Prouesses physiques : incroyables êtres humains

25/08/2019
Prouesses physiques : incroyables êtres humains
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,33 / 5)

Performances physiques, résistance, adaptabilité : l’être humain impressionne !

« Cyclisme : Paris-Brest-Paris : 6 673 coureurs amateurs ont pris le départ de la 19e édition à Rambouillet [1]. »

J’ai failli passer à côté de ce titre qui s’affichait dans un kiosque à journaux, sans y prêter attention.

Et puis, soudain, boum, je me suis arrêté.

  • Paris-Brest-Paris à vélo. Comment est-ce possible ?? Pour moi et, je suppose, pour la plupart des gens, faire Paris-Brest-Paris en voiture serait déjà épuisant, sans s’arrêter !!
  • Cette course concerne des cyclistes amateurs. Amateurs ?? Mais que font les professionnels ?? Paris-Moscou-Paris sans escale ??
  • 6 673 personnes se pressent sur la ligne de départ… Qu’est-ce qui les motive ? Comment ont-elles le temps, l’énergie, le courage, non seulement de faire cette course, mais aussi d’effectuer les milliers d’heures d’entraînement nécessaires ??

Et j’ai pensé que, vraiment, nous vivons une époque « formidable », comme disait Reiser.

Une époque formidable

Bien sûr, on peut discuter des motivations de tous ces sportifs de l’extrême. J’ai déjà abordé dans Santé Nature Innovation, les problèmes de dépression que cache parfois ce besoin de se dépasser.

Mais il n’en reste pas moins que, du strict point de vue de la santé et de la résistance du corps humain, on ne peut qu’être stupéfait de ce que les sportifs réussissent aujourd’hui.

Les êtres humains ne sont pas assez reconnus pour leurs performances physiques

Il est courant de présenter l’être humain comme un être faible physiquement, par rapport aux animaux, et qui ne survivrait dans la nature que grâce à son « intelligence supérieure ».

Ainsi, l’homme serait bien malheureux de n’avoir ni poils, ni écailles, ni plumes, ni griffes, ni crocs, lui permettant de se défendre.

Il ne pourrait en outre manger ni des herbes ni des feuilles, ce qui serait un désavantage par rapport aux herbivores. Il aurait du mal à digérer la viande crue, et ne pourrait pas manger d’os comme les loups. Il serait obligé, enfin, de se vêtir et de construire des maisons pour ne pas mourir de froid.

Tout cela prouverait que l’Homme est un être désespérément faible, juste bon à fournir un déjeuner à quelque fauve de passage !!

Cette vision est ridicule.

Aucun animal n’arrive à la cheville des hommes entraînés pour leurs capacités physiques

Avec de l’entraînement, les performances physiques de l’Homme sont, au contraire, tellement variées et extrêmes qu’aucun animal ne peut soutenir la comparaison.

L’Homme est le seul animal capable de marcher, de courir, nager, danser, boxer mais aussi de skier, faire du vélo, patiner, à glace ou à roulette, et de faire des figures incroyables.

Avez-vous déjà vu Simone Biles, par exemple ? (vidéo de ses performances ici)

Aucun animal ne peut s’approcher de ces performances, même avec de l’entraînement.

Mais ce n’est pas tout. L’homme est capable d’escalader des parois qui décourageraient les mammifères les plus habiles.

Il est en outre le meilleur coureur de fond, capable d’épuiser à la course à pied des chevaux, des antilopes et des gazelles. Lors des courses longue distance de chevaux, il est obligatoire de les faire s’arrêter au moins 40 mn tous les 30 km, sans quoi leur vie serait en danger. [2] Les coureurs d’ultra-longue-distance n’ont pas droit à ce type de ménagement, et peuvent courir plus de 100 km sans s’arrêter.

Un excellente résistance et adaptabilité

L’Homme serait désavantagé par son tube digestif, incapable de digérer des feuilles ?

Mais c’est au contraire cela qui lui permet, contrairement aux gorilles et autres herbivores, d’être léger et plus agile, au lieu d’avoir cet énorme ventre et ces dizaines de mètres d’intestin. Il peut ainsi rechercher une nourriture bien plus variée et calorique, ce qui lui évite de passer 15 heures par jour ou plus à ruminer.

L’Homme serait obligé de se couvrir pour résister à la pluie, au vent et au froid ?

Pas s’il s’était contenté de rester dans les zones équatoriales qui constituaient son habitat originel. Mais ayant décidé justement de partir à la découverte du monde et de coloniser les espaces les plus lointains, les plus hostiles, les plus arides et les plus froids, il s’est adapté en développant les vêtements, les outils et l’habitat adéquats.

Ce n’est pas un signe de faiblesse mais, au contraire, de force s’il a inventé des protections et des vêtements lui permettant de descendre profondément dans les océans ou de marcher sur la Lune !

Pourquoi est-ce que je parle de tout ça ?

Croire en nos capacités pour retrouver de l’énergie, de l’optimisme, de l’espoir

Pour vous donner de l’énergie, de l’optimisme, de l’espoir et de la confiance dans nos capacités d’adaptation.

Trop souvent, ce sont les aspects négatifs de l’Homme, par rapport aux animaux et à la Nature, qui sont mis en avant. Comme si nous n’étions qu’une espèce nuisible et, au fond, stupide et faible.

En réalité, s’il est vrai que nous sommes capables de faire des dégâts considérables, il faut toujours se souvenir que cela se produit quand nous nous laissons aller à nos mauvais penchants : court-termisme, voracité, égoïsme, vanité, etc.

Si nous n’avions que cette face sombre, alors en effet nous serions condamnés, à court ou moyen terme.

Mais le fait est que nous avons aussi, à côté de ces mauvais aspects, des capacités extraordinaires à aller dans le bon sens. C’est d’ailleurs parce que nous sommes capables de faire beaucoup de bien, que nous sommes aussi capables de faire beaucoup de mal.

Nous ne sommes pas, justement, des animaux condamnés à vivre – ou à disparaître – avec un écosystème précis. Nous avons la capacité, comme aucune autre espèce, d’étudier nos propres besoins, notre environnement, et d’en prendre soin pour éviter d’aller à la catastrophe collective.

Ces capacités extraordinaires qui sont les nôtres, d’un point de vue physique, on les retrouve au niveau intellectuel et également, aujourd’hui, au niveau technique.

Nous avons la capacité de faire un bien fou à notre environnement et aux animaux

Grâce à ces capacités physiques, intellectuelles et techniques, nous sommes capables des plus grandes prouesses.

Si nous nous y mettions tous ensemble, peut-être pourrions-nous par exemple réparer un certain nombre de désastres écologiques, comme les terribles atteintes portées aux océans et aux cours d’eau.

Peut-être, grâce au clonage, serons-nous un jour capables de faire revivre des espèces animales que, par imprudence et inconséquence, nous avons fait disparaître. Ainsi le mammouth, le dodo, le rhinocéros noir, l’élan du Caucase, l’ours de l’Atlas et le grizzly mexicain pourraient-ils refaire leur apparition. Selon le professeur de Princeton Beth Shapiro, « il est aujourd’hui possible de cloner un mammouth [3] ». Tout espoir ne serait donc pas perdu pour les « espèces disparues ».

Qui sait si nous n’inventerons pas un moyen de nous débarrasser des plastiques ? Des chercheurs britanniques ont découvert l’année dernière une enzyme très gourmande en plastique, en étudiant la bactérie Ideonella sakaiensis [4]. Il semblerait que ce soit une piste possible pour nettoyer les microplastiques dans les mers.

Qui sait si nous n’aurons pas, un jour, des énergies plus propres, de l’air moins pollué, des voitures qui n’émettront plus de particules fines ? Des légumes et des fruits qui auront, à nouveau, du goût et de bons nutriments ?

L’espoir est permis

À Santé Nature Innovation, nous sommes à la recherche, constamment, de remèdes et de traitements de pointe, naturels, respectueux de l’Homme et de la Nature, mais aussi efficaces, capables de résoudre des problèmes complexes contre lesquels la médecine institutionnelle s’épuise, sans trouver de solution.

Nous sommes, par nature, optimistes, sans quoi nous ne nous serions pas donné tout ce mal. Nous ne chercherions pas à faire progresser les choses.

C’est parce que, fondamentalement, nous aimons la vie. Nous croyons dans les capacités de l’être humain. Nous sommes émerveillés de sa capacité créatrice.

Il nous paraît important de rappeler cela, car trop souvent aujourd’hui, c’est la face sombre qui est mise en avant. Cela peut conduire à une forme de désespoir et de démission, qui est la pire voie à suivre… et la plus sûre pour ne jamais trouver de solutions.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,33 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Les 4 étapes de la réconciliation authentique

29/09/2019

Comment faire la paix sans être une bonne poire   Au cours d’un conflit, il est fréquent que la personne avec laquelle on se ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,50 / 5)
arrow Lire l’article

Quand le désir de vengeance nous ruine la vie… et la santé

15/09/2019

Comment ne pas mourir d’amertume après avoir subi une grave injustice Il arrive d’être victime d’injustice et d’éprouver un intens...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,79 / 5)
arrow Lire l’article

Surprise : les optimistes dorment mieux

08/09/2019

Être optimiste, une simple histoire de volonté ? Une étude de l’université de l’Illinois (États-Unis) montre que plus une personne...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Prouesses physiques : incroyables êtres humains''

22
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Catherine
Catherine

Merci, Merci, Merci !!! Enfin une lettre optimiste qui donne le sourire !

Roig Philippe
Roig Philippe

Le poison principal qui intoxique l’homme est le profit. Tant que l’homme ne réalise pas que l’enrichissement personnel ne mène à rien nous sommes voués à notre perte. Nous sommes tous interdépendants, l’empathie, l’entraide, la solidarité sont les remèdes à ce poison. Ne plus penser à notre bien-être mais à… Lire la suite »

ribière
ribière

Merci pour cette magnifique lettre d’espoir ! cela fait un bien fou !

Francois Bianchi
Francois Bianchi

Les capacités humaines sont très largement dues au processus de mentalisation de l’effort :
EN REPRENANT LES PAROLES DE
Jean Jacques ROUSSEAU :
« PLUS LE CORPS EST FAIBLE ,PLUS IL COMMANDE.
PLUS IL EST FORT PLUS IL VOUS OBEIT »……JE LE RÉPÈTE À MES PATIENTS (Je suis infirmier ergotherapeute détaché aux activités physiques )
A MÉDITER…

Christine
Christine

Bonjour, merci de nous donner l’espoir et l’espérance que les choses peuvent encore changer. Il est vrai que si l’on regarde autour de nous dans le monde, c’est vraiment la désolation !
Bonne journée.

Gabrielle Clément
Gabrielle Clément

Merci pour cet article optimiste, car des messages comme celui là nous redonne un peu de boost quoiqu’on en dise! Nous sommes tous responsables d’une manière ou d’une autre de l’état actuel des choses ! Si chacun se donne la peine de faire une bonne action par jour, quelle qu’elle… Lire la suite »

5 Dossiers Gratuits
pour votre Santé !

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation

Avez-vous reçu vos

5 dossiers GRATUITS ?

5 Dossiers GRATUITS

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation