Cette plante qui combat votre arthrose, vos maux de tête et vos problèmes de prostate

17/10/2017
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,5 / 5)

Les orties : une infinité d’utilisations pour votre santé

L’herboriste autrichienne Maria Treben, auteur du best-seller international « La pharmacie du Bon Dieu », a consacré l’un de ses principaux chapitres à l’ortie. [1] C’est sa plante préférée, explique-t-elle.

Etrangement, elle oublie les problèmes de prostate et évoque à pleine les rhumatismes.

Pour elle, l’ortie est avant tout une plante purificatrice, riche en minéraux et en fer, et donc capable de lutter contre la fatigue. Elle aide également à combattre les maladies du foie, les problèmes de circulation sanguine et une foule d’autres maladies (tumeurs, crampes, sciatique …).

Maria Treben recommande une cure de désintoxication chaque année au printemps, pendant quatre semaines, avec un maximum de deux litres et demi de tisane d’ortie à boire tout au long de la journée.

Ce remède de Maria Treben est toujours d’actualité. Et, comme les tisanes d’ortie sont toujours un peu fades, je vous conseille d’ajouter quelques feuilles de menthe ou de camomille pour relever le goût. Vous verrez, c’est délicieux. [1]

Comment utiliser les orties pour stopper la chute des cheveux

L’ortie est aussi particulièrement connue pour la croissance des cheveux, et Maria Treben elle-même lui a attribué ses cheveux forts, brillants et sans pellicules.

Maria Treben, la mère de l’herboristerie moderne

Pour préparer votre shampoing chez vous, il suffit de laisser infuser une poignée de feuilles d’ortie séchées dans un demi-litre d’eau bouillante. Couvrez et laissez reposer toute la nuit avant de filtrer.

Ajoutez ensuite 150g de savon liquide et une demi-cuillère à café d’huile végétale d’amande douce. Versez le mélange dans une bouteille et vous avez votre shampoing.

Secouez bien la bouteille avant chaque utilisation et n’hésitez pas à vous masser le cuir chevelu pour que le shampoing soit encore plus performant. [2]

Petites astuces : si vous avez de l’huile d’argan ou de l’huile de noyau d’abricot, c’est encore mieux. Vous pouvez également ajouter au mélange environ 50 gouttes d’huile essentielle de lavande ou de cèdre « bio ».

Contre la prostate, mangez des orties

Ce que l’on appelle généralement « l’Hypertrophie Bénigne de la Prostate » (HBP) est le gonflement de la prostate, (une glande uniquement masculine située sous la vessie).

La prostate est traversée par l’urètre. Avec l’âge, elle gonfle et bloque l’écoulement de l’urine.

Cela provoque des symptômes désagréables, comme l’impossibilité de vider complètement sa vessie.

Ainsi, l’homme touché par l’HBP sent qu’il a besoin d’aller uriner de façon permanente sans pouvoir être soulagé.

Plusieurs études ont démontré l’efficacité de la racine d’ortie pour lutter contre l’hypertrophie de la prostate. Et les effets sont d’autant plus forts quand les orties sont associées au palmier nain et au prunier africain. [3]

Mais il est vrai que le nombre de participants à ces recherches était souvent assez faible. Et dans certaines des études le groupe de testeurs n’a pas été confronté à un groupe placebo.

Ces contraintes, liées au manque d’intérêt sur le plan commercial de l’ortie ont servi de prétexte à des débats sans fin. (L’ortie ne pouvant pas être brevetée, les laboratoires ne sont pas intéressés à investir dans ces recherches.)

La médecine conventionnelle a donc décidé d’ignorer cette solution naturelle.

Cependant, il n’y a aucun doute : les études prouvent que l’ortie et le palmier nain sont aussi efficaces que les deux principes actifs de référence pour le traitement de l’HBP : le Finastéride et la Tamsulosine. Mais sans les effets secondaires.

Même l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Coopérative Scientifique Européenne sur Phytothérapie (ESCOP) et la Commission allemande sur les plantes médicinales (connue sous le nom de la Commission E) reconnaît l’utilisation de la racine d’ortie pour traiter troubles urinaires liés aux problèmes de prostate.

Si vous avez des problèmes de prostate, je vous conseille de tester cette simple recette : mettez 1,5 g de racine d’ortie séchée dans 150 ml d’eau froide, portez à ébullition pendant une minute et laissez reposer pendant 10 minutes. Buvez une tasse 3 ou 4 fois par jour et votre prostate vous remerciera.

L’étrange traitement de nos ancêtres contre l’arthrite et les rhumatismes

Voici, pour les douleurs articulaires, un traitement traditionnel qui existe depuis la nuit des temps en Occident et dans la médecine ayurvédique. Aujourd’hui il est quasiment oublié, voire rejeté par la médecine moderne.

Il consiste à appliquer de l’ortie fraîche (c’est-à-dire piquante) sur les endroits douloureux pendant environ 30 secondes.

L’efficacité de cette méthode est démontrée par des siècles d’utilisation… et également par un groupe de chercheurs britanniques en 2000. [4]

Comme vous pouvez le voir, les âmes sensibles doivent s’abstenir car le traitement est aussi douloureux sur le moment qu’efficace après-coup…

Mais il y a un autre traitement encore plus surprenant (et encore plus efficace) : la flagellation thérapeutique aux orties.

C’est, littéralement, se fouetter avec des orties !

La pratique remonte aux temps anciens et a été largement recommandée par Nicholas Culpeper, célèbre médecin, naturaliste et botaniste anglais du XVIIe siècle.

En pratique, cela consiste à se fouetter le dos ou les articulations douloureuses avec un bouquet d’orties fraîches et donc piquantes. Il est recommandé les espèces les plus petites car elles sont les plus mordantes telles que l’Urtica rurens, par exemple.

Son efficacité tient à l’histamine contenue dans les poils urticants. Elle provoque la sensation de démangeaisons, mais aussi une expansion des vaisseaux capillaires. Cela permet une meilleure irrigation sanguine et donc une meilleure réparation de la zone malade. [5]

Pour être efficace, il faut se fouetter 30 secondes par jour durant 2 à 7 jours. Inutile de dire qu’il faut rigoureusement éviter d’utiliser cette méthode sur les enfants ou les femmes enceintes.

Si vous n’avez pas d’envie particulière de vous fouetter à l’ortie tous les matins (ce que je comprendrais !) une étude a montré que l’on obtient des effets similaires avec une simple teinture alcoolique d’orties, c’est-à-dire en appliquant l’alcool dans lequel les feuilles d’ortie ont macéré.

Dans ce cas, il est nécessaire d’appliquer plusieurs fois par jour la mixture ou d’utiliser des compresses pour la maintenir sur la plaie.

Combat les infections urinaires et les calculs rénaux

Si vous êtes touché par un de ces deux problèmes je vous conseille de boire des tisanes et des jus d’ortie, ou même la teinture alcoolique d’ortie diluée dans l’eau (il faut la diluer dans 5 fois son volume).

Vous pouvez également prendre de l’ortie sous forme d’extraits de feuilles et de fleurs séchées en comprimé. La dose recommandée est de 300 à 700 mg trois fois par jour, accompagnée d’un grand verre d’eau.

Enfin, vous pouvez opter pour le jus d’ortie frais. Très concentré, il doit être pris en petites quantités : entre 5 et 10 ml trois fois par jour.

Préparez-le au mixeur ou avec un extracteur de jus, en gardant à l’esprit qu’il ne se conserve que quelques heures. Ou alors vous pouvez trouver des jus d’orties dans les magasins bio spécialisés et généralement ceux-ci peuvent se conserver plus longtemps.

À votre santé !

JM Dupuis

Sources de cette lettre :

[1] « La Pharmacie du seigneur », Marie Treben

[2] Recette de Pierre Warren

[3] Pierre Lefrançois et Françoise Ruby « Ortie. Produit de santé naturels » PasseportSanté

[4] Randall C, Randall H, Dobbs F, Hutton C, Sanders H. “Randomized controlled trial of nettle sting for treatment of base-of-thumb pain”. J R Soc Med. 2000 Jun;93(6):305-9. PMID: 10911825 PMCID: PMC1298033 DOI: 10.1177/014107680009300607

[5] Stinging Nettle. Urtica Dioica. Arthirits Foundation

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,5 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

L’huile essentielle de l’amour parisien et hippie

24/04/2017

On l’a oublié, mais les « élégantes » qui circulaient sur les grands boulevards parisiens au 19e siècle avaient un secret pour ét...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,5 / 5)
arrow Lire l’article

Les huiles essentielles contre le cancer ?

22/03/2017

Aujourd’hui, petit cours d’approfondissement sur les huiles essentielles. Je vais vous ennuyer avec des mots savants, mais c’est ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,5 / 5)
arrow Lire l’article

Purifiez-vous avec l’hysope

08/11/2016

Dans un des passages les plus dramatiques de l’Ancien Testament, le roi David surprend Bethsabée, la femme d’un de ses généraux, ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,0 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Cette plante qui combat votre arthrose, vos maux de tête et vos problèmes de prostate''

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Cette plante qui combat votre arthrose, vos maux de tête et vos problèmes de prostate"

avatar
Manon
Manon
Bonjour merci pour ce magnifique article. Je suis surprise de constater que les bienfaits de l’ortie ne mentionne pas .. La goutte! (Acide urique) j’en suis à un degré extrême à ma naturopathe m’a conseiller ce jus! Je ne prend pas d alcool et plus de viande rouge ni fruit… Lire la suite »
Josiane Jalinier
Josiane Jalinier

Juste apporter un témoignage : pour appuyer vos informations sur l’ortie, je vous signale l’ouvrage de Fabrice Bardeau « la pharmacie du bon dieu » (1973). Amicalement

BAILLY JEAN-PIERRE
BAILLY JEAN-PIERRE

« Contre la prostate, mangez ses orties  »
J’espère que vous voulez dire « Pour la prostate, mangez des orties »…

michiels
michiels

j’ai lu avec beaucoup d’intérêt cet article comme vos autres articles
q. Y a t il une contre indication à une « mono diète » d’orties de 7 jours?
merci

Soinie T.
Soinie T.
Bonjour, j’ai lu votre article avec beaucoup de minutie car j’ai de l’arthrose sur 5 cervicales au niveau du cou et quand je suis en crise, ce n’est pas des plus génial, mais par contre est-ce qu’il existe une autre plante pour guérir parce qu’il se trouve que la dernière… Lire la suite »
Christiane
Christiane
Bonsoir. Oui pour l’ortie, j’en ai pris à un moment avec d’autres ficelles, j’en ai fini avec mes hernies discales, c’est déjà ça. Mais il faudrait que je soigne mon mari et son arthrose mais pour l’ortie j’ai appris par un fournisseur qu’il ne fallait pas employer si il y… Lire la suite »
wpDiscuz