Mangez des bonbons naturels !

01/10/2019
Mangez des bonbons naturels !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)

Régaler les plus gourmands en prenant soin de leur santé

 

J’ai la chance d’avoir de belles vignes autour de chez moi.

Les vignerons sont bien organisés. Ils mettent à certains endroits des serres qui accélèrent la maturation du raisin, à d’autres endroits des voiles, à d’autres de simples filets antigrêle, à d’autres encore, ils laissent la vigne découverte.

Ils ont même des vignes recouvertes pour protéger le raisin de l’humidité et permettre les récoltes tardives.

L’un dans l’autre, ils parviennent à produire du raisin mûr du 20 septembre jusqu’au 20 décembre !

Des grains de raisin sucrés comme des bonbons

Toute la saison, je peux m’y promener et cueillir un ou deux grappillons de raisin bien mûr.

Pas plus, car il est si sucré qu’il pique la gorge.

Chaque fois, je pense aux petits paysans d’autrefois pour qui ce raisin était… leurs bonbons.

Bonbons au goût de Schtroumpf

Les bonbons actuels, avec le sucre, les gélifiants, ont l’avantage de ne jamais pourrir ni de moisir.

Vous les mettez dans un paquet plastique, dans un distributeur automatique sur le quai d’une gare ou dans une station-service. Ils peuvent rester des mois à température ambiante. Ils seront toujours bons à vendre.

Avec les colorants, les arômes, les acidifiants, les industriels parviennent à fabriquer des bonbons qui ont le goût de tous les fruits de la nature, et bien d’autres encore comme les bonbons au goût Coca-Cola, Malabar, Carambar et, bien sûr, les célébrissimes bonbons au « goût de Schtroumpf ».

Les bonbons au Schtroumpf, de Haribo, sont « les bonbons préférés des Français ».

« Hmm, j’ai envie d’un truc bien chimique » !

Eh oui, avouons-le, qui n’a jamais entendu (ou ressenti lui-même) l’envie de « bonbons bien chimiques » ?

En réalité, les bonbons au Schtroumpf sont simplement aromatisés à la framboise. Avec du sucre et de l’acide citrique, extrait du citron, cela donne cette stimulation maximale des papilles et des glandes salivaires. Des flots de salive jaillissent dans la bouche, démultipliant l’appétit.

C’est une des réactions faisant partie de notre « instinct de cueillette ». Cet instinct multimillénaire nous pousse à rechercher les petites choses sucrées et colorées, et à en manger le plus possible, car les petits fruits sauvages ont longtemps été notre premier aliment.

Le problème de ces fruits est qu’on n’en trouve pas souvent dans la nature, à cause des saisons. En revanche, quand ils apparaissent, ils sont souvent si nombreux qu’on ne peut tous les cueillir.

Comme il faut en profiter, nous avons la capacité, dans ces moments-là, d’augmenter prodigieusement notre appétit, et de les manger sans limite.

L’évolution nous a donné une capacité presque illimitée à manger les petites choses sucrées et colorées

Cet été, en me promenant avec mes enfants dans les Alpes, j’ai pu faire à nouveau l’expérience du fait que les petits êtres humains sont conçus pour manger de petits fruits.

Il fallait les voir au milieu des champs de myrtilles. Dès 2 ans, ils sont capables de repérer les fruits mûrs. Leurs petits doigts les cueillent, et ils peuvent rester en position accroupie pendant 45 minutes sans problème pour se remplir l’estomac, et finir barbouillés de bleu.

C’est excellent pour leur santé.

Une étude parue dans la revue Food & Function a montré que les grosses quantités de myrtilles sont particulièrement favorables au cerveau des enfants. Des chercheurs de l’université de Reading (Royaume-Uni) ont pu mesurer par des tests sur ordinateur que les enfants devenaient plus rapides et plus précis.

De plus, les tanins des myrtilles font beaucoup de bien à l’intestin. Ils ont une action contre la diarrhée, la douleur et les spasmes intestinaux.

Pratiques déloyales des vendeurs de bonbons

De même que les enfants ne peuvent s’arrêter de manger des myrtilles, ils ne peuvent pas s’arrêter de manger des bonbons.

C’est la raison pour laquelle les publicités à la télévision pour les bonbons sont pour moi une attaque profondément déloyale contre les enfants. Ils n’ont aucun moyen de résister à la tentation, à moins d’avoir des parents qui luttent férocement à tout instant pour empêcher les bonbons d’entrer dans la maison.

Lamentables aussi sont tous ces magasins qui mettent les bonbons à hauteur des enfants dans les rayons et, en particulier, à la caisse, là où ils sont obligés de patienter de longues minutes sans rien faire. Leurs yeux ne peuvent pas faire autrement que de voir les bonbons. Tous leurs instincts s’agitent, comme autrefois lorsqu’une tribu découvrait des buissons de framboises, de myrtilles, de raisins, et c’est un supplice pour eux que de voir cela sans y toucher.

Les bonbons sont faits en matière « morte »

Si les bonbons ressemblent, par leur goût et leur aspect, à des framboises ou à des cerises bien mûres, leur composition nutritionnelle n’a rien à voir avec.

Ils sont faits de matière « morte ».

  • Ils n’ont pas de bactéries, d’enzymes, de levures, bref aucun de ces éléments de cette vie qui habite sur les grains de raisin que je cueille sur mon passage.
  • Ils n’ont pas non plus de vitamines, d’antioxydants ni de polyphénols.
  • Ils n’ont pas de fibres, de tanins et peu de sels minéraux, comme le potassium, que l’on trouve en grande quantité dans les raisins et les autres petits fruits.

Ils ont donc un index glycémique très élevé, ce qui les rend impropres à la consommation pour les diabétiques.

Les bonbons naturels

Si vous choisissez de limiter au maximum la consommation de vos enfants et petits-enfants en bonbons, il est important de ne pas créer de frustration massive chez eux, qui pourrait les conduire à se révolter et à se jeter, jeunes adultes, sur les si « délicieux bonbons chimiques » dont ils auront été privés.

Veillez à mettre à leur disposition des bonbons naturels comme :

  • tous les petits fruits sucrés dont nous avons parlé, ainsi que les fraises, les cerises… ;
  • des rayons de miel, qui ont l’avantage de donner un « chewing-gum », avec la cire, et aussi de la propolis à mâcher ;
  • des fruits secs : pruneaux, abricots, raisins, figues, tranches de pommes sèches ;
  • du chocolat noir à plus de 80 % de cacao, avec des éclats de fruits secs ou de fève de cacao ;
  • des mendiants (chocolat avec fruits secs et morceaux d’écorce d’orange confite) ;
  • des chips de légumes. Elles ont l’avantage d’être de toutes les couleurs, avec la patate douce, la betterave rouge, la carotte, la pomme de terre violette… ;
  • les amandes, noisettes, noix de cajou, que vous pouvez même acheter grillées et salées, ce qui leur donne meilleur goût. Certes, c’est moins bien que naturel, mais c’est incomparablement mieux que les bonbons et les chips.

N’oubliez pas toutes les mousses de fruits, smoothies, milk-shakes que vous pouvez faire également.

De quoi régaler les plus gourmands d’entre nous, tout en soignant notre santé.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Qu’est-ce que le sirop de glucose ?

22/08/2019

Le sirop de glucose, un ennemi à connaître Quel est l’ingrédient qu’aucun être humain n’avait jamais mangé avant 1972 et qui se re...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
arrow Lire l’article

La viande rouge : mauvaise pour la santé ?

21/05/2019

Viande blanche contre viande rouge L’Organisation mondiale de la santé a semé la confusion chez les consommateurs en annonçant que...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,55 / 5)
arrow Lire l’article

Faut-il arrêter de boire du lait ?

26/04/2019

Boire du lait tous les jours, est-ce dangereux pour la santé ? Les ventes de lait baissent en France d’une année à l’autre, depuis...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,43 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Mangez des bonbons naturels !''

4
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Claire
Claire

J’en achète rarement mais difficile de résister si on m’en offre au bureau 😉 Bonne alternative pour faire plaisir à des collègues au régime !

Staub Hervé
Staub Hervé

Bonjour, votre article sur les « bonbons » naturels est intéressant. Cependant, vous oubliez de préciser qu’il faut rester très prudents avec toutes ces baies au raz du sol car elles risquent d’être contaminées par les déjections des animaux qui peuvent contenir des parasites pathogènes. Je pense notamment à l’échinocoque qui est… Lire la suite »

Fran
Fran

Bonjour. Quand j’étais petite, ma mère m’achetait des dates, des figues séchées, des raisins secs… tandis que ma sœur, un peu plus âgée, se gavait de bonbons du commerce (il y avait une petite boutique devant l’école élémentaire que nous fréquentions, à Paris). Un jour, beaucoup plus tard, j’ai demandé… Lire la suite »

Christine
Christine

Bonjour, il y a aussi l’association gélatine et jus de fruit font d’excellents petits bonbons aux couleurs différentes

5 Dossiers Gratuits
pour votre Santé !

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation

Avez-vous reçu vos

5 dossiers GRATUITS ?

5 Dossiers GRATUITS

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation