Êtes-vous trop “acide” (quiz) ? 

11/04/2024
Êtes-vous trop “acide” (quiz) ? 
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Partagez cet article sur :

Votre corps est-il trop acide ? 

Chère lectrice, cher lecteur,

Aujourd’hui je veux vous parler d’un problème qui vous touche peut-être sans même que vous le sachiez.

Il s’agit de l’équilibre acido-basique de votre organisme.

Votre médecin de famille ne vous en parle peut-être pas, mais en naturopathie, c’est une des premières choses que contrôle le praticien… !

Car un déséquilibre de vos taux d’acidité pourrait causer/aggraver des douleurs aux articulations, des soucis de sommeil, des problèmes de digestion et bien d’autres choses encore…

Pour savoir si votre corps est trop acide, répondez à ces 10 questions

Pour savoir si votre corps est devenu trop acide, répondez d’abord à ces 10 questions et comptez le nombre de “OUI” :

  • Je me sens souvent fatigué, même après une bonne nuit de sommeil : OUI / NON
  • J’ai souvent un transit irrégulier et des ballonnements : OUI / NON
  • J’ai des douleurs aux articulations : OUI / NON
  • J’ai souvent des crampes ou des gênes musculaires : OUI / NON
  • J’ai une santé bucco-dentaire fragile (aphtes, gingivites) : OUI / NON
  • Ma peau est sensible et j’ai des irritations : OUI / NON
  • Mes cheveux sont ternes et cassants : OUI / NON
  • J’ai la sensation d’avoir froid même quand la température est bonne : OUI / NON
  • Je me sens souvent irritable ou anxieux : OUI / NON
  • J’ai régulièrement des calculs rénaux et vésicaux : OUI / NON

Si vous avez répondu OUI à plus de 5 questions… 

Votre corps est sans doute trop acide…

Mais ne vous inquiétez pas.

Je vais vous dire comment baisser le niveau d’acidité dans votre corps simplement. Car cela pourrait vous aider à soulager bien des problèmes…

Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ? 

Le bon fonctionnement de votre organisme repose sur un équilibre chimique réglé comme une horloge.

Pour que toutes les réactions se passent bien, que vos cellules puissent se nourrir et se développer… Votre corps ne doit ni être trop acide, ni trop alcalin (le contraire d’acide).

Votre PH normal devrait se situer autour de 7 (C’est en dessous de 6 que ça devient embêtant).

 

En temps normal, le surplus d’acidité est éliminé grâce à vos reins et votre foie durant votre sommeil (acides urique, phosphorique et carbonique).

C’est pour ça que votre urine est plus acide le matin.

En revanche, si votre foie est encombré ou que vos reins sont fatigués…

Une cause méconnue de bien des soucis de santé 

… Les composés acides restent bloqués dans votre corps et s’accumulent dans votre sang et vos tissus.

Il s’agirait d’une cause méconnue et négligée de bien des soucis de santé.

Votre peau s’abîme plus vite, se ride, vos articulations s’érodent lentement, vos intestins produisent de l’ammoniac et des gaz désagréables.

On appelle cet excès d’acidité “l’acidose”.

Il peut devenir chronique quand votre corps ne parvient plus à rétablir l’équilibre.

Quels sont les risques pour votre santé ? 

D’après mes recherches, voici les principaux (je vous mets les sources plus bas si vous voulez consulter les études scientifiques) :

  • L’acidité peut vous fatiguer constamment

Lorsque votre organisme est confronté à un environnement acide, les capacités de vos cellules  à produire de l’énergie de manière efficace et à maintenir vos muscles en bon état sont affaiblies. De ce fait, vous ressentez une sensation de fatigue chronique qui entrave votre quotidien.

  • L’acidité peut perturber votre digestion

Un pH déséquilibré peut perturber votre foie et abîmer votre pancréas. Cela provoque alors un déséquilibre de votre flore intestinale, et des problèmes digestifs : ballonnements, gaz, brûlures d’estomac et des troubles intestinaux. De plus, cela peut aussi aggraver les symptômes de reflux acide et contribuer à des problèmes plus graves tels que les ulcères gastro-duodénaux.

  • L’acidité affaiblit votre système immunitaire

L’acidité crée un terrain favorable à la prolifération des bactéries, des virus et des champignons pathogènes, ce qui peut affaiblir votre système immunitaire et vous rendre plus vulnérable aux infections et aux maladies. Cela peut entraîner des infections plus fréquentes et une récupération plus lente quand vous tombez malade.

  • L’acidité augmente le risque de maladies inflammatoires

Un pH déséquilibré peut provoquer de l’inflammation, c’est-à-dire un affolement de vos défenses naturelles. Quand l’inflammation devient chronique dans tout votre corps, elle contribue au développement de maladies inflammatoires comme l’arthrite, la maladie de Crohn, le psoriasis et d’autres affections auto-immunes. L’inflammation chronique est également un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires, les maladies neurodégénératives et le cancer.

  • L’acidité détériore votre squelette 

L’acidose entraîne une perte de minéraux essentiels tels que le calcium, le magnésium et le potassium, ce qui peut affaiblir les os et augmenter le risque de fractures et d’ostéoporose. Une acidité excessive peut aussi provoquer une déminéralisation et une fragilité osseuse accrue.

En revanche, je tiens à le souligner que… Ce n’est PAS une fatalité.

Vous pouvez réduire votre taux d’acidité grâce à des stratégies nutritionnelles et certains ingrédients.

Comment mesurer votre acidité ? 

Pour savoir si votre organisme est trop acide, je vous conseille de faire un test de PH urinaire sur 5 jours d’affilée.

C’est très facile, il vous suffit de vous procurer du papier PH comme celui-ci dans n’importe quelle pharmacie :

Le premier jour, mesurez l’acidité de toutes vos urines. Vous aurez ainsi une bonne idée des variations de votre PH durant toute la journée. Le matin, vos urines seront certainement plus acides car elles sont chargées du nettoyage de la nuit. Il en va de même après les repas acidifiants (cafés, sodas, agrumes etc).

Les 5 jours suivants, mesurez la deuxième urine du matin, celle AVANT le repas du midi et celle AVANT le repas du soir.

À la fin des 5 jours, faites la moyenne de toutes vos mesures : elle doit se situer entre 6,5 et 7,5.

Si elle est inférieure à 6, ça veut dire que votre corps est trop acide.

Si c’est le cas, pas de panique… Vous pouvez encore régler le problème, pour le plus grand bien de toute votre santé !

4 stratégies pour baisser votre acidité

Voici 4 stratégies faciles à appliquer pour faire baisser votre taux d’acidité.

Elles pourraient vous aider à améliorer votre santé rapidement, quels que soient vos soucis : digestion, articulation, fatigue, tension etc…

Stratégie 1 : Mangez alcalin ! 

L’une des premières étapes pour rétablir votre équilibre acido-basique consiste à adopter une alimentation riche en aliments alcalinisants. Les aliments alcalins tels que les légumes verts (céleri, haricots verts, épinards, chou), les fruits frais (ananas, banane, mangue, fraise, poire), les graines et les noix neutralisent l’acidité dans le corps et vous aideront à retrouver un pH neutre. Je vous conseille donc de consommer ces aliments au quotidien pour soutenir votre santé globale.

Stratégie 2 : Évitez les situations de stress

Le stress chronique peut contribuer à l’acidification de votre corps en libérant des hormones de stress comme le cortisol, qui perturbent l’équilibre acido-basique. Pratiquez des techniques de gestion du stress telles que la méditation, le yoga, la respiration profonde et la relaxation musculaire pour réduire les niveaux de stress et favoriser un pH équilibré.

Stratégie 3 : Un peu de sport… 

L’exercice régulier est essentiel pour maintenir un équilibre acido-basique optimal en favorisant la circulation sanguine, en stimulant le métabolisme et en éliminant les toxines par la transpiration. Optez pour une combinaison d’exercices d’aérobic, de renforcement musculaire et de flexibilité pour soutenir votre santé globale et favoriser un pH équilibré.

Stratégie 4 : la plus efficace ! 

Enfin, il existe un ingrédient ultra-efficace qui permet de rétablir immédiatement votre équilibre acido-basique. Pour moi, c’est de loin la solution la plus rapide.

En plus, je suis sûr que vous en avez chez vous en ce moment même.

Il s’agit… Du bicarbonate de soude !

De mon côté, je dois maintenant filer pour continuer mes recherches, mais j’espère que cette lettre vous a été utile !

Je vous en prépare d’autres pour vous dévoiler des solutions de santé méconnues et dont on ne vous parle presque jamais… Alors qu’elles sont pourtant fondamentales !

Dans ma prochaine lettre, j’en profiterai pour vous montrer les photos que j’ai prises avec mon nouvel appareil !

À très vite,

Sincèrement,

Hugo Berger

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Mon grand-oncle s’est décroché la mâchoire… En riant ! 

21/05/2024

Cher ami, J’adore mon grand-oncle John. C’est un ancien diplomate britannique d’1,95 m et, ce qui m’a toujours marqué chez lui, c’...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article

Le monde est-il devenu plus méchant ?

30/04/2024

Cher ami, Il y a à peine 20 ans, ce genre de scène n’existait pas : C’est une nouveauté absolue sur des millions d’années d’évolut...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4,00 out of 5)
arrow Lire l’article

L’ennui est l’ennemi de votre santé

12/03/2024

Ici Hugo Berger. Il est 1 h 30 du matin et je n’arrive pas à dormir. Alors, je vous écris cette lettre un peu… Inhabituelle. Je vo...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4,17 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Êtes-vous trop “acide” (quiz) ? ''
Subscribe
Me notifier des
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous