

J’ai conseillé ci-dessus de consommer l’huile de colza crue. Les oméga-3 sont en effet détruits par la cuisson qui les oxyde. D’autre part, son point de fumée est très bas quand on la fait chauffer.

Or, comme chacun sait, il faut éviter de faire fumer les huiles, car c’est un signe que se forment des composés toxiques.

Comment se fait-il que l’huile de colza soit souvent vendue en bidons spécialement prévus pour la friture ?

C’est parce qu’il s’agit dans ce cas d’huile de colza raffinée. Elle supporte alors très bien les hautes températures. Son inconvénient toutefois est que, contrairement à l’huile d’olive ou d’arachide, on ne peut pas la réutiliser.

Concernant l’huile non raffinée, qui contient les antioxydants et qui doit donc être consommée crue, elle possède une saveur caractéristique qui rappelle à la fois l’amande, l’asperge et l’artichaut.

Ce fort goût peut paraître désagréable la première fois. Mais il faut apprendre à l’apprécier.

Régalez-vous avec l’huile de colza crue

L’huile de colza crue est délicieuse en petite quantité sur les salades tièdes, les salades de pâtes ou de verdure, notamment de roquette, mariée à du jus de citron ou à un bon vinaigre balsamique.

Vous pouvez l’essayer en accompagnement du saumon cru.

Elle est idéale si vous faites des préparations orientales comme les raïtas indiens, le hoummos et le baba ganoush libanais, dans l’anchoïade, la piperade, la tapenade, etc.

Elle est délicieuse sur les pâtes au pistou, les poivrons grillés ou farcis. Vous pouvez en ajouter un filet sur les légumes cuits à la vapeur, les carottes et les betteraves cuites au four, ainsi que dans les soupes.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources de cet article :

[1] Je vous parlerai du navet et de la navette un autre jour. Ce sont aussi des légumes excellents car riches en potassium. Essentiels dans l’alimentation en Europe, ils furent détrônés au XVIIIe siècle par la pomme de terre, mais c’est une autre histoire.

[2] Hu FB, Stampfer MJ, et al. Dietary fat and coronary heart disease: a comparison of approaches for adjusting for total energy intake and modeling repeated dietary measurements. Am J Epidemiol 1999 March 15;149(6):531-40. Texte intégral : aje.oxfordjournals.org

[3] de Lorgeril M, Salen P. Alpha-linolenic acid and coronary heart disease. Nutr Metab Cardiovasc Dis 2004 June;14(3):162-9.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Fraises : le fruit le plus pollué

13/05/2018

Excellentes pour la santé quand elles sont naturelles, les fraises des cultures modernes génèrent trop de poisons Chère lectrice,...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Un truc tout bête pour réduire le sucre dans votre assiette

10/05/2018

Sans enlever ni remplacer aucun aliment, cette astuce simple réduit la teneur en sucre de votre nourriture ! Chère lectrice, cher...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,13 / 5)
arrow Lire l’article

Ce printemps, je mange du foin

10/04/2018

C’est le moment d’aller cueillir la luzerne Chère lectrice, cher lecteur, « Il est bête à manger du foin ! », disait ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Mon petit chou''

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Mon petit chou"

avatar
plus récents plus anciens
dutertre helene
dutertre helene
bonjour, je vous remercie pour votre article sur l’huile de Colza. Effectivement, je pense que c’est une bonne huile à consommer crue mais la plupart des cultures utilise beaucoup de produits chimiques aujourd’hui. J’en mets tous les matins dans ma salade Miam’O’Fruits de France Guillain. J’habite en Argentine, et je… Lire la suite »
THIERRY
THIERRY
l’article commence par mettre en defaut l’hybridation et a tendance à l’associé aux modifications génétiques , ors le colza est un hybride naturel un des plus ancien si non le plus ancien connu de plus l’hybridation est un mode d’adaptation aussi ancien que la culture et une grande partie des… Lire la suite »
Serge lezement
Serge lezement

Nos agriculteurs traitent très intensément leurs cultures. Y a t’il une conséquence des engrais ou pesticides constatée sur le colza ?

Viviane Daviet
Viviane Daviet

J’habite aux US et je ne trouve pas de colza mais du canola oil bio , est ce que les qualités diétetiques sont les mêmes ?

Louis Martine
Louis Martine

Le pain est la principale nourriture de l’homme depuis la nuit des temps, je ne comprends pas comment le gluten peut être si mauvais alors que la démographie explose?
Idem ou presque pour le lait!

Annick Legavre
Annick Legavre
Bonjour, autrefois, il y avait des rotations de cultures avec différents semis très variés, rotation sur 5 années avec de petites exploitations. A ce jour , plus de rotation ou seulement une année sur deux avec blé ou maïs colza. Le blé est transgénique modifié,voilà pourquoi il est de mauvaise… Lire la suite »
Joris
Joris
A l’échelle de l’évolution humaine (on va dire 3 millions d’années), on mange du pain depuis très peu de temps. Et le pain n’est pas « mauvais » dans l’absolu. Tout dépend de la perspective dans laquelle on se place. C’est une ressource très calorique, facile à produire, à stocker et à… Lire la suite »
colette
colette
Le mot Canola est composé de ces mots : Canada, Oil, Low in Acid, CAN – O – L-A. J’ai trouvé votre ‘exposé’ sur l’huile de Colza étrange, car ici, au Canada où j’habite (Salt Spring, BC), le canola est considéré, avec le maïs, comme la plante génétiquement modifiée par… Lire la suite »