Champignons dans les ongles : les solutions naturelles

27/01/2019
Champignons dans les ongles : les solutions naturelles
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,80 / 5)

Enfin de beaux ongles, sans champignons

Parmi les pires photos qu’on trouve sur Internet, il y a les photos d’ongles de pied et de main infectés par des champignons.

On dirait des choses extraterrestres. Je ne vous en dirai pas plus sur ces ongles épais, déformés, jaunes et craquelés. C’est abominable.

Urgent, donc, de faire un point complet sur les traitements anti-champignons des ongles.

Vérifiez d’abord qu’il s’agit bien d’un champignon

Attention toutefois :

Dans plus de 50 % des cas, les ongles jaunes, épais, repoussants, ne sont pas causés par des champignons mais par un traumatisme (choc, ongle écrasé, pression dans la chaussure).

Beaucoup de gens ont des ongles très fragiles et ne s’aperçoivent pas du traumatisme. Ils croient donc avoir un champignon et consacrent des années à se battre contre un ennemi qui n’existe pas.

Avant de traiter le champignon, il faut donc être sûr qu’il existe. Un prélèvement de l’ongle doit être fait par votre médecin, qui le fera mettre en culture par un biologiste. C’est le seul moyen de savoir si vous avez vraiment un champignon, pour pouvoir commencer un traitement.

Caractéristiques importantes à connaître sur les champignons d’ongles

Les champignons qui infectent les ongles sont appelés « dermatophytes », c’est-à-dire « plantes poussant sur la peau ».

En effet, ce sont les mêmes champignons que ceux qui peuvent s’installer ailleurs sur le corps.

Ils aiment la saleté, l’humidité, la chaleur, les mauvaises odeurs. Ils peuvent s’implanter partout, en particulier dans les plis de la peau, par exemple sous les orteils et les parties intimes. Ils forment alors des plaques rouges qui grattent horriblement.

Tant que le champignon est sur la peau, accessible, le traitement est long mais possible avec des moyens traditionnels.

Il faut tenir la zone bien au sec et au frais. Se laver une fois par jour, pas plus, avec un savon de type Saforelle. Puis, bien sécher et laisser à l’air libre le plus longtemps possible. On peut appliquer une crème antifongique adaptée selon le type de champignon repéré lors de l’analyse.

Mais les choses se compliquent considérablement si le champignon parvient à s’installer sur la peau se trouvant sous l’ongle.

Pour les déloger à cet endroit, bonjour !

Car l’ongle est fait d’une couche de kératine, une protéine très dure, imperméable, à travers laquelle les crèmes ne passent pas. L’ongle est fait pour protéger le bout de vos doigts et de vos orteils de tous les dangers.

Si des champignons arrivent à s’installer dessous, à l’occasion d’une petite brèche par exemple, ils auront tout ce dont ils ont besoin pour prospérer : humidité, chaleur. Ils vont donc y rester et se multiplier jusqu’à ce que la matrice s’infecte. L’ongle s’épaissit, devient jaune, et tombe.

Que propose la médecine ?

– Soit un vernis sur ordonnance, le ciclopirox, qui arrive à pénétrer un peu à travers la kératine. Il faut l’appliquer tous les jours pendant 1 à 2 ans pour soigner l’infection, et ce sans certitude de résultat !!

– Soit attaquer le champignon de l’intérieur en prenant un antifongique (anti-champignons) par voie orale, donc via la circulation sanguine. C’est le seul moyen en effet d’atteindre les champignons qui sont cachés dans les profondeurs de la matrice de l’ongle.

Là, le traitement prend plusieurs semaines pour que le produit arrive au bon endroit, puis de longs mois pour que l’ongle sain repousse : 6 mois aux doigts, 9 à 12 mois minimum aux pieds, sans garantie d’efficacité non plus.

Thérapie au laser

Heureusement, une solution enfin efficace a récemment fait son apparition : la thérapie au laser.

Il s’agit tout simplement de tuer les champignons en les chauffant à travers l’ongle et la peau. C’est une procédure douce, qui n’affecte pas l’ongle.

De nombreux cabinets se sont équipés de ce matériel et une simple recherche sur Internet vous permet d’en trouver un près de chez vous. En effet, 14 % de la population est touchée par des problèmes de champignons dans les ongles et 48 % des personnes de plus de 70 ans.

C’est assez pour justifier que de nombreux praticiens s’équipent de ces appareils coûteux.

Lors du traitement, le patient ne ressent qu’une sensation de chaleur ou douleur légère, mais sans plus. Aucune anesthésie n’est nécessaire. La procédure prend environ 30 minutes pour l’ensemble des ongles affectés. Plusieurs séances sont nécessaires car il faut s’assurer d’éliminer tous les champignons.

Le laser émet une énergie lumineuse invisible à l’intérieur et à travers l’ongle, ainsi que sur la surface cutanée autour de l’ongle. Cette énergie est absorbée par les pigments des champignons et l’effet thermique détruit leurs membranes. Si tous les organismes présents sont détruits, l’ongle repoussera normalement et retrouvera sa transparence et sa texture naturelle.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,80 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Diabète : quelles sont les solutions naturelles ?

25/04/2019

Compléments alimentaires pour diabétiques Pour lutter contre le diabète, il faut perdre du poids, vous ne pouvez pas y couper. Et...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)
arrow Lire l’article

Message de Pâques

21/04/2019

Vous aussi, suivez la voie du phénix Ce matin, je vous souhaite une bonne fête de Pâques ! Cette fête célèbre, on le sait, l’entr...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,60 / 5)
arrow Lire l’article

Les huiles à éviter si vous avez de l’arthrose

19/04/2019

Pour vos articulations, choisir les bonnes huiles est important L’arthrose est souvent perçue comme une maladie due à l’usure des...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,67 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Champignons dans les ongles : les solutions naturelles''

14
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
FRANCK Serge
FRANCK Serge

J’ai été confronté à ce problème pendant les périodes de chaleur .Les bains de pieds journaliers suivis de l’application de pommade spécifique,achetée en pharmacie,ne m’a été d’aucun secours et lors d’un bricolage nécessitant du WHITE SPIRIT je décidais de traiter mes pieds avec ce produit. Miracle ! 1 mois plus… Lire la suite »

Marine Robert
Marine Robert

Bonjour, j’ai essayé beaucoup de remèdes pour éradiquer une mycose que j’avais sous un ongle du gros orteil. (cela a duré plusieurs années!). La seule chose qui a fonctionné, c’est l’une application journalière d’H.E. de lavande aspic

Nemesis
Nemesis

Bonjour, J’ai eu cette saloperie sur l’index suite à un traumatisme de la matrice causé par un eczéma bulleux. J’ai essayé le vernis pendant plusieurs mois : RIEN ! Absolument aucun effet. Puis la dermato m’a proposé d’essayer le laser : tout simplement INSUPPORTABLE sur le bout d’un doigt. J’ai… Lire la suite »

Nemesis
Nemesis

Petite précision qui a son importance : c’est cher et non remboursé

lacordelle
lacordelle

bonjour, un remède peu onéreux et sans risque qui marche toujours: bain de bicarbonate tous les soirs. En moins de _ jours des changements en 15 l’ongle commence a pousser normal. a faire jusqu’à repousse totale de l’ongle. Il me semble que le laser, lumière pulsée est encore pas assez… Lire la suite »

Casatoul
Casatoul

Bonjour, pourriez-vous préciser la durée du bain de pieds et la concentration de la préparation en bicarbonate de soude ? Merci.

Christine Nelson
Christine Nelson

Merci Jean-Marc de faire la lumière sur le cas des champignons sous les ongles. C’est la première fois que j’entends dire que si un ongle est épais ça n’est pas nécessairement à cause de champignons sous l’ongle et qu’un test de laboratoire peut être fait pour le confirmer. Nous voyons… Lire la suite »

kervern .j
kervern .j

ayant essaye les traitements par ciclopirox, les huiles essentielles, en vain! je n’ai pas trouvé sur internet un cabinet dans le finistère nord qui pratiquerait cette thérapie au laser