Combien d’années vous reste-t-il ?

24/08/2017
Combien d’années vous reste-t-il ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,14 / 5)

Chère lectrice, cher lecteur,

Une nouvelle étude de Cambridge prétend avoir découvert les gènes de la force. [1]

Ils veulent vous faire croire que ce sont les petits gènes, cachés au cœur du noyau de vos cellules, qui déterminent si vous ressemblez à Musclor ou à Louis de Funès.

C’est exactement le type de « fausses nouvelles » médicales contre lesquelles je me bats depuis des années.

Le cas classique de « fake news » médicale, reprises par tous les médias

Les gens vont imaginer qu’ils n’ont rien à faire pour gagner des muscles : « c’est la faute à mes gènes ! »

Mais non !

Quels que soient vos gènes, vous pouvez gagner des muscles en mangeant correctement et en faisant les bons exercices.

C’est même une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour votre santé, et votre vie.

Les muscles, votre boule de cristal pour connaître votre longévité

Les muscles sont un des plus sûrs facteurs pour prédire votre longévité.

Dès que vos muscles fondent, vous subissez en cascade des revers pour votre santé.

Depuis 1989, les médecins ont même inventé un nom de maladie pour ce problème. Ils parlent de « sarcopénie », la maladie des personnes âgées qui perdent leurs muscles, et donc leur force et leur immunité.

Un quart des personnes de plus de 70 ans en souffrent, et 40 % des personnes de plus de quatre-vingts ans.

Les muscles fondent, ou sont remplacés par du gras. Le manque de muscle augmente le risque de chute, donc de fracture. Une fois immobilisé par une jambe ou un bras cassé, c’est toutes les maladies qui deviennent plus probables car on est plus sédentaire et les artères s’encrassent.

De plus, la sarcopénie entraîne une perte de sensibilité des nerfs. C’est pourquoi on se blesse plus facilement quand on vieillit. C’est un avantage car les blessures n’entraînent plus les mêmes douleurs.

Mais cela s’accompagne aussi d’une perte des réflexes, favorisant les accidents.

Le système immunitaire puise dans les muscles pour fabriquer des anticorps

Pour se débarrasser des corps étrangers et des cellules cancéreuses, notre système immunitaire fabrique des anticorps.

Mais d’où viennent ces anticorps ? Avec quoi les fabrique-t-on ?

Les anticorps sont faits avec des protéines. Notre système immunitaire puise dans les protéines des muscles pour fabriquer des anticorps. C’est pourquoi on maigrit quand on est malade.

Si vous êtes déjà maigre à l’excès, votre système immunitaire n’a tout simplement pas de quoi fabriquer des anticorps. Vos infections seront plus graves et dureront plus longtemps. Vos chances de survivre à un cancer seront beaucoup plus faibles.

Objectif muscle

Vous n’avez pas besoin de ressembler à Arnold Schwarzenegger, ni à un champion de sprint.

Mais il faut rester assez fort pour éviter les chutes, et continuer à assumer les tâches quotidiennes normales comme faire ses courses, sortir son chien, sans que cela ne vous fatigue ni ne risque de vous blesser.

De plus, un corps fin et musclé vous donne une belle allure et vous permet de vous sentir bien dans votre peau. Votre démarche et assurée, votre poitrine se gonfle naturellement, vous portez la tête haute et pouvez saisir les objets avec vigueur.

Être musclé fait maigrir

Peu de personnes le savent mais vous maigrissez plus facilement quand vous avez des muscles !

En effet, les muscles consomment plus d’énergie que tout autre tissu dans votre corps. C’est pourquoi les personnes plus musclées sont moins frileuses. Elles se découvrent plus facilement. Ce sont des usines à brûler les calories.

De la même façon, une bonne masse musculaire absorbe les excès de sucre dans le sang et protège contre le diabète. Toutes les cellules des muscles sont en effet gourmandes en sucre, qu’elles absorbent pour se préparer à fonctionner, en donnant tout leur potentiel.

Enfin, il y a un rapport direct entre vos muscles et la solidité de vos os. Pour développer vos muscles, vous devez les contracter et les étirer. Vous exercez ainsi une pression et des tensions sur vos os, qui réagissent en se renforçant.

Mais si ce sont vos gènes qui déterminent votre masse musculaire, pourquoi vous donner le moindre mal ?

Et voici le secret que personne ne vous donne : vous pouvez gagner des muscles et vous devez même gagner des muscles quand vous vieillissez (quels que soient vos gènes).

