Gluten et lactose : craquage et acné

22/12/2014
Gluten et lactose : craquage et acné
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)

« Avant, j’adorais me préparer un plat de pâtes au parmesan et terminer par un yaourt au lait de vache.

Mon visage bourgeonnait et on accusait mes hormones. On concluait même que la pilule et les antibiotiques étaient LA solution à adopter contre les bouton d’acné.

Ouais, peut-être.

Mais une fois qu’on arrête le traitement, que se passe-t-il ? Bah, moi je peux en témoigner : tout revient, puissance 3.

Soigner ? Oui, mais dans le fond !! Et pas superficiellement, ce qui est le cas des médocs.

L’alimentation, elle, traite l’acné à la base du problème. »

C’est le témoignage de la bloggeuse Camille G. « Blonde, Mannequin et Enquêtrice », dans un article intitulé « Gluten et lactose : craquage et acné » [1].

Le régime sans lactose et sans gluten contre l’acné

Camille G. explique que, depuis deux ans qu’elle mange sans gluten ni lactose, elle n’a plus de problèmes de peau :
« Lorsque je fais des écarts (ouais, je reste humaine malgré ma motivation,) je connais d’avance les méfaits pour ma peau et quelles en seront les conséquences. D’ailleurs je constate de sévères poussées quand je force sur le lactose (même avec le fromage de chèvre). Le lait de vache est devenu ma bête noire. Le gluten est moins violent mais affiche tout de même des dégâts physiques. »

« Aucune étude ne le prouve » !!

Côté médecine dure, la chose est pourtant « pliée » :
« Aucune étude n’a démontré une quelconque influence des aliments sur l’acné et s’il est toujours possible d’éviter un aliment en particulier dont on a constaté à de multiples reprises qu’il déclencherait des poussées de l’acné, il n’est pas conseillé, car mauvais pour la santé, d’éliminer des groupes entiers d’aliments », explique par exemple le site Pourquoi Docteur [2] .

Le régime sans gluten et lactose serait donc inefficace contre l’acné. L’appel pressant à ne pas « éliminer des groupes entiers d’aliments » est une allusion non dissimulée à ne pas supprimer les produits laitiers ni les aliments sans gluten. Ce serait « mauvais pour la santé ».

Aucune référence, aucune étude scientifique par contre n’a besoin d’être citée à l’appui de ce dogme :
« C’est comme ça, et puis c’est tout. Et si vous faites autrement, tant pis si vous vous retrouvez en mauvaise santé, on vous aura prévenus. »

Le site recommande ensuite, bien entendu, les antibiotiques, la pilule et les rétinoïdes.

Je rappelle que cette dernière classe de médicaments, à laquelle appartient le tristement célèbre Isotrétinoïne, sont des médicaments qui rendent fou [3] et donnent d’affreuses malformations aux fœtus dans 25 à 30 % des cas si vous tombez enceinte pendant le traitement [4].

Bien entendu, si vous posez la question, on vous dira que ce n’est pas un problème parce que les femmes sont soigneusement prévenues des risques, et que les médecins veillent à ce que ce médicament soit évité en cas de grossesse.

Mais dans la réalité des faits, ils sont fréquemment utilisés par les femmes enceintes françaises [5] !!

Des témoignages à foison

Les personnes qui affirment s’être débarrassées de l’acné grâce à un régime sans gluten ni lactose sont pourtant innombrables.

Les témoignages foisonnent sur Internet à ce sujet, dans tous les forums santé et sites de beauté [6].

Toutes ces personnes sont-elles dans le fantasme ?

Est-ce un pur hasard si, justement, leur acné a disparu peu après avoir commencé un régime sans lait et sans gluten ?

Je suis pour ma part convaincu que non.

L’acné a une composante inflammatoire évidente : or le gluten et le lait, souvent mal supportés par le système digestif, enflamment l’intestin et participent à un état inflammatoire général.

D’autre part, l’acné a une composante hormonale reconnue de tous les médecins : or, le lait et les produits laitiers sont chargés de facteurs de croissance hormonaux issus de la vache, dont on connaît la puissance puisqu’ils sont capables de transformer un petit veau en un énorme taureau !

Il ne me paraît pas surprenant du tout que l’acné soit plus virulente chez les adolescents qui, en plus des bouleversements hormonaux normaux liés à leur âge, boivent de grands bols de lait le matin et dans leurs céréales du petit-déjeuner.

Difficile de tenir

Maintenant, la difficulté du régime sans gluten et sans lactose est de le mettre en pratique, et de tenir dans la durée.

Notre bloggeuse citée plus haut, Camille G., ne cache pas les difficultés :
« Il m’arrive, notamment en soirée et pendant les week-end, de me “faire plaisir”. Le goût du chocolat au lait me manque. Il en est de même pour le pain ! La baguette fraîche ! Le pain au chocolat !!! AHHHHHHHH je vous aimeeeeeeeeeeeeeeee tant ! Mais je dois vous éviter ! La vie est cruelle non ? À certains moments, surtout quand je me sens fatiguée et déçue par des événements, je pourrais tout dévorer. J’ai envie de braver l’interdit, de dire F*** à l’acné et de manger ce que MOI je décide. Pas ce que la nature me dicte… Alors je craque et je me dis que si je ne culpabilise pas, alors je n’aurai pas de boutons dans les jours qui suivent.

