Dale Carnegie : vous êtes plus fort que vous ne le pensez

03/07/2020
Dale Carnegie : vous êtes plus fort que vous ne le pensez
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (24 votes, average: 3,71 out of 5)
Partagez cet article sur :

Dale Carnegie : vous êtes plus fort que vous ne le pensez

Dale Carnegie est peu connu en France mais, aux Etats-Unis, il est difficile de trouver une seule personne n’ayant pas lu son livre.

Intitulé “Comment se faire des amis” et publié en 1936, ce livre a été vendu à plus de 30 millions d’exemplaires.

 

 

C’est l’homme qui inventa, dans les années 30 donc, le “développement personnel”, c’est-à-dire ces techniques pour se sentir mieux dans la vie, accélérer sa carrière professionnelle, gagner plus d’argent, de reconnaissance, etc.

Le développement personnel, mal vu en France

En Europe, et en particulier en France, le développement personnel est mal vu. On l’assimile facilement aux gourous, aux sectes.

Il n’est pas de bon ton d’afficher sa réussite. C’est, de plus, dangereux car les riches sont regardés avec suspicion. Plutôt que de les imiter, on préfère les taxer, et bien sûr il y a d’innombrables bonnes raisons de le faire : pour les pauvres, pour l’environnement, pour les malades, pour les soignants, pour l’éducation, pour la justice sociale, pour la culture…

Bref, peu de Français ont lu Dale Carnegie et c’est pourquoi je saisis l’occasion de vous parler de ses deux principaux “secrets” qui ont fait son succès outre-Atlantique.

Chacun a ses vulnérabilités

Dale Carnegie a osé, le premier, parler au grand public des vulnérabilités qui sont dans le cœur de chacun :

“Si vous avez des peurs, écrit-il, arrêtez-vous pour réfléchir au fait que les autres les ont eux aussi. Il est probable que vous ayez une inquiétude, une angoisse, peut-être même une terreur qui vous hante en ce moment : la peur de ce qu’on va penser de vous ; de ce qu’on va dire de vous ; de ce que votre patron va faire ; de ce que les voisins vont penser. 

Remarquez que ces peurs concernent toujours l’avenir.

Vous n’avez jamais peur pour le passé, parce que vous savez que ce qui est arrivé, et en général ce n’était pas si terrible que ça.”

  • Oui, vous avez vécu pendant des années dans la crainte de vous faire licencier mais, quand cela s’est produit, cela n’a finalement pas été si horrible que ça et des opportunités se sont présentées.

  • Oui, vous avez eu peur d’être abandonnée par votre fiancé, votre conjoint, mais quand il est finalement parti, vous avez aussi trouvé des avantages.

Si vous analysez vos peurs de l’avenir, elles vont diminuer.

Représentez-vous, le plus précisément possible, ce qui arriverait dans le pire des scénarios que vous redoutez. Essayer de vous projeter, en imagination, dans ce monde qui vous terrorise tant. Vous réaliserez probablement que vous pouvez en fait supporter cela. Que vous êtes plus fort que vous ne le pensiez.

Bénéficiez de l’expérience des autres

Mais Dale Carnegie a un secret encore plus profond. C’est de s’inspirer de l’expérience des autres, et en particulier de profiter du travail inestimable fourni par toutes les personnes qui ont écrit des livres, fait des films, pour témoigner des problèmes qui leur sont arrivés.

Souvent ces personnes ont passé des décennies, parfois des vies entières pour trouver, enfin, la solution à un problème. Or, vous pouvez y accéder directement en deux heures (film) ou en quelques jours si c’est un livre. On n’a jamais trouvé un meilleur moyen de gagner du temps.

  • Par exemple, si vous avez peur du cancer, lisez “Le Pavillon des Cancéreux” d’Alexandre Soljenitsyne (dont je vous reparlerai dans quelques jours). Il montre, mieux qu’aucun livre que j’aie jamais trouvé, comment certaines personnes parviennent à transformer la pire des maladies en chance dans leur existence.

  • Si vous avez peur de la vieillesse, regardez le film “Une histoire vraie”, de David Lynch, et “Amour” de Michael Haneke. C’est l’histoire de Georges et Anne, 80 ans révolus, anciens professeurs de musique, qui vivent dans leur appartement parisien. Anne fait une attaque cérébrale. Elle est paralysée d’un côté et peu à peu sa santé se dégrade. Tout se dit, se vit au travers des gestes, des attentions, de la tendresse et de l’amour qu’ils se portent jusqu’à la fin.

  • Si vous avez peur de perdre un enfant, regardez le film “Et je choisis de vivre” ou lisez le livre “Deux petits pas sur le sable mouillé” d’Anne-Dauphine Julliand.

  • Si vous avez peur d’avoir un enfant handicapé, ou peur du handicap, regardez “My Left Foot” (mon pied gauche), l’histoire de Christie Brown qui est né en ne sachant que bouger son pied gauche.

  • Si vous avez peur d’un naufrage et de vous retrouver sur une île déserte, regardez le film “Seul au monde”, avec Tom Hanks.

  • Si vous avez peur de la  séparation, de la ruine, eh bien… là, il y a un tel choix qu’il est difficile de faire des recommandations. Ces thèmes sont explorés pratiquement dans tous les bons films ou romans…

Et avec Youtube, vous avez encore un océan d’expériences humaines à votre disposition, en un clic. Car, c’est finalement une chance, il est rarissime de connaître un problème que personne n’a jamais connu avant soi, et qui n’ait pas été présenté et discuté, sous toutes ses coutures, dans les livres, les films ou sur Youtube.

Nous avons cette chance aujourd’hui, de pouvoir gagner un temps fou de cette façon, sans avoir à tâtonner soi-même pendant des années pour trouver la solution.

Exploitons-la ensemble ! Je suis sûr que vous avez toutes sortes de livres, histoires, films à recommander aux autres lecteurs de Santé Nature Innovation. Ils vous seront très reconnaissants – et moi aussi ! – si vous les indiquez dans les commentaires ci-dessous.

Merci d’avance.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (24 votes, average: 3,71 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Mangez ces aliments étonnants pour votre digestion

31/01/2024

Chère lectrice, cher lecteur, Un Français sur deux serait touché par des problèmes chroniques de digestion1… Ce n’est pas forcémen...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article

Pour les amoureux des promenades

09/01/2024

Mes 3 plantes médicinales préférées à cueillir en hiver Chère lectrice, cher lecteur, La nature est humide et silencieuse, les cou...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article

Cléopâtre avait-elle mauvaise haleine ? 

26/12/2023

Chère lectrice, cher lecteur, Certes, l’Égypte antique était une civilisation brillante. Les Égyptiens maîtrisaient l’astrol...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Dale Carnegie : vous êtes plus fort que vous ne le pensez''
Subscribe
Me notifier des
guest

88 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Hélène
Hélène
9 mois plus tôt

Bonjour, je vous conseille L’envol du papillon de Lisa Genova, un très beau livre sur la maladie d’Alzheimer et l’amour d’un couple

Georgette GABRIEL
Georgette GABRIEL
9 mois plus tôt

j’oubliais le livre qui m’a beaucoup aidée celui de Paolo COELHO “L’alchimiste”

Georgette GABRIEL
Georgette GABRIEL
9 mois plus tôt

bonjour, je vous conseille les livres de Michel ODOUL 3Dis-moi ou tu as mal , je te dirais pourquoi” et “un corps pour se soigner et une âme pour guérir”
Et surtout le livre de Guy CORNEAU “victime des autres, bourreau de soi-même,

Dana
Dana
9 mois plus tôt

Le film MASK, avec l’actrice et chanteuse Cher, qui incarne la mère d’un enfant handicapé. Magnifique film peu connu, qui dédramatise le handicap.

Amandine
Amandine
9 mois plus tôt

Bonjour,
“Comment se faire des amis” a été l’un de mes premiers livres de développement que j’ai lu, c’est comme une bible. Le livre : Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz, ma beaucoup aidé.

Anne
Anne
9 mois plus tôt

Il y a 50 ans j’ai suivi les cours Carnegie à Marseille sous l’égide de Mr Jourdan, je peux dire que cela m’ a boostee et m’a permis de briser des freins qui me bloquaient pour être enfin capable de mettre en évidence mon potentiel et de réaliser sur le plan professionnel ce qui était enfoui .et je peux dire que maintenant à 90 ans je suissatisfaite du résultat. Mais je maintiens mon ego à un niveau très raisonnable pour ne pas être arrogante.

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous