Accident chez les Dupuis

09/01/2020
Accident chez les Dupuis
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,50 / 5)

Des mini-bananes jaunes, rouges et vertes

 

L’anniversaire se passait à merveille et tous les enfants jouaient dans le jardin. C’était il y a 3 mois, au début de l’automne.

Mais voilà que le petit Florian, 9 ans, invité pour la première fois, est entré dans ma serre.

Là, il a vu des mini-bananes jaunes, rouges et vertes, accrochées à un arbuste ressemblant à un bonzaï.

– “Chouette, un arbre à bonbons !

Mais ce n’était pas des bonbons, ni des mini-bananes.

C’était des piments… oiseaux, parmi les plus forts du monde.

Le petit devient blanc, puis rouge, puis vert

Mes enfants savent depuis longtemps qu’ils ne doivent jamais toucher les piments (et ne parlons pas de les manger…).

Mais le petit Florian, qui ne se doutait de rien, a croqué un piment et l’a avalé d’un coup, avant de s’apercevoir que ça piquait.

Remarquez qu’il l’a fait malgré les cris des autres enfants, qui lui disaient de ne pas le faire… Enfin, c’est en se trompant qu’on apprend.

Il est devenu blanc, puis rouge, puis vert. Il s’est mis à crier, puis à suer, enfin à pleurer.

Il a mis ses mains dans sa bouche, mordu ses doigts, couru, s’est jeté par terre, a essayé de boire de l’eau de l’étang, pourtant vaseuse.

Les autres enfants se sont mis à crier eux-aussi, paniqués.

Quand j’ai compris ce qu’il se passait, j’ai attrapé un pain et j’ai sorti une boule de mie, puis je me suis précipité dans le jardin pour la lui fourrer dans la bouche. Je lui ai fait boire ensuite un grand verre de lait cru, bien frais.

La douleur s’est calmée peu à peu, et Florian a retrouvé ses esprits.

Mais pourquoi diable ai-je une plante si dangereuse dans mon jardin ?

Le piment est bon pour la santé

Eh bien, il se trouve que le piment est bon pour la santé.

On a longtemps cru que le piment ne servait qu’à cacher le goût des viandes avariées, surtout dans les pays tropicaux où il est si difficile de conserver la viande, et à couper l’appétit. [1]

Il semble par ailleurs que la substance irritante dans le piment, la capsaïcine, fasse fuir tous les animaux sans exception. Les plantes qui en produisent se protégeraient ainsi des prédateurs.

Seul l’Homme, par pur masochisme, mangerait du piment : il est vrai que la brûlure provoque la sécrétion d’endorphines (morphine naturelle) qui ont un effet antalgique (anti-douleur).

C’est pourquoi on fait des baumes à base de piment contre les douleurs articulaires, foulures et rhumatismes (baume du tigre).

Baisse de 40 % du risque de décès par infarctus

Des recherches plus récentes toutefois ont montré bien d’autres vertus médicinales au piment.

Le fait a été rappelé juste avant Noël, puisque des chercheurs italiens de l’étude Neuromed, qui suit les habitudes alimentaires de 22 000 volontaires pendant 8 ans, ont observé que les personnes qui consomment du piment 4 fois par semaine au minimum voyaient leur risque de décès par attaque cardiaque (infarctus) diminuer de 40%. [2]

Mais le risque d’AVC mortel baisse encore plus, car il est pratiquement divisé par deux.

Effet anti-migraine chez 7 personnes sur 10

Pour les plus courageux d’entre nous, il existe des sprays nasaux à la capsaïcine, à s’injecter dans le nez, donc.

Selon une étude, sept participants sur dix ont vu une baisse de leur migraine ou de leurs maux de tête. [3]

Je recommande toutefois la plus grande prudence avec cette expérience. Sur les muqueuses, l’effet de la capsaïcine est terrible et nous avons beaucoup de nerfs dans le nez, ce qui peut provoquer des douleurs horribles.

Utile pour perdre du poids

Le piment donne chaud, fait battre le cœur, et aide à perdre du poids en stimulant le métabolisme. [4]

En activant les récepteurs TRPV1, la capsaïcine a aussi un effet coupe-faim.

Contre l’arthrose et la fibromyalgie

La capsaïcine perturbe les terminaisons nerveuses qui captent la douleur.

Elle est donc utilisée dans de nombreuses crèmes et patch anti-douleur,.

Dans une étude, elle a réduit de moitié l’inconfort lié à l’arthrose et la fibromyalgie, et ce en l’espace de quelques semaines seulement. [5]

Le piment le plus fort du monde

Les piments ont leur propre classement, selon l’échelle de chaleur de Scoville (Scoville Heat Units, ou SHU), selon la quantité d’eau sucrée nécessaire pour neutraliser leur effet piquant.

Ils sont classés de zéro à 1 641 183 SHUs.

Le piment le plus fort du monde est le Carolina Reaper (la “moissonneuse de Caroline”).

Les piments secs sont plus forts que les frais.

Plus la tige est fine, plus le piment est fort.

Le petit Florian ne le savait pas. Il n’avait pas vu que les tiges de mes piments étaient fines comme des brindilles ! Je n’aurais pas aimé être à sa place.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15611784

[2] Journal of the American College of Cardiology (JACC), décembre 2019

[3] https://practicalneurology.com/articles/2014-may/migraine-spray-aims-to-reduce-headache-pain-with-capsaicin

[4] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8926537

[5] https://www.arthritis.org/health-wellness/treatment/complementary-therapies/supplements-and-vitamins/supplement-and-herb-guide-for-arthritis-symptoms

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,50 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Une raison de sourire – et de vous détendre – ce dimanche matin

29/03/2020

Ne croyez pas les oiseaux de mauvaise augure A force de regarder des films hollywoodiens, nous avons pris l’habitude d’imaginer de...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
arrow Lire l’article

Covid-19 : très mauvaises nouvelles de Chine

27/03/2020

Si ce que j’écris ici sur la Chine est vrai, nous avons du souci à nous faire Depuis le début de l’épidémie, nous essayons d’antic...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,41 / 5)
arrow Lire l’article

Chloroquine : je n’y crois pas (pour l’instant)

24/03/2020

Et autres opinions du moment sur la crise du coronavirus Il y a une semaine, on apprenait qu’un traitement contre le coronavirus a...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,68 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Accident chez les Dupuis''

7
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Loiseau Françoise
Loiseau Françoise

Votre « newsletter » « Accident chez les Dupuis » m’a rappelé un évènement un peu similaire à celui que vous nous avez décrit ! Vous avez fort bien réagi face aux souffrances de cet enfant qui avait ingéré un piment dans votre serre. J’ai aussi en ma connaissance du… Lire la suite »

Dejond Danielle
Dejond Danielle

Attention quand même avec le piment. Bien qu’ayant eu plusieurs compresses de Capsaïcine il y a 12 ans pour douleurs neuropathiques et les ayant bien supportées, j’ai pris il y a quelques années des comprimés de Capsaïcine pour m’aider à maigrir et j’ai eu après quelques jours l’anus en feu.… Lire la suite »

Cécile
Cécile

A 9 ans, confondre des piments avec des « mini bananes jaunes, rouges et vertes » … Je m’interroge sur la connaissances de cet enfant. Le pauvre s’en souviendra ! Pour ma part, j’adore ça mais je ne peux pas en manger (ou alors très très peu) sous peine de voir une… Lire la suite »

Michel FAUQUET
Michel FAUQUET

Est-ce un « piment oiseau » ou un piment « langue d’oiseau » ?

TAYEB
TAYEB

Bonjour,
Vous n’avez parlé que des bienfaits des piments, mais pas du fait que les piments comme le poivre augmente la perméabilité de la barrière intestinale.
Qu’en dites-vous ?
je vous remercie.
Cordialement,
C. Tayeb

Bruno MELI
Bruno MELI

Si vous le permettez, j’ai une petite rectification à apporter. Vous écrivez « Il semble par ailleurs que la substance irritante dans le piment, la capsaïcine, fasse fuir tous les animaux sans exception.[…] Seul l’Homme, par pur masochisme, mangerait du piment… » Ce n’est pas tout à fait vrai, certains oiseaux adorent… Lire la suite »

Connaissez-vous vraiment ce nouveau danger qui nous menace ?

Certaines réponses sont capitales pour renforcer votre immunité et rester en bonne santé.

QUIZ : Coronavirus

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous