Trois nuits consécutives de mauvais sommeil entraînent une forte dégradation de notre santé mentale et physique

14/07/2021
Trois nuits consécutives de mauvais sommeil entraînent une forte dégradation de notre santé mentale et physique
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4,00 out of 5)

Trois nuits consécutives de mauvais sommeil entraînent une forte dégradation de notre santé mentale et physique

 

Selon une étude américaine réalisée sur environ 2000 personnes, le manque de sommeil a des effets négatifs sur notre santé mentale et physique plus rapidement qu’on ne l’imagine.

Les scientifiques considèrent qu’une seule nuit de moins de 6h suffit à dégrader notre santé.

Il est intéressant de noter que les symptômes s’aggravent encore fortement après 72 heures, soit trois nuits consécutives de mauvais sommeil. Et c’est au sixième jour que l’organisme tombe au plus bas.

Au niveau du moral, le manque de sommeil suscite frustration, colère, irritabilité, nervosité ou encore un profond sentiment de solitude. Les petits tracas du quotidien prennent une importance démesurée.

Sur le plan physique, les chercheurs ont pu constater une hausse des problèmes respiratoires, des problèmes de digestion, des courbatures ou encore des douleurs.

Ces symptômes se sont aggravés de manière générale jusqu’à ce que les participants parviennent à passer une bonne nuit de sommeil (6 heures et plus).

Ne laissez pas votre corps s’habituer au manque de sommeil

Il peut être tentant d’essayer de réduire les heures de sommeil. Lorsque nous pensons à toutes les tâches supplémentaires que nous pourrions accomplir si nous ne dormions pas autant ! Pourtant, diminuer son temps de sommeil est une mauvaise idée, qui coûte très cher. Le sommeil est une nécessité absolue pour notre corps, et sans lui, nous nous effondrions tous physiquement et mentalement.

L’expert responsable de l’étude explique que le manque de sommeil, comme beaucoup d’autres mauvaises habitudes, a tendance à créer de l’accoutumance. Plus une personne dort mal, plus son corps peine à retrouver sa capacité de dormir longtemps et profondément. Tout se passe comme si bien dormir nécessitait une forme d’habitude. Cela peut créer un cercle vicieux qui ne cesse de s’aggraver : un mauvais sommeil continu entraîne un déclin constant du bien-être et de la santé, avec une difficulté accrue à retrouver un bon sommeil.

Il est donc important de ne pas laisser le corps s’habituer à ce déficit de sommeil. Votre sommeil est un trésor, un capital qui vous protège.

Prenez soin de votre sommeil

Pour éviter que ce cercle vicieux ne s’installe, il est possible d’adopter de petits gestes qui vous protègent :

En voici quelques uns :

  • Avoir des horaires de sommeil réguliers : se coucher le plus souvent possible à la même heure et pas trop tard permet de structurer le sommeil et d’établir un rythme
  • Evitez les siestes en journée. Dans la mesure du possible, il est préférable de ne pas dormir en journée pour éviter de dérégler le sommeil et de repousser l’heure du coucher. De manière générale, les siestes ne doivent pas dépasser 20 à 30 minutes pour être bénéfiques.
  • Adoptez une alimentation saine et légère. Le soir, il est préférable de manger à heure fixe et au moins 2h avant le coucher. L’idéal est également de ne pas manger trop salé, protéiné, et d’éviter l’alcool ;
  • Pratiquez une activité physique ou vos loisirs en fin de journée est une bonne idée, à condition, que l’effort physique ne soit pas trop intense et que vous ayez plusieurs heures pour retrouver votre calme avant d’aller vous mettre au lit. Les activités physiques stimulantes vous donnent de l’énergie et vous empêchent donc de dormir.
  • Etc …

Evidemment, ces conseils sont parfois respectés mais ne suffisent pas. Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

De votre côté, quels sont les conseils ou témoignages, que vous aimeriez partager avec les communauté Santé Nature Innovation ?

Je vous invite à laisser un commentaire au pied de cet article.

A votre santé,

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4,00 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Personne ne peut dormir moins de six heures par nuit sans conséquences graves

14/01/2020

Derrière beaucoup de nos problèmes se cache un manque de sommeil Une très mauvaise chose que nous avons faite en 2019, c’est d’avo...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article

4 h du matin, les yeux grands ouverts

08/10/2019

Pourquoi se réveille-t-on à 4 h du matin ?? Pour la troisième fois de la semaine, vous vous réveillez en sursaut. Angoisse. Quelle...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (30 votes, average: 3,60 out of 5)
arrow Lire l’article

Sommeil : est-ce le café… ou le vin et la cigarette ?

05/09/2019

Et si l’ennemi n’était pas celui que l’on croyait ? Une très courte lettre aujourd’hui, mais sur un sujet essent...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Trois nuits consécutives de mauvais sommeil entraînent une forte dégradation de notre santé mentale et physique''
guest
18 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Line Caouette
Line Caouette
2 mois plus tôt

Merci pour les bons conseils sur le sommeil. J’ai compris que trop de sel, trop de protéines peuvent nuire au sommeil. J’ai mieux dormi la nuit dernière car je n’ai mangé qu’un plat léger de riz brun, lentilles françaises et légumes verts assaisonnés d’herbes, et un tout petit peu de sel rouge de l’Hymalaya.

bernardin
bernardin
2 mois plus tôt

Suivant les commentaires precedent, pouvez-vous m’aider Jean Marc ?

bernardin
bernardin
3 mois plus tôt

Suite de mon premier commentaire, une torture permanante, uriner avec des lames de rasoir en croix plus de 55000 fois maintenant et ça continue,une torture permanante 24 h 24, propose la meme operration qu’en 2006,un debut de maladie de Paget dans mes deux petit doigts qui n’ap pas evolue de depuis, a % dans mon droit accident de velo avec perte de connaissanse, accident du au etress de cette operation, c’etait en 2013 j’avais 80 ans et un mois,le suicide est apparu plusieurs fois si je ne l’ai pas fait, a cause du choc pour mes enfants, j’ai cherche et… Lire la suite »

bernardin
bernardin
3 mois plus tôt

Celà fait plus de 15 ans que je n’ai pas dormi sune seconde alors que mon organisme me hurle de le laisser dormir, pourquoi en 2006 fevrier j’ai ete opere d’un adenome a la prestate depuis sans omettre une nuit obli ge de me lever 5 ois en 7 h ma vie est un enfer inimaginable ::::

LUCIENNE SERBIN
LUCIENNE SERBIN
3 mois plus tôt

De mon côté, cela fait des années que je ne dors pas bien du tout… parfois plus d’une semaine en dormant 1 à 3 heures avec plein de périodes de reveil… je suis épuisée

Sam
Sam
3 mois plus tôt

Je suis d’accord avec cet article, mais comment fait-on quand on a un bébé qui ne fait pas encore ses nuits et qui se réveille plusieurs fois par nuit ??

Joël
Joël
2 mois plus tôt
Reply to  Sam

On demande au père de collaborer (et oui! un père ca sert!)

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous