Ostéoporose : ni examens, ni médicaments

23/04/2013
Ostéoporose : ni examens, ni médicaments
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,60 / 5)

Ce message pour informer nos fidèles lecteurs que Thierry Souccar, nutritionniste, ancien rédacteur des Dossiers de Santé & Nutrition, sort un manuel pratique de 302 pages spécialement destiné aux personnes qui souffrent d’ostéoporose.

L’ostéoporose est cette « maladie » accusée de faire fondre les os des personnes âgées, conduisant à des fractures (col du fémur, poignets, hanche) et à des handicaps.

Dès que vous atteignez 50 ans, votre médecin risque de vous faire passer des tests de mesure de votre densité osseuse (ostéodensitométrie) afin d’évaluer votre risque de fracture. Ces tests ne permettent absolument pas d’avoir cette information.

Il risque ensuite de vous donner des médicaments supposés prévenir ou traiter l’ostéoporose (bisphosphonates) qui, en réalité, sont peu ou pas utiles à long terme et qui sont parfois même à l’origine de… fractures osseuses.

Il risque aussi de vous conseiller de manger plus de produits laitiers, qui n’ont pourtant jamais prévenu la moindre fracture.

Et enfin il risque de vous donner des comprimés de calcium qui, dans la plupart des cas, ne servent à rien (sauf en cas de carence franche), y compris avec de la vitamine D, sachant par ailleurs que ces comprimés sont soupçonnés d’augmenter le risque d’infarctus (en effet, on pense que les suppléments de calcium provoquent des pics dans le niveau de calcium sanguin, et que ces pics favorisent les dépôts de calcium dans les artères – un facteur majeur d’accident cardiaque).

Tout cela coûte cher à la Sécurité Sociale, vous fait perdre votre temps, vous inquiète inutilement, ne réduit pas votre risque de fracture, et vous fait courir inutilement des risques d’effets secondaires.

Éviter les fractures quand on vieillit

Thierry Souccar explique très précisément, pas à pas, comment éviter les fractures quand on vieillit, sans examens ni médicaments :

Le premier élément est du simple bon sens : dans plus de 90 % des cas, c’est en tombant qu’on se fait des fractures. Cela paraît idiot mais, si vous prenez des mesures simples pour éviter de tomber, vous diminuez déjà très fortement votre risque de handicap.

Il existe notamment des médicaments qui augmentent le risque de chute et Thierry Souccar en donne la liste complète page 234 à 236 de son livre.

Vous pouvez ensuite faire des exercices qui, non seulement améliorent votre équilibre, mais qui renforcent la qualité et la solidité de votre squelette. Vos os, comme vos muscles, ont besoin d’être sollicités pour durcir. De la page 240 à la page 248, Thierry Souccar vous donne tous les exercices à faire chez vous, sans aucun équipement particulier, qui sont indispensables à faire à partir de 50 ans. Des photos pour chaque exercice vous permettent de comprendre précisément les positions à adopter.

Votre programme nutritionnel complet pour des os solides

Vous avez ensuite bien sûr un programme nutritionnel particulier contre les fractures : quelle vitamine D prendre, et comment, quelle quantité de chlorure de sodium (sel de table) et de sels de potassium (qu’on trouve essentiellement dans les légumes) manger chaque jour. Tout ceci est détaillé de la page 251 à 256.

Très important aussi, la question du calcium : eau minérale riche en calcium, choix des légumes (le tableau des légumes à privilégier est pages 258 et 259), vous avez la garantie de ne pas manquer de calcium en suivant ces conseils tout simples.

Des recommandations précises vous sont données sur les meilleures façons de cuisiner, et pour vous dire exactement comment, combien, et sous quelle forme consommer :

  • les légumes verts et les légumes secs (p. 264) ;
  • les pommes de terre (p. 265) ;
  • les fruits frais et secs (pp. 266 à 268) ;
  • les céréales (p. 268) ;
  • les graisses ajoutées (beurre, huiles végétales) (pp. 269-270) ;
  • les noix et graines oléagineuses (p. 270) ;
  • les laitages (p. 272) ;
  • les poissons et fruits de mer (pp. 272-273) ;
  • les œufs, les viandes, les charcuteries (pp. 273-276) ;
  • les boissons (pp. 276-278) ;
  • les épices et aromates (p. 280).

Enfin, de très nombreuses études montrent qu’en prenant de l’âge, de nombreux adultes ne reçoivent pas les quantités de vitamines et minéraux optimales, même en suivant une alimentation « équilibrée » (un terme qui n’a pas beaucoup de signification de toutes façons).

Thierry Souccar vous indique exactement comment choisir des compléments alimentaires efficaces, pour éviter de gaspiller votre argent (ce qui peut aller très vite…).

Il vous dit tout ce qu’il faut savoir pour sélectionner votre vitamine E, votre vitamine C, votre acide folique (vitamine B9), votre choline, votre acétyl-L-carnitine, votre acide alpha-lipoïque et votre coenzyme Q10 (antioxydant), page 280. Et rassurez-vous, vous pouvez trouver tous ces produits combinés ensemble dans un même complément alimentaire, avec les bons dosages.

Voilà. Il est utile de préciser que Thierry Souccar est un ami, mais qu’il travaille aussi de son côté en totale indépendance de Santé Nature Innovation. Son livre est donc publié par sa propre maison d’édition, Thierry Souccar Editions, et non par nous. Pour le commander, vous pouvez vous rendre ici :

http://www.lanutrition.fr/le-mythe-de-l-ostheoporose.html

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,60 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Les bananes : bonnes ou mauvaises ?

06/12/2018

Peut-on manger des bananes ? « Tiens, mange une banane. C’est plein de magnésium », me disait ma mère. Entre-temps, j’ai lu moi a...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,25 / 5)
arrow Lire l’article

Encore des Fake News sur la Rougeole !

04/12/2018

En pleine crise, ils continuent à vouloir nous enfumer Ce vendredi, alors que le pays sombre dans une crise sociale et politique ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Grog : en cas de rhume, angine, refroidissement

30/11/2018

Le grog, cette valeur sûre Puisque Noël approche, osons goûter aux joies de l’alcool que réprouvent les sévères Autorités de la S...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Ostéoporose : ni examens, ni médicaments''

13
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Visentini Michele
Visentini Michele

Faut-il prendre un médicament comme folia si on a déjà eu deux fractures vertébrales ?

Wyatt E.
Wyatt E.

Rien, ni personne n’a jamais démontré que l’alimentation pouvais combattre cette maladie, pas plus que l’exercice physique, éventuellement l’association des deux depuis le plus jeune âge et pour toute sa vie pourront prévenir voir retarder son arrivée, il y aura toujours ceux qui la subiront et d’autre pas comme pour… Lire la suite »

Christiane A
Christiane A

Ostéoporose : ni examens, ni médicaments Ce sujet comme d’autres à l’avenir devraient être abordés dans leur généralité et ne pas nous renvoyer vers l’achat de livre obligatoire pour en savoir plus. La suggestion d’achats de livres doit être faite dans le cadre d’un traitement pour les personnes qui souhaitent… Lire la suite »

sissy
sissy

Ayant de l’ostéoporose j’ai arrêté de prendre des produits laitiers à base de protéine de lait de vache, je prend des produits issus de la brebis et de la chèvre. Je lis aucun article sur les propriétés bonnes ou mauvaises de ces protéines. J’aimerais beaucoup que vous en débattiez dans… Lire la suite »

Clemence
Clemence

Je suis sensible aux medecines naturelles, et suis tout à fait d’accord avec ces données quant à la PRÉVENTION de l’ostéoporose Par contre, une fois l’ostéoporose installée il faut la traiter, en cas de fracture osteoporotique, en fonction de l’âge du patient, la morbi mortalité varie de 10 à 50… Lire la suite »

nadina
nadina

Merci déjà pour le beau travail que vous abattez. Ce que vous expliqué est tout à fait logique. Je pense que si le monde entier suis vos conseils, l’espérance de vie augmentera de double et on verrait disparaitre certaines pathologie notamment le cancer et bien d’autres encore. beaucoup de courage