Saurez-vous passer ce test de mémoire ?

28/07/2016
Saurez-vous passer ce test de mémoire ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,92 / 5)

Concentrez-vous sur ces quatre mots et essayez de les retenir :

Bleu

 

Vert

 

Rouge

 

Orange

Regardez-les attentivement et essayez de capturer une image mentale de ces quatre mots.

Si vous pensez que ce test ressemble à un jeu pour enfant, détrompez-vous car il s‘agit d’un test de mémoire très sérieux !

Les scientifiques l’utilisent pour évaluer l’âge de notre cerveau. Malgré sa facilité apparente, ce test en dit beaucoup sur votre mémoire, surtout si vous avez plus de 50 ans.

Dans un instant, je vous poserai une question à propos de ces quatre mots et vous serez probablement surpris par ce que vous allez découvrir. Mais pour que le test fonctionne, vous devez patienter quelques minutes.

En attendant, voici l’histoire d’un groupe de 17 personnes qui a participé à un test similaire. Cette expérience a permis de faire une découverte décisive sur la mémoire et le cerveau.

Si vous vous faites du souci à propos de votre mémoire ou de vos capacités d’attention, si vous avez l’impression que votre esprit n’est plus aussi vif qu’avant ou si vous craignez de finir avec Alzheimer, cette expérience est probablement l’une des plus importantes dont vous entendrez parler.

Ce qui rend cette expérience aussi unique est qu’elle dévoile comment il est possible d’augmenter votre mémoire et vos capacités intellectuelles en moins d’une heure et sans le moindre effort !

Cela paraît fou. Mais c’est pourtant ce qui est arrivé aux 17 personnes qui ont participé au test qui s’est déroulé le 6 juin 2014 au Centre de psychopharmacologie de Melbourne, en Australie [1].

L’équipe scientifique en charge de cette expérience étudiait un principe actif dont le nom de code est « CDRI-08 ». Cet actif 100 % naturel et sans danger est issu d’une plante indienne connue depuis des millénaires.

De nombreuses études scientifiques ont montré ses résultats spectaculaires pour améliorer la mémoire. Mais nos chercheurs australiens étaient loin d’imaginer ce qu’ils allaient découvrir ce jour-là.

Les chercheurs ont été sidérés par ce qu’ils ont découvert !

Au cours de cette expérience, les 17 participants ont reçu une dose de CDRI-08 sous forme de complément alimentaire. Une heure plus tard, ils ont passé un test de mémoire similaire à celui dont je vous ai parlé un peu plus haut.

Et les résultats qu’ils ont obtenus ont littéralement sidéré les chercheurs ! Non seulement leur score était bien supérieur à la moyenne mais, surtout, cet exploit a été réalisé 60 minutes seulement après avoir pris une dose unique de la molécule naturelle CDRI-08 ! Aucun des chercheurs n’avait jamais vu un actif naturel agir de manière aussi puissante et aussi rapide.

Imaginez que, comme les participants à ce test, vous puissiez augmenter votre mémoire et vos facultés intellectuelles en un clin d’œil et sans effort. Vous pourriez aborder avec plus de facilité toutes les situations qui nécessitent que vos pensées soient claires pour prendre la bonne décision (pour gérer votre argent et vos dépenses au quotidien, remplir vos obligations administratives, régler d’éventuels conflits personnels ou professionnels…). Vous n’auriez plus à craindre d’oublier les choses importantes ou de vous mettre dans des situations embarrassantes parce que vous avez oublié un rendez-vous, un prénom ou vos clés. Encore plus important, vous n’auriez plus à redouter de perdre la tête ou pire, de finir atteint d’Alzheimer.

De nombreuses études, en plus de celle menée par cette équipe de chercheurs australiens, ont prouvé que c’est possible. Car vous pouvez maintenant vous procurer facilement et sans risque cette substance naturelle qui augmente la mémoire en moins d’une heure.

Je vous dévoile tout dans instant mais avant de vous en dire plus, il est temps de réaliser vous-même ce test de mémoire.

Voici la question à laquelle vous devez répondre :

De quelle couleur était le mot « vert » ?

Ce n’est peut-être pas la question à laquelle vous vous attendiez. Mais c’est justement le but de ce test qui mesure votre attention directe. Votre attention directe est votre capacité à retenir les choses sur lesquelles vous vous concentrez. C’est de cette manière que les scientifiques évaluent notre mémoire.

La réponse à cette question est « bleu ». Ne soyez pas embarrassé si vous ne vous en souveniez plus. Surtout si vous avez plus de 50 ans car à partir de cet âge, ce genre de test devient de plus en plus difficile.

En revanche, si cette situation est normale, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez rien y faire ! La preuve est que les 17 personnes qui ont passé ce test après avoir pris l’actif naturel CDRI-08 ont réussi à le passer haut la main.

Pourtant, ces participants étaient des personnes comme vous et moi. Si elles ont pu augmenter leur mémoire et leur capacité de concentration en prenant une seule dose de cet actif naturel, il n’y a pas de raison pour que vous ne puissiez pas en faire autant.

C’est pour cette raison que je souhaite vous faire découvrir la plante indienne qui a servi au cours de cette expérience. Je vous explique également comment elle peut vous aider à améliorer votre mémoire et rajeunir votre cerveau rapidement et sans effort.

Le secret de Gandhi pour garder un esprit aiguisé comme une lame

Le composé naturel CDRI-08 utilisé lors de l’expérience réalisée à Melbourne est extrait d’une plante venue d’Inde et utilisée dans la médecine ayurvédique depuis 3000 ans. Son nom est le Bacopa monnieri, ce qui veut dire « connaissance de la réalité ».

Dans la médecine traditionnelle ayurvédique, le bacopa est considéré comme une plante « Medhya », bénéfique pour le cerveau et le système nerveux. Il fait partie d’une thérapie appelée « Ras?yan? » qui vise à augmenter la longévité en luttant contre le vieillissement du cerveau [2].

Plusieurs grandes personnalités indiennes ont utilisé régulièrement le bacopa pour développer et conserver le plus longtemps possible leurs facultés intellectuelles. C’est le cas de Gandhi, de l’ancien Premier ministre indien Inder K. Gujral et du grand maître international d’échecs Viswanathan Anand.

Plusieurs mécanismes expliquent l’action positive du bacopa sur la mémoire et le cerveau.

D’abord, le bacopa agit comme un bouclier contre des molécules toxiques qui attaquent notre cerveau [3]  [4]  [5]  [6]. Il protège également le cerveau contre l’oxydation [7]  [8]  [9] et l’inflammation [10], deux phénomènes qui accélèrent le vieillissement cérébral. Il lutte aussi contre la formation des plaques amyloïdes, un processus lié au développement de la maladie d’Alzheimer [11].

Ensuite, le bacopa joue un rôle clé dans le fonctionnement de notre cerveau. Il prévient la dégénérescence des neurones [12]  [13]. Il restaure les niveaux d’acétylcholine [14], un neurotransmetteur clé de la mémoire. Il participe à la bonne oxygénation du cerveau [15] et à l’expression des gènes impliqués dans le fonctionnement de la mémoire [16]  [17]  [18]  [19].

L’étude australienne qui démontre les effets puissants et rapides du bacopa n’est pas la seule preuve scientifique de son efficacité. D’autres études montrent que le bacopa permet d’apprendre plus vite et de mémoriser plus facilement de nouvelles informations [20]. Ces bienfaits ont été démontrés chez des personnes de plus de 50 ans en bonne santé ou présentant déjà des troubles de la mémoire liés à l’âge [21]  [22].

Voici comment le bacopa augmente votre mémoire :

Avez-vous déjà remarqué que les gens qui commencent à perdre la mémoire peuvent se remémorer de vieux souvenirs d’enfance mais n’arrivent plus à se rappeler où ils ont mis leurs clés, ou pourquoi ils sont entrés dans une pièce ?

Ces trous de mémoire sont de plus en plus fréquents avec l’âge parce que notre cerveau n’arrive plus à « verrouiller » automatiquement de nouvelles informations.

Le processus de mémorisation fonctionne de cette manière : votre cerveau répète automatiquement une information jusqu’à ce qu’elle soit verrouillée dans votre mémoire. Dans votre cerveau, ce verrouillage correspond au passage de la mémoire de court terme à la mémoire de long terme.

