Conjonctivite : soignez vos yeux avec des plantes

29/01/2019
Conjonctivite : soignez vos yeux avec des plantes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,57 / 5)

Pourquoi les Egyptiens se protégeaient les yeux avec du khôl

Les soins des yeux à base de plantes bénéficient d’une tradition très ancienne.

Vous savez que les Egyptiens se représentaient toujours avec un gros trait bleu gris sombre ou noir entourant leurs yeux :

Le sarcophage de Toutankhamon montre le maquillage typique des Egyptiens, fait à base de khôl, une substance antibiotique protégeant les yeux contre les infections.

Les Egyptiens sont presque toujours représentés avec un épais maquillage noir autour des yeux, le « khôl ».

Dans la vraie vie, les Egyptiens portaient en effet du « khôl » autour des yeux.

C’était un mélange de sulfate de plomb, de carbonate de cuivre, d’alun calciné, de soufre, de bois brûlé, de clous de girofle et de gras animal.

Le khôl servait de maquillage mais aussi de protection pour les yeux : contre les infections et les conjonctivites dans les zones désertiques où les yeux s’infectent souvent, à cause du sable et de la forte réverbération.

Sans doute le premier antibiotique chimique synthétisé par l’Homme

Les scientifiques qui se sont intéressés à la composition chimique du khôl estiment qu’il s’agit sans doute du premier antibiotique composé de molécules chimiques synthétisé par l’homme, il y a environ 4000 ans. [1]

Une étude de 2010 a montré que de très faibles doses de plomb appliquées sous forme de laurionite aux cellules de la peau ne les tuait pas, mais induisait la production d’un bactéricide naturel, le monoxyde d’azote. Cette molécule est connue pour activer le système immunitaire (attraction des macrophages au travers des parois des vaisseaux sanguins).

Découvert par les Égyptiens aux temps des pharaons, le « khôl » a continué à être utilisé au fil des siècles par les Arabes et les Berbères.

Dans l’imaginaire collectif, les Orientales avec leurs beaux yeux noir sont maquillées au khôl, ce qui a beaucoup inspiré la mode en Occident :

 

Au fil des âges, la recette a pu varier en y ajoutant des matières comme l’urine, le foie de porc ou d’âne, le miel, le lait, le sel marin, la poudre de lapis-lazuli, le safran, la rose, la myrrhe, l’encens, l’aloès, la farine de coloquinte, ou encore la gomme d’acacia ou de sycomore.

Les enfants pauvres, dans les pays comme le Pakistan, qui sont fortement exposés aux infections, portent encore très souvent du khôl :

 

Au Maroc, on ajoute de l’huile d’olive pour rendre plus douce l’application.

Ces mélanges pouvaient aussi servir de collyres (gouttes pour les yeux).

Les Gaulois aussi avaient des collyres pour les yeux

Chez les Gaulois également, on préparait des collyres du même type à base métaux comme le cuivre, le zinc, le fer, l’iode, le mercure et le plomb. [2]

Y étaient ajoutées des substances astringentes (rose, buis), adoucissantes (pépins de coing) ainsi qu’anesthésiques (graines de pavot, opium, safran, chélidoine).

Ces traditions très anciennes nous permettent aujourd’hui de connaître, avec beaucoup de recul, les plantes et les préparations médicinales pour les diverses infections des yeux.

La plante emblématique pour les yeux en Europe : l’euphraise

L’euphraise (Euphrasia officinalis) est aussi appelée « casse-lunette ». Après en avoir pris, vous pourriez vous permettre de « casser vos lunettes » !!

En allemand, on l’appelle « consolation des yeux » (Augentrost) et, en anglais « yeux illuminés » (eyebright).

Cette plante a des effets anti-inflammatoires (par ses iridoïdes), astringents (par ses tanins) et elle a une activité antimycotique (anti-mycose) contre le Candida Albicans, un champignon qui peut coloniser les yeux.

Une goutte d’extrait d’euphraise (Euphrasia D3 collyre), une à cinq fois par jour, produit de « bons » effets dans 85 % des cas de conjonctivite. [3]

On peut aussi appliquer du plantain qui aura un effet adoucissant et émollient par ses mucilages et son sorbitol.

Bain d’yeux spécial contre la conjonctivite

Nous avons des bains d’yeux efficaces à base de plantes contre la conjonctivite :

Mélanger 30 g de feuilles d’hamamélis, 30 g de feuilles de noyer, 45 grammes de feuilles de plantain.

Prélever un tiers de ce mélange et le mettre dans 250 ml d’eau. Porter le mélange à ébullition, puis laisser frémir 10 minutes, couper le feu et laisser infuser encore 10 minutes.

Laisser tiédir et faire un bain d’yeux avec cette décoction.

Traitement interne pour la conjonctivite

La conjonctivite ne se combat pas qu’en appliquant des crèmes et des collyres sur les yeux.

Il est indispensable de prendre des traitements par voie orale.

  • anthocyanides de myrtille (Difrarel 100, 4 par jour),
  • extrait titré de Centella asiatica, insaponifiable d’avocat et de soja (Piasclédine 300),
  • extrait fluide de plantain,
  • extrait fluide d’Echinacea (EPS).

En complément, on préparera une tisane en mélangeant plantain, fenouil, polygala senega, euphraise et réglisse, pour drainer le nez et les glandes lacrymales. Ces plantes sont en effet fluidifiantes et anti-inflammatoires.

Pour lutter contre l’infection, verser dans une bouteille de 125 ml : 30 ml d’alcool à 90°, 2 g d’HE (huile essentielle) de Lavandula augustifolia, 2 g d’HE Pinus sylvestris, 1 g de HE Rosmarinus officinalis. Compléter jusqu’à remplir la bouteille avec la préparation homéopathique Quercus pedonculata bourgeon en macérat glycériné 1 DH.

Prendre 70 gouttes de ce mélange par voie orale, trois fois par jour.

Infections de la paupière (blépharite)

Dans la tradition du khôl, la médecine traditionnelle tunisienne propose des dattes calcinées et réduites en cendres mélangées à du vin de palme contre les blépharites (infections de la paupière). [4]

Par voie orale, on prend une association d’huiles essentielles : HE encapsulée de niaouli (0,03 g), HE encapsulée de pin (0,06 g), HE encapsulée de romarin (0,09 g) en gélule. A raison de 4 à 6 gélules par jour, jusqu’à guérison.

Conclusion

Je ne vous recommande pas le khôl des Egyptiens, à base de plomb. Des études récentes ont certes montré que le plomb, en quantité minuscule, avait un réel effet stimulant des défenses immunitaires des cellules. Mais les mélanges de plantes ci-dessus vous apporteront les bienfaits du khôl, sans les dangers du plomb. De toute façon, ce métal lourd, connu pour donner le saturnisme et qui est toxique pour l’embryon, ne se trouve plus dans aucune pharmacie chez nous !!

En revanche, je vous conseille vraiment les remèdes à base de plantes détaillés ci-dessus, qui sont à pratiquer en cas d’yeux fragiles, un problème très répandu aujourd’hui avec la pollution et l’usage massif de lentilles de contact.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

[1] Issa Tapsoda, Stéphane Arbault, Philippe Walter, Christian Amatore ; Finding out Egyptian Gods’ secret using analytical chemistry: biomedical properties of Egyptian black makeup revealed by amperometry at single cells. ; Analytical Chemistry ; 2010/01/15
[2] De Candolle P, Duby JE (1828) Botanicon gallicum ; seu, Synopsis plantarum in Flora gallica descriptarum, Volume 2_, Paris.
[3] Stoss M, Michels C, Peter E et al (2000) Prospective cohort trial of Euphrasia single-dose eye drops in conjunctivitis. J Altern Complement Med 6(6): 499-508.
[4] Le Floc’h E (1983) Contribution à une étude ethnobotanique de la flore tunisienne. MES et RS, Tunis.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,57 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Manger des peaux de banane

12/11/2019

Oui, c’est possible, et c’est mieux que de les jeter à la poubelle   La banane fait partie de ces fruits, comme le kiwi, dont...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 1,00 / 5)
arrow Lire l’article

Le blanc des yeux

10/11/2019

L’être humain est le seul primate à avoir du blanc dans les yeux. Voici pourquoi.   L’être humain est le seul primate à avoir...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,13 / 5)
arrow Lire l’article

Sorcières et maléfices

08/11/2019

Tout ce qu’il y a de vrai chez les sorcières   Les sorcières avaient comme chacun sait des potions à base de bave de crapaud,...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,00 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Conjonctivite : soignez vos yeux avec des plantes''

10
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Claudine De Porre
Claudine De Porre

Merci bien pour les bons conseils maintenant j’emploie du khôl pour mes yeux car j’ai de l’allergie de tout mais avec du khôl ça va donc je suis bien contente que Dieu vous bénisse ❤️

Alain COUARD
Alain COUARD

J’ai eu des épidémies de conjonctivite quelques années de suite chez mes moutons et chèvres. Lassé de payer 8 euro le petit tube de collyre avec antibiotique alors qu’il m’en fallait deux par jour pendant 8 jours, je suis passé au mélange euphrasia, plantago major et calendula en teinture mère… Lire la suite »

Simone
Simone

Bonjour, Lors de mes conjonctivites, j’utilise de l’hydraste du Canada ( Goldenseal) à raison de 5 gouttes mélangées dans 5ml de sérum physiologique. Mettre 2 gouttes dans l’œil 2x/jour. Ce remède vient à bout de la conjonctivite au bout de 3 à 5 jours. Au-delà, il vaut mieux consulter un… Lire la suite »

ELISABETH
ELISABETH

Pour ma part je mets quelques gouttes d’argent colloidale, et ça fonctionne même en cas de chalazion.

Framboise
Framboise

J’étais professionnelle de santé et quand mes patients avait une conjonctivite je leurs faisaient faire des bains d’yeux avec la vieille rouge « très  » odorante de Mme A Meilland :10 pétales à faire bouillir dans un peu d’eau ,à bien sur laisser refroidir pour pouvoir supporter le petit doigt »propre » dans… Lire la suite »

anna rybaeva
anna rybaeva

bonjour et ou nous pouvons trouver …?

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Vata, Pitta ou Kapha ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Avez-vous reçu vos

5 dossiers GRATUITS ?

5 Dossiers GRATUITS

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation

5 Dossiers Gratuits
Améliorez votre Santé !

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation