Mycoses génitales disparues

18/02/2018
Mycoses génitales disparues
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,50 / 5)

Candida albicans, ce champignon microscopique vous veut du mal

Chère lectrice, cher lecteur,

Nous sommes entourés de bactéries, champignons, virus, par milliards. Cette « flore » invisible prolifère plus encore dans les zones chaudes et humides de notre corps.

Des livres entiers ont été écrits sur le rôle majoritairement bénéfique de ces petits organismes, pour nous protéger, nous aider à digérer et à assimiler des vitamines, évacuer certains déchets.

Mais encore faut-il que votre « terrain » soit sain. En cas de déséquilibre, vous pouvez être envahis dans certaines zones de méchants champignons qui grattent, piquent, brûlent.

Trois femmes sur quatre en font la désagréable expérience dans leur vie avec les mycoses (champignons) vaginales, et certains hommes en ont aussi sur les parties génitales. Le phénomène est le plus courant entre 20 et 40 ans.

Il s’agit d’une infestation de Candida albicans, une levure, autrement dit un champignon microscopique.

Chez les femmes, la mycose déclenche une irritation douloureuse de la vulve et du vagin. On a une horrible envie de se gratter, et une sensation de brûlure lorsqu’on urine et lors des rapports sexuels. La mycose donne une très mauvaise odeur et déclenche des pertes comme du fromage blanc.

Chez les hommes, c’est aussi une sensation de brûlure, quoique moins intense, et de démangeaison sur le gland. Des plaques et petits boutons rouges apparaissent et des morceaux de peau peuvent se détacher.

On comprend que, dans un cas comme dans l’autre, il est impensable de rester dans cet état.

Deux éléments encourageants :

  • Contrairement aux apparences, la mycose n’est pas contagieuse. Nous avons tous, naturellement, du Candida albicans sur nous, et celui-ci ne prolifère et ne provoque une mycose que lorsque votre terrain le permet. Ainsi le fait d’être en contact avec le Candida albicans d’une autre personne n’augmente pas votre risque d’infestation.
  • La mycose se soigne très bien.

Pourquoi le Candida albicans s’installe

En temps normal, le Candida albicans est tenu en échec par les autres espèces de champignons et bactéries invisibles qui nous peuplent.

La prolifération se déclenche :

  • lorsque vous mangez trop de sucre et une nourriture trop pauvre en vitamines (autrement dit de la malbouffe plutôt que des légumes et fruits frais) ;
  • en cas de stress ;
  • lorsqu’on se lave trop : le savon perturbe la flore.

Par ailleurs, la mycose peut être provoquée par un problème de santé plus général : diabète, déficience immunitaire (sida), traitement antibiotique prolongé qui ravage la flore bactérienne et laisse la voie libre aux champignons pathogènes, pilule contraceptive.

Hygiène : ni trop ni trop peu

Les mycoses sont plus souvent dues à un excès d’hygiène intime, qu’à un manque d’hygiène.

En effet, chaque fois qu’on se lave avec du savon, la flore bactérienne est perturbée et peut déclencher une prolifération de Candida albicans.

L’important est que les parties génitales restent relativement sèches et aérées, ce qui n’est pas facile avec les vêtements modernes.

Afin de stopper au plus tôt cette maladie, voici quelques mesures que vous pouvez appliquer immédiatement.

Les mycoses aiment la chaleur et l’humidité. Les sous-vêtements synthétiques, bien serrés, font leur plus grand bonheur. Choisissez donc toujours des sous-vêtements en coton à 100 %, laissant circuler l’air, et évitez les vêtements trop serrés par-dessus.

Changez tous les jours de sous-vêtements, de serviette de toilette, et n’oubliez pas de laver très régulièrement votre pyjama et votre literie, surtout si vous avez des animaux domestiques qui peuvent être porteurs de mycoses contagieuses.

Évitez de vous laver les parties génitales avec du savon. Choisissez un savon à pH neutre et, en cas d’attaque de mycoses, passez à un savon alcalin (le contraire d’acide) comme Saforelle ou Myleuca. Mieux, plutôt que d’utiliser de l’eau claire, diluez une cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dans un demi-litre d’eau tiède pour la toilette intime pendant 5 jours maximum. Le bicarbonate de soude est très alcalin (contraire d’acide) lui aussi, ce qui bloque le développement des champignons, mais ne doit pas être utilisé sur le long terme.

Vous pouvez aussi calmer les irritations avec un gel d’aloe vera.

Utilisez le préservatif lors des relations sexuelles pour éviter de renforcer l’irritation, et lavez-vous soigneusement après les rapports. Après la toilette, séchez-vous doucement avec une serviette que vous mettrez ensuite au sale.

Soigner la mycose

Les pharmaciens savent préparer des « ovules » à mettre dans le vagin, à base d’huile essentielle de laurier noble, de palmarosa, de thym CT thujanol et de géranium rosat.

L’odeur est forte, des picotements se font sentir, mais c’est un traitement reconnu et très efficace.

Vous pouvez la coupler avec un autre mélange bien connu : huile essentielle de pépin de pamplemousse, pin sylvestre, thym et tea-tree, à mettre dans de l’huile d’amande douce et à appliquer en massage doux. À noter que le « tea-tree » est aussi appelé « melaleucae », c’est la substance végétale active que vous retrouvez dans le savon spécial « Myleuca » cité ci-dessus.

En cas de persistance, appliquez une solution d’échinacée, la même fleur qui est utilisée contre le rhume et la grippe.

Votre alimentation pendant le traitement

On veillera à réduire drastiquement la consommation de sucre et de lait de vache jusqu’à disparition de la mycose.

Mangez plus de yaourts nature (sans sucre), de la noix de coco, du lait de soja, de riz ou d’amande, du chou, des oignons et des échalotes.

En 3 à 5 jours, la mycose disparaîtra. Maintenez ensuite ces règles d’hygiène.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,50 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires

Découvrez les articles qui concernent ...

Purifiez-vous avec l’hysope

08/11/2016

Dans un des passages les plus dramatiques de l’Ancien Testament, le roi David surprend Bethsabée, la femme d’un de ses généraux, ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,50 / 5)
arrow Lire l’article

Le grand mythe des pertes blanches

19/10/2016

« Hm… avez-vous des pertes blanches ? » demande le médecin en fronçant les sourcils. Petite accélération cardiaque, mains moites,...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Ces champignons-là peuvent vous gâcher la vie !

07/07/2016

Chère amie, cher ami, Tapis dans notre intestin grêle, des champignons ou d’infimes mycoses, invisibles à l’œil nu, peuvent deven...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,14 / 5)
arrow Lire l’article

Commentaires sur l'article
''Mycoses génitales disparues''

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Mycoses génitales disparues"

avatar
plus récents plus anciens
Elise
Elise
Bonjour M.Dupuis; Est-ce possible de nous transmettre avec précision le dosage exact pour les ovules ainsi que les quantités d’huiles essentielles à mettre dans la lotion aux huiles essentielles svp? Enfin, vous parlez d’huile essentielle de pépin de pamplemousse : est-ce l’huile essentielle de pamplemousse ou bien l’extrait de pépins… Lire la suite »
Domini
Domini
Bonjour, j’ai vu sur le net que le savon spécial MYLEUCA è base de tea-tree pouvait être aussi utilisé dans le traitement des mycoses cutanée. J’aimerais connaître, en complément de ce produit, les quantités en ml ou en gouttes, des huiles essentielles de pépin de pamplemousse, de pin sylvestre, de… Lire la suite »
Thiery-Audubert
Thiery-Audubert
Malheureusement votre article a mélangé Mycoses et Vaginoses! Le terme commun aux 2 pathologies est Vaginites. la mycose ne pique pas et ne sent pas mauvais elle apparaît avec un PH trop alcalin 8, 81/2, les recommandations seront donc de faire une toilette avec une solution neutre et surtout pas… Lire la suite »
Nestelle
Nestelle
Article intéressant mais, ayant moi-même beaucoup souffert de ces problèmes, je peux affirmer que le problème vient souvent des serviettes hygiéniques (et protège-slips), et des nombreux produits qui les composent; à fuir tout particulièrement, celles avec de parfums, qui ont tendance à se généraliser. Et pour partager mon expérience, en… Lire la suite »
COLLETTE
COLLETTE

encore une erreur dans vos articles: la mycose ne donne pas de mauvaise odeur!!!! rectifiez pour vos lecteurs avant de vous discréditer.
il y a trop souvent des erreurs dans vos articles, pour ma part cela nuit à la confiance que je pourrais avoir en vos travaux! dommage

Pauline
Pauline
Bonjour M. Dupuis! J’ai lu cet article avec un grand intérêt en me demandant depuis le début de ma lecture s’il allait être question des vêtements synthétiques d’aujourd’hui! Enfin, ce réel problème est soulevé! L’autre problème est de trouver en tout temps des sous-vêtements 100% coton… Je suis convaincue depuis… Lire la suite »