Médicaments anticholestérol : importante mise à jour

27/01/2017
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,5 / 5)

Il y a quatre mois, la célèbre revue médicale The Lancet publiait « la plus grande étude jamais réalisée sur les statines » (médicaments anticholestérol) [1].

Le but était d’en finir avec une polémique qui n’avait que trop duré. Cette fois, les chercheurs s’étaient donné les moyens d’apporter une réponse ferme et définitive à la grande question : « Faut-il ou non prendre des médicaments contre le cholestérol ? »

La réponse fut un OUI retentissant, déclenchant les « hourras » de la presse :
« Oui, les bienfaits des statines sont immensément sous-estimés et dépassent de loin tout effet indésirable, a conclu la plus grande enquête jamais réalisée sur leur utilisation.

Selon des chercheurs de l’université d’Oxford, cette pilule quotidienne bon marché empêche au moins 80 000 infarctus et AVC de survenir chaque année en Grande-Bretagne.

Mais des dizaines de milliers d’accidents en plus pourraient être évités si l’on parvenait à persuader un plus grand nombre de patients de la prendre, ont-ils dit.

Le directeur de l’étude déclare qu’il croit que le nombre de personnes prenant ces médicaments devrait être doublé et passer à 12 millions. Actuellement, on estime à 6 millions le nombre d’adultes qui se voient prescrire ces pilules.

Le professeur Rory Collins, chef du département de santé publique à Oxford, affirme : “Notre étude montre que le nombre de personnes qui évitent les attaques cardiaques et les AVC grâce à une thérapie de statines est beaucoup plus important que le nombre de celles qui présentent des effets secondaires.

Nous constatons une sous-estimation des bienfaits et une énorme surestimation des effets indésirables” [2]. »

La controverse semblait enfin close.

Enfin, les patients allaient pouvoir prendre (ou reprendre) leur traitement sans arrière-pensée, sans craindre de s’empoisonner !

C’était il y a quatre mois, disais-je, trois mois de tranquillité d’esprit, jusqu’à ce que de nouveau la bombe explose !

« STOP !!! », s’écriait la presse anglaise le 25 novembre 2016.

Contre-ordre et guerre de l’information !

Un nouvel article scientifique, publié cette fois dans la revue médicale Prescriber, assure, lui, que « des millions de patients sont en train de se faire tromper sur les avantages et les inconvénients des statines, selon des experts du sujet ».

C’est mot pour mot l’inverse de ce qui était affirmé dans The Lancet !

« Les bénéfices de ces médicaments prescrits massivement pour faire baisser le cholestérol et réduire les risques cardio-vasculaires ont été exagérés, et leurs effets indésirables minimisés », écrivent des cardiologues experts dans le domaine des statines et du cholestérol [3].

Reprenant pratiquement ligne par ligne la grande étude de Lancet qui prétendait avoir clos la controverse, ils démontrent que cette étude, en fait, ne démontre rien du tout.

En effet, expliquent-ils, les auteurs de l’étude n’ont pas eu accès aux données médicales ayant abouti à la publication des résultats d’essais cliniques. Ces données sont entre les mains des laboratoires qui ont financé les essais et d’un groupe de chercheurs d’Oxford, eux-mêmes payés par les industriels [4].

Logiquement troublés d’avoir publié deux articles à trois mois d’intervalle disant exactement l’inverse de l’autre, les journalistes prennent le parti, prudents, de recommander à leurs lecteurs de « consulter leur médecin en cas de doute [5] ».

Mais c’est une ruse trop facile.

« Consultez votre médecin en cas de doute »

En effet, les médecins ne sont pas des devins.

Même s’ils ont fait de longues études, ils restent dépendants, au bout du compte, des consignes que leur donnent les chercheurs et les autorités de santé.

Ils ne peuvent pas savoir si ces médicaments sont bons ou pas, en dehors de lavis des chercheurs qui ont étudié leurs effets sur un nombre suffisant de personnes (ce que lon appelle un échantillon statistiquement significatif).

En effet, les statines ne font pas partie de ces médicaments dont on peut soi-même observer les effets.

On espère diminuer, sur cinq ans, le nombre d’accidents cardio-vasculaires de 10 à 15 %.

Même les cardiologues, qui en prescrivent toute la journée, ne peuvent pas savoir par leurs propres observations si les statines sont efficaces. Leurs observations ne sont pas assez nombreuses pour être significatives.

Ils doivent absolument pouvoir compter sur des chercheurs qui, grâce à des études menées à une grande échelle, leur indiquent quel médicament prescrire, à qui, à quelle dose, pour avoir globalement des effets positifs.

C’est un des plus vieux problèmes de la médecine : même au bout d’une longue carrière, un médecin ne peut pas uniquement s’appuyer sur sa propre expérience pour juger de l’efficacité de la plupart des médicaments. Il y a trop de facteurs « confondants » qui perturbent ses observations (par exemple, le profil social de ses patients et leur rapport à l’alimentation, leur mode de vie, qui vont influer drastiquement sur leurs chances de guérison ou d’aggravation de leur maladie).

L’absence d’études est ce qui a permis aux médecins pendant des milliers d’années de pratiquer les traitements les plus nocifs sans jamais se douter qu’ils nuisaient à leurs malades (sangsues, vomitifs, purgatifs, frictions au mercure, cautérisation des plaies au fer rouge, saignées, etc.) !

On se moque d’eux aujourd’hui, mais ce n’était pas de leur faute.

Dans le doute, s’abstenir

Vu les moyens actuels de la médecine pour étudier les effets des médicaments, le feuilleton de la controverse sur les statines indique une chose certaine : c’est que l’effet des statines est, dans le meilleur des cas, douteux.

Pour moi, elles sont même carrément nocives : elles font baisser le taux de cholestérol qui, selon mon opinion, n’est pas le vrai coupable des maladies cardio-vasculaires. Au contraire, le cholestérol est une substance nécessaire et bienfaisante, notamment pour notre équilibre hormonal.

Surtout, les problèmes cardio-vasculaires sont parmi les mieux traités grâce à une simple surveillance médicale et à des améliorations du mode de vie. Arrêter de fumer, faire un peu de marche, un peu de vélo, quelques pas de danse, quelques pompes… Des légumes et fruits frais, de la bonne huile d’olive, des noix et de délicieuses sardines… Une tasse de café le matin, une tasse de thé vert à 11 heures, un petit verre de vin rouge à midi, et à nouveau du thé à 4 heures… Un bon bain de soleil dès que possible… Une discrète guérilla contre la malbouffe… Quelques exercices antistress… Enfin, quelques compléments alimentaires bien choisis…

Ces simples changements sont bien plus efficaces pour le cœur, les artères et le cerveau que tous ces médicaments chimiques prétendument efficaces contre les accidents cardio-vasculaires !

Ils auront, en outre, un effet positif contre votre risque de centaines d’autres maladies, dont les plus graves et les plus douloureuses (cancers, Alzheimer…).

C’est un tout petit peu moins simple et facile que d’avaler une pilule. Mais cela permet de ne plus s’interroger en permanence sur les articles qui sortent sur les statines.

Bien sûr, ce n’est que mon opinion. Des médecins, des professeurs de médecine, seront peut-être choqués de ce que j’écris.

Mais pour l’instant, au sujet des statines, nous n’avons pas d’autres choix que de laisser les experts débattre entre eux. De notre côté, notre seule option est d’adopter un mode de vie sain et une alimentation la plus saine possible.

Sources de cet article :

[1] Interpretation of the evidence for the efficacy and safety of statin therapy

[2] Statins ARE safe and we should give them to six million more people

[3] The benefits and risks of statins have recently been the subject of much controversy and debate.

[4] Des millions de patients sous statines : la faute à des études biaisées

[5] Now MORE experts claim statins are a waste of time: They say studies show cutting bad cholesterol fails to slash heart risk

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,5 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Changez de graisses cet été

25/07/2017

La publicité nous répète en boucle de manger moins gras. Mais tout dépend le type de graisses ! La vérité est que nous, Français,...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,5 / 5)
arrow Lire l’article

Mes plus belles histoires de la santé naturelle

25/12/2016

En ce jour de Noël, j’ai souhaité partager avec vous les plus belles histoires de guérison grâce à la santé naturelle. Chaque jou...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,5 / 5)
arrow Lire l’article

L’hormone qui vous fait gagner à la belote !

12/03/2016

Chère amie, cher ami, C’est presque un paradoxe, celle que l’on qualifie souvent « d’hormone de l’oubli », la prégnénolone, reste...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas de note pour le moment)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Médicaments anticholestérol : importante mise à jour''

Poster un Commentaire

48 Commentaires sur "Médicaments anticholestérol : importante mise à jour"

avatar
DelettrevMarie Josée
DelettrevMarie Josée
Bonjour, Je prends de la levure de riz rouge au lieu des statines pour le cholestérol, ce qui a eu pour fait de le diminuer et de le ramener à la normale. Je n’en ai plus. Mon compagnon en prend aussi et les résultats sont que les effets secondaires des… Lire la suite »
M
M

Moi aussi je prend du riz rouge et tout va bien

Huguette
Huguette

Bonjour, merci de votre commentaire sur la levure de riz rouge (levure rouge de riz…). J’en prends moi aussi et depuis je n’ai plus du tout de cholestérol. C’est un produit non chimique très efficace, qui aurait du être cité comme exemple !

LORDI
LORDI

La levure de riz rouge est une statine naturelle; mêmes effets secondaires

Pascal Benoit
Pascal Benoit

J’ai arrêté les statines et la levure rouge de riz:c est une cochonnerie :problème de crampes ,raideur dans les muscles.
Cela fait maintenant deux ans que je consomme des graines de lin bio :c est parfait. …..Le taux de cholestérol se stabilise. …….sans aucun effet secondaire!

LORDI
LORDI

Arrêtez les statines, des saletés …
Voir Filière » Bleu Blanc Coeur »: oeufs , viandes, légumes -nourriture Lin-
Très bon produits vendus chez Super U, et autres ?

magda
magda
bonsoir je suis sous statines depuis + de 10 ans associé à du cholestrium, j’ai arrêté les statines car je constatais des crampes et douleurs intense au niveau des bras et cuisses. Ma question est : quel est le plus intéressant, mourir d’un accident cardiaque car trop de cholestérol ou… Lire la suite »
bellavoine letizia
bellavoine letizia

bonjour

merci pour vos conseils. L’on peut donc manger du fromage des oeufs et de la viande rouge quand on a du cholesterol?

LORDI
LORDI

Bien sûr; pas trop de viande rouge, des volailles (lapin, canard, poulet) c’est mieux et des petits poissons gras (sardines, maquereaux)

joel
joel
Bonjour Je réagis a cette article (« Je tiens a Signaler que ma réaction na absolument Rien contre l’auteur de cette article « ) La France (comme le monde) est peupler de 80 voir 85 % de moutons l’industrie Agro Alimentaire nous prends pour des C… avec la complaisances de ceux qui… Lire la suite »
LORDI
LORDI

Il faut se renseigner !

Dugue Daniel
Dugue Daniel
voila une très bonne vérité glissée délicatement dans la gamelle des laboratoires et du système auto financé de notre service de santé qui a souvent tendance a nous rendre malade ,histoire d’avoir la cons cience tranquille et la satisfaction d’un bon résultat boursier franchement votre article est parfait : mais… Lire la suite »
Serge Ansay
Serge Ansay
Vraiment bien dit Jean-Marc! Les saletés qu’on veut nous faire avaler, injecter, ou pire encore, ne valent bien souvent pas tripette. Leur seul valeur c’est celle qui va enrichir les sociétés qui les créent. Toutes vos recommandations sont bien évidentes et semblent si simples, tellement raisonnables, mais je suis sûr… Lire la suite »
Berthe
Berthe
Un de mes frères est cardiologue et il est opposé à l’utilisation de statines.Je ne pense pas non plus que l’on attire l’attention du patient sur le fait qu’une fois le traitement commencé, il devra prendre des statines toute sa vie. Ma mère avait un taux de cholestérol élevé et… Lire la suite »
Christian IGNATZ
Christian IGNATZ
Pendant des années, presque 10 ans j’ai pris des statines sur ordonnance de mon médecin traitant. Ce dernier ne s’est pas inquiété lorsque je me suis plaint de douleurs dans les épaules… Un jeune médecin m’a fait passer des examens (IRM ou Scanner je ne me souviens plus) résultat rupture… Lire la suite »
magda
magda
je suis avec attention vos commentaires et je suis quand même très étonnée de lire et constater que tous, absolument tous les médecins prescrivent ces statines. Il serait intéressant de connaître les bénéfices tirés par les médecins de ces prescriptions ? ont-ils un avantage financier ce qui ne m’étonnerait pas.… Lire la suite »
LORDI
LORDI

Les médecins n’ont pas eu forcément de bénéfices, on les a convaincus !

LORDI
LORDI

C’est rare qu’un cardio soit contre les statines !
Un visionnaire ?

1 2 3 5
wpDiscuz