Les 11 bienfaits de cette épice qui se trouve sur toutes les tables

02/03/2018
Les 11 bienfaits de cette épice qui se trouve sur toutes les tables
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,71 / 5)

À chaque repas, vous en mettez dans votre assiette, mais savez-vous tout le bien que cela vous fait ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Le poivre noir est l’épice la plus consommée.

Sur toutes les tables, on trouve un poivrier. Même le pire des fast-foods continue à vous donner des petits sacs en papier contenant du poivre.

« Vous êtes fou d’avaler ça »

Mais avant de vous dire les bienfaits du poivre pour votre santé, qui expliquent qu’il soit si répandu, une précision s’impose.

Rien de ce que vous allez lire maintenant n’est vrai si vous consommez du poivre bon marché, en réalité dénaturé.

Si votre poivre est déjà moulu et vieux de plus de 3 mois, s’il n’a qu’un vague goût de poussière, s’il ne pique pas, s’il ne vous chatouille pas les narines et ne vous fait pas éternuer… n’en avalez pas !

Le poivre est, et a toujours été, un produit précieux. Portugais et Hollandais se sont livré des guerres sans merci pour contrôler son commerce. Mais aujourd’hui encore, des flibustiers cherchent à vous vendre du poivre frelaté. Et vous devez payer le prix fort pour un poivre de haute qualité.

Dans son livre Vous êtes fous d’avaler ça ! Un industriel de l’agroalimentaire dénonce [1], Christophe Brusset a expliqué que certains poivres moulus étaient constitués en partie de baies avortées, de poivre épuisé, de grignons d’olive ou d’autres « excipients ».

Cela expliquerait que les poivres moulus soient en général vendus moins cher au poids que le poivre en grains, alors même que le broyage engendre un coût supplémentaire.

Choisir un bon poivre

Le poivre de bonne qualité est rond, compact, lourd, et a un fort goût. Une fois moulu, il garde ses propriétés trois mois, plus s’il est réfrigéré.

Pour être sûr, voici des poivres d’appellation d’origine contrôlée :

  • le poivre « Malabar MG1 », originaire de la côte de Malabar en Inde, berceau du poivrier ;
  • le Tellicherry TGSEB (grade Tellicherry Garbled Special Extra Bold), originaire du même endroit.

Servez-vous d’un moulin

Veillez à moudre vous-même votre poivre, en évitant les grains trop vieux et desséchés.

Avec un bon moulin, type Peugeot, vous jouirez du parfum et de la puissance étonnante des arômes d’un bon poivre.

Vous pourrez en mettre presque partout, y compris sur le fromage ou même les fraises et le melon pour en rehausser le goût. On fait actuellement de très bons sorbets au poivre.

Le poivre conserve

Le poivre noir a longtemps été recherché pour ses propriétés antibactériennes. Avant la réfrigération, paysans et cuisiniers l’utilisaient pour conserver les viandes et autres aliments.

Les charcuteries (saucisson au poivre) ou les poissons fumés (haddock) étaient conservés avec du poivre.

Le poivre est riche en nutriments essentiels

Le poivre est une source importante de vitamines B, C et K, ainsi que de minéraux : fer, magnésium, phosphore et potassium.

Il aide, en outre, à absorber les nutriments présents dans les plantes. Les personnes qui prennent de la curcumine savent que celle-ci est souvent associée, dans les compléments alimentaires, à de la pipérine pour augmenter son absorption.

Le poivre pique, mais il est anti-inflammatoire

Malgré son goût piquant, le poivre est anti-inflammatoire.

Il contient un composé chimique appelé « pipérine ». Dans une récente étude scientifique, l’extrait de pipérine a fortement réduit les douleurs d’arthrite en quatre à huit jours [2]. En particulier, les participants à l’étude ont constaté une diminution de l’inflammation dans l’articulation des chevilles.

Le poivre contient des terpènes qui modulent les récepteurs de la douleur

Le poivre contient des terpènes qui modulent les récepteurs de la douleur.

L’huile essentielle de poivre noir est, d’ailleurs, très réputée pour son efficacité contre les douleurs dentaires : on la dilue dans de l’huile végétale et on l’applique à l’endroit douloureux avec un coton-tige imbibé.

