La vitamine C guérit cette maladie mortelle

12/04/2019
La vitamine C guérit cette maladie mortelle
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (13 votes, average: 4,31 out of 5)

La septicémie, ou empoisonnement du sang, peut être combattue par la vitamine C

Voici une information qui n’a quasiment pas été relayée par les médias.

La septicémie, parfois appelée « empoisonnement du sang », est un problème majeur de santé avec 17 à 19 millions de cas chaque année dans le monde, et un taux de décès global de 60 %.

Des millions de personnes en meurent chaque année. Il s’agit d’une réaction incontrôlée du système immunitaire à une infection. Aucun médicament n’est efficace pour la contrer.

Tout ce qu’on peut faire est de mettre le patient en soins intensifs : perfusion d’hydrocortisone (un puissant anti-inflammatoire), d’antibiotiques, de sédatifs (calmants) et de norépinephrine (pour maintenir la pression artérielle), plus assistance respiratoire.

Dans les pays mal équipés pour les soins intensifs, la septicémie tue la plupart du temps. Mais même chez nous, le taux de décès reste extrêmement élevé, de l’ordre de 40 %.

Enfin, ils osent ajouter de la vitamine C en intraveineuse !!

Et pourtant, il existe un traitement naturel de la septicémie : la vitamine C.

Pratiqué depuis des décennies en santé naturelle, il est universellement pointé par la médecine conventionnelle. Il a longtemps été soupçonné d’être un des pires exemples de « charlatanisme ».

Mais le traitement de la septicémie par la vitamine C a enfin fait l’objet d’une étude scientifique rigoureuse.

Cette étude a été publiée dans la revue médicale Chest par Paul Marik, de l’école de médecine de Virginie-Orientale (Etats-Unis).

Paul Marik n’est pas du tout un naturopathe, simplement un médecin à l’esprit ouvert qui a accepté un jour de faire une expérience. Il s’agissait de trois patients qui « étaient presque certainement voués à mourir » de septicémie, par choc septique et blocage des organes.

À sa très grande surprise, ces patients ont guéri « de façon spectaculaire » et quitté l’hôpital après quelques jours, « sans dysfonctionnements résiduels des organes », autrement dit, sans séquelles. Ils avaient simplement reçu dans leur perfusion de la vitamine C et de la vitamine B1 (thiamine), en plus de l’hydrocortisone présente dans la prise en charge conventionnelle en soins intensifs.

Une seconde étude, de plus large ampleur, confirme le résultat

Intriguée par ce résultat, l’équipe de Paul Marik a enrôlé 94 patients touchés par la septicémie, et les a divisés en deux groupes égaux de 47 personnes :

  • le premier groupe a reçu un « cocktail » de 1,5 g de vitamine C par intraveineuse toutes les 6 heures, 50 mg d’hydrocortisone toutes les 6 heures, et 200 mg de thiamine (vitamine B1) toutes les 12 heures (le tout en intraveineuse).
  • l’autre groupe a reçu le traitement médical conventionnel, c’est-à-dire les soins intensifs mentionnés plus haut.

Dans le groupe traité à la vitamine C, B1 et hydrocortisone, 4 sur les 47 sont décédés (8,5 %) contre 19 sur 47 (40 %) dans l’autre groupe[1].

À noter que les patients décédés dans le groupe traité à la vitamine C ne sont pas morts de la septicémie, mais de la maladie sous-jacente qui avait déclenché chez eux la septicémie[2].

La septicémie aurait donc été stoppée chez tous les patients traités à la vitamine C.

Des résultats qui ne surprennent pas les praticiens des médecines alternatives

Ces résultats sont extrêmement prometteurs, mais évidemment, ils ne surprendront pas les praticiens des médecines alternatives.

Selon une étude de 2010 parue dans Plos One [3], cela fait des décennies qu’ils pratiquent les injections de vitamine C à haute dose pour traiter les infections, le cancer et la fatigue chronique, à des doses bien plus élevées que celles pratiquées dans cette nouvelle étude, et sans aucun effet secondaire grave (parfois des nausées et de rares cas de veines irritées).

L’efficacité précise de ces méthodes n’est toutefois toujours pas reconnue.

Ce traitement continue d’être qualifié de « charlatanesque » par les médias et par les industries médicales et pharmaceutiques, qui ne peuvent pas le breveter et qui n’ont donc aucun intérêt à montrer qu’il fonctionne.

« L’expérience médicale la plus absurde qu’ils aient jamais vue »

« Quand je leur ai parlé de ce que je faisais, mes collègues ont pensé que c’était la chose la plus absurde qu’ils aient jamais vue. Mais en même temps, ils ont constaté que pratiquement aucun de nos patients ne mourait », a déclaré Paul Marik dans le Critical Care Reviews [4].

Il s’est comparé au tristement célèbre Ignaz Semmelweis, le médecin hongrois qui fut ridiculisé en son temps pour avoir défendu le lavage des mains et l’hygiène comme moyen d’éviter les infections et le décès de mères suite aux accouchements (fièvre puerpérale).

Semmelweis mourut dans un asile d’aliénés, enfermé par ses confrères qui n’appréciaient pas ses critiques. Il fut frappé et mourut de septicémie.

Le mérite de cette découverte en revient à Linus Pauling, double Prix Nobel

Le Dr Paul Marik est toutefois très en retard pour monter dans le train de la vitamine C.

À côté des milliers de naturopathes qui la recommandent, et des millions de patients qui prennent de la vitamine C à haute dose, c’est au chimiste Linus Pauling, double Prix Nobel, que revient le mérite d’avoir découvert les effets de la vitamine C à haute dose pour combattre les infections, dès les années 1960.

Il aura donc fallu 50 à 60 ans pour que sa découverte commence enfin à être reconnue par la médecine conventionnelle.

Mais nous sommes maintenant en 2019 et je doute que nombreux soient les services hospitaliers qui appliquent déjà ce protocole sur leurs patients touchés par la septicémie. Plutôt que de reconnaître leur erreur et de donner raison aux « charlatans » de la médecine naturelle, il y a fort à craindre qu’ils préfèrent laisser mourir encore des dizaines de milliers de patients.

En attendant que la pression des malades, et de leurs familles, soit assez forte pour les faire changer ?

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (13 votes, average: 4,31 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Nietzsche, la souffrance et la maladie

12/06/2020

Nietzsche, la souffrance et la maladie A l’âge de 4 ans, le jeune Friedrich Nietzsche perd son père, qu’il adorait. Peu après surv...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 4,80 out of 5)
arrow Lire l’article

Comment les Coréens soignent leur prostate

07/11/2019

Ne laissez pas votre prostate vous gâcher la vie   La prostate est cette glande qui se trouve sous la vessie des hommes, et q...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (17 votes, average: 3,35 out of 5)
arrow Lire l’article

Avez-vous la maladie cœliaque ?

27/09/2019

Diagnostic et traitement de la maladie   La maladie cœliaque consiste en une inflammation de l’intestin grêle qui apparaît en...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 2,50 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''La vitamine C guérit cette maladie mortelle''
guest
12 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
PHILIPPE KITTLER
PHILIPPE KITTLER
4 mois plus tôt

ah ! et puis pour ceux qui craignent de ne pas trouver de médecin pour appliquer le traitement :
apprenez tout simplement à faire des intra-veineuses bon sang!
on se loupe au début parfois mais quand on veut on peut
pensez simplement à tous les toxicos qui ont résolu ce problème! vous n’êtes pas plus bêtes qu’eux, non?
question de motivation

geoffrey
geoffrey
28 jours plus tôt

Il y a un protocole à suivre non ?
On ne fait pas ça à la volé je suppose .
Merci

PHILIPPE KITTLER
PHILIPPE KITTLER
4 mois plus tôt

Bonjour il serait bon également de se souvenir du Dr Bastien qui, à deux reprises, a ingéré des AMANITES PHALLOÏDES traditionnellement mortelles et s’est traité avec succès par un traitement de Vit C intraveineuse et d’Ercefuryl ( un anti-infectieux intestinal aussi courant sinon plus que la chloroquine, LOL,, qui vient d’ailleurs tout juste d’être arrêté de fabrication il y a deux mois!!! lui aussi!) L’empoisonnement par amanite phalloïde conduit à une pathologie gastro intestinale et destruction des cellules hépatiques entre autres entraînant la mort; Il faut noter que les centres anti-poisons pourtant dûment contactés par le docteur Bastien ont CONSCIENCIEUSEMENT… Lire la suite »

geoffrey
geoffrey
28 jours plus tôt

bonjour ,

un anti-infectieux intestinal aussi courant sinon plus que la chloroquine, LOL,, qui vient d’ailleurs tout juste d’être arrêté de fabrication il y a deux mois!!! lui aussi!)

Avez vous une source ?
merci

Clercx
Clercx
1 année plus tôt

Félicitations pour la qualité de vos articles.
Concernant la septicémie soignée par la vitamine C, il serait intéressant en cas de besoin urgent, de connaître si cela est possible, quelques établissements hospitaliers pratiquant cette méthode de soins comme lorsque vous conseillez un laboratoire pour l’achat d’un complément alimentaire de qualité.

Niogret
Niogret
1 année plus tôt

Traitement à haute dose de vitamine C : Que peut-on dire sur son rôle dans le traitement de la fatigue chronique ? Quelle dose de vitamine C ?

Alaine Apap Bolgna
Alaine Apap Bolgna
1 année plus tôt

De quelle manière peut-on s’obtenir une haute-dose de Vitamine C? J’ajoute que j’habite l’ile de Malte. J’aimerais, si conseillable, en garder une portion pour toute éventualité.

Claude
Claude
1 année plus tôt

Bonsoir M. Dupuis,

J’ apprecie toujours vos articles fort pertinents. Je vous invite a lire le livre du Dr Levy  » La panacee originelle ». Vous saurez tout de sa longue et extraordinaire experience et de sa vie a soigner ses patients, la plupart du temps declarés incurables par la medecine traditionelle.
Bonne lecture!
JC

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda