Achetez du miel de manuka (si vous pouvez)

55 commentaires - 10531 lectures
Achetez du miel de manuka (si vous pouvez)

Je ne possède pas de ruches et je ne vends pas de miel. Comme vous, je devrai donc payer la somme exorbitante de 30 euros ou plus pour acheter un pot de miel de manuka.

Sur Internet, certains vendeurs proposent évidemment des pots moins chers mais, avant de sortir votre carte bancaire, vérifier la contenance réelle des pots. La taille qui apparaît sur votre écran ne doit pas être confondue avec la taille dans la vraie vie et, pour 15 euros, vous risquez de vous retrouver avec un pot semblable à ces petites confitures qu’on trouve dans les buffets de petit-déjeuner d’hôtel, et qui permettent à peine de se faire une tartine.

Le miel de manuka est une délicatesse dorée et collante, qui n’est pas seulement exquise à déguster nature. C’est aussi une substance thérapeutique aux mille vertus pour la santé. Originaire de certaines forêts de Nouvelle-Zélande, le miel de manuka a des propriétés médicinales connues des indiens Maoris depuis des temps immémoriaux. Ses vertus antibactériennes en faisaient un produit répandu contre les infections jusqu’à la première guerre mondiale. L’apparition des antibiotiques le fit oublier pendant quelques décennies, mais l’offensive planétaire des bactéries résistant aux antibiotiques l’ont remis sur le devant de la scène.

Le miel de manuka n’est fabriqué qu’en toutes petites quantités car les fleurs du manuka ne fleurissent que 6 semaines par an, ce qui laisse à peine le temps aux abeilles de récolter le nectar nécessaire à produire du miel.

Il nécessite de plus des ruches spéciales, coûtant plus de 7000 euros l’unité, ce qui explique son prix de vente choquant.

Qu’est-ce exactement que le miel de manuka ?

Le miel de manuka est un miel mono-fleur, dont le nom provient du buisson butiné par les abeilles, le manuka, Leptospermum Scoparium en langage scientifique.

La plante est originaire de Nouvelle-Zélande mais, devant le succès du miel, elle est aujourd’hui cultivée aussi en Angleterre et aux Etats-Unis. Tous les miels de manuka n’ont pas les même vertus médicinales. Celui qui mérite d’être dans votre armoire à pharmacie est celui qui contient un niveau élevé d’« actifs », en fait des enzymes qui créent des réactions chimiques particulières dans le miel.

Ce niveau est mesuré et certifié en laboratoire, et permet l’attribution du label UMF (Unique Manuka Factor) garantissant les qualités thérapeutiques de ce miel.

Le Professeur Peter Molan de l’Unité de Recherche sur le Miel à l’Université de Waikato, en Nouvelle-Zélande, affirme que « le manuka a un spectre d’action très large. Il agit sur les bactéries, les levures (champignons) et les protozoaires (de petits organismes vivant dans l’eau, qui peuvent provoquer la malaria et certaines dysentries, NDLR). Nous n’avons trouvé aucun organisme infectieux sur lequel il n’avait pas d’effet. »

Pourquoi est-il si puissant ?

Un des usages les plus impressionnants du miel de manuka est la prévention du MRSA dans les plaies. Le MRSA est le redoutable staphylocoque doré résistant aux antibiotiques, qui provoque des septicémies (infections généralement mortelles), de plus en plus courantes en milieu hospitalier.

Appliquer n’importe quel miel sur une plaie a des effets positifs. D’abord, le miel provoque un effet d’osmose : le sucre du miel attire les particules d’eau qui sont dans la plaie et prive ainsi les bactéries d’un élément essentiel pour leur croissance et leur survie, empêchant les bactéries de se reproduire et de se répandre. Ensuite, le miel contient du peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) qui a un effet anti-bactérien. Les abeilles laissent dans le miel un enzyme qui, au contact de l’eau, convertit le sucre et l’oxygène en acide glucuronique et en peroxyde d’hydrogène, qui tue les bactéries également.

Mais le miel de manuka a quelque chose de plus. Selon le Professeur Molan, le miel de manuka possède une activité antibactérienne que les autres miels n’ont pas, « quelque chose qui vient du nectar de la plante, et qui est différent ».

L’étonnante découverte du Professeur Molan

Ce fut lors d’une épidémie de MRSA dans le plus grand hôpital de Nouvelle-Zélande, à Waikato, que le professeur Molan fit une étonnante découverte :

Il demanda au personnel soignant d’appliquer à tous les patients ayant des plaies infectées des pansements imprégnés de miel de manuka.

Cela permit de stopper net l’épidémie, et de guérir les plaies de toutes les personnes infectées.

« Aujourd’hui, dès qu’ils détectent le MRSA chez un patient, ils lui appliquent simplement du miel sur les plaies, plutôt que de le mettre à l’isolement. Il n’y a plus jamais eu un cas de contagion depuis. » explique-t-il. « Nous avons depuis testé le manuka sur d’autres bactéries dangereuses et elles y sont toutes très sensibles ». (1)

Mais selon lui, l’usage de ce miel ne se justifie pas uniquement pour lutter contre les bactéries. Il recommande d’en appliquer sur toutes les plaies, pour accélérer la cicatrisation.

En effet, les enzymes actifs dans le miel évacuent les cellules mortes des plaies, laissant la place propre pour la régénération des tissus. Comparé aux traitements classiques qui réussissent dans 50 % des cas, la revue scientifique European Journal of Medical Research a trouvé que le manuka a un taux de réussite de 85 % pour traiter les cas de contamination suite à des césariennes et des hystérectomies (ablation de l’utérus). De plus, le miel stimule la croissance des capillaires (petits vaisseaux sanguins), et aide à produire des fibres de collagène qui accélèrent la cicatrisation.

Le miel de manuka enfin, a un pH allant de 3,2 à 4,5, ce qui est assez bas pour inhiber le développement de nombreux microbes pathogènes.

Ces caractéristiques lui ont valu d’être agréé par les autorités de santé britannique (NHS) pour lutter contre le MRSA chez les patients cancéreux, en 2004, suite à des essais dans un hôpital de Manchester. (2)

Le miel de manuka contre les brûlures, l’eczéma, l’acné

Le miel de manuka est de plus en plus utilisé dans le traitement des brûlures. Il aide à arrêter les infections secondaires et diminue la nécessité de recourir à des greffes de peau, parce que la peau se régénère plus vite et les cicatrices sont moins visibles lorsque du miel a été appliqué sur la plaie.

Certaines formes d’eczéma ont aussi été améliorées grâce au miel de manuka, qui améliore l’hydratation et diminue l’inflammation de la peau.

Le miel de manuka peut aider à soigner l’acné, appliqué sous forme de masque ou mélangé avec une crème hydratante pour nourrir la peau. Le miel contribue aussi à tuer les bactéries qui se développent autour des follicules et les pores élargis qui provoquent l’acné.

Peut-on l’avaler sans risque ?

Bien que le miel de manuka ait une activité antibactérienne forte, il n’y a aucun risque à en manger, et il peut être pris et utilisé sans prescription médicale. Le Professeur Molan recommande même d’en manger une petite cuillère à café trois fois par jour pour traiter les problèmes digestifs comme le reflux gastro-œsophagien, l’indigestion, et la gastrite. Les propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques du miel de munuka contribuent à réduire les douleurs d’estomac.

A noter que l’huile de manuka est aussi un précieux remède naturel, dont nous parlerons une prochaine fois.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

55 commentaires - 10532 lectures

Réagissez avec la communauté
et laissez un commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *

  1. claude wv

    Bravo pour tous vos articles qui sont très intéressants, mais pourriez-vous me dire où et comment commander ce produit miraculeux. Mon petit-fils souffre de reflux gastrique depuis sa naissance, il a 12 ans et ça n’a pas disparu au cours de sa croissance. Si vous pouviez m’aider, ce serait SUPER
    Merci d’avance

    Répondre
    • colette

      la maison du miel à Paris vous trouverez tous les miels

      le miel de manuka est 3 fois moins cher que clux proposer dans les magasins bio ‘environ 7€ le pot au lieu de 30 sinon plus!!!

      Répondre
  2. Ralph

    Bonjour,
    Oui le miel de Manuka est un excellent remède en ce sens qu’il renforce notamment votre système immunitaire et agit de manière efficace sur la circulation sanguine.
    J’en parle plus en détail sur mon blog http://www.plusminceplusjeune.org/le-miel-de-manuka-un-formidable-concentre-de-bienfaits-actifs/
    Je confirme tout ce qu’a écrit M. Dupuis sur le sujet.
    Pour des raisons de biosécurité, il n’est malheureusement pas possible d’en importer à Tahiti. Dommage !!!
    Ralph

    Répondre
  3. Haj

    Bonjour. Je suis abonné à votre lettre d’information et j’y apprend énormément de choses. Le miel est cité comme un remède universel,et je partage votre avis. Mais qu’en est-il des diabétiques? Quel sorte de miel peuvent-ils ou doivent-ils consommer et dans quelles proportions? Merci pour vos conseils.

    Répondre
  4. Ned

    Tous ceux qui pratiquent la radiesthésie savent que le miel ne doit jamais pour conserver ses qualité être en contact avec du métal alors pas de petite cuillère en métal mais en bois à défaut en plastique !
    A noter que l’extrait de pépins de pamplemousse ou l’argent colloïdal beaucoup moins cher (!) s’approchent assez près des résultats de ce miel de manuka sans détruire les réserves alimentaires des essaims d’abeilles déjà bien perturbés sur notre pauvre planète !

    Répondre
  5. Elisabeth

    Bonjour,
    Merci pour cet article : j’en ai acheté récemment et je le dédiais à la consommation mais je me demande si je ne vais pas le déplacer dans l’armoire à pharmacie…
    Dans le cas de brûlures comme dans le cas de plaies, il suffit d’en appliquer directement sur la peau lésée et appliquée un pansement par dessus, c’est bien cela ? et combien de temps faut-il le laisser en place ? nettoyer avec un peu d’eau chaude après avoir enlevé le pansement suffit-il ?
    Merci !

    Répondre
  6. Chantal R;

    Bonjour ,
    je sais que le miel a des vertus
    je viens de faire une recherche de miel manuka j’ai trouve 1pot de 250grs UMF l’un a 15€ et l’autre à 42€
    tous deux UMF mais a coté des chiffres UMF 10+ et UMF 18+ sans doute cela donne une indication mais laquelle si l’on pouvait avoir une réponse merci bonne journée

    Répondre
    • Pascale

      Bjr

      le chiffre correspond à la concentration. au plus le chiffre est élevé au mieux c’est. moi j’ai du 15+

      Répondre
  7. Cathy G.

    Bonjour et merci pour votre article sur le miel.
    Miel que je ne conaissais pas du tout. Mais pour éviter de se faire rouler en l’achetant, donnez nous
    quelques noms et liens pour pouvoir en apprécier les bienfaits.
    Au plaisir de vous lire .

    Répondre
  8. Colette P.