Le poivre libère les voies respiratoires

Le poivre fait éternuer, c’est bien connu.

Plus précisément, il dissout les mucus et le phlegme, favorisant leur expulsion.

Le poivre noir aide à soulager les symptômes de l’asthme et les encombrements des voies respiratoires. En médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne), il était utilisé comme tonique contre le rhume et la toux.

Le poivre aide à digérer

Le poivre aide à la digestion. C’est pourquoi on le trouve sur toutes les tables. Il agit sur l’estomac, l’intestin grêle et le côlon, ce qui explique sa popularité en cuisine.

Il améliore la santé de votre microbiome en favorisant les bactéries probiotiques dans le côlon.

Il facilite le transit et empêche les coliques, la constipation, les gaz et la diarrhée.

Bien que beaucoup de médecins vous conseilleront d’éviter le poivre si vous souffrez d’une inflammation de l’intestin, les études montrent que le poivre aide à soulager les ulcères, en particulier les ulcères peptiques.

Le poivre rend intelligent !

Le poivre est aussi un protecteur du cerveau. La pipérine augmente les fonctions cognitives et la mémoire en stimulant les voies chimiques dans le cerveau. Des recherches préliminaires suggèrent que les patients atteints d’Alzheimer et de démence sénile pourraient retirer des bienfaits d’une plus grande consommation de poivre noir frais.

Le poivre aide à bronzer

Selon des recherches anglaises, la pipérine peut aussi aider à traiter le vitiligo, une dépigmentation de la peau, qui devient blanche dans certaines zones. Manger du poivre serait bon pour favoriser le bronzage avant de s’exposer au soleil, et protégerait la peau contre les taches de vieillesse, les rides et la dégénérescence maculaire.

Chaque fois, donc, que vous donnez un tour de moulin à poivre au-dessus de votre assiette, vous faites pleuvoir des bienfaits pour votre santé dans votre assiette, bien plus que ne le laissent imaginer ces modestes grains gris et noirs !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources de cet article : 

[1] Flammarion, 2015.

[2] « Anti-inflammatory and antiarthritic effects of piperine in human interleukin 1β-stimulated fibroblast-like synoviocytes and in rat arthritis models », Arthritis Res. Ther., 2009, 11 (2) : R49.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,71 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Le prix des carottes en hausse de 43 % !

26/08/2018

Nous n’aurons bientôt plus les moyens de payer les légumes et fruits frais Le prix des carottes a augmenté de 43 % cette année. C...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,44 / 5)
arrow Lire l’article

Fraises : le fruit le plus pollué

13/05/2018

Excellentes pour la santé quand elles sont naturelles, les fraises des cultures modernes génèrent trop de poisons Chère lectrice,...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,60 / 5)
arrow Lire l’article

Un truc tout bête pour réduire le sucre dans votre assiette

10/05/2018

Sans enlever ni remplacer aucun aliment, cette astuce simple réduit la teneur en sucre de votre nourriture ! Chère lectrice, cher...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,33 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Les 11 bienfaits de cette épice qui se trouve sur toutes les tables''

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Les 11 bienfaits de cette épice qui se trouve sur toutes les tables"

avatar
plus récents plus anciens
Mimi
Mimi

Peut on faire un jus detox avec du poivre ? Si possible, avec quel autre fruit et légume pour améliorer le goût

Martin
Martin

Bonjour
J’aimerai bien , savoir comment et ou trouver sur ce site les réponses a toutes les questions posées ?
Merci beaucoup.

Silvère
Silvère

Bonjour, le poivre favorise la perméabilité intestinale et on dit souvent qu’il doit être associé au curcuma pour décupler les effets de celui-ci , alors que penser ?

forel
forel
Extrait de votre article du 4 mars de Dame Nature sur le curcuma : « ils l’associent à du poivre ou de la pipérine, qui sont tous deux réputés pour améliorer sa biodisponibilité. Le problème est que le poivre est suspecté de modifier les enzymes du foie et d’augmenter votre perméabilité… Lire la suite »
forel
forel

Je ne peux manger du poivre tous les jours car cela me provoque des hémorroïdes !!

Subot
Subot

Bonjour
Le poivre est controversé :
– inflammation des articulations
– porosité intestinale
Bien à vous
Christian