Rongé de l’intérieur par l’acide

13/04/2018
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,67 / 5)

Nous sommes des machines à fabriquer des acides

Chère lectrice, cher lecteur,

Nous avons tous en tête ces scènes horribles dans les films policiers où le criminel tente de faire disparaître un corps en l’aspergeant d’acide dans une baignoire.

Ce que beaucoup ignorent, c’est que ces produits agressifs comme l’acide chlorhydrique, phosphorique ou sulfurique, ne se trouvent pas uniquement dans des bouteilles de plastique grises hermétiquement fermées par un capuchon sécurisé.

Vous fabriquez de dangereux acides

Notre corps en produit en permanence, et en grosses quantités !!

  • Quand nous mangeons du sel de table, nous absorbons en fait du « chlorure de sodium » qui favorise la production d’acide chlorhydrique dans notre corps !
  • Les céréales raffinées (pain blanc, riz blanc, pâtes blanches) sont riches en soufre et favorisent la production d’acide sulfurique !!
  • Viandes et fromages nous apportent du phosphore qui contribue à la production d’acide phosphorique !!!

Tous ces acides devraient nous ronger de l’intérieur.

La Nature est bien faite.

Heureusement, ils sont compensés par des produits « alcalins » (on dit aussi « basifiants ») qui annulent l’acidité.

Fruits et légumes, frais ou secs, légumineuses, féculents et tubercules (pommes de terre) contiennent des bicarbonates et du potassium qui ont cet effet alcalinisant.

Mais, mais, mais, à l’époque moderne… vous devinez déjà ce que je vais dire. Et vous avez raison !!

 

Renversement d’équilibre

Traditionnellement, l’alimentation des hommes était surtout riche en légumes, racines, tubercules, fruits. Produits animaux et céréales étaient rares.

L’organisme de l’homme était donc plutôt alcalin.

L’équilibre s’est renversé à l’époque moderne avec une alimentation riche en viandes, laitages et céréales, au détriment des légumes et fruits.

Notre corps possède des mécanismes efficaces de « tampons » pour s’assurer que le pH (mesure de l’acidité) du sang ne s’éloigne pas de la norme. S’il descend en dessous de 7,38, on est en situation d’acidémie, une urgence médicale potentiellement mortelle.

Nous éliminons donc nos excès d’acide par les reins et les urines. C’est pourquoi les urines sont plus acides que le sang : leur pH, chez une personne normale se nourrissant correctement, est entre 6,5 et 7,5.

L’autre mécanisme tampon est le suivant : notre squelette contient des masses de bicarbonates, du magnésium, du calcium, du potassium, du sodium, qui ont un effet basifiant et qui sont largués dans le sang quand il devient trop acide.

Malheureusement, ces éléments ne retournent pas dans le squelette. Ils sont eux aussi éliminés par les urines, ce qui peut conduire à long terme à une décalcification osseuse.

De plus, avec l’âge, les reins marchent moins bien. L’élimination d’acides par les reins devient laborieuse. Il est alors courant que s’installe chez les personnes âgées un état « d’acidose », ce qui veut dire que le pH du sang est légèrement acide, même s’il reste dans les normes.

Cette situation qui n’affole pas les médecins peut cependant dégénérer en « acidose chronique » si rien n’est fait pour compenser.

Les conséquences sont alors multiples et peuvent affecter toutes les fonctions :

  • cœur et artères : hypertension et artériosclérose (rigidification des artères) ;
  • squelette : déminéralisation, ostéoporose, fractures, tassements ;
  • reins : insuffisance rénale, calculs rénaux, infections urinaires ;
  • muscles : fonte musculaire (sarcopénie) ;
  • peau : mycoses, candidoses, odeurs corporelles de plus en plus désagréables (ce qu’on appelle méchamment « odeur de vieux ») ;
  • fatigue ;
  • ralentissement général du métabolisme : perte d’énergie et prise de poids ; difficulté à mobiliser et à consommer les calories ;
  • inflammation de l’organisme conduisant à un vieillissement accéléré.

Calculez votre risque d’acidose

Pour savoir si vous risquez l’acidose, c’est très simple. Il suffit d’acheter des bandelettes qui changent de couleur selon le pH et de les tremper dans votre urine. On en trouve facilement en pharmacie. Un pH de 6,5, ou inférieur, montre que le corps rejette trop d’acides.

Pour être sûr, il faut répéter le test trois fois par jour pendant cinq jours. Éviter l’urine du matin car elle contient tous les acides accumulés pendant la nuit. Si en moyenne vos mesures sont inférieures à 6,5, ne vous étonnez plus de souffrir des maladies citées ci-dessus.

Le mieux est alors de compenser en mangeant des aliments riches en potassium. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande au moins 3,5 g par jour de potassium.

Les aliments les plus riches en potassium, de très loin, sont le cacao en poudre non sucré, les abricots secs, les bananes sèches, les haricots blancs et les cœurs de palmier cru. Ils contiennent de 1,5 g à 2,5 g de potassium pour 100 g.

Ce ne sont toutefois pas des aliments faciles à manger en grande quantité. Pas d’inquiétude, de très nombreux autres aliments végétaux contiennent du potassium : les amandes, les épinards, les lentilles, les pommes de terre en robe des champs, en particulier (0,6 g de potassium pour 100 g).

Une alimentation riche en légumes couvre à coup sûr vos besoins quotidiens. Si toutefois vous avez du mal à manger des légumes, vous n’aurez pas d’autre choix que de prendre un complément alimentaire quotidien de potassium.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,67 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Avez-vous pris votre vitamine P ?

15/04/2018

Cette substance colorée protège vos cellules contre les radicaux libres Chère lectrice, cher lecteur, Le scientifique hongrois Al...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,29 / 5)
arrow Lire l’article

La cannelle est l’épice anti-Alzheimer par excellence

13/04/2018

Les lecteurs réguliers de Santé Nature Innovation savent que la cannelle est excellente contre le diabète. (1) Mais des chercheur...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,80 / 5)
arrow Lire l’article

10 dangereuses « Fake News » sur la santé

12/04/2018

Ces Fake News (fausses informations) sont répandues par les lobbys et cautionnées par… les autorités !! Chère lectrice, cher lect...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,50 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Rongé de l’intérieur par l’acide''

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Rongé de l’intérieur par l’acide"

avatar
Jérôme
Jérôme

Question basique : pourquoi utiliser cette image avec chemtrail, qui s’appuie sur une théorie du complot, plutôt qu’une image en lien avec l’acide ? Cela discrédite l’article/le site, dans cette epoque de grand complotisme et fake news, alors que ça n’a rien à voir avec l’article…

Yann
Yann
Bonjour! Il n’y a apparemment aucun moyen de vous joindre directement alors je le fais par ce biais… J’ai remarqué que depuis plusieurs mois, les titres de vos newsletters qu’on reçoit par mail sont comme tronqués. Il manque (exprès?) toujours des mots… Cet article, par exemple, je l’ai reçu avec… Lire la suite »
Goetz
Goetz

Merci pour toutes ces bonnes informations

Felipe Valenz
Felipe Valenz

Excellent article

vero_tregana
vero_tregana
Bonjour. Je ne comprends absolument pas vos articles. Un jour on mange des légumineuses le lendemain c’est fini. Idem pour la viande, le gluten, les fibres et j’en passe. Bref je ne sais pas ce que vous mangez vous, mais vous ne devez pas rire tous les jours. J’ai 69… Lire la suite »