Rions un peu

02/08/2018
Rions un peu
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,50 / 5)

Les marchands de peur sont de retour

Chère lectrice, cher lecteur,

J’ai cru à un gag lorsque j’ai vu les alertes mettant en garde contre les dangers du… ventilateur [1] !

Mais non ! Ce n’était pas une plaisanterie.

Au contraire, c’est un consciencieux journaliste du journal La Dépêche qui explique avec le plus grand sérieux :

  • « En premier lieu, les personnes sujettes à l’asthme ou aux allergies sont particulièrement exposées à des complications si elles utilisent constamment ce type d’appareil pendant la nuit. » Le ventilateur, en effet, fait circuler dans l’air la poussière, le pollen. « Cela pourrait provoquer beaucoup de problèmes » ;
  • « Les risques sont grands également pour les couples, où le brassage de l’air provoque irrémédiablement la dispersion des germes, ce qui peut provoquer la contamination de votre partenaire » ;
  • « Le souffle de l’air constant a également tendance à assécher la peau, la bouche, les yeux et la cavité nasale » ;
  • « Pour tous les utilisateurs de ventilateurs, il est également recommandé de dormir avec un verre d’eau à proximité, en cas de déshydratation » ;
  • « La diffusion d’air frais en continu a tendance à contracter les muscles. Ce phénomène peut provoquer des crampes et des torticolis ».

 

C’est le Vietnam !!

Pollen, contamination par les « germes de votre partenaire », bouche et nez secs, risque de déshydratation, risque de crampes et de torticolis : on comprend que nos frêles natures soient gravement menacées !

Mais ce n’est pas tout. Une étude de 2016 [2] aurait prouvé que « les ventilateurs avaient un effet particulièrement néfaste sur les personnes âgées », en faisant « augmenter la température corporelle et le rythme cardiaque » !!

Que fait le Parlement ? La Police ? L’Armée ? Ne faut-il pas interdire au plus vite cette nouvelle arme de destruction massive, d’autant plus sournoise qu’elle se présente sous un aspect anodin :


Sous les allures innocentes de ce brave ventilateur se cacherait une arme de destruction massive, nous disent les journaux !

Quand j’étais petit, les ventilateurs n’étaient pas placés derrière un épais grillage :

C’était beaucoup plus amusant !

On essayait d’approcher une carte à jouer, un bout de salade, de banane, du yaourt même, pour voir l’effet.

Autant de jeux qui ne sont plus possibles aujourd’hui.

Trop dangereux !!

Dans les maisons de retraite, du harcèlement

Le ventilateur va-t-il être interdit dans les maisons de retraite ? À ce stade, plus rien ne permet de l’exclure.

Remarquez, ce ne serait qu’une maltraitance de plus infligée aux personnes âgées sous prétexte de « sécurité ».

Un de mes vieux amis médecins me faisait part hier du spectacle désolant de toutes ces personnes âgées que l’on force à boire à cause de la canicule.

« Ils n’ont pas soif ! Mais toutes les deux heures, le personnel arrive et les oblige à avaler de l’eau. Résultat : ils se débattent, ils paniquent, ils font des fausses routes !! »

Pire encore : dans le sud de la France, le personnel a reçu l’instruction de rouler les retraités dans des linges mouillés. « Ils sont vieux, ils ont toujours froid ! Et on les met dans des draps mouillés où ils grelottent comme des malheureux ! »

Bien que médecin, mon ami n’a rien pu faire. Le règlement, c’est le règlement.

De mon côté, j’ai mis mon ventilateur à fond et j’en profite, tant qu’il est encore temps.

À votre santé !

JM Dupuis

 

Sources de cette lettre : 
[1] https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/30/2843822-canicule-dormir-ventilateur-est-mauvais-sante.html
[2] https://www.sciencedaily.com/releases/2016/09/160906131440.htm

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,50 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Michel Cymes contre le Pr Henri Joyeux

29/06/2018

L’animateur Michel Cymes a diffusé un message à la télévision critiquant vertement la Chambre disciplinaire de l’Ordre des Médeci...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Un prix Nobel de médecine veut modifier la constitution française

25/05/2018

L’Appel des Professeurs Luc Montagnier et Henri Joyeux pour un principe de précaution en matière médicale et Santé dans la Consti...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,04 / 5)
arrow Lire l’article

Ça cogne contre Big Pharma !!

24/05/2018

90 médicaments qui font plus de mal que de bien Chère lectrice, cher lecteur, La revue médicale Prescrire a publié une liste de 9...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,25 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Rions un peu''

Poster un Commentaire

29 Commentaires sur "Rions un peu"

avatar
plus récents plus anciens
paul
paul

EXCELLENT

Maria Dolores
Maria Dolores
Je travaille en maison de retraite et nous ne forçons personne à boire. Néanmoins une climatisation agressive souffle un air glacial sur les personnes âgées immobiles et peu vêtues dans les salles communes. Moi-même je ne peux pas m’asseoir sous cette soufflerie bien que réglée à 24º. Ainsi on se… Lire la suite »
Manu
Manu

Les marchands de peur, dîtes-vous? Sur votre page d’accueil, je compte 4 gros titres sur 6 qui traitent directement de « problèmes », et 1 indirectement.
« Regarde la poutre » disait-Il…

Audrey
Audrey
Quand même rouler les gens dans des draps mouillés … Jamais vu faire cela et jamais entendu pareil chose ! Vous vous rendez compte de ce que vous écrivez dans votre article ! Et pourtant je suis infirmière depuis plusieurs années et j’ai de l’experience en hospitalier, domicile et maison… Lire la suite »
Maria Dolores
Maria Dolores

Tout à fait d’accord. On en a un petit peu marre d’être pris pour des brutes incapables et décérébrées à partir du moment où on travaille avec des personnes âgées.

Manolo
Manolo
Complètement d’accord avec Vous. Ce n’EST pas les ventilos qui sont mauvais mais les courants d’air, d’après mon prof. de Philo car lorsque il rentrait dans la classe, il interdisait tout courant d’air. J’avais 17 ans ( 83 aujourd’uni ) et je suis ( de suivre ) toujours son conseil.… Lire la suite »
Jacques Pageau
Jacques Pageau
J’ai été diagnostiqué d’un cancer de la prostate avancé, avec métastases le 19 Avril dernier. On me traite avec l’hormonothérapie depuis le début, et j’ai eu mon 1er traitement de chimio, il y a 12 jours seulement, et je suis en train de gagner mon combat. Mon taux d’ASP, (normal… Lire la suite »