Les enfants

02/06/2019
Les enfants
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,33 / 5)

Qui sauvera la planète, demain ?

Lors du dernier rapport du GIEC sur le climat, l’Agence France-Presse a publié un tweet pour inviter les gens à « avoir un enfant de moins », ceci afin de « réduire son empreinte carbone ». [1]

 

Il est vrai que cela paraît fou d’être si nombreux sur Terre. Et les enfants commencent à polluer dès leur première semaine de vie avec des montagnes de couches !

Il paraît logique, donc, que les personnes responsables décident d’avoir moins d’enfants, voire pas d’enfant du tout.

Mais cela pose un autre type de problème :

Les personnes les plus sensibles à l’environnement sont les mieux placées pour mettre au monde et éduquer les enfants dont la planète aura besoin demain.

Il nous faut des ingénieurs, des littéraires, des politiques, des leaders, etc., conscients des enjeux environnementaux, donc élevés dans des valeurs de respect de la nature et de la vie. D’où viendront-ils, si les personnes les plus sensibles, les mieux informées des problèmes, décident de ne plus avoir d’enfants ?  

Pour sauver la planète :

  • il va falloir de très bons ingénieurs, de très bons chercheurs pour inventer au plus vite les solutions technologiques vertes ;
  • il va falloir de très bons techniciens pour appliquer ces solutions sur le terrain ;
  • il va falloir de très bons littéraires pour écrire, parler, communiquer, et convaincre nos concitoyens et citoyens du monde qui n’ont pas encore compris l’urgence qu’il y a à changer ;
  • il va falloir des responsables politiques pour prendre les bonnes décisions (règlements, conventions internationales, etc.) ;
  • il va falloir des organisateurs, des chefs de projet, des responsables de toutes sortes, des leaders capables d’animer, de motiver les autres.

Si quelqu’un met au monde des enfants qui rempliront ces tâches demain, il contribuera à protéger la planète sur le long terme, pas à la détruire.

Tout dépend donc de l’éducation et des valeurs que l’on donne aux enfants. Si on les élève à circuler en voiture, en avion, et à passer leur temps libre dans les centres commerciaux ou devant la télé, c’est sûr, ce n’est pas ça qui va améliorer les choses.

Mais les projets ne manquent pas pour protéger les sols, les cours d’eau, l’air, le climat, les océans, les oiseaux, les insectes, et transformer les transports, l’habitat, la production d’aliments et d’énergie.

Il va falloir des têtes et des bras pour cela, et surtout des enfants sensibilisés et compétents. Ils ne vont pas tomber du ciel.

Si seules les personnes qui n’ont aucune conscience écologique ont des enfants, bonjour les dégâts !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,33 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Jour férié : essayez de ne rien faire

09/06/2019

Rester tranquille : un vrai défi Les jours fériés et les ponts sont, pour beaucoup, l’occasion de faire « ce qu’on n’a jamais le ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Mensonge « thérapeutique »

31/05/2019

Les médecins ont-ils le droit de mentir ? Le philosophe Vladimir Jankélévitch disait aux médecins : « Quand vous dites à quelqu’u...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,50 / 5)
arrow Lire l’article

Réflexion sur le sens (possible) de la maladie

19/05/2019

Être un héros, le premier besoin de l’homme et de la femme, selon Otto Rank Le psychanalyste Otto Rank a expliqué que le principa...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,17 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Les enfants''

24
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Thiolier
Thiolier

Faire moins d’enfants, offrir à tous une éducation et une instruction de qualité, sans discrimination. Ce ne sont pas les privilégiés de naissance qui ont besoin d’etre formés plus que les autres à l’écologie, mais ce sont bien les défavorisés. Ils n’ont pas la science infuse, leurs parents ne sont… Lire la suite »

godée
godée

Rejoindre la discussion…je suis d’accord pour que nous ayions moins d’enfants mais ne pouri=rions nous pas revenir a la couche tissu plutôt qu’au couche qui polue la planete j’ai eu deux enfant dans les années 70 nous travaillons a deux mais nous avons que des couches tissus cela demande evidemment… Lire la suite »

Sophie
Sophie

Entièrement d’accord avec vous!

eric lengua
eric lengua

pas d’accord du tout itou…il n’existe pas de « conscience individuelle » qui soit plus puissante que la « conscience collective »..comment preserver nos enfants de la connerie collective? la pub, les profs, le foot, le smartphone etc? si on analyse avec honneteté et objectivité (encore faut il pour cela ne pas avoir d’enfant!!)… Lire la suite »

Bloc-Notes
Bloc-Notes

Et oui ! Mais malheureusement, les personnes qui font des enfants et généralement plusieurs enfants n’ont aucune conscience écologique.

alex
alex

Pas du tout d’accord, les enfants, la jeunesse sont beaucoup plus conscience de l’environnement que nous-mêmes a leur age. Ce sont nous et les générations précédentes qui avons flinguer la planète. Et ce sont eux, les pauvres qui vont payer les pots cassés et à qui il incombe de trouver… Lire la suite »

RESNOUS
RESNOUS

Enfin, quelqu’un qui pose  »délicatement » malgré tout! L’infernal problème de la SURPOPULATION ou de la DÉMOGRAPHIE galopante qui va détruire la planète directement ou indirectement. Et aucun, sauf erreur élu de quelque pays que ce soit n’aborde ce problème qui est bien réel. Et évidemment sans messages  »honnêtes » (on peut… Lire la suite »

Alex
Alex

Merci pour cette reflexion éclairante et pleine de bon sens. C’est logique en fait si seuls les ecolos arretent d’avoir des enfants, la ne Terre sera alors prochainement peuplée que de pollueurs…. Il est important de sensibiliser nos enfants a tous ces enjeux ecologiques, ce sont des êtres très intelligents… Lire la suite »