    Bonjour Jean Marc,
    Je vous suis depuis pas mal de temps et concernant le miel de Manuka, j’ai vu des pubs sur les magazines en magasin bio (bio contact ou biocoop) donc, je savais un peu les vertus de ce miel, mais où peut-on s’en procurer avec certitude qu’il soit bon ? Avez-vous une adresse ou un site en particulier ? J’aimerai bien tester…
    Merci d’avance pour votre réponse
    Colette

    Répondre
  9. Michèle A

    Bonjour
    Ce n’est pas un avis mais une question
    Où peut-on acheter ce miel sans se faire avoir?
    Merci pour tous ces articles
    I like

    Répondre
  10. Gwendoline.D

    Intéressée par ce produit pouvez vous nous recommander quelques sites sérieux ou l’on trouve du miel de qualité.

    D’avance merci
    Gwendoline

    Répondre
  11. Malika

    C’est un très bon miel… Je suis fan j’adore très bon pour la santé a consommer sans modération .

    Répondre
  12. marie-rose

    bonjour,

    votre article est très intéressant mais où peut-on se procurer du miel de manuka ???

    merci de me répondre

    MRose

    Répondre
  13. Maku

    « indiens Maoris »???? D’où sort cette idée que les Maoris seraient des Indiens? Ils ne sont ni originaires d’Inde, ni d’Amérique où l’appellation est déjà due à une erreur historique! J’espère seulement que l’on peut accorder un peu plus de crédit aux chroniques santé du site qu’à ce genre de propos….

    Répondre
  14. Atea H.

    Cher monsieur Dupuy,
    C’est pour vous dire que les maoris de Nouvelle Zélande ne sont pas des indiens mais des polynésiens . Grave faute pour un peuple qui revendique avec beaucoup de fierté leurs origines polynésiennes.
    Une tahitienne de Polynesie Française

    Répondre
  15. annick et rené jouniaux (ille et vilaine)

    Bonjour,

    je connais ce miel depuis peu de temps (quelques mois)
    je l’ai utilser et avec grand succès
    cependant,oui il faut faire attention,il ne faut prendre que les miels avec
    l’indice UMF/IAA : L’indice UMF® est l’abréviation de « Unique Manuka Factor » ou son équivalent français IAA « Indice d’Activité Antibactérienne ».
    Ces indices permettent de différencier les miels de manuka qui présentent des propriétés antiseptiques uniques, et qui sont dits « actifs », des autres miels de manuka non actifs(et qui se mange comme un miel ordinaire « Miel de manuka biologique 500 gr »)
    Apposé sur l’étiquette des pots de miel,
    Miel de manuka UMF®/IAA 10+
    Miel de manuka UMF®/IAA 15+
    Miel de manuka UMF®/IAA 18+
    c’est important de tenir compte des indices
    ils vous apportent la garantie de propriétés antibactériennes et antiseptiques uniques décelées et mesurées scientifiquement.
    Vous pouvez aussi commander ce miel unique et les autres produits à base de miel de manuka (pastilles et crème) sur les sites Internet ci-dessous :

    - Vivre Bio en cliquant sur le lien suivant http://www.vivrebio.fr/catalog/index.php.

    - Bienmanger.com en cliquant sur le lien suivant http://www.bienmanger.com/1C272_Miel_De_Manuka_Umf.html?ope=comptco&sope=manuka

    - Claire nature en cliquant sur le lien http://www.clairenature.com

    Prix de vente conseillés.

    - Miel de manuka biologique 500 gr : 26.25 €
    - Miel de manuka UMF®/IAA 10+ 250 gr : 19.45€
    - Miel de manuka UMF®/IAA 15+ 250gr : 29.40 €
    - Miel de manuka UMF®/IAA 18+ 250gr : 43.20€
    - Crème réparatrice 40% miel de manuka UMF/IAA10+ : 9.90€
    - Billes fourrées 30% miel de manuka UMF/IAA10+ : 5.90€
    - Pastilles 100 % Miel de Manuka UMF/IAA10+ : 8 €
    - Baume Emollient Corporel Bio à 10% de miel de manuka UMF/IAA10+ 200ml : 18€90
    - Spray gorge et bouche bio : 9.90€
    - Spray nez et sinus bio : 9.90€
    Gamme Manuka bébé bio
    - Crème Ultra réparatrice Bébé Bio 20% miel de manuka IAA15+ 40ml : 10€50
    - Lait hydratant corps bébé bio au miel de manuka IAA10+ 200ml : 11€40
    je prend la gamme http://www.comptoirsetcompagnies.com
    en ce qui me concerne je l’ai pris pour les raisons suivantes
    ulcères de l’estomac avec hélicobactères pylori !…. un succès!….
    annick

    Répondre
    • colette

      meme problème que vous (bacterie helicobacteria pylori) traité avec du miel de manuka acheté a LA MAISON DU MIEL PARIS le pot 7€

      Répondre
  16. annick et rené jouniaux (ille et vilaine)

    cependant ,c’est très chèr et ce n’est pas à la portée de tout à chancun comme tout produit de santée au naturel et c’est fort dommage!…à croire que seuls les riches et les élites ont le droit de se soigner et ça me révolte !…
    annick

    Répondre
  17. Maryse

    Merci pour vos articles trés documentés qui nous aident dans notre recherche pour un mieux vivre,
    Le miel de Manuka pourrait-il être efficace,gardé un moment en bouche,contre la PARODONTOSE? ou l’effet « sucre » l’empêche-t’il au contraire d’être recommandé dans ce cas?

    J’en profite pour vous demander si des bains de bouche avec du nigari seraient utiles contre la parodontose?

    Avec toute ma sympathie

    Répondre
  18. serge

    Vous diffusez des articles sur la santé,tous les uns comme les autres des plus intéressants et parfois redondants et lourds (texte très long avec historique et qui fait que l’on s’y perd) et parfois des chroniques comme celle de ce jour sur le Miel de Manuka attirant compte tenu de ses soi- disant bienfaits.Sauf que je me suis intéressé a ce Miel après une candidose (plusieurs sites dont le très connu Manuka Québec ) indique ceci :bénéfice santé — (selon des études et particulièrement l’Université de Médecine de Dresde) en principe le miel a des propriétés antiseptiques dues a des molécules d’eau oxygénée qui entrainent une dégradation des sucres par l’enzyme gluco oxydase– Le Miel de Manuka ne contient ni oxygénée,ni gluco-oxydase — en revanche une très forte concentration de Methyl glyoxa l(700 fois plus que le Miel –cette molécule archi concentrée élimine toutes les bactéries mieux que les antibiotiques Mais pourrait présenter des dangers pour l’homme (L’ultra cholestérol « toujours pire » le MGO est en réalité une variation du déjà connu Mauvais Cholestérol (Voir aussi le blog « jemangejemincis.com/ miel-de -Manuka) .il serait intéressant avant de publier des chroniques de vérifier les effets et contre-indications afin de ne pas devenir diabétique ou aggraver
    Cordialement

    Répondre
  19. Akos

    Bonjour.
    J’aimerais savoir où vous êtes vous documenté pour affirmer des choses pareilles, concernant la récolte du miel de manuka:
    « Il nécessite de plus des ruches spéciales, coûtant plus de 7000 euros l’unité, ce qui explique son prix de vente choquant.  »
    Pouvez vous donner vos références, ou expliquer que peuvent avoir ces ruches de bien spéciale,
    peut être des abeilles spécialement dressés pour ne butiner que sur des manukas ?
    En tout cas pour moi ignorant beaucoup de choses sur l’apiculture, cela parait aberrant.

    Répondre
  20. Alain GEHIN

    Pourriez-vous , en raison de votre mise en garde, me donner une référence sûre, pour l’acqisition de ce miel de Manuka .
    Praticien professionnel et enseignant en faculté dans le domaine de la santé , je ne ùis me permettre de parler d’un produit que je ne connais pas, et n’ai pas apprecier ( ou pas ) ses qualités.
    Très cordialement
    ( Barcelona , le 31 aÒut 2013 ).

    Répondre
  21. monique laronze

    je viens de lire votre article sur le miel. Le miel local (produit en France dans les règles de l’art, pas à base de sucre plus ou moins frelaté), possède les mêmes propriétés antibactériennes connues de nos anciens depuis de nombreux siècles. C’est excellent pour la santé, qu’il soit de lavande, de thym, de manuka, mille fleurs ou d’acacia. la flore française est riches, et celle ci donne au miel local une richesse qui rivalise sans aucun doute avec le miel dont vous parlez. Et il a le mérite d’être abordable et on peut en trouver facilement!
    Salutations

    Répondre
  22. marjolaine

    Une précision importante à propos de ce que vous écrivez:
     » le manuka a un spectre d’action très large. Il agit sur les bactéries, les levures (champignons) et les protozoaires (de petits organismes vivant dans l’eau, qui peuvent provoquer la malaria et certaines dysentries, NDLR). »

    La malaria est l’autre nom du paludisme; cette maladie est transmise à l’humain par la piqure d’un moustique femelle du genre anophèle. Cette femelle, mini-vampire, doit s’être elle même infestée lors d’un précédent repas sanguin sur un humain malade. Le parasite responsable de la maladie est bien un protozoaire du nom de plasmodium. Son cycle de vie et de reproduction, très compliqué, a des stades dans le sang , le foie puis dans le sang humain et différents stades dans le moustique dont l’estomac pour finalement se retrouver dans les glandes salivaires, puis à nouveau dans le sang d’un humain… pas d’étape aquatique dans tout ce périple! Ce sont les œufs, les larves et les nymphes de moustique qui ont besoin d’eau…

    Je ne sais pas si le miel de manuka estpréconisé pour traiter le paludisme, si c’est le cas , alors il faut le préciser.

    Répondre
  23. Pierre A

    j’ai lu votre article avec intérêt, comme d’habitude. Mais à force de recevoir des informations sur tel remède miracle qui vient d’être « découvert », et que certains peuples utilisent « depuis des siècles », je finis par me demander comment ce fait-il qu’il y ait encore des gens malades?
    donc j’ai simplement taper miel de manuka dans google et la première occurence que j’ai lue m’a semblé donner des informations suffisemment pertinentes pour que je vous en communique le lien : http://www.vegactu.com/actualite/le-miel-de-manuka-trouvaille-ou-intox-notre-avis-8777/
    bonne lecture si cela vous intéresse et je serai heureux de connaitre votre avis. merci.

    Répondre
  24. Jacqueline

    On a retrouvé du miel en pot dans les pyramides des pharaons, qui aurait été encore bon (?). Le miel est aujourd’hui extrêmement utilisé chez les peuples les plus reculés du monde, comme les pygmées, les malgaches de la forêt, les indiens d’Amazonie. Ils n’hésitent pas à risquer leur vie pour le recueillir (cf reportages télé).
    Le miel contient même des substances encore inconnues.

    Répondre
  25. Renée B.

    Ne peut-on obtenir les mêmes effets thérapeutiques en ajoutant quelques gouttes d’huile essentielle de manuka dans du miel de thym, notamment?

    Répondre
  26. Ray. P

    Ca nécessite peut-être unpeu plus de travail
    mais il existe aussi une HE de Manuka
    (je n’en ai pas encore trouvé)

    RP

    Répondre
  27. andre

    une bonne adresse pour acheter du miel de manuka.www.famillemary.fr,le pot de 200g est a 18.90Euros les deux a 34.80

    Répondre
  28. Raymond

    Je serais très intéressé de trouver le miel de Manuka: en pharmacie ou dans les magasins

    bio;peut-etre par correspondance????

    D’avance merci

    Répondre
  29. Christine T

    Bonjour, je confirme nous avons sauvé mon beau frère presque mort après avoir attrapé le staphylocoque doré, suite à une intervention chirurgical à la colonne vertébral. Les médecins lui on prescrit des antibiotiques qui étaient en train de l’achever, nous avons vraiment eu peur, nous avons pris le risque d’arrêter les antibio et chercher un moyen naturelle de le soigner. Le miel de manuka indice 18+ à été radical appliqué sur la plaie 2 fois par jour et au bout 3-4 jours ça allais déjà beaucoup mieux. Au bout de 8-10 jours il étais sur pieds. J’ai depuis conseiller le miel de manuka à plusieurs personnes ayant des maladie de peau ils sont tous ravie… Merci la nature…

    Répondre
  30. Guy.

    C’est avec un très grand intêret que j’ai lu votre article sur le « miel de manuka ». je pense que l’on ne peut trouver ce miel ici en France ….. si quelqu’un sait où…. qu’on nous donne une adresse.Quant au pays où ce miel se trouve , vraiment superbe , j’y sui allé et resté 1 mois, voilà des années…. quel régal.On attend une réponse sur ce miel exceptionnel … même si le nôtre en Cévennes est excellent (châtaignier).

    Répondre
  31. JEAN-JACQUES SCHAKMUNDES

    Bonjour,
    Votre article sur le miel de Manuka m’a beaucoup intéressé, en particulier parce que je suis apiculteur et négociant en miels.
    Puis-je me permettre quelques réactions à cet article ?
    - « Sur Internet, certains vendeurs proposent évidemment des pots moins chers mais, avant de sortir votre carte bancaire, vérifier la contenance réelle des pots. » Le poids réel doit être impérativement inscrit sur les pots ;
    - « Le miel de manuka n’est fabriqué qu’en toutes petites quantités car les fleurs du manuka ne fleurissent que 6 semaines par an, ce qui laisse à peine le temps aux abeilles de récolter le nectar nécessaire à produire du miel. » Non, le miel de Manuka est produit en très grosses quantités. La durée de floraison du Manuka n’est pas si courte, comparée aux nombreuses autres essences mellifères de par le monde et qui produisent cependant des miellées très importantes ;
    - « Il nécessite de plus des ruches spéciales, coûtant plus de 7000 euros l’unité, ce qui explique son prix de vente choquant. » Des ruches spéciales ? 7000 euros l’unité ? C’est de la pure folie. D’où tenez-vous ces informations aberrantes ? Les maoris disposaient-ils de ruches spéciales à 7000 euros pièce ?
    - « …mais, devant le succès du miel, elle est aujourd’hui cultivée aussi en Angleterre et aux Etats-Unis. » L’opération marketing néo-zélandaise a si bien pris que cela doit bien attiser les appétits d’autres producteurs.
    - « Tous les miels de manuka n’ont pas les même vertus médicinales. » Mais si, mais si. Les abeilles néo-zélandaises ne font pas autrement que leurs consoeurs ailleurs dans le monde. Elles butinent le nectar des fleurs et produisent un miel ayant les propriétés thérapeutiques de la plante majoritaire d’origine. En aucun cas, elles ne s’amusent à produire le lundi un miel de Manuka de telles caractéristiques et le mardi un autre miel de caractéristiques différentes. La teneur en enzyme (et autres composants) peut certes varier quelque peu en fonction de divers facteurs occasionnels, mais en aucun cas au point de produire des miels de même origine botanique aux caractéristiques si différentes les uns des autres. Ce qui pourrait éventuellement modifier ces caractéristiques serait l’introduction de substances étrangères au produit des abeilles. Mais la législation française n’accorderait plus le droit d’inscrire le mot « miel » sur l’étiquette, puisque le miel est le produit unique et exclusif des abeilles.

    Par ailleurs, savez-vous que tous – TOUS – les miels ont les remarquables propriétés cicatrisantes dont vous vous émerveillez pour le miel de Manuka. Cela fait des décennies que le miel – non pas de Manuka, mais de variétés plus courantes – est employé dans un certain nombre d’établissements hospitaliers français (cf. CHU Limoges, CHU Montpellier, Henri-Mondor de Créteil, et sans doute beaucoup d’autres).
    En conclusion, vous aurez compris que cette notoriété du Manuka est le résultat d’une vaste opération marketing à l’échelle de toute la filière miel néo-zélandaise. Ce en quoi, je dis « chapeau ! » mais guère plus.

    Bien à vous ,

    Répondre
  32. Mélanie

    Bonjour,
    Suite à votre article sur le miel de Manuka, je souhaite réagir car je l’ai utilisé il y a plusieurs années quand on en trouvait pas encore dans tous les magasins; et l’ai donc commandé en Nvelle-Zélande. Vous ne lui apposez aucune contre indication.Il y avait pourtant une mise en garde de taille, qui est le risque de choc anaphylactique. Alors, ça ne m’est pas arrivé, je n’y connais absolument rien en médecine, mais je trouve important de faire passer le message que j’ai eu à l’époque, au cas où!!!
    J’ajouterai qu’il est indiqué aussi dans les pb ORL …
    Merci de votre attention
    Mélanie

    Répondre
  33. Patrik F

    Bonjour, ci-dessous un article trouvé facilement sur le net.
    Qui faut-il croire
    NB: Merci pour vos infos.

    Accueil » Actualité » Le miel de manuka, trouvaille ou intox ? Notre avis.
    Le miel de manuka, trouvaille ou intox ? Notre avis.
    Le miel de manuka, trouvaille ou intox ? Notre avis.

    Publié par : Lili Gondawa 25 juillet 2013
    6

    Le miel de manuka, nouveau dada des médias, ne cesse de faire parler de lui. Ce miel issu d’une plante océanienne se voit prêter de folles vertus.

    En boutique, il est tellement cher (42€ les 250g, soit 168€ le kilo pour celui de la marque Comptoirs et compagnie indice 18), que les pots entreposés en rayons sont souvent vides, par crainte des vols : l’acheteur ne se voit servi qu’en caisse (comme vu notamment dans la chaîne de magasins Botanic). A Vegactu, nous avons voulu mener une petite recherche sur le sujet.

    Qu’en est-il réellement ?

    Miel manuka
    Qu’est-ce que le manuka ?
    fleur manuka miel

    Un arbrisseau manuka

    Un arbrisseau qui pousse à l’état sauvage en Nouvelle-Zélande, Australie et Tasmanie. Ses fleurs sont blanches et parfumées.
    La médecine maori utilisait le manuka pour ses propriétés supposées antiseptiques, antifongiques et décongestionnantes. De fait, quelques composées actifs ont été mis en évidence, du moins dans l’huile essentiel issue de cette plante : caryophyllene, géraniol, pinène, linalol, humulène, leptospermone. Les maoris tentaient ainsi de traiter l’asthme, la bronchite, la dysenterie…
    Quelles vertus prête-t-on au miel de manuka ?

    Les miels de toute sorte sont souvent dits bactériostatiques, tout comme la salive humaine, c’est-à-dire qu’ils ne tueraient pas les bactéries mais empêcheraient leur développement, par leur viscosité naturelle et par la présence de peroxyde d’hydrogène. Le professeur néo-zélandais Peter Molan, de l’université de Wataiko, soutient quant à lui que le miel de manuka possède des propriétés antibactériennes qui ne seraient pas seulement liées au peroxyde d’hydrogène mais à une molécule, le Methylglyoxal (MGO).

    Pour mesurer cette efficacité, les différents types de miel de manuka seraient testés en laboratoire sur une bactérie : le staphylocoque doré.
    De l’action du peroxyde d’hydrogène dans le miel

    Certes, le peroxyde d’hydrogène est un antiseptique. Mais le miel, quel qu’il soit, en contient-il assez pour être réellement efficace contre les bactéries ?

    Pour répondre à ceci, n’oublions pas le nouveau règlement (n°432/2012) dont s’est dotée l’Union Européenne en 2012. Après 10 ans d’échanges entre experts, lobbies et scientifiques, la Commission Européenne vient en effet d’adopter une liste très sélective de produits naturels1 qui ont prouvé un réel effet santé. Par exemple, il est désormais impossible pour les fabricants d’apposer la mention « aide à maintenir une pression sanguine normale » sur des sachets de thé vert puisque cela n’a pas été démontré par des études scientifiques avérées. Aujourd’hui, toute allégation de l’industrie agro-alimentaire doit être prouvée scientifiquement.

    Or, concernant le miel aucune allégation de santé n’a été retenue par la Commission Européenne ; depuis 2012 il est donc interdit de commercialiser du miel en y faisant figurer la mention d’une quelconque vertu.
    De l’action du Methylglyoxal dans le miel de manuka
    Représentation 3D du MGO

    Représentation 3D du MGO

    Pour ce qui est du miel de manuka plus précisément, en matière de preuves il est trop tôt pour s’enthousiasmer. En 2008, la Cochrane Library (une collecte de bases de données médicales) a constaté que ce miel peut aider à améliorer superficiellement certaines brûlures par rapport à un pansement standard (c’est-à-dire qui n’est pas destiné spécifiquement aux plaies profondes ou complexes). Elle a ajouté qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves dans les études portant sur ​​le miel de manuka pour qu’elles soient concluantes, et que l’utilisation de ce miel dans le traitement des ulcères de jambe n’apportait aucun bénéfice2 .

    L’examen des données de recherche n’a pas donné au miel de manuka un quelconque avantage dans le traitement d’autres types de plaies chroniques. En fait, « les données provenant de tests menés sur un miel [de manuka] de qualité supérieure ont montré qu’il n’a eu aucun effet significatif sur les taux de guérison, ou donnait même à constater des taux significativement plus lents de guérison ».

    Le problème, selon la Cochrane Library, serait aussi que toutes les données d’études favorables au miel de manuka proviennent pour l’heure d’un seul et même centre de recherche.
    Une opération de communication très bien gérée

    N’y aurait-il pas tout simplement beaucoup de croyances autour des supposées vertus du miel ? Et tout ce qui vient de loin ne profiterait-il pas d’une réputation exotique d’autant plus flatteuse, qui ferait du miel néo-zélandais un sur-miel ?

    Une réputation soigneusement entretenue, en tout les cas, par une industrie agro-alimentaire qui lorgne vers les préparations médicinales prisées du public. Les importateurs de miel de manuka orchestrent tout ceci avec talent, créant par exemple l’ « indice IAA » supposé mesurer son efficacité, à travers sa concentration en Methylglyoxal.
    Le Methylglyoxal, un composant présent dans de nombreux produits

    Faisons maintenant un petit tour sur le site de l’Unic Manuka Factor3 , marque déposée appartenant à la Honey Association. L’Unic Manuka Factor commercialise et organise la promotion des produits liés au miel de manuka. Sur la page d’accueil, on y apprend que « le miel de manuka indice 5 présente la même activité antibactérienne qu’une solution de phénol 5% » . De leur propre aveu, une dilution de phénol au bon dosage remplirait alors le même office sur une lésion cutanée que notre miel à 168€ le kilo. Rappelons que le phénol est un fort antiseptique couramment utilisé en pharmacie.

    cafe_MethylglyoxalPar ailleurs, le Methylglyoxal se retrouve à l’état naturel dans le café4 , voire même selon une étude japonaise plus ancienne5 dans le soja, le cola, le vin blanc, le jus de pomme, la root beer et diverses sources végétales ainsi que, pour l’anecdote, dans les excréments humains6 . Mais on ne vous conseille pas d’en consommer pour autant !

    Pour donner un exemple concret, un café expresso, c’est 230,9 µg de Methylglyoxal4 , soit 0,23 mg de cette molécule. 10 g de miel de manuka indice IAA10 contiennent quant à eux 1 mg de Methylglyoxal. Mathématiquement, quatre cafés sont équivalents à 10 g de miel de manuka.

    Un régime végétarien ou végétalien associant pommes, soja, café etc serait alors tout indiqué pour un bon apport quotidien en Methylglyoxal. Mais est-ce bien nécessaire ? Les pistes indiquant que cette molécule est bénéfique à l’organisme humain sont pour l’instant beaucoup trop minces.
    Conclusion

    Si vous n’êtes pas vegan et n’envisagez pas de vous passer de miel pour quelque raison, achetez plutôt un miel bio local, cela vous reviendra moins cher, financièrement comme en bilan carbone.
    L’aloe vera, une alternative intéressante au miel.

    L’aloe vera, une alternative intéressante au miel.

    Si vous avez une blessure à soigner, les sprays ou pansements antiseptiques vendus en pharmacie ont fait la preuve de leur efficacité, optimisée par la recherche médicale. Bien sûr, on peut être tenté de vouloir tendre vers les remèdes les plus naturels possibles ; il est alors utile de se rappeler que les supposées vertus antiseptiques du miel de manuka n’ont pas été réellement démontrées. Pensez alors à l’aloe vera7 qui est produit près de chez nous en Espagne, une taxe carbone beaucoup plus raisonnable8 . Pensez aussi comme le faisaient les amérindiens, à utiliser votre propre salive pour des plaies bénignes !

    Enfin, si vous voulez utiliser les réelles propriétés médicinales de l’arbrisseau manuka, il serait plus logique de vous en procurer directement la feuille sous forme de décoctions ou d’huile essentielle de manuka9 plutôt que le produit chimiquement transformé par les abeilles…

    Précisions :

    La liste européenne sur les arguments de santé (approuvés ou réfutés) relatif aux produits alimentaire est disponible ici : http://ec.europa.eu/nuhclaims/?event=search [↩]
    Publications de la Cochrane Library : http://bit.ly/12mb66G ; http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18843679 [↩]
    Site de Unic Manuka Factor http://www.umf.org.nz/what-is-umf-honey [↩]
    Le methyglyoxal dans le café : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1750-3841.2010.01658.x/abstract [↩] [↩]
    Le Methyglyoxal dans les aliments et dans le café : http://monographs.iarc.fr/ENG/Monographs/vol51/mono51-13.pdf [↩]
    Du Methylglyoxal dans les excréments humains : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2926792 [↩]
    Vertus curatives de l’aloe vera : http://www.thehealersjournal.com/2012/06/22/the-amazing-healing-properties-of-aloe-vera/ [↩]
    Aloe vera 100% espagnol et non testé sur animaux : http://seve-aloe.fr/ [↩]
    Où acheter des huiles essentielles de manuka ? http://www.biover.be/fr/products/manuka-huile-essentielle ; http://www.dr.hauschka.com/fr_FR/la-qualite/savoir-des-plantes-medicinales/manuka/… [↩]

    Répondre
    • Catherine P

      Voilà une réponse étayée!
      Cet article bien documenté est sans doute dans le vrai. Toutefois, je dois dire que je me suis soigné une mycose buccale grâce au miel de manuka (IAA 15), il y a environ un an et que c’était bien meilleur au goût que l’affreux sirop orange proposé par la médecine officielle, et sans effets secondaires.
      Cependant, je pense aussi qu’il faut se calmer sur l’utilisation intensive de ce produit, qui risque de nuire à la vie des abeilles.
      Aussi, lorsqu’on peut utiliser l’aloe vera, qui est également très efficace, comme écrit dans cet article (je l’utilise sous forme de gel à appliquer sur la peau lésée), faisons-le.
      Pensons à préserver les abeilles et à réduire notre bilan carbone…
      Bonne journée
      et merci à monsieur Dupuis de nous informer et de nous donner l’occasion de partager nos connaissances.

      Répondre
  34. Clo

    Bonjour,
    Il serait peut être intéressant d’expliquer les différentes sortes de miel de manuka. On s’y perd un peu, lequel choisir, lequel est le plus efficace et pour quelle situation ?
    Merci d’avance.

    Répondre
  35. murielle

    Bonjour,

    Je vois régulièrement de la pub pour le miel de Manuka dans biocontact, avec la norme UMF, mais de fabrication française…Qu’en pensez vous?
    Cordialement.

    Répondre
  36. Rosine C.

    Rosine dit,
    Bonjour et merci pour votre article sur le miel de manuka très intéressant.
    Afin d’acheter n’importe quel produit, merci de nous indiquer où l’on peut trouver du bon miel de manuka.
    Au plaisir de vous lire.
    Rosine C.

    Répondre
  37. Diane D.

    Très, très intéressant votre article sur le miel de manuka
    Je demeure à Québec .. savez-vous à quel endrot on peut se procurer ce miel?
    Merci.
    Diane D.

    Répondre
  38. yvette

    je voudrais savoir ou acheter ce miel j’habite le département de l’ain merci de m’indiquer le magasin qui vend ce miel

    Répondre
  39. Claude

    Je suis apiculteur et je sais que six semaines sont suffisantes pour que les abeilles puissent faire une récolte abondante dans des conditions favorables. D’autre part, tous les miels, à ma connaissance, ont un ph légèrement acide, ce qui les qualifie pour le traitement des plaies.
    Des ruches à 7000 euros l’unité ? Pour quelle raison ? Elle sont en or massif ? Dites cela à un apiculteur et il ne vous prendra pas au sérieux.
    Ceci dit, j’ai trouvé le reste de l’article intéressant. Merci !

    Répondre
  40. James

    Le commerce du miel de Manuka dans le monde est une véritable escroquerie . Nous avons en France de très bons miels de qualité souvent supérieure à celle de manuka . Le professeur Descottes n’a pas attendu après ce miel pour cicatriser ses patients ( plus de 2500 ) et cela continu dans plusieurs hôpitaux de France . Cette opération marketing autour de ce miel me fait penser au Beaujolais nouveau ……. Tout cela n’est pas sérieux .dommage car je suis abonné et je li avec beaucoup d’intérêt vos publications mais la ça ne passe pas car je connais bien la question en qualité d’apitherapeute .

    Répondre
  41. Sandra Morin

    Bonjour, j’adore lire vos précieux articles, je les trouve très interressants et j’aime aussi beaucoup les petites histoires qu’ils contiennent, ça les rend plus concrets, plus proche des gens et ça met du soleil dans ma journée. Cependant je m’inquiète un peu a propos de celui ci, il risque de faire vendre beaucoup de miel et c’est bien si ça peut aider des gens qui en ont besoin, mais il ne faut pas oublier les abeilles dans tout ça. Elles se font de plus en plus dramatiquement rares partout sur la planète et la monoculture est quelque chose qui est néfaste pour elles, sans compter qu’elles doivent peut-etre être bourrées de medicaments et fortifiants probablement chimiques pour pouvoir recolter beaucoup en peu de temps… Je crois qu’il faut aussi s’y pencher…il se trouve que si les abeilles s’éteignent ce ne sera pas seulement le miel qui manquera. Merci et bonne journée.

    Répondre
  42. Genevieve S

    les propriétés qu’on prête au miel de Manuka sont les propriétés que l’on reconnait au miel (dans son ensemble) depuis l’antiquité. Si vous avez un apiculteur sérieux prés de chez vous qui peut vous fournir un miel qui n’aura pas été chauffé pour l’extraire au maximum et que vous l’utilisiez rapidement vous obtiendrez un miel avec les même propriétés que le miel de manuka.
    Le miel perd une partie de ses propriétés à la chaleur (les miels industriels sont souvent pasteurisés) et lors du stockage particulièrement à la lumière.

    Répondre
  43. Charlotte

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces infos qui vont dans tous les sens. Perso, moi j’achète mon miel de manuka en France sur le site de manourrituremasanté, il contient du Méthylglyoxal, c’est la molécule active qui se développe dans le Manuka grace au climat de la Nouvelle Zélande. Donc, toujours vérifier qu’il y ai bien inscrit sur le pot MG ou MGO car c’est cette molécule qui a un pouvoir contre les bactéries et champignons.

    Répondre
  44. neela

    Bonjour à tous :
    je suis actuellement en Tasmanie ou je travaille dans une ferme apicole où il produise du Manuka .
    À votre place je n’en consommerai pas du tout !
    Certains vont me dire que je fabule mais je travaille là-bas en ce moment même et voici la réalité :
    - certaines ruches sont plongées dans le cuivre . Sur les bidons de cuivre il y a marqué dangereux pour l’environnement et tue les abeilles
    -quand elles ne sont pas plongées dans le cuivre on doit leur mettre plus de 3 couches de peinture nocive que les abeilles mangent pour protéger leur couvain.
    -les abeilles sont nourries en permanence et en abondance aux antibiotiques . Si vous vous renseignez sur les normes européennes du miel vous verrez qu’il ne peut donc pas etre bio .
    -l’agriculture australienne utilise énormément de pesticide le bio n’existe pas vraiment vu qu’il n’y a pas vraiment de contrôle et qu’un champ bio peut être à côté d’un non bio geree par le même agriculteur .
    -en parlant à mon patron il m’a expliqué que ce soit en australien ou en Nouvelle-Zélande c’est la même il produise un miel de faussons industriel et ensuite le vende à prix d’or en vous faisant croire dans le monde entier qu’il est bon pour vous .
    Mon avis personnel et que plutôt que d’aller chercher un produit à l’autre bout du monde où vous ne savez pas ce qu’il y a dedans mieux vaux le prendre au producteur du coin qui poura vous montrait comment il le fabrique et ainsi vous serez garantie de ces bienfaits .

    Répondre
      • Zoé

        Intéressant témoignage puisqu’il vient de Tasmanie! Édifiant! Et l’histoire de ces ruches spéciales à 7000€, vous en dites quoi ? Pensez-vous que cet arbuste peut être planté dans le sud de la France ? On trouve des plants sur les sites internet.

        Répondre
Retour en haut de page