Mon plan pour gagner du muscle

Voici donc mon plan pour gagner du muscle :

  • Faites de l’exercice de la bonne façon : l’endurance et les exercices de cardio ne sont pas forcément bons. Ce sont les exercices d’intervalles à haute intensité, où vous sollicitez de façon brusque et intense vos muscles, qui font gagner le plus vite en masse musculaire. Ces exercices doivent être variés, et solliciter l’ensemble de vos muscles car le corps humain est fait pour, successivement, courir, sauter, nager, grimper à un arbre, lancer une pierre, transporter des choses, etc.
  • Mangez beaucoup de protéines : ne croyez pas les histoires d’horreur que racontent les médias au sujet des protéines. Les protéines les plus importantes sont les acides aminés à chaîne ramifiée, en particulier la leucine ; le bœuf, le poulet, les noix et les fruits de mer sont tous riches en leucine ;
  • Votre régime doit rester équilibré : fabriquer des muscles nécessite beaucoup de vitamines et minéraux, donc veillez à vos apports et complétez par un bon multivitamines (type Nutribalance) pour combler vos besoins. Si vous avez des problèmes d’énergie et de fatigue, vous pouvez essayer le CoQ10.

Si vous faites cela, je vous promets que vous gagnerez des muscles, quoi qu’en disent vos gènes.

A votre santé !

JM Dupuis

 

Sources :

[1] http://www.cam.ac.uk/research/news/common-strength-genes-identified-for-first-tim

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,14 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

La méthode finlandaise pour baisser de 60 % le risque d’AVC et d’Alzheimer

22/05/2018

Faites-vous plaisir en allant au sauna Chère lectrice, cher lecteur, Des chercheurs finlandais disent avoir démontré que les pers...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,67 / 5)
arrow Lire l’article

Les cinq lettres qui guérissent

08/04/2018

Le petit mot santé plus efficace que les médicaments (et sans effet secondaire) Chère lectrice, cher lecteur, Vous connaissez par...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,54 / 5)
arrow Lire l’article

Traitement efficace de l’acné

06/04/2018

Mieux que le Roaccutane, ces 5 remèdes naturels pulvérisent votre acné Chère lectrice, cher lecteur, J’ai dit beaucoup de mal du ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,29 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Combien d’années vous reste-t-il ?''

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Combien d’années vous reste-t-il ?"

avatar
plus récents plus anciens
Zago
Zago

Mais se refuser au soleil,ou l’on s’expose modérément, n’est ce pas aussi, diminuer les bienfaits qu’il procure au corps, dont les nombreuses vitamines aux multiples bienfaits???? (le psychisme, les os , D et A etc etc)

Corinne milan
Corinne milan

Dans cet article vous dites que les protéines sont bonnes et dans un précédent vous disiez si vous pesez 60 kg pas plus de 6 g de protéines par jour!!! Ce n’est pas clair. Merci

Sissinaturo
Sissinaturo

Cet article est pertinent, il y a cependant une chose qui me dérange, ce sont les protéines animales (sans être végétarienne), qui, prises en grande quantité acidifient le corps, alors que les protéines végétales (lin, chanvre, soja, petits-pois, etc…)ont le même impact, mais pas les effets indésirables..

Joris
Joris
D’après ma modeste expérience personnelle (qui ne fait pas une vérité scientifique, j’en conviens), les protéines végétales n’ont pas le même impact que les protéines animales. Pour des raisons économiques (et non éthiques) et par curiosité, j’ai essayé de remplacer ma consommation de viande (de bonne qualité, donc chères) et… Lire la suite »
laurent
laurent

bonjour je confirme que la ca met un grand ???? point d interogation comme vous sa devient des dire !.

henri
henri
Nous ne sommes pas tous égaux quand à la vitesse de prise de muscle parce que nous n’avons pas tous les mêmes fibres musculaires. Des expériences ont été faites avec des militaires (information entendu sur France Info). Ont leur a fait soulever de la fonte de façon similaire. La prise… Lire la suite »
Plée Dominique
Plée Dominique
Bon article. On pourrait ajouter que, pour fabriquer du muscle par la musculation, par exemple, en salle, il faut dépasser le seuil de la « douleur ». Il faut obliger le muscle à souffrir et `se rompre pour qu’il se reconstitue plus solide. Rien ne sert de lever 20 fois 20 kg… Lire la suite »
pierron
pierron
Je suis instructeur de boxe. Ancien sportif multicarte depuis 60 ans et tjrs pratiquant. Maîtrise d épistémologie. j en ai vu et frequente et entraîné des sportifs sportifs du dimanche et athletes de haut niveau. L étude est juste scientifiquement, elle corrobore l experience d une vie. J ai deux… Lire la suite »