Découverte de la vraie cause de l’arthrose du genou

06/09/2017
Découverte de la vraie cause de l’arthrose du genou
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,13 / 5)

Ce n’est pas l’usure qui cause l’arthrose du genou

Quand votre médecin vous dit que vous avez de l’arthrose au genou, il veut dire qu’il a constaté, généralement grâce à une radio, que votre cartilage est abîmé ou détruit.

Mais cela ne veut pas dire que votre cartilage est « usé ».

Au contraire, cela veut sans doute dire que vous ne l’utilisez pas assez.

La définition de l’arthrose qu’on lit sur le site Santé-Médecine est fausse : « L’arthrose provient d’une usure prématurée du cartilage de l’articulation du genou qui entraîne des difficultés lors de la marche. », est-il écrit. [1]

Ce n’est pas exact.

Le cartilage ne s’use que quand on ne s’en sert pas

Le cartilage est au contraire une substance qui a besoin d’être pressée, poussée, sollicitée, pour être en bonne santé et se régénérer. Il ne s’use que si on ne s’en sert pas.

Une nouvelle étude parue dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) montre que l’arthrose du genou, loin d’être causé par l’usure, vient du manque d’activité.[2]

L’étude révèle un chiffre inquiétant : les cas d’arthrose du genou ont doublé en 50 ans, quel que soit l’âge et l’état de santé.

Autrement dit, à âge égal, poids égal, santé égale, nous avons deux fois plus de risque de nos grands-parents d’avoir de l’arthrose du genou !

La raison est simple. Nous n’utilisons plus nos genoux autant qu’eux. Nous ne marchons plus assez. Nous sommes trop souvent assis, vautrés, affalés.

Ce qui a trois conséquences graves pour les cartilages :

Les 3 conséquences du manque d’activité pour le cartilage du genou

  • Nous engraissons, surtout des mauvaises graisses abdominales. Or les graisses malsaines diffusent dans notre corps des agents d’inflammation. Ces agents attaquent les cellules du cartilage, qui meurent et cessent de faire leur travail de régénération. Le cartilage durcit, se fendille, craque ;
  • Les muscles de nos cuisses et de nos jambes faiblissent. Or, autant que nous permettre de bouger, ces muscles servent à maintenir en place l’articulation du genou. Si nos muscles ramollissent, notre articulation n’est plus tenue. Elle prend une mauvaise posture et nos cartilages s’abîment ;
  • Notre cartilage meurt de faim. Le cartilage n’est pas irrigué par le sang. Ni veines, ni artères dans le cartilage, à l’inverse des os qui sont parcourus de minuscules vaisseaux sanguins. Comment les cellules du cartilage font elles donc pour respirer et se nourrir ? Elles baignent dans un liquide visqueux chargé de nutriments, la synovie. Ce liquide circule lorsque vous exercez une pression sur votre cartilage, puis que vous relâchez, exactement comme une éponge se charge et se vide d’eau quand vous faites la vaisselle. Si vous ne bougez pas, cette circulation de la synovie s’arrête et les cellules de votre cartilage meurent. Chez les obèses, les cartilages du genou sont écrabouillés en permanence car ils doivent supporter trop de poids. Cela gêne plus encore la circulation de la synovie d’où un risque multiplié d’arthrose.

Le manque d’activité est donc le principal responsable de l’arthrose du genou.

C’est très gênant car les douleurs peuvent être atroces (c’est un peu comme une rage de dents, qui vous irradie toute la jambe). Le jour, elles vous empêchent de marcher. Elles vous réveillent la nuit. L’arthrose du genou est une des plus grandes causes de handicap.

Mais surtout, par quel malheur l’arthrose est-elle en train de se répandre comme la peste ? Ce n’est pourtant pas une maladie à virus !

La solution est entre nos mains, sans avoir besoin du moindre passage chez le médecin ni à la pharmacie :

Traitement « quasi-miraculeux » contre l’arthrose du genou

« Opération chirurgicale annulée ». « Prothèse du genou évitée »

C’est quasiment le premier témoignage qui apparaît sous l’article de l’hebdomadaire Le Point qui relate cette découverte, selon laquelle l’arthrose du genou est provoquée par le manque d’activité physique :

« Poids lourd, travaillant assis, je me suis laissé aller un brin.

Résultat : Douleurs sérieuses autour d’en genou toujours faible et destiné à une prothèse depuis quelques années.

Mais il y a trois mois j’ai décidé que ça suffisait. Je me suis donc remis au vélo, VTT et gravel, sur des parcours entre 10 et 50 km, 2-3 fois par semaine, progressivement, en alternant, avec contrôle cardio.

Et c’est quasi miraculeux, je sens beaucoup moins mon articulation, elle est plus stable et je dirige mieux la partie inférieure de ma jambe. Accessoirement j’ai perdu quelques kilos, attestés par mon généraliste.

Moi, mon truc, c’est l’vélo, disait l’autre… » [3]

« J’ai décidé que ça suffisait ». C’est la phrase clé de ce témoignage. Elle nous rappelle que c’est en général nous qui sommes les mieux placés pour décider de guérir.

Les maladies de la sédentarité sont toutes liées

Diabète, cancer, maladies du cœur et des artères, maladies psychiatriques : toutes ces maladies qui s’abattent sur les populations vieillissantes comme une meute de loups affamés sur un troupeau de moutons, ont une cause commune : nos vies catastrophiques.

Le confort moderne est si agréable. Il nous épargne tant d’efforts. Comme il nous plaît !

Comme c’est tentant de prendre sa voiture pour une course qui nous aurait pris quinze minutes à pied.

Nous ne devons plus, comme nos grands-parents, nous lever au petit jour pour fendre du bois, charger le poêle, casser la glace dans le lavabo, tirer péniblement de l’eau au puits, traire les vaches, charger les pesants bidons de lait dans une charrette, harnacher le cheval, labourer, faucher, entretenir les ruisseaux, manier de lourds outils, marcher des heures sur les chemins pour atteindre le village, le marché…

Mais cette vie rude, au grand air, faisait travailler nos muscles, nos os et entretenait nos articulations. Nous ne sommes pas faits pour les canapés, la malbouffe, le chauffage-central, la télé, les allocations, les supermarchés…

L’entrée dans cette nouvelle ère s’est soldée par une catastrophe pire qu’Hiroshima : des centaines de millions de morts du diabète, du cancer, du cœur et des artères, des maladies psychiatriques et de tous les médicaments chimiques délétères dont on bourre les victimes. Ces morts n’auraient pas eu lieu si nous avions continué à vivre comme avant.

Nous aurions pu profiter des progrès de l’hygiène et de la médecine, qui ont vaincu les épidémies, tout en évitant les maladies dégénératives en tout genre.

Seule contrainte : cela nécessitait du courage, de la volonté.

Comment se motiver

Pour se ressaisir, le plus important est d’avoir une philosophie personnelle. Un objectif de vie, et la conviction profonde que votre vie est unique, irremplaçable. Vous devez avoir la conviction chevillée au corps que votre accomplissement est une priorité qui justifie tous les sacrifices.

Parce que vous avez quelque chose de précieux à apporter aux autres, à vos proches, au monde. Et que pour cela il est logique de remplacer tous les faux plaisirs, les petites lâchetés, les faiblesses, qui vous poussent vers la malbouffe, la paresse (et éventuellement le tabac, l’excès d’alcool, les jeux vidéos, et autres habitudes qui vous font perdre votre temps et votre vie.)

Une fois décidé à vivre en bonne santé, rendez-vous sur les bons sites Internet, lisez les bons livres, abonnez-vous aux bons magazines, qui vous garantissent que le chemin que vous suivez est le bon.

Prenez des petites habitudes toutes simples, comme prendre quelques gouttes de vitamine D chaque jour, des oméga-3, un complément de multivitamines de qualité, qui aideront votre corps mais qui, aussi, vous rappelleront que vous êtes engagé dans une démarche active et de long terme pour aller mieux.

Si vous avez un problème spécifique, prenez un complément de qualité avec les nutriments ciblés. Pour l’arthrose, vous avez Articulations ou Artilège.

Fixez-vous une date symbolique, qui sera marquée par un événement symbolique fort (par exemple, 5 jours de jeûne), suite auquel vous allez entrer dans votre nouvelle vie.

C’est alors que vous pourrez, avec confiance, commencer à changer véritablement votre alimentation, vous acheter un vélo, des chaussures de sport, ou prendre une inscription dans un club quelconque, avec de grandes chances de tenir bon.

Si vous êtes dans la précipitation, il y a trop de risque que ces « grandes résolutions » se transforment en « petit renoncement » après quelques semaines ou même quelques jours.

Pour un accompagnement de plusieurs mois sur cette transition, je vous recommande le programme « Mincir Naturellement » fait par Julien Venesson et Angélique Houlbert. Ce n’est pas un régime. C’est un programme de changement de vie qui permet à toutes les personnes souffrant d’arthrose, de diabète, de maladies cardiovasculaires et autres problèmes métaboliques de retrouver naturellement un corps sain, sans maladies ni douleurs, et donc un poids sain (d’où le nom du programme). Mais le but n’est pas de mincir. Le but est de gagner des années de vie active, utile et épanouissante en bonne santé.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,13 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Pluie, froid et rhumatismes

23/03/2018

Pourquoi la pluie réveille vos rhumatismes Chère lectrice, cher lecteur, Si vous souffrez de rhumatismes, le froid et l’humidité ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,00 / 5)
arrow Lire l’article

Fracture de la hanche : ce qu’on ne vous a jamais dit

27/02/2018

Votre col du fémur est-il en train de se casser ? Chère lectrice, cher lecteur, La plupart des personnes âgées craignent de tombe...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,08 / 5)
arrow Lire l’article

Impuissance masculine

25/02/2018

Quelques noms de produits et conseils pour faire renaître le désir Chère lectrice, cher lecteur, Si certains sujets crus vous met...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,13 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Découverte de la vraie cause de l’arthrose du genou''

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Découverte de la vraie cause de l’arthrose du genou"

avatar
plus récents plus anciens
DJEMA
DJEMA

LES PRODUITS VENDUS POUR COMBATTRE L ARTHROSE SONT UNE ARNAQUE TEL QUE LYMPHOCARE QUI PROMET DE PERDRE DES KILOS D OEDEME .J AI TESTE AUCUN RESULTAT .JUSTE DE L ARNAQUE ; aucun résultat

S\'ouvrir à la Vie
S\'ouvrir à la Vie
A l’attention de JM Dupuis C’est dommage que vous ne veuillez pas publier mon commentaire concernant le lien: https://ekladata.com/0zGFX5jfyxxJjUWhUqUZC20v9IM/Martel_Jacques_-_Le_grand_dictionnaire_des_malaises_et_des_maladie.pdf Rechercher l’origine « psychique » des symptomes comme par ex. l’arthrose est une démarche salutaire pour soit guérir ou bien améliorer la situation. Les participants à cet échange seraient libre d’adhérer ou non.… Lire la suite »
theodora
theodora
moi aussi je lis ces articles avec de plus en plus de scepticisme : j’ai de l’arthrose, mais je n’arrête pas bouger depuis plus de 50 ans, je fais la marche presque quotidiennement, les dernières années entre 45 min. et 1h30, avant c’était entre 2 et 3 heures presque tous… Lire la suite »
Louis-Bertrand Declerck
Louis-Bertrand Declerck
Vous avez raison de souligner ce point. L’arthrose peut aussi être provoquée par un traumatisme dans l’articulation, qui déclenche alors un processus lent mais très difficile à endiguer de destruction du cartilage. La solution est alors de commencer immédiatement une prévention, par la prise de compléments alimentaires adaptés et un… Lire la suite »
Grandsaigne mc
Grandsaigne mc

Je. Marche je pédale je monte des escaliers. 40 fois je fais de la gym….et j’ai quand mémé mal au genou

Nicole
Nicole
Lorsque j ‘ai lu les premières lignes de l’article , furieuse , j ‘ai fermé ce courrier car je le trouvais aberrant : depuis 1 an , les genoux m’envoyaient quelques alertes ainsi que les mains ,pouce droit , index et poignet G ! Manque de sport ? mieux vaut… Lire la suite »
moncla
moncla
je suis d’accord avec vous! sur j’ai fait du vélo,du tennis de la marche,méme sur les traces du Mont_blanc ,les grandes Jorasses pendant 5ans! j’ai plus de 60 ans,et je souffre d’arthrose de la hanche gauche,je ne marche plus(ou peu!) car je peux plus avancer! j’ai eu une infiltration de… Lire la suite »
Christine Yve-lecler
Christine Yve-lecler
Je suis sceptique même si je suis convaincue des bienfaits de l’activité physique. En effet mon fils de 26 ans, très sportif s’est fait une déchirure des ligaments croisés lors d’une compétition de badminton…Il vient d’être opéré et le chirurgien lui a dit qu’il avait un début d’arthrose du genou…Et… Lire la suite »