Le Journal de la Médecine Anti-âge

Les solutions pour ralentir le vieillissement

La recherche fait depuis quelques années des progrès étonnants dans la compréhension des maladies liées au vieillissement. Ces progrès sont si rapides que nous avons du mal à envisager pratiquement ce qu’ils peuvent impliquer pour notre propre cas. Le Journal de la Médecine Anti-Âge est un sésame pour découvrir et comprendre toutes les nouvelles thérapies et solutions naturelles anti-vieillissement.

Le Journal de la Médecine Anti-âge est disponible au format papier, relié et envoyé directement dans votre boite aux lettres.

Lire la suite
letter icon

ABONNEZ-VOUS AU JOURNAL

De la Médecine Anti-âge

– Numéro en cours –

Fructose : la fausse bonne idée

Les diabétiques doivent absolument contrôler leur glycémie, c’est-à-dire le taux de glucose (sucre) dans leur sang.

Il est généralement admis qu’ils doivent privilégier les aliments qui ne la font pas monter, c’est-à-dire les aliments à index glycémique bas.

Jusque-là tout va bien. C’est ensuite que cela se corse.

Car que leur propose-t-on ? Le fructose. Et en effet, il a des allures de gendre idéal. Il coche apparemment toutes les cases :

C’est le sucre des fruits (d’où son nom), du miel et autres sirops d’agave : des aliments souvent recommandés dans une alimentation saine.
Le fructose a un pouvoir sucrant 20 à 40 % supérieur à celui du glucose.
On peut donc en mettre moins dans nos plats qui seront, mathématiquement, moins caloriques.
Il a un index glycémique (IG) très bas par rapport au glucose (20 contre 100).
Il ne stimule pas la sécrétion de l’insuline (l’hormone qui permet au glucose du sang d’accéder aux cellules).
Mais en présentant le fructose comme un sucre sain et en proposant aux diabétiques de remplacer les glucides par du fructose, on fait complètement fausse route !

Le dossier du mois vous explique où est la méprise, quelles sont ses conséquences pour votre santé (potentiellement désastreuses, comme nous allons le voir) et surtout : comment la contourner.

En savoir plus

Dr Jean-Luc Morel

Contributeur au Journal de la Médecine Anti-Âge

Le Dr Jean-Luc Morel pratique la médecine esthétique depuis 1985, et la médecine anti-âge depuis 1995. Il a enseigné ces disciplines pendant plus de 20 ans et a été directeur d’enseignement à l’Université.

Découvrez sa présentation
santé nature innovation

Parole de lecteurs

Les témoignages de nos lecteurs concernant cette publication
JP D.

Merci infiniment pour votre excellent travail ! Grâce à vous, j'ai finalement réussi à me débarrasser de mes migraines après la lecture de votre dossier sur les maux de têtes. J'ai essayé d'arrêter le café, puis les produits laitiers... finalement c'était une carence en vitamine D. Merci encore. JP.