Voici comment soulager sa sciatique naturellement

12/04/2015
Voici comment soulager sa sciatique naturellement
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,94 / 5)

Votre dos est comparable à une pile d’assiettes (les vertèbres) séparées par des serviettes (les disques) qui les empêchent de s’entrechoquer et de se briser.

Entre deux assiettes/vertèbres sortent de chaque côté les nerfs qui vont innerver les muscles et les organes.

Comme la pile d’assiettes, votre dos n’est pas très flexible mais vous pouvez néanmoins le bouger.

Les assiettes du bas sont les vertèbres lombaires. C’est sur elles que pèse tout le poids et c’est en général là que ça coince et que ça fait mal.

Le nerf sciatique provient de plusieurs branches nerveuses qui sont situées dans la colonne vertébrale au niveau des racines des deux dernières vertèbres lombaires (L4 et L5) . Il continue son chemin dans la fesse, puis à l’arrière de la jambe et du genou.

Nerf sciatique

C’est le plus long nerf chez l’être humain et celui qui a le plus gros diamètre. Il n’est donc pas étonnant que ce soit celui-là qui pose souvent problème.

Suite à un effort, un traumatisme peut survenir avec le déplacement d’une assiette qui ne se trouve plus alors dans l’axe de la pile. C’est là que le nerf sciatique se coince.

Au début, cela peut commencer par un simple lumbago. Une contracture va se développer dans cette région douloureuse. Dans le pire des cas, l’inflammation s’emballe. Le nerf sciatique est coincé. On est bloqué. Le moindre mouvement du bassin ou des jambes fait hurler. La douleur ressemble à des décharges électriques et des brûlures. On peut en être réduit à se déplacer à quatre pattes pour aller aux toilettes. Je l’ai vécu.

Chaque erreur de mouvement est un coup de poignard dans les reins. Puis l’inflammation gagne la jambe dont les muscles tressaillent régulièrement.

Après la phase de douleur vient la phase d’insensibilité locale. Une caresse sur la peau n’est plus ressentie, ou comme filtrée au travers d’un carton. Le réflexe du marteau sur le genou disparaît.

Si le nerf est endommagé au centre, c’est-à-dire dans la partie motrice, c’est la paralysie, partielle ou totale. La jambe ne répond plus. Les ordres du cerveau n’arrivent plus à destination. On est obligé de monter les marches d’un escalier sur une seule jambe. Puis tout cela se restaure doucement en commençant par la motricité. La sensibilité peut mettre un an à se restaurer.

L’ostéopathe, votre sauveur

L’homme de la situation face à la sciatique est l’ostéopathe.

Si quelqu’un peut faire quelque chose, c’est lui. Il repère la vertèbre qui a sauté et qui écrase le nerf sciatique et la remet en place, libérant le nerf et ouvrant la voie vers la guérison. L’ostéopathe doit être compétent, sans quoi il fera plus de mal que de bien.

L’acupuncture est aussi dans son domaine de prédilection (les douleurs). Certaines personnes sont soulagées en une seule séance.

Chaud et froid

Beaucoup de sites Internet de santé peu sérieux recommandent le chaud, en particulier les bains chauds, contre la sciatique.

Je réponds : « Halte là ! ». Se tremper dans des bains chauds calme sur le coup mais aggrave la situation ensuite.

Au contraire, les sachets de glace ont un effet anesthésiant plus sûr et plus durable. Procéder par applications de 20 minutes, toutes les deux heures.

Exercices physiques et yoga

De même, je recommande la plus grande prudence avec les exercices physiques supposés vous « décoincer », y compris le yoga.

Lorsque le nerf sciatique est coincé et enflammé, la dernière des choses à faire est de le solliciter.

Sur le coup, vous pouvez avoir l’impression d’un soulagement après l’échauffement. Mais il sera surtout causé par la production d’endorphines, des hormones qui endorment la douleur et que nous secrétons naturellement dès que nous commençons un effort physique.

Après l’effort, vos douleurs sciatiques reviendront encore plus fort.

L’important est au contraire de bouger le dos le moins possible. Il faut soigner votre posture en gardant toujours le dos parfaitement droit, assis au bureau, à table et même en voiture, éventuellement porter une ceinture abdominale (mais l’idéal est d’être musclé du dos, pour bien tenir la colonne).

Il existe néanmoins trois exercices que vous pouvez pratiquer très prudemment en évitant de basculer le bassin vers l’avant, et en gardant le dos droit :

  • Montez simplement sur une marche ou une estrade avec la jambe qui ne fait pas mal, et laissez la jambe douloureuse pendre dans le vide. Faire une cinquantaine de mouvements d’avant en arrière avec la jambe douloureuse, parallèlement à la marche.

Cet exercice soulage la douleur. Il stimule la circulation du sang, renforce les muscles du dos et améliore la mobilité.

  • Vous pouvez aussi vous coucher sur le dos, jambes tendues, et très doucement, en vous faisant aider par quelqu’un, soulever la jambe douloureuse et la croiser au-dessus de l’autre jambe. Cela pourrait provoquer un décoincement des lombaires et des muscles lombaires, mais il faut faire très attention à ne pas se faire mal. Toute aggravation de la douleur est mauvais signe.
  • Enfin, allongé sur le dos, les jambes repliées, prendre les genoux avec les mains et remonter sur le ventre le plus haut possible (sans que ça fasse mal). Expirer en même temps… À faire une dizaine de fois, si on a le courage 2 ou 3 fois dans la journée.

Sommeil

La sciatique est une maladie « insomniante » : ses douleurs vous réveillent la nuit et peuvent vous empêcher entièrement de dormir.

C’est un facteur aggravant car l’épuisement provoque des tensions nerveuses qui augmenteront l’inflammation.

Il est donc nécessaire de sortir tout l’arsenal des moyens naturels pour favoriser le sommeil profond. Le but est de vous éviter d’entrer dans une spirale diabolique d’épuisement. Je ne peux traiter les solutions ici mais vous pouvez vous référer au tout récent Dossier de Santé & Nutrition du Dr Jean-Paul Curtay qui fait le point sur tous les traitements naturels validés scientifiquement pour un sommeil réparateur.

Plantes et huiles

Beaucoup de plantes combattent la douleur et l’inflammation naturellement. Elles se présentent sous forme de gélules, pommades, huiles, teinture-mère (dans l’alcool) et peuvent bien sûr être bues en tisane ou en décoction.

Je recommande en particulier les massages aux huiles essentielles d’arnica et de gaulthérie, ou avec de l’huile de camomille.

Comme anti-inflammatoire et antidouleur naturel, l’harpagophytum sous forme de gélules.

Les massages

Ils se pratiquent avec des huiles essentielles citées ci-dessus.

Le massage des tissus profond et la thérapie « trigger-point » ont montré leurs effets bénéfiques sur les spasmes musculaires, la douleur et l’engourdissement des jambes et des orteils.

Contre les contractures douloureuses dans le mollet, mettez-vous debout devant votre baignoire et appuyez votre jambe douloureuse contre le rebord arrondi. Massez l’arrière et les côtés de la jambe et du genou. Puis massez les doigts de pieds, en insistant s’ils sont contractés.

Cataplasme antidouleur

Plongez des feuilles d’ortie fraîches dans de l’eau chaude, puis appliquez-les sur les zones douloureuses.

Autre mélange : faire fondre 250 g de saindoux au bain-marie, plonger une feuille de chou crue, laissez cuire 45 minutes, puis laisser refroidir.

Je ne garantis pas l’efficacité de ces derniers « remèdes de grand-mère ». Mais ils sont utilisés traditionnellement, donc il me semblait important de les mentionner.

L’espoir à l’horizon

Surtout, ne pas désespérer quand vous êtes frappé par la sciatique.

90 % des cas finissent par se résorber spontanément.

C’est très dur, cela laisse des souvenirs affreux, mais c’est une question de semaines, de quelques mois au maximum. La difficulté principale est d’arriver à organiser sa vie, gérer ses obligations, surtout si l’on exerce un métier manuel physiquement éprouvant. Mais au bout du tunnel, il y a l’espoir, presque la certitude d’en sortir.

Cela étant dit, je sais d’expérience à quel point la sciatique est douloureuse, insupportable, quand on est dedans. On voudrait parfois se couper la jambe plutôt que de continuer à subir ça.

Croyez que, si vous en êtes à ce stade, je pense bien à vous. Mais suivez courageusement les conseils de cette lettre et, vous verrez, cela finira par aller mieux.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,94 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Cette plante qui combat votre arthrose, vos maux de tête et vos problèmes de prostate

17/10/2017

Les orties : une infinité d’utilisations pour votre santé L’herboriste autrichienne Maria Treben, auteur du best-seller int...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,97 / 5)
arrow Lire l’article

L’huile essentielle de l’amour parisien et hippie

24/04/2017

On l’a oublié, mais les « élégantes » qui circulaient sur les grands boulevards parisiens au 19e siècle avaient un secret pour ét...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,47 / 5)
arrow Lire l’article

Les huiles essentielles contre le cancer ?

22/03/2017

Aujourd’hui, petit cours d’approfondissement sur les huiles essentielles. Je vais vous ennuyer avec des mots savants, mais c’est ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,52 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Voici comment soulager sa sciatique naturellement''

Poster un Commentaire

53 Commentaires sur "Voici comment soulager sa sciatique naturellement"

avatar
plus récents plus anciens
OMAR
OMAR

merci de vos conseil
moi j’ai un accident de circulation et j’ai une traumatisme lombaire j’ai des problème présentement pour marche cela me fait 2 ans
on me dit qu’un jour je pourrais marcher correctement. est–ce cela est possible.,

Gaudin Gérard
Gaudin Gérard

Merci de ces conseils qui me semblent bons. Je pensais que je pouvais me débloquer moi-même.

Camille
Camille
Le dernier exercice est une mauvaise idée, car souvent les sciatiques sont dues à un « dos rond ». Le faire peut soulager à court terme mais aggraver la sciatique à long terme ! Il faut au contraire faire l’exercice inverse, mettre les mains sur le bas du dos et se pencher… Lire la suite »
Nathalie
Nathalie

Je suis hospitalisée depuis 11 jours. Après une arrivée aux urgences près de chez moi asseyez cata et une mauvaise manipulation du personnel, j’ai été transféré à Bordeaux. Opération en urgence, énorme hernie sur 2 vertèbres. Malheureusement, j’ai perdu totalement l’usage de ma jambe gauche. J’attends une place en rééducation.

SANDRA
SANDRA
BONJOUR, J’ai longtemps était concernée par des crises de sciatique répétitives… Heureusement pour moi, j’ai rencontré un bon ostéopathe… Par contre j’ai deux hernies ( cervicales et lombaires). Quelqu’un parmi vous a t-il entendu parlé ou déjà utilisé l’appareil NUBAX ? Appareil vanté pour son efficacité à la régénération de… Lire la suite »
antunez
antunez

Est-il nécessaire de passer une IRM comme on me le recommande?
J’ajoute que je joue au golf, pourrez continuer?

sciatique-sos

On ma demande la meme chose quand je souffrais de la sciatique cependant je me suis diriger vers les remedes naturels et cela a ete le meilleur choix de ma vie