Normalement, ce travail est réalisé automatiquement par votre cerveau. Vous ne vous en rendez même pas compte car cela ne vous demande aucun effort. Mais lorsque votre mémoire décline, ce travail ne se fait plus aussi facilement.

Pour compenser ce déclin, vous êtes obligé de produire des efforts conscients pour retenir de nouvelles informations. Par exemple, si vous pouviez avant vous rappeler un nouveau numéro de téléphone pratiquement du premier coup, il faut maintenant vous le répéter pendant de longues minutes pour le verrouiller dans votre mémoire et vous en souvenir.

Avec l’âge, ces efforts de mémorisation peuvent devenir ingérables. Vous devez les reproduire pour vous souvenir du nom d’une personne dont vous venez de faire la connaissance, d’un rendez-vous qui vient d’être pris et parfois même simplement pour vous souvenir de quoi vous étiez en train de parler !

À l’inverse, si votre cerveau reste jeune et performant, il est capable de verrouiller plus facilement de nouvelles informations sans effort conscient. C’est exactement ce que le bacopa vous aide à faire de manière naturelle et sans danger.

Jusqu’à ce jour, le bacopa ne profitait qu’à un petit cercle d’initiés

Le bacopa est une solution naturelle et scientifiquement prouvée pour augmenter vos facultés intellectuelles, votre mémoire et ralentir le vieillissement de votre cerveau.
Grâce à son action, les nouvelles informations auxquelles vous êtes exposé au quotidien sont verrouillées plus facilement et vous arrivez à vous les remémorer plus vite. Vous n’êtes plus obligé de tout noter de peur de ne plus vous souvenir de vos rendez-vous, de vos obligations administratives ou du nom des nouvelles connaissances que vous faites. Vos souvenirs les plus chers sont également verrouillés et ne vous quitteront jamais.
Malgré son efficacité et sa sûreté, peu de personnes en Europe profitent des bienfaits du bacopa sur la mémoire et le cerveau. La plupart des études sur le bacopa ont été menées en Inde et en Australie et son utilisation est pour le moment limitée à un petit cercle de personnes bien informées.
C’est d’autant plus regrettable que le bacopa est autorisé partout en Europe et que d’excellentes sources sont disponibles aujourd’hui en pharmacie ou sur Internet. À la fin de cette lettre je vous indique justement deux sources sûres de Bacopa monnieri. Si cela vous intéresse, vous pourrez vous en procurer sur Internet en quelques clics et profiter des bienfaits de cette plante pour augmenter votre mémoire et ne plus craindre que vos facultés intellectuelles ne déclinent au fil des années.
Mais avant, je souhaite vous parler de deux autres plantes qui peuvent compléter l’action du bacopa. Il s’agit du ginkgo biloba et de la petite pervenche.

Ces deux plantes aident votre cerveau à mieux carburer

Votre capacité à apprendre ou à vous remémorer de nouvelles informations dépend de la facilité et de la rapidité avec lesquelles vous allez faire des connexions dans votre cerveau.
Pour cela votre cerveau a besoin d’une grande quantité d’énergie. Bien qu’il ne pèse que 2 % de notre poids total, notre cerveau utilise 20 % de notre énergie. Cette énergie est fournie par le sang qui transporte les nutriments vers le cerveau, en particulier le glucose qui est son carburant principal.
Pour carburer au maximum de ses capacités, votre cerveau a donc besoin d’être bien irrigué. Deux plantes sont reconnues pour améliorer la circulation sanguine et l’alimentation de votre cerveau en énergie.
La première est le ginkgo biloba, une plante utilisée par la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 4000 ans. Les flavonoïdes contenus dans ses feuilles stimulent et tonifient la circulation sanguine. Le cerveau est ainsi mieux irrigué, ce qui a un effet positif sur la mémoire et la concentration [23] [24].
Mais ses bienfaits pour le cerveau ne s’arrêtent pas là. Le ginkgo vous aide à faire pousser de nouveaux neurones [25] [26] [27] [28] et à mieux les connecter entre eux [29]. Il protège vos neurones contre les radicaux libres, ce qui permet de prévenir la maladie d’Alzheimer [30].
L’ensemble de ces bienfaits a été observé dans le cadre d’une grande étude clinique portant sur 2381 patients. Cette étude a conclu qu’un extrait de ginkgo est efficace, chez des personnes âgées, pour stabiliser ou réduire les symptômes du déclin cognitif et de la démence liés aux maladies neurodégénératives (Alzheimer) et cérébrovasculaires [31]. Le ginkgo est également efficace pour des personnes jeunes. Il permet d’améliorer leur mémoire de travail, leur capacité à raisonner, planifier et résoudre des problèmes complexes [32].
La deuxième plante qui facilite l’arrivée du carburant dont votre cerveau a besoin est la petite pervenche. Cette plante européenne contient une grande quantité de vincamine, un actif naturel qui améliore la circulation sanguine au niveau du cerveau en assouplissant les muscles des parois des vaisseaux sanguins [33]. Les médecins parlent d’un effet « vasodilatateur » qui augmente le flux sanguin, l’oxygénation des neurones et l’alimentation du cerveau en glucose.
La vincamine stimule également la conductivité électrique entre vos neurones. Ce sont ces circuits électriques qui vous permettent de former des pensées et des souvenirs. Mieux ils fonctionnent, plus votre esprit est rapide, mieux vos souvenirs se fixent.
En améliorant l’irrigation sanguine des neurones et les transmissions électriques dans le cerveau, la vincamine pourrait contribuer aussi à ralentir les symptômes de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.
Un médicament a été fabriqué à partir de la vincamine pour lutter contre les troubles de la mémoire. Il s’agit de la vinpocétine. Mais en France, ce médicament est prescrit uniquement sur ordonnance. C’est pourquoi il est plus simple d’utiliser directement la vincamine naturelle présente dans la petite pervenche. Elle est autorisée en complément alimentaire et les études ont prouvé sa sûreté et son efficacité pour préserver la mémoire, les capacités de concentration et améliorer le moral [34] [35].

Restez connecté au monde qui vous entoure et à ceux que vous aimez

Le Bacopa monnieri, le ginkgo biloba et la petite pervenche font partie des rares plantes qui ont prouvé scientifiquement leurs bienfaits pour augmenter la mémoire, ralentir le vieillissement cérébral et prévenir des maladies graves comme Alzheimer et Parkinson.
Ces plantes permettent également de libérer votre potentiel intellectuel et votre capacité à apprendre de nouvelles choses. Grâce à leur action, vos méninges se remettent à tourner à 100 à l’heure, peut-être encore plus vite que lorsque vous étiez un jeune enfant et que vous assimiliez comme une éponge toutes les connaissances qui vous ont permis de marcher et parler en quelques mois à peine. Des choses qui paraissent insurmontables pour la plupart des personnes pourraient devenir possibles pour vous. Quel que soit votre âge, vous pourriez retrouver la vivacité d’esprit et la facilité de mémorisation nécessaires pour passer un concours ou un diplôme qui vous ouvrirait de nouvelles portes, ou tout simplement découvrir avec plaisir et facilité de nouvelles activités passionnantes comme les échecs, la peinture et, pourquoi pas, apprendre même une nouvelle langue ou à jouer d’un instrument de musique !
Le simple fait de retrouver un esprit agile et une mémoire vive changera le regard que les gens portent sur vous. Vous deviendrez la personne sur qui l’on peut toujours compter car vous n’oubliez jamais rien. Vous pourrez subjuguer votre famille et vos amis avec des histoires fascinantes à raconter sur le dernier livre que vous avez lu ou le dernier film que vous avez vu. Vous pourrez leur raconter avec vivacité et détails les intrigues complexes et les personnages fascinants de ces histoires. Vos enfants ou vos petits-enfants seront ébahis de voir que vous vous souvenez dans les moindres détails de ce qu’ils vous racontent, du prénom de leurs amis, du nom du dernier jeu à la mode qui les passionne, de leur sportif préféré ou de la chanteuse qu’ils admirent. Ils comprendront mieux à quel point vous tenez à eux car ils verront que vous vous intéressez à ce qu’ils font, à ce qu’ils pensent, à ce qu’ils aiment…
Lorsque votre cerveau tourne à plein régime, il vous permet tout simplement de mieux vous relier au monde et aux personnes qui vous entourent. Vous pouvez partager vos pensées, vos émotions, vos souvenirs et les événements de la vie. C’est probablement l’une des choses les plus importantes pour que les liens avec ceux que vous aimez restent riches et forts, tout au long de la vie.
Enfin, je ne vous parle même pas du sentiment de sérénité que vous procurera le fait de savoir que les actifs naturels de ces plantes agiront également sur la santé de votre cerveau pour éviter autant que possible (à vous et à vos proches) les tourments liés au développement de maladies terribles comme Alzheimer ou Parkinson.

Où trouver ces produits

Le Bacopa monnieri (le fameux CDRI-08) s’achète aujourd’hui librement sur Internet, en boutique bio, auprès des fabricants sérieux de compléments alimentaires orientés sur les plantes.
Veillez seulement à choisir un dosage en bacosides, le principal actif naturel du Bacopa monnieri, d’au moins 250 mg par jour.
Mes adresses personnelles sont :

C’est à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.
À votre santé !
Jean-Marc Dupuis

Sources de cet article :

Sources :

[1] Benson S, Downey L, Stough C, Wetherell M, Scholey A. (2014) An acute, double-blind, placebo controlled crossover study of 320 mg and 640 mg doses of a special extract of Bacopa monnieri (CDRI08) on multitasking stress reactivity and mood. Phytotherapy Research 28, 551-559.

[2] Hemant K. Singh, « Brain enhancing ingredients from ?yurvedic medicine: quintessential example of Bacopa monniera, a narrative review », Nutrients 5, no 2 (2013): 478-97.

[3] Neetu Saini, Devinder Singh, et Rajat Sandhir, « Neuroprotective effects of Bacopa monnieri in experimental model of dementia », Neurochemical research 37, no 9 (2012): 1928-37.

[4] George Kunnel Shinomol et al., « Prophylaxis with Bacopa monnieri attenuates acrylamide induced neurotoxicity and oxidative damage via elevated antioxidant function », Central Nervous System Agents in Medicinal Chemistry (Formerly Current Medicinal Chemistry-Central Nervous System Agents) 13, no 1 (2013): 3-12.

[5] Manjeet Singh, Ven Murthy, et Charles Ramassamy, « Standardized extracts of Bacopa monniera protect against MPP+ and Paraquat induced-toxicities by modulating mitochondrial activities, proteasomal functions and redox pathways », Toxicological Sciences, 2011, kfr255.

[6] Kunnel Shinomol et al., « Prophylaxis with Bacopa monnieri attenuates acrylamide induced neurotoxicity and oxidative damage via elevated antioxidant function ».

[7] S. K. Bhattacharya et al., « Antioxidant activity ofBacopa monniera in rat frontal cortex, striatum and hippocampus », Phytotherapy Research 14, no 3 (2000): 174-79.

[8] K. Anbarasi et al., « Effect of bacoside A on brain antioxidant status in cigarette smoke exposed rats », Life sciences 78, no 12 (2006): 1378-84.

[9] K. Anbarasi et al., « Effect of bacoside A on membrane-bound ATPases in the brain of rats exposed to cigarette smoke », Journal of biochemical and molecular toxicology 19, no 1 (2005): 59-65.

[10] Manisha Rastogi et al., « Amelioration of age associated neuroinflammation on long term bacosides treatment », Neurochemical research 37, no 4 (2012): 869-74.

[11] Maya Mathew et Sarada Subramanian, « Evaluation of the anti-amyloidogenic potential of nootropic herbal extracts in vitro », International Journal of Pharmaceutical Sciences and Research 3, no 11 (2012): 4276.

[12] Tatimah Peth-Nui et al., « Effects of 12-week Bacopa monnieri consumption on attention, cognitive processing, working memory, and functions of both cholinergic and monoaminergic systems in healthy elderly volunteers », Evidence-based Complementary and Alternative Medicine 2012 (2012),

[13] Natakorn Kamkaew et al., « Bacopa monnieri increases cerebral blood flow in rat independent of blood pressure », Phytotherapy Research 27, no 1 (2013): 135-38.

[14] Manisha Rastogi et al., « Prevention of Age-Associated Neurodegeneration and Promotion of Healthy Brain Ageing in Female Wistar Rats by Long Term Use of Bacosides », Biogerontology 13, no 2 (avril 2012): 183-95,

[15] Kamkaew et al., « Bacopa monnieri increases cerebral blood flow in rat independent of blood pressure ».

[16] Rakesh Rai, Hemant K. Singh, et S. Prasad, « A Special Extract of Bacopa monnieri (CDRI-08) Restores Learning and Memory by Upregulating Expression of the NMDA Receptor Subunit GluN2B in the Brain of Scopolamine-Induced Amnesic Mice », Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2015,

[17] Pritsana Piyabhan et Thanitsara Wetchateng, « Cognitive enhancement effects of Bacopa monnieri (Brahmi) on novel object recognition and VGLUT1 density in the prefrontal cortex, striatum, and hippocampus of sub-chronic phencyclidine rat model of schizophrenia. », Journal of the Medical Association of Thailand= Chotmaihet thangphaet 96, no 5 (2013): 625-32.

[18] Pritsana Piyabhan et Thanitsara Wetchateng, « Bacopa monnieri (Brahmi) Enhanced Cognitive Function and Prevented Cognitive Impairment by Increasing VGLUT2 Immunodensity in Prefrontal Cortex of Sub-Chronic Phencyclidine Rat Model of Schizophrenia. », Journal of the Medical Association of Thailand= Chotmaihet thangphaet 98 (2015): S7-15.

[19] Anupama Rani et S. Prasad, « A Special Extract of Bacopa monnieri (CDRI-08)-Restored Memory in CoCl 2-Hypoxia Mimetic Mice Is Associated with Upregulation of Fmr-1 Gene Expression in Hippocampus », Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine 2015 (2015),

[20] Kongkeaw et al., « Meta-analysis of randomized controlled trials on cognitive effects of Bacopa monnieri extract », Journal of ethnopharmacology 151, no 1 (2014): 528?35.

[21] Peth-Nui T et al. Effects of 12-Week Bacopa monnieri Consumption on Attention, Cognitive Processing, Working Memory, and Functions of Both Cholinergic and Monoaminergic Systems in Healthy Elderly Volunteers. Evid Based Complement Alternat Med. 2012 ; 2012 : 606424. 66.

[22] Raghav S et al., « Randomized controlled trial of standardized Bacopa monniera extract in age-associated memory impairment », Indian journal of psychiatry 48, no 4 (2006): 238.

[23] Ameneh Mashayekh et al., « Effects of Ginkgo Biloba on Cerebral Blood Flow Assessed by Quantitative MR Perfusion Imaging: A Pilot Study », Neuroradiology 53, no 3 (mars 2011): 185-91, doi:10.1007/s00234-010-0790-6.

[24] Lili Xu et al., « Effects of Ginkgo Biloba Extract on Cerebral Oxygen and Glucose Metabolism in Elderly Patients with Pre-Existing Cerebral Ischemia », Complementary Therapies in Medicine 23, no 2 (avril 2015): 220-25,

[25] Bryn Williams et al., « Age-Related Effects of Ginkgo Biloba Extract on Synaptic Plasticity and Excitability », Neurobiology of Aging 25, no 7 (août 2004): 955-62, doi:10.1016/j.neurobiolaging.2003.10.008.

[26] Yongfu Wang et al., « The in Vivo Synaptic Plasticity Mechanism of EGb 761-Induced Enhancement of Spatial Learning and Memory in Aged Rats », British Journal of Pharmacology 148, no 2 (mai 2006): 147-53,

[27] Yu-chen LI et al., « The influence of Ginkgo Biloba extract on brain-derived neurotrophic factor after cerebral ischemia in rats », Journal of Apoplexy and Nervous Diseases 1 (2005): 019.

[28] Walter E. Müller, Jeanine Heiser, et Kristina Leuner, « Effects of the Standardized Ginkgo Biloba Extract EGb 761® on Neuroplasticity », International Psychogeriatrics / IPA 24 Suppl 1 (août 2012): S21-24,

[29] J. Kehr et al., « Ginkgo Biloba Leaf Extract (EGb 761®) and Its Specific Acylated Flavonol Constituents Increase Dopamine and Acetylcholine Levels in the Rat Medial Prefrontal Cortex: Possible Implications for the Cognitive Enhancing Properties of EGb 761® », International Psychogeriatrics / IPA 24 Suppl 1 (août 2012): S25-34.

[30] P. Rojas et al., « Ginkgo Biloba Extract (EGb 761) Modulates the Expression of Dopamine-Related Genes in 1-Methyl-4-Phenyl-1,2,3,6-Tetrahydropyridine-Induced Parkinsonism in Mice », Neuroscience 223 (25 octobre 2012): 246-57, Imad A.-J. Thanoon, Hilmy As Abdul-Jabbar, et Dhia A. Taha, « Oxidative Stress and C-Reactive Protein in Patients with Cerebrovascular Accident (Ischaemic Stroke): The Role of Ginkgo Biloba Extract », Sultan Qaboos University Medical Journal 12, no 2 (mai 2012): 197-205.

[31] Masayuki Hashiguchi et al., « Meta-Analysis of the Efficacy and Safety of Ginkgo Biloba Extract for the Treatment of Dementia », Journal of Pharmaceutical Health Care and Sciences 1 (2015): 14.

[32] Stough C. et al., « Neuropsychological changes after 30-day Ginkgo biloba administration in healthy participants », The International Journal of Neuropsychopharmacology 4, no 02 (2001): 131-34.

[33] Depresseux JC., « The effect of vincamine on the regional cerebral blood flow in man », European neurology 17, no 2 (1978): 100-107

[34] Adam Vas et Balazs Gulyas, « Eburnamine derivatives and the brain », Medicinal research reviews 25, no 6 (2005): 737-57.

[35] P. K. Fischhof et al., « Therapeutic efficacy of vincamine in dementia », Neuropsychobiology 34, no 1 (1996): 29-35.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,92 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

La méthode finlandaise pour baisser de 60 % le risque d’AVC et d’Alzheimer

22/05/2018

Faites-vous plaisir en allant au sauna Chère lectrice, cher lecteur, Des chercheurs finlandais disent avoir démontré que les pers...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,57 / 5)
arrow Lire l’article

La cannelle est l’épice anti-Alzheimer par excellence

13/04/2018

Les lecteurs réguliers de Santé Nature Innovation savent que la cannelle est excellente contre le diabète. (1) Mais des chercheur...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,80 / 5)
arrow Lire l’article

Gym du cerveau

04/02/2018

Ces mots qui n’ont pas d’équivalents en français Chère lectrice, cher lecteur, Contre l’Alzheimer et les démences séniles, faire ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,75 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Saurez-vous passer ce test de mémoire ?''

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Saurez-vous passer ce test de mémoire ?"

avatar
plus récents plus anciens
Tahar chelloug
Tahar chelloug

Bonsoir,ce que je viens de lire peuvent être achetés en complément alimentaire et en Algérie .c’est ma femme qui est atteinte d’Alzheimer(3)ans.merci
.

Sira
Sira

Bonjour,
j´aurais une question concernant le Bacopa monnieri. En effet, je compte l´utiliser bientôt mais j´aimerais savoir si la poudre de cette plante bio renferme aussi suffisament de bacosides.
Merci

REIINSON
REIINSON

Bonjour M. DUPUIS

Et pour ceux qui ont répondu le vert est orange… Alors que orange était écrit en vert… Si vous avez une réponse, je serais vraimement heureuse de lire votre explication Merci d’avance

Gaborit
Gaborit

je suis désolée, mais je n’ai pas pu passer votre test, les quatre mots de couleur m’étant apparu en noir, je ne pouvais absolument pas voir que vert était écrit en bleu.

Jean-Claude Klée
Jean-Claude Klée

Il est dommage d’être CHAQUE FOIS obligé de s’inscrire pour profiter d’un ou des dossiers que l’on attend alors que l’inscription date sans avoir beaucoup de résultats.
Est-il possible d’éviter de méli-mélo ? Sous peine de quitter ce site pour éviter les crises de nerfs

Lefrancq Pierre
Je trouve sur internet l’effet secondaire suivant : « Le seul effet secondaire notable que les utilisateurs signalent sont des problèmes d’estomac. Même à des doses modérées, un pourcentage élevé de personnes a fait l’expérience des maux d’estomac ou des nausées lors de la prise Bacopa. » Je pense qu’il est utile… Lire la suite »