Le froid rend-il malade ?

20/03/2018
Le froid rend-il malade ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)

Pourquoi votre maman avait raison de vous dire de mettre un bonnet et une écharpe

Chère lectrice, cher lecteur,

On entend partout que le froid ne rend pas malade, que c’est le fait en hiver de se tenir dans des intérieurs surchauffés et surpeuplés, avec des gens malades, qui favorise les contagions.

Croyez-en mon expérience de plusieurs décennies : c’est faux !

Certes, vous ne tombez, en général, pas malade quand vous faites du sport à l’extérieur, même par grand froid. En tant qu’alpiniste amateur, il m’est souvent arrivé de grelotter des heures les pieds mouillés, dans la neige et le vent, les doigts gelés, et je ne suis pas tombé malade pour autant.

Néanmoins, j’ai souvent attrapé mal à la gorge en sortant mal couvert ou simplement en buvant de l’eau trop froide. Mal de gorge qui a évolué en angine, ce qui est, à ma connaissance, une maladie.

L’explication est simple.

Nous avons dans la gorge du mucus, une matière visqueuse finement étalée qui protège nos muqueuses. Les muqueuses sont des zones fragiles du corps qui laissent passer facilement les corps étrangers, en particulier les virus.

Cette couche de mucus est sensible aux brusques changements de température, et se défait. Les glandes qui fabriquent le mucus se paralysent. Le temps de retrouver leur température, des virus qui se trouvaient bloqués dans le mucus ont pu passer sur vos muqueuses et prendre pied dans les cellules de votre gorge, où ils vont rapidement se reproduire et envahir la zone.

Votre maman avait raison

Votre maman avait raison, donc, lorsqu’elle insistait pour vous mettre une écharpe, un bonnet, un manteau quand vous sortiez jouer dehors.

Elle avait aussi raison quand elle s’énervait à vous voir croquer des glaçons (et pas seulement pour les bruits de succion horripilants que font les enfants en pareille occasion).

Elle avait encore raison quand, pour apaiser votre gorge et votre nez irrités par le rhume, elle vous faisait faire des inhalations de vapeur.

Les virus, en effet, sont très vulnérables à la chaleur. C’est d’ailleurs pour cela que nous faisons de la fièvre. Un degré, deux degrés de plus, et la virulence (vitesse de reproduction) des virus s’effondre, permettant à notre système immunitaire de reprendre le dessus.

Lorsqu’elle ajoutait du menthol, de l’eucalyptus ou du camphre dans votre inhalation, elle avait aussi raison, car cela permet d’évacuer le mucus et donc les virus qui s’y seraient installés.

Les tisanes au citron et au miel (et au rhum) avaient le même effet, et la même efficacité !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Cinq remèdes anciens qui marchent encore aujourd’hui

05/10/2018

Usage médical du perce-neige, de la bile de vache, et autres remèdes anciens Voici cinq remèdes anciens qui marchent encore aujou...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Ce qu’on peut attendre du ginkgo

02/10/2018

Ginkgo : l’arbre de la circulation sanguine Le ginkgo est un arbre médicinal. De ses feuilles, on extrait des substances qu...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,50 / 5)
arrow Lire l’article

Sulforaphane : il vous protège du cancer, de l’Alzheimer et de la DMLA

28/09/2018

Cette précieuse molécule protectrice se trouve dans les jeunes pousses de brocoli Vous savez que les brocolis, quasi-inexistants ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,62 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Le froid rend-il malade ?''

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
SamuelMariealessandro pendesiniMichauxclaire Recent comment authors
plus récents plus anciens
Samuel
Samuel

Merci pour votre article. Il reste néanmoins quelque peu incomplet : Il serait intéressant de se pencher sur les façons dont on peut développer une résistance au froid. Elles existent, manifestement. Il n’y a qu’à voir l’engouement pour Wim Hof, « l’homme de glace », et sa méthode.

Marie
Marie

Bonjour, Vous avez raison pour vos conseils de bon sens. Le miel ne devrait être ajouté que si la tisane n’a pas plus de 40° pour ne pas perdre toutes ses vertus. Malgré mon âge « respectable », l’hiver dernier et celui-ci ne m’ont vue ni enrhumée ni grippée.car j’ai pris, en… Lire la suite »

alessandro pendesini
alessandro pendesini

Jean Marc Dupuis Votre pertinent, et surtout concis commentaire, me rappelle mon enfance et les remèdes qu’utilisait ma mère ! Avec des pareils remèdes naturels en évitant des antibiotiques, mon système homéostatique/immunitaire ne pouvait que s’affranchir….Ce qui a été le cas ! Merci maman….. Vous auriez dû, pour compléter le… Lire la suite »

Michaux
Michaux

Je crois que le froid guéri plus que la chaleur. Voyez le lien suivant: http://speedevelopment.com/methode-wim-hof-guide-pratique/ . Ce hollandais prouve le contraire et des quantités de personnes suivent sont entraînement en plus des policiers et des militaires pour être pus résistant à la maladie et augmenter leur résistance…

claire
claire

Vive le perubore alors !