« Je n’existe plus dans le souvenir de l’homme que j’aime »

07/12/2015
« Je n’existe plus dans le souvenir de l’homme que j’aime »
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Suite à ma lettre du 2 décembre sur Alzheimer, Marie-Claude a laissé sur notre site ce profond témoignage de douleur, qui mérite d’être médité :
« Puisque rien ne reste de tangible dans le cerveau d’un malade ;

Puisque tous les moments heureux et magiques de la vie de couple ont disparu ;

Comment ne pas être affecté par ce néant ?

De si beaux souvenirs engloutis arrivent à me faire douter qu’ils ont bien existé, comme si leur ancrage avait besoin d’une trace dans une autre mémoire que la mienne…

C’est le passé avec mon conjoint qui m’a construite. S’il ne se souvient de rien, c’est presque nier mon existence. J’ai changé d’espace temps, je vis dans une autre dimension.

Je suis presque devenue étrangère à ma propre vie puisque je n’existe plus dans le souvenir de l’homme que j’aime. »

Proposition de chaîne de soutien

À l’approche de Noël, je propose à tous les lecteurs qui le souhaitent de laisser un petit mot de soutien à Marie-Claude et à toutes les personnes qui doivent affronter cette affreuse épreuve. Pensons aussi à tous ceux qui s’engagent pour aider les malades et leurs familles : les infirmières et infirmiers, professionnels de santé, associations..

Vous pouvez mettre votre témoignage ou un mot de soutien à la suite du commentaire qu’elle a publié sur notre site :

Lettre aux personnes qui accompagnent des malades d’Alzheimer

Même s’il est difficile de trouver les bonnes paroles, il est important d’ écrire un simple « Je suis là », « Je partage votre douleur », « Je vous comprends », « Je pense à vous ».

Cela peut paraître dérisoire. Ça ne l’est pas. Vous pouvez me croire car j’ai l’expérience d’avoir été soutenu, même par des inconnus, suite à une grande tragédie. J’ai alors réalisé que la compassion peut sauver des vies.

Avec tous mes remerciements,

Jean-Marc Dupuis

 

Découvrez les articles qui concernent ...

Alcoolisme : enfin le baclofène arrive !

05/06/2020

Alcoolisme : enfin le baclofène arrive ! Le 15 juin 2020 commencera ENFIN la commercialisation officielle du médicament Baclocur (...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article

7 aliments qui aggravent la constipation

11/02/2020

Et les aliments qui soulagent de la constipation   La constipation est un problème répandu, défini en général par le fait d’a...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 3,13 out of 5)
arrow Lire l’article

Mangez des bonbons naturels !

01/10/2019

Régaler les plus gourmands en prenant soin de leur santé   J’ai la chance d’avoir de belles vignes autour de chez moi. Les vi...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''« Je n’existe plus dans le souvenir de l’homme que j’aime »''
guest
127 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
elisa
elisa
2 années plus tôt

Bonjour Marie Claude,
Si vous n’existez plus dans son souvenir, vous êtes totalement présente dans son oubli.
Modiano a dit (en bafouillant) quelque chose de très juste sur le fait que l’oubli, c’est le truc central, la fonction a l’oeuvre dans nos têtes, et que les souvenirs sont les batailles dérisoires que l’on « gagne » temporairement contre ce vaste et universel oubli… Votre mari a juste pris un peu d’avance sur notre oubli à nous tous…
Si vous n’existez plus dans son souvenir, vous êtes totalement présente dans son oubli.
Bon courage

Robert
Robert
4 années plus tôt

Transmettez bien à Marie-Claude que nous sommes de tout coeur avec elle par la pensée,qu’elle résiste malgré tout ,qu’elle retrouve la force et le soutien que nous avons à mener chaque jour
en prenant un peu de recul et en s’appuyant sur le côté philosophique dont vous parlez et,
pourquoi pas la prière,l’être humain n’est-il pas constitué de chair et d’esprit?
( Venez à moi ,vous tous qui souffrez,je soulagerai votre fardeau )
Bien avec vous, Solidairement vôtre, Robert

Martine
Martine
4 années plus tôt

Les conjoints des malades d’Alzheimer qui sont « aidants » sont à mes yeux des personnes admirables qui s’oublient pour ne penser qu’à l’autre.
Marie-Claude, oui vous existez vraiment et votre présence aux côtés de l’homme que vous aimez est la preuve de tout ce que vous avez vécu avec lui.
Courage malgré votre immense peine ne vous laissez pas anéantir.
Bien amicalement

Perpétue NDONG
Perpétue NDONG
4 années plus tôt

Bonjour ,je pense à vous ,et je comprends un peu ce que vous ressentez ,cela fait 17 ans que j’accompagne les malades du sida .

Albert MINETTI-VVEÎA
Albert MINETTI-VVEÎA
4 années plus tôt

Bonjour Marie-Claude,
Je suis dans ce cas avec mon épouse – Claude – hospitalisée en EPHAD depuis avril 2014, il est très dur de se reprendre et pourtant ………..la vie continue. Il y a des passages positifs – très rares – avec notre fille, lui rappelons divers moments de notre vie passée, ne se souvient de rien…
Vous souhaite un grand courage et beaucoup de force morale.
Albert

Dick
Dick
4 années plus tôt

Suis de tout coeur avec vous!

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda