La maladie du cœur brisé

10/02/2019
La maladie du cœur brisé
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (30 votes, average: 3,90 out of 5)

Quand l’échec est si immense que le corps ne trouve d’autres moyens que de s’effondrer en tombant malade

« Parfois, la douleur du cœur est tellement indicible que le corps doit user de stratagèmes pour exprimer, extérioriser et survivre à ce puits de souffrance.

Je parle de la peine d’amour, du cœur brisé.

De cette déception de parcours de vie, rêvé, espéré et enfin raté.

Ce serait plus simple pourtant de pouvoir pleurer et de mettre des mots sur ses larmes. De pouvoir crier, taper, sortir de cette colère en sachant la nommer et en en connaissant l’origine.

Quand l’échec est si immense que le corps ne trouve d’autres moyens que de seffondrer en tombant malade. Cet anéantissement de la santé est la seule façon possible pour que notre cœur pleure et puisse être en accord avec notre corps et ainsi commencer à se réparer. »

J’ai ce texte dans un tiroir de mon bureau. Je l’ai découpé dans le journal Santé intégrative de mars/avril 2013.

Il a été écrit par une certaine Ysabel Pineau. Je ne la connais pas. Mais ce texte m’a touché. Il dit une chose qu’on entend rarement.

Oui, il y a des peines dans la vie qui sont tellement fortes qu’on ne peut les exprimer et les évacuer autrement qu’en tombant malade physiquement.

La maladie devient alors la solution. Elle est le seul chemin vers la guérison.

Comment ?

Ysabel Pineau nous l’explique avec ses mots :

« Le corps s’effondre et nous pousse à regarder en face lorigine de notre mal.

Il nous force à sortir ces larmes et à accepter que, oui j’ai mal, oui je suis déçue, oui j’aurais aimé que ça se passe autrement, que tu m’aimes autrement.

Cette douleur physique m’a parlé de ce qui n’existait plus entre nous.

Elle m’a parlé de cette fin inéluctable, de ce besoin, non pas de tourner la page, mais de fermer le livre.

Une réparation du corps, puis du cœur ou peut-être l’inverse, se fait doucement, tranquillement.

Chaque larme versée fait place à une guérison, et un jour il n’y a plus que la guérison.

Plus de larmes ! Le livre est placé dans la bibliothèque de notre vie, et on est prêt à commencer un nouveau chapitre.

Le temps que le corps se rebâtisse laisse à l’âme une porte ouverte pour se nettoyer, se purifier, se reconnecter à ce que je suis et ce que je veux, à moi-même. »

Ne pas mourir de chagrin

Des chercheurs de l’Université de Rice (Texas) viennent de réaliser une étude montrant que les personnes qui avaient perdu un amour avaient un niveau d’inflammation dans l’organisme beaucoup plus élevé. [1]

« Des recherches ont montré que l’inflammation contribue à pratiquement toutes les maladies chez les adultes », écrit l’auteur principal de l’étude, Chris Fagundes. « Nous savons que la dépression est liée à un état d’inflammation plus fort, et que ceux qui ont perdu un conjoint ont un risque considérablement plus élevé de dépression majeure, d’attaque cardiaque, d’AVC et de mort prématurée. »

Une étude de juillet 2018 a en effet montré que le risque cardiaque augmente après la perte d’un être cher, et le risque de mourir dans les six mois augmente de… 41 % !! [2]

Tout ceci pour vous encourager à prendre les choses au sérieux si vous vous sentez malade de chagrin ou, pire, prêt à mourir de chagrin.

Ce n’est pas une blague. Vous ne faites pas du « cinéma ». Vous n’exagérez pas !!

Si vous souffrez, c’est qu’il y a vraiment quelque chose qui se passe en vous, au niveau physique et pas seulement au sens figuré, dans votre « imagination ».

Traitez-vous comme vous le feriez si on vous avait annoncé une grave maladie. Soyez indulgent, patient, bon avec vous-même. Vous en avez absolument besoin.

Vous devez être pris au sérieux. C’est peut-être votre vie qui est en jeu. C’est vraiment important.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (30 votes, average: 3,90 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Qui n’a pas encore pris sa vitamine D ?!

05/11/2020

Qui n’a pas encore pris sa vitamine D ?!   Il y a un mois, je m’excusais de vous parler encore de la vitamine D contre ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (11 votes, average: 3,55 out of 5)
arrow Lire l’article

Cœur : méfiez-vous des stents

25/09/2020

Cœur : méfiez-vous des stents Un stent est un petit tube qu’on glisse dans les artères, à l’endroit des rétrécissements, pour lais...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 2,38 out of 5)
arrow Lire l’article

Bonne nouvelle pour les cardiaques

24/09/2020

La colchique (fleur) réduit fortement le risque cardiovasculaire « Colchiques dans les prés, fleurissent, fleurissent… » Tou...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 3,00 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''La maladie du cœur brisé''
guest
51 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Nathalie Versé
Nathalie Versé
3 mois plus tôt

Bonjour, je découvre votre article alors que j’ai depuis quelques semaines attrapés plusieurs maux physiques avec de fortes douleurs et je mets cela en lien avec plusieurs mauvaises nouvelles émotionnelles dont le coeur brisé!

Oui , merci pour cet article qui met des mots sur des ressentis tellement forts que parfois on ne peut exprimer cette profonde douleur, ce sont les douleurs de l’âme qui sont presque indicibles! Namasté

Guylaine
Guylaine
3 mois plus tôt

Ah oui le cœur brisé existe même chez les animaux ! J’ai assisté un chat d’intérieur après le départ de sa copine minette persan durant une année qui vient de se terminer. De 5kg200 passé à 3.kg200….puis 2kg350 !!! Natrum muriaticum 15 ch lui a donné un coup de démolition dans le *mur* qu’il avait créé par déprime et il a fallu l’aider à reprendre espoir et manger petit à petit… Un long chemin pour ce chat de 6 ans. Aujourd’hui il ronronne et reprend du poids, bientôt 3kg 200 à nouveau…. On y arrive !!!

Serapis
Serapis
3 mois plus tôt

le coeur brisé c’est AUSSI le deuil la perte du conjoint prématurée… mais il n’y a pas de remède
chacun le subi, le vit comme il peut avec ce qu’il est, son passé ses outils de résilience … méditation etc …
c’est a accepter

Claude Clairmont
Claude Clairmont
3 mois plus tôt

Notre monde est difficile a vivre,et on a souvent des peines immenses.Si on connait quelqu’un qui souffre, de petites paroles dites avec le coeur,peuvent vraiment l’aider a se relever. Il faudrait qu’on arrete de ne penser qu’au poignon pour redevenir humain.La vie des autres serait apaisee et par cette occasion, nous serions mieux dans nos basquettes.
Nous sommes tous faits de la meme maniere et de la meme matiere….je vous embrasse.
Claudia

Corina
Corina
3 mois plus tôt

Il y a 2 ans et 1/2, j’ai été diagnostiquée in extremis aux urgences d’un cancer ovarien. Retrospectivement, je me souviens avoir commencé à souffrir de terribles douleurs dans l’abdomen 2 années auparavant, au cours de l’été 2015. C’était quelques semaines avant la rentrée scolaire de ma fille et son entrée en internat. Ma relation avec mes 2 enfants a toujours été très forte et cette séparation m’a fait terriblement souffrir. Depuis, le diagnostic, j’ai été soignée avec chimiothérapie et résection importante de plusieurs organes touchés (une partiede l’intestin, du foie, de l epiplon) et aléa terapeutique, j’ai perdu un… Lire la suite »

boyer
boyer
3 mois plus tôt

bonjour cet article me conforte dans mon ressenti. je suis en soin pour le cancer du sein : j’ai toujours ete en stress professionnel puis mon compagnon est decede et sa fille m’a « pourri la vie » et je n’ai jamais pleuré. ma vie associative très intense a été stoppée par une mise à la porte et les élus m’ont empêchée de rebondir ( en février) et fin avril cette grosseur est arrivée .je surprends mon entourage par la force que je mets dans mes soins.je me sens très bien et j’ai l’âme apaisé.je suis bien malgré cet avenir de chimio… Lire la suite »

Corina
Corina
3 mois plus tôt
Reply to  boyer

Pour vous souhaiter bon courage dans ce combat.

Hicher Azzeddine
Hicher Azzeddine
2 mois plus tôt
Reply to  boyer

Je te souhait une bonne guerresion. Et je te conseille de lire Un peu sur l’Islam (10minutes de lecture du Coron a l’obscure von ameliorer inchallah vote case.

Laissez-nous une chance de vous aider !


De quoi souffrez-vous le plus ?

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous