Plantes étonnantes : la vernonie

05/03/2020
Plantes étonnantes : la vernonie
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4,00 out of 5)

Cette plante africaine bien connue mériterait de se trouver aussi dans les armoires à pharmacie européennes

 

En 1989, le zoologue spécialiste des grands singes, Michael A. Huffman, observe des chimpanzés mangeant dans la nature des feuilles de vernonie pour traiter leurs infections parasitaires. [1]

La vernonie était, en Afrique tropicale, bien connue par les êtres humains pour ses vertus médicinales.

Mais quelle surprise de découvrir que les singes les connaissaient eux aussi !

Une des plantes africaines les plus appréciées

La vernonie est très appréciée par les Camerounais, Béninois, Gabonais et Nigérians pour faire des soupes, des boulettes cuites avec de la viande.

Au Cameroun, ses feuilles hachées et blanchies sont préparées pour une spécialité locale, le Ndolé avec des arachides, de la viande ou des crevettes. Plante amère, elle est aussi employée à la place du houblon pour une bière locale.

Chaque pays africain a ses propres remèdes avec la vernonie. Elle est parfois mangée, macérée, souvent utilisée séchée pour des décoctions, pour lutter contre les vers intestinaux, la fièvre, la diarrhée, la dysenterie,

Au Nigéria, on se sert des feuilles pour appliquer sur les plaies, comme on le ferait avec la teinture d’iode.

Les extraits de racine sont utilisés contre le paludisme et les maladies gastro-intestinales.

Vertus médicinales de la vernonie

Une étude publiée dans le Nigerian Journal of Physiological Sciences en 2005 témoigne d’une amélioration des taux de triglycérides et de la glycémie chez des rats diabétiques, grâce à une simple infusion de vernonie. [2]

En Occident, la vernonie fait l’objet de recherches contre :

  • le cancer : amélioration de la sensibilité à la chimiothérapie et inhibition des cellules cancéreuses. L’efficacité du parthénolide, un actif présent dans la vernonie, s’est révélé efficace dans les études in vitro (éprouvettes) et in vivo (chez des animaux de laboratoires) pour augmenter l’efficacité de la chimiothérapie dans le traitement du cancer du sein métastasé. [3]
  • la migraine : les lactones sesquiterpéniques présents dans la vernonie ont des effets préventifs contre la migraine.
  • les propriétés anti-parasitaires ;
  • le traitement antipaludique.

Où trouver de la vernonie ?

En Europe, on trouve parfois la vernonie dans les marchés ethniques.

Le problème est qu’elle n’est pas toujours bien identifiée sur le plan botanique. Les appellations varient selon les origines et les dialectes locaux : on l’appelle Grawa en amharique, Ewuro en yoruba, Etidot en Ibibio, onugbu en igbo, Ityuna en tiv, Oriwo en édo, chusar-doki en haoussa, Mululuza en luganda, labwori en acholi et olusia en luo (pour mes lecteurs qui connaissent les dialectes africains).

La preuve que l’herboristerie a encore quelques progrès à faire pour se décloisonner et livrer ses trésors équitablement à travers le monde. Mais on progresse !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

[1] Michael A. Huffman et Mohamedi Seifu, « Observations on the illness and consumption of a possibly medicinal plant Vernonia amygdalina (Del.), by a wild chimpanzee in the Mahale Mountains National Park, Tanzania », Primates, vol. 30,‎ 1989, p. 51–63

[2] Nwanjo HU, « Efficacy of aqueous leaf extract of Vernonia amygdalina on plasma lipoprotein and oxidative status in diabetic rat models », Nigerian J Physiological Sciences, vol. 20, nos 1-2,‎ 2005, p. 30–42

[3] https://mct.aacrjournals.org/content/4/6/1004

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4,00 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

La plante viking antidouleur

25/02/2020

Combattre les douleurs et l’angoisse avec une plante européenne   Les Vikings, on le sait, n’étaient pas tendres, quand ils r...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 4,75 out of 5)
arrow Lire l’article

Le cactus d’Amérique du Sud contre l’hypertension, le diabète et les rhumatismes

07/02/2020

Un trésor de la médecine amérindienne   Il existe un cactus très spécial, qui porte des sortes de feuilles, et qui est utilis...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 3,38 out of 5)
arrow Lire l’article

Le retour de la colchique

17/01/2020

Cette vieille amie fait son retour dans les pharmacies   À la campagne, nous apprenions à nous méfier des colchiques, qui emp...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 3,67 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Plantes étonnantes : la vernonie''
guest
2 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Anne-Marie Coustou
Anne-Marie Coustou
6 mois plus tôt

Bonjour, Même si cette plante est intéressante pour la santé, je trouve que nous devrions être plus prudents dans notre manière d’en parler et évoquer également les conséquences de ces « trouvailles ». On assiste depuis une décennie au pillage de l’éco-système africain, mais pas seulement (amazonien, etc) au bénéfice de quelques laboratoires qui mettent un brevet sur la plante modifiée dont on tire la molécule et qu’on vend très cher à une clientèle européenne ou américaine aisée. De grands parcs nationaux appartenant à et gérés par des compagnies privées sud-africaines sans scrupules servent de réservoir de plantes médicinales (entre autres) pour… Lire la suite »

Martine
Martine
6 mois plus tôt

Je suis d’accord avec Anne-Marie, si cette plante est efficace contre le paludisme alors réservons la à cet usage et préservons là , nous avons bien d’autres remèdes chez nous .

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda