La méthode finlandaise pour baisser de 60 % le risque d’AVC et d’Alzheimer

22/05/2018
La méthode finlandaise pour baisser de 60 % le risque d’AVC et d’Alzheimer
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,69 / 5)

Faites-vous plaisir en allant au sauna

Chère lectrice, cher lecteur,

Des chercheurs finlandais disent avoir démontré que les personnes qui vont tous les jours au sauna réduisent leur risque d’Alzheimer de 65 % [1] et celui d’AVC de 61 % [2].

Cette étude a porté sur 1600 personnes de 53 à 74 ans, suivies pendant 15 ans.

On peut imaginer que c’est la chaleur extrême (jusqu’à 95 °C) qui fortifie. Il est vrai que le sauna fait transpirer et accélérer le rythme cardiaque, comme le sport.

Le sauna est, en Finlande, un « sport » national !!

Mais il y a peut-être une autre explication :

Bienfaits des bains de mer après le sauna

Les bienfaits du sauna en Finlande pourraient être liés à toute autre chose que la chaleur :

Précisément, les bains dans l’eau glacée de la mer Baltique, qui suivent traditionnellement la séance dans l’étuve !

Il est traditionnel en effet, de se mettre dans l’eau glacée en sortant du sauna, où la température peut monter à 95 °C.

Les personnes qui font cela tous les jours de leur vie se font évidemment un bien fou.

Ce qui se passe dans un bain glacé

Le bain glacé après le sauna n’est pas un simple moyen de refroidir le corps.

La thérapie par le froid est connue et pratiquée par l’Homme depuis des milliers d’années.

Ses bienfaits pourraient expliquer la raison pour laquelle les yogis de l’Himalaya et les moines tibétains se retiraient sur les sommets montagneux pour méditer dans la neige et les lacs glacés.

En Inde, les douches froides thérapeutiques sont appelées « Ishnaan ». Littéralement, ce mot désigne le moment où le corps se met à augmenter sa température interne pour s’adapter au froid.

Le sauna provoque une dilatation des vaisseaux sanguins et une ouverture des pores de la peau qui permet la transpiration.

Mais lorsque, après le sauna, vous plongez dans l’eau glacée :

  • vos vaisseaux sanguins se contractent brutalement (effet vasoconstricteur) : cela provoque un afflux de sang vers vos organes vitaux et vos glandes, qui permet de les nettoyer en les détoxifiant, et une irrigation sanguine intense régénérante ;
  • le froid provoque la libération d’adrénaline et d’endorphines, qui agissent comme des antidouleurs naturels, de façon similaire à la morphine. C’est ce qui cause ce sentiment de plaisir et de détente qui suit les séances de sauna.
  • On attribue d’autres vertus au froid : renforcement de l’organisme via le mécanisme d’hormèse (le corps « s’endurcit »), rééquilibrage hormonal, meilleure récupération après le sport, lutte contre la douleur et l’inflammation (on met de la glace sur les entorses).
  • Enfin le fait de nager, tout simplement, est bon pour la santé ; je suis convaincu que les Finlandais se font beaucoup de bien en prenant des bains de mer quotidiens jusqu’à un âge avancé.

Bienfait des bains d’eau glacée

  • Fonctions cognitives : régénération des synapses et cellules nerveuses qui peuvent aider à accélérer les fonctions cognitives et prévenir les maladies dégénératives du cerveau ;
  • Perte de poids : les bains d’eau froides favorisent l’apparition de graisses brunes (tissus adipeux brun) qui brûle des calories et peut conduire à perdre du poids ;
  • Inflammation : réduit l’inflammation en affectant la production de cytokines, avec des bienfaits potentiels dans les maladies inflammatoires et auto-immunes ;
  • Immunité : augmente la production de lymphocytes, améliorant l’immunité ;
  • Moral : augmente la production d’hormones du bien-être comme la dopamine et la norépinéphrine qui peuvent aider contre la dépression.

Le champion de tennis Andy Murray est connu pour prendre des bains glacés après les entraînements. Et beaucoup de sportifs font désormais de même. Les chercheurs ont montré en effet que les courbatures diminuent de 20 % si l’on prend un bain froid, plutôt que de se reposer simplement. [3] Les bains froids seraient donc bons pour les fibres musculaires.

Combien de temps ? A quelle température ??

Dans les études en question, il s’agit d’un bain de 20 mn dans une eau de 10 à 15 °C.

C’est extrêmement froid quand on n’a pas l’habitude.

Et c’est là qu’intervient l’effet décisif du sauna, ou du sport à haute intensité.

Bien plus facile d’entrer dans l’eau froide après un passage au sauna

Quand vous sortez d’une séance de sauna, vous n’êtes pas seulement capable de vous plonger dans l’eau froide. Vous en avez besoin.

C’est un soulagement, un plaisir, de sentir l’eau bien froide sur la peau.

Votre corps réclamait ce moment comme une récompense après l’épreuve de la chaleur, comme on a envie de boire de l’eau fraîche après une traversée du désert.

Le sauna est donc un excellent moyen de s’habituer à ces traitements un peu extrêmes, qui vous font vivre et vous donnent de l’énergie.

Alors si vous avez l’occasion de fréquenter un sauna près de chez vous, essayez d’en profiter.

Méthode pour réussir votre séance au sauna

Après une bonne douche, vous entrez dans le sauna avec une serviette, sur laquelle vous prendrez soin de vous asseoir pour éviter que la transpiration ne coule sur le bois.

Restez jusqu’à ce que vous ne supportiez plus la chaleur. Chez les débutants, l’impression vient au bout de 5 mn. Chez les habitués, elle vient au bout de 15 mn, suivant la température et l’humidité.

Prenez une douche tiède en sortant, et réduisez la température progressivement la température de votre douche jusqu’à ce que l’eau soit fraîche.

Après quoi, vous pouvez aller dans le bain froid (ou dans la mer, si vous avez la chance de faire cela sur la mer Baltique vous aussi). Quand vous sortez de l’eau, séchez-vous, reposez-vous une quinzaine de minutes.

Répéter le cycle sauna-douche-bain glacé trois fois.

Vous aurez l’étrange impression d’être à la fois profondément purifié, reposé, d’avoir rajeuni même, tout en étant tellement relaxé que vous tomberez presque de sommeil.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

Sources de cette lettre : 
[1] https://www.yahoo.com/news/sweating-sauna-might-help-keep-brain-healthy-finnish-153944861–finance.html
[2] https://www.vanguardngr.com/2018/05/frequent-sauna-use-may-cut-stroke-risk-study/
[3] https://www.reuters.com/article/us-coldwater-baths/cold-water-baths-may-soothe-aches-risks-idUSTRE81J0T220120220

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,69 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

La musique contre le vieillissement du cerveau

07/02/2019

Pourquoi ne commenceriez-vous pas, aujourd’hui, à jouer du piano ? « Je suis nul… » « J’ai fait 3 ans de piano quand j’étais peti...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,67 / 5)
arrow Lire l’article

Grosse avancée contre la maladie d’Alzheimer

31/01/2019

Conseils très pratiques pour réduire votre risque de maladie d’Alzheimer La presse fait ses gros titres sur une « avancée majeure...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,00 / 5)
arrow Lire l’article

La cannelle est l’épice anti-Alzheimer par excellence

13/04/2018

Les lecteurs réguliers de Santé Nature Innovation savent que la cannelle est excellente contre le diabète. (1) Mais des chercheur...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,70 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''La méthode finlandaise pour baisser de 60 % le risque d’AVC et d’Alzheimer''

11
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
Mika Grapin
Mika Grapin

A défaut de Baltique, l’un des dix mille lacs fera l’affaire ! La maison de mes grands-parents finnois etait malheureusement dans une des rares regions sans lac, mais la petite rivière au bout du jardin permettait un bain après sauna en toute saison. Mon grand-père entretenait régulièrement un trou lorsque… Lire la suite »

Valentin Eudes
Valentin Eudes

Les saunas les plus benefiques se pratiquent en etat de totale nudité. Avant une bonne douche froide. Bizarrement en France il est souvent nécessaire de conserver le slip. Ce qui limite la plénitude de cet exercice.

caky
caky

Oui article est exacte avant j’ai pratique le sauna ,la période min.c’est 12 min et essayer tenir 17 min si non vous perde efficacité,faire min 3 cycles(si possible 4) j’ai remarquer aussi que dans les pays de l’est les gens ont meilleure résistance (psychologiques et ils sont moins souvent malade)… Lire la suite »

serraz
serraz

J’apprécie les articles écrits mais pas les vidéos sonores trop lentes; trop de bavardages… donnez nous au moins le choix: texte ou son; l’article on le lit à la vitesse que l’on veut;on peut revenir en arrière etc.. comme moi certains arrêtent tout dès que c’est un document sonore

Bob2a
Bob2a

Pour limiter le risque de pb cardiaque, une bonne hygiene de vie est toute indiquee. Le modele finlandais me parait anecdotique. Personnellement, j’ai teste le sauna pendant une periode. Ayant toujours une activite physique reguliere, je m’efforce d’alterner 1h/jour pour le basique avec 6h/semaine pour le foncier. Au quotidien du… Lire la suite »

JEANINE
JEANINE

Je pratique le sauna depuis 1974. J’y ai été initiée en Allemagne, où l’on trouve de très beaux lieux pour ça, contrairement à la France. Je pratique différemment : pas de douche tiède au sortir du sauna, mais directement une douche froide. Je trouve beaucoup plus difficile d’arriver à du… Lire la suite »

Avez-vous reçu vos

5 dossiers GRATUITS ?

5 Dossiers GRATUITS

via la lettre gratuite Santé Nature Innovation