Les bienfaits du coronavirus

20/05/2020
Les bienfaits du coronavirus
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 3,25 out of 5)

Les bienfaits du coronavirus

Parmi les bienfaits du coronavirus, il y a tous les gestes et habitudes d’hygiène qui s’étaient perdus ces dernières décennies, parce que les antibiotiques nous servaient d’assurance-vie et que nous les utilisions à tout bout de champs.

C’était des choses que tous les enfants apprenaient autrefois, et qui évitaient en effet les contaminations :

Se laver les mains, éviter de fréquenter les endroits bondés, tenir ses distances physiques avec les inconnus et surtout, surtout :

  • ne pas se mettre les doigts dans le nez
  • ni dans la bouche
  • ni dans les oreilles
  • ni… dans d’autres endroits avec des muqueuses, qui sont des passoires à microbes.

Vous vous touchez probablement le visage seize fois par heure : voici comment arrêter

Eh oui, cela faisait partie de l’éducation de base autrefois de ne pas se toucher le visage avec les mains. Même se passer la main dans les cheveux était considéré comme mal-élevé.

Ces habitudes s’expliquent par la méfiance bien justifiée qu’avaient les gens autrefois pour les maladies infectieuses. Sans médicaments, un enfant qui attrapait une de ces maladies était probablement un enfant mort, ou gravement handicapé (avec la polio).

Lorsque nous sommes malades, nous nous touchons encore plus le visage : nez qui coule, yeux qui pleurent ou qui grattent, gorge qui pique et qui crache… Nous augmentons alors dramatiquement notre risque de sur-infection, c’est-à-dire des bactéries qui s’installent dans les zones déjà fragilisées par la présence de virus.

Selon une étude de 2008, nous nous touchons le visage en moyenne 16 fois par heure quand nous sommes au bureau. Selon une autre étude de 2015, en Australie, nous nous touchons le visage 23 fois par heure, et les pires moments sont quand on regarde un film, une conférence, pendant une réunion ou un appel téléphonique.

Comme personne ne peut se débarrasser d’une telle habitude du jour au lendemain, la première chose à faire est de se laver les mains régulièrement pour éviter de se contaminer de cette façon.

Mais, selon le psychologue clinicien Zachary Sichora, de l’Université de Huntley (USA), il y a des moyens de “désapprendre” à se toucher le visage avec les mains :

  • une des façons dont les gens autrefois maîtrisaient leur envie de se toucher le visage était d’avoir les mains toujours occupées. Bricolage, réparations, sculpture de petits objets en bois avec un couteau, tricot, crochet, broderie, dentelle, couture, reprisage de chaussettes, écossage de légumes, tris (de graines, de haricots…), dénouage de nœuds de filets de pêche… Ces activités sont aujourd’hui passées de mode pour la plupart mais rien n’interdit de les redécouvrir ou d’en inventer d’autres ou de s’occuper les mains avec un casse-tête chinois, une boule antistress, un appareil de musculation pour les doigts.
  • Lorsque vous assistez à une réunion, croisez-vos mains devant vous, et enlacez vos doigts ;
  • Utilisez un savon et un gel hydroalcoolique parfumés : leur odeur vous alertera chaque fois que vous porterez inconsciemment vos mains vers votre visage ;
  • Avant de vous toucher le visage, faites une pause quelques secondes pour prendre conscience de votre geste et l’arrêter si c’est possible.

Surtout, chaque fois que vous vous touchez le visage, grattez la tête, prenez conscience que c’est un geste qui met les autres un peu mal-à-l’aise lorsqu’ils vous voient faire. Ils peuvent donner l’impression que vous avez un problème. Les psychologues disent par exemple que se toucher le nez est un signe de mensonge (d’où l’histoire de Pinocchio ou du “nez qui bouge”).

Même si cela paraît très difficile à croire, c’est pourtant validé scientifiquement. Nous avons des tissus érectiles dans le nez qui se gonflent de sang lorsque nous mentons, provoquant une légère irritation qui nous incite à nous toucher [1].

C’est une raison de plus de surveiller ce qui se passe en nous lorsque nous touchons notre visage !

Et n’oubliez pas que, bien au-delà du coronavirus, ce sont des centaines d’autres infections que vous éviterez dans le cours de votre vie en évitant de vous toucher le visage avec les doigts.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 3,25 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Coronavirus : renforcez votre système immunitaire comme ceci

10/03/2020

Coronavirus : Jean-Marc reste calme pendant que le monde devient fou   “Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés”...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (78 votes, average: 3,90 out of 5)
arrow Lire l’article

Respirez-vous comme il faut ?

28/02/2019

Bien respirer, ça s’apprend ! Respirer, en effet, ne va plus de soi. La sédentarité, le stress, font que nous ne respirons p...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (32 votes, average: 3,63 out of 5)
arrow Lire l’article

Sauvé par un fil

06/11/2018

Le fil qui donne une haleine de nourrisson Le fil dentaire serait « inutile et même dangereux », selon les journaux [1]. À l’appui...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (24 votes, average: 3,75 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Les bienfaits du coronavirus''
guest
9 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
JCVanDamme
JCVanDamme
2 mois plus tôt

Il est vrai qu’autrefois les instituteurs apprenaient aux enfants à ne pas se toucher le visage/le nez lorsqu’ils parlaient à un adulte, en leur recommandant par exemple de se croiser les bras dans le dos s’ils ne pouvaient s’en empêcher. Et si l’on demandait pourquoi, ils répondaient, sans la moindre gêne, que la personne allait peut-être croire que l’on se moquait d’elle.. A l’hôpital notamment, maintenant qu’ils sont obligés de porter des masques, les soignants qui veulent surtout qu’on les augmente, vont peut-être perdre cette sale habitude ! Et que dire de ces profs, nombreux, dont toute « l’autorité » tourne autour… Lire la suite »

Sarah LENTY
Sarah LENTY
2 mois plus tôt

Donc vous nous conseillez d’avoir peur de nous-même.
Est-ce que se regarder dans la glace est infectieux, tant qu’on y est ?

Catherine Auxiètre
Catherine Auxiètre
2 mois plus tôt

Vous ne parlez pas des hommes qui se tripotent la barbe et pourtant il semble que ce geste soit fréquent chez les barbus

marie-christine gaud
marie-christine gaud
2 mois plus tôt

Bonjour , en lisant votre article sur l’hygiène et les recommandations , « ne pas se toucher le visage » , mais en dessous il y a une photo d’une femme se massant le visage !!! il est obligatoire de se toucher le visage ne serait ce que pour mettre sa crème , se maquiller, se démaquiller
se toucher les cheveux aussi, enlever une mèche qui tombe sur la figure entre autre donc je me pose des questions

marie-christine gaud
marie-christine gaud
2 mois plus tôt

l’hygiène

Maflor
Maflor
2 mois plus tôt

Merci pour cette présentation très bien expliquée sur plusieurs plans et incitante à suivre les conseils!

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda