Trophires : ces bons vieux suppositoires…

29/11/2018
Trophires : ces bons vieux suppositoires…
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,73 / 5)

Toux, bronchite, les suppositoires à l’huile essentielle d’eucalyptus

Le suppositoire est une invention de la médecine arabe, ai-je récemment appris [1].

Un certain savant nommé Ibn Al Jazzar qui vivait au 10e siècle avait inventé un mélange de :

« pénis de loup séché et pulvérisé, mélangé avec du musc, du safran et des clous de girofle »

À s’introduire là-où-je-pense.

Son but : favoriser la fertilité des femmes stériles.

Il est vrai que cette recette figurait dans un manuel intitulé « La médecine des Pauvres ».

« La médecine des Pauvres et des désespérés » aurait-on pu ajouter.

Les suppositoires de mon enfance

Quand j’étais petit, ma mère m’administrait des suppositoires de « Trophires » quand je toussais, mouchais, crachais :

suppositoires

Des années plus tard, j’ai découvert qu’il s’agissait d’huile essentielle d’eucalyptus, mélangée à un expectorant, le téonate de sodium.

Presque un produit naturel, déjà !

Vertus de l’eucalyptus

L’huile essentielle d’eucalyptus est un terpène, autrement dit une sorte de térébenthine.

C’est un hydrocarbure très odorant produit par les conifères mais aussi de nombreuses plantes. L’eucalyptus en est très riche et ses vertus médicinales étaient déjà bien connues des aborigènes d’Australie qui l’utilisaient contre les congestions nasales, les douleurs dans les sinus, et les infections.

L’Organisation mondiale de la Santé reconnaît l’usage des feuilles d’eucalyptus pour soulager les fièvres et les symptômes de l’asthme, l’inflammation des voies respiratoires, des bronches, de la gorge et des muqueuses de la bouche.

Peu étonnant, donc, qu’on l’utilise chez nous contre la bronchite. Plus étonnant, par contre, l’idée d’en faire une pâte et de le mettre à cet endroit-là !

Les Anglais seraient contre les suppositoires

Il paraît que les Anglais sont contre les suppositoires :

« Les Anglo-Saxons vouent un mépris absolu aux suppositoires, dont ils contestent l’efficacité, au contraire des Latins qui en raffolent. », explique une journaliste de Libération (Béatrice Bantman) [2].

En tant que Français, je tombe dans la catégorie des « latins », j’imagine. Pourtant je ne peux pas dire que je « raffole » des suppositoires.

– « Non, franchement Béatrice, tu exagères… »

Ce à quoi nous avons échappé

Depuis le 18e siècle, les suppositoires sont fabriqués à partir d’une pâte qui fond. Au départ, c’était une base de beurre de cacao, fondant à la température du corps humain. Aujourd’hui, c’est de la glycérine, un produit pâteux issu naturellement de la fabrication du savon.

Mais avant cela, les principes actifs du suppositoire étaient en général déposés sur un support en métal ou en corne, qu’il fallait expulser après utilisation.

Ils étaient donc parfois équipés de ficelles pour les retirer plus sûrement [3].

Plutôt réjouissant de savoir à quoi nous avons échappé !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

[1] H. King, The Musk Trade and the Near East in the Early Medieval PeriodAnya, ProQuest, 2007
[2] https://next.liberation.fr/vous/1995/03/02/la-potion-magique-pour-les-enfants-est-britannique_128382
[3] Olivier Lafont, « Le suppositoire : toute une histoire », Le magazine de la santé sur France 5, 7 septembre 2012

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,73 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Cette plante qui combat votre arthrose, vos maux de tête et vos problèmes de prostate

17/10/2017

Les orties : une infinité d’utilisations pour votre santé L’herboriste autrichienne Maria Treben, auteur du best-seller int...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,00 / 5)
arrow Lire l’article

L’huile essentielle de l’amour parisien et hippie

24/04/2017

On l’a oublié, mais les « élégantes » qui circulaient sur les grands boulevards parisiens au 19e siècle avaient un secret pour ét...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,39 / 5)
arrow Lire l’article

Les huiles essentielles contre le cancer ?

22/03/2017

Aujourd’hui, petit cours d’approfondissement sur les huiles essentielles. Je vais vous ennuyer avec des mots savants, mais c’est ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,70 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Trophires : ces bons vieux suppositoires…''

17
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Arlette Jean
Arlette Jean

Il y a plusieurs années en arrière je me suis pointée à la pharmacie pour demander une boîte de ces suppositoires qui avaient efficacement soignés mes enfants en un temps que les moins de 20 ans ……. La jeune pharmacienne a écarquillé les yeux en me disant que ça n’existait… Lire la suite »

Françoise
Françoise

Bonjour !  » Avec un brin d’humour  » : Je suis soulagée de savoir que la composition du suppositoire soit différente de nos jours…! Et je suis également bien contente que vous parliez des suppositoires TROPHIRES car ma pharmacienne m’a annoncé qu’elle n’en avait pas et que cela n’était plus… Lire la suite »

Bloc-Notes
Bloc-Notes

Bonjour, je croyais que vous étiez contre les lobbys pharmaceutiques. Dans cette article, trône une photo d’une boîte de suppositoires avec la marque inscrite dessus SANOFI-AVENTIS. Dans votre article, vous évoquez les bienfaits de ce suppositoire presque naturel. Ne seriez-vous pas en train de faire de la pub ?

Arlette Jean
Arlette Jean

Ça ne risque pas de faire de la pub !!! Les suppositoires en question n’existent plus depuis belle lurette !!!
Votre commentaire est vraiment …. hors sujet !!!!!!!!!!!

Amina
Amina

Salut J apprecie beaucoup vos articles tant agreables a lire qu utiles dans la vie courante .moi quand j etais enfant il m arrivait souvent de tomber malade grosse grippe ma mere n avait pas les moyens de nous prendre consultér car comme tout le monde sait qu une grippe… Lire la suite »

Christine Soldeville
Christine Soldeville

Juste pour info le suppositoire à quasiment la même rapidité d’action que l’injection intraveineuse. Appréciable donc dans certaines pathologies. Les migraines par exemple .les Antiinflammatoires m’ont permis de traiter rapidement les crises et de ne pas avoir à quitter mon travail à l’hôpital.

Jeanick TAUPE
Jeanick TAUPE

Jeanick Bonjour, Je suis bronchiteuse depuis l’enfance (j’ai 70ans) et j’ai toujours utilisé des suppositoires à base d’eucalyptus. Je trouve que c’est le moyen le plus efficace d’enrayer un gros rhume (qui tourne généralement en bronchite). Mais je dois avouer que depuis quelques temps je les utilise beaucoup moins. En… Lire la suite »

Stéphane Daguerre
Stéphane Daguerre

Bonjour, ou trouvez vous des suppositoires à l’eucalyptus aujourd’hui ? je me suis soigné efficacement avec eucalyptine lebrun pendant des années, mais impossible d’en trouver maintenant !
Merci pour votre aide, cordialement Stéphane.