C’était bien essayé, mais 48 heures plus tard je ressemble à une calculette. Obligée de ressortir du placard le correcteur et autres outils de camouflage. Bordel, on dirait que j’ai 15 ans là, ça craint. Parfois c’est plus fort que moi, je perce tout ce que je vois. Bonjour les cicatrices qui persistent plus d’un mois… GÉNIAL !! »

Le prix à payer de ces écarts est si élevé que la motivation est forte de ne plus recommencer :
« Pendant plus d’une semaine me voilà à tenter d’effacer ces écarts en reprenant un mode de vie équilibré. Et ça fonctionne ! Heureusement. Je me sens bien, je n’ai pas de manque et j’arrive à compenser autrement. Je m’accorde des cookies sans gluten et sans lactose. Ils sont bons ! Un peu glycémiques mais ils feront l’affaire. Après tout, c’est ça ou manger n’importe quoi et se coltiner des boules rouges sur la tronche. »

Autres traitements naturels contre l’acné

L’alimentation sans gluten et sans lactose est le premier pilier d’une lutte efficace contre l’acné.

Sur Internet encore, vous trouvez quantités de « remèdes de grand-mère » contre l’acné, du classique masque d’argile verte à l’incontournable masque de tomates ou de concombres.

Très franchement, je ne voudrais pas paraître défaitiste mais… si c’était si simple, ça se saurait.

Je vous signale toutefois trois pistes intéressantes :

  • L’huile essentielle de Melaleuca (ou arbre à thé) : diluée à 5 % dans de l’huile d’amande douce (environ 20 doses d’huile d’amande douce pour 1 dose d’huile essentielle d’arbre à thé). Appliquée au coton-tige maximum 2 fois par jour. C’est aussi efficace et bien plus naturel que la solution à 5 % de peroxyde de benzoyle.
  • Le thé vert : nettoyez votre visage avec un sachet mouillé de thé vert refroidi. Cela permet de tuer les microbes responsables de l’inflammation des comédons, qui provoquent les boutons et kystes d’acné.
  • Le miel : le miel a des propriétés antibiotiques qui luttent contre les bactéries de la peau liées à l’acné. En mélangeant 1 tasse de flocons d’avoine et ½ tasse de miel, vous confectionnez un masque à porter 30 minutes.

Voilà. Ne m’écrivez pas pour me gronder si ces derniers remèdes ne marchent pas. « Aux grands maux, les grands moyens » dit le proverbe. Il est certain que l’acné fait partie des grands maux. Elle peut ruiner l’existence, surtout dans les années d’adolescence et de jeunesse qui, déjà, ne sont pas faciles.

Alors essayez d’abord de combattre l’acné avec le régime sans gluten et sans lait. Et surtout, écrivez-moi pour me faire part de vos résultats.

Un grand merci d’avance,

Jean-Marc Dupuis

Sources de cet article :

[1] Gluten et lactose : craquage et acné

[2] Acné : traiter les boutons sans les maltraiter pour éviter les cicatrices

[3] Effets secondaires psychiatriques de l’isotrétinoïne (Roaccutane, Accutane, …)

[4] Grossesse : 60 cas rapportés en trois ans chez des femmes traitées par l’anti-acnéique isotrétinoïne

[5] Isotrétinoïne et grossesse : bilan français de 25 années de suivi

[6] Par exemple L’alimentation anti-acné, en quoi ça consiste ? ou FORUM Santé» Acné, psoriasis et problèmes de peau» régime sans lait ni gluten…

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

9 signes que vous manquez d’iode

03/08/2018

Fatigue, prise de poids inexpliquée, peau sèche, perte de cheveux : et si c’était un manque d’iode ? Chère lectrice, cher lecteur...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,72 / 5)
arrow Lire l’article

Trop de protéines, est-ce mauvais pour la santé ?

05/05/2018

Faut-il se méfier des protéines ? Chère lectrice, cher lecteur, Depuis l’affaire du régime Dukan, on se méfie des protéines : « T...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,12 / 5)
arrow Lire l’article

Avez-vous pris votre vitamine P ?

15/04/2018

Cette substance colorée protège vos cellules contre les radicaux libres Chère lectrice, cher lecteur, Le scientifique hongrois Al...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,22 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Gluten et lactose : craquage et acné''

3
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Melanie
Melanie

Je commence le « régime » sans lactose et sans gluten pour éradiquer mon acné sévère qui persiste depuis que j’ai 12 ans. .. j’en ai 26! 2 fois roaccutane tout ça pour m’étendre dire par là dermato que « Oh vous avez quand même une peau difficile » ouais Merci lol j’avais pas… Lire la suite »

trackback

[…] Gluten et lactose : craquage et acné […]

tatiana
tatiana

Merci pour cet article qui confirme ma propre expérience. Je me suis battue pendant des années avec l’acné, sans résultat. A l’âge de 28 ans le dermatologue m’a prescris du Roacutane qui génère pas mal d’effets secondaires. Peu après l’arrêt du traitement, l’acné est revenu de plus belle. Le chemin… Lire la suite »