La famille la plus âgée du monde vit en Sardaigne

09/02/2016
La famille la plus âgée du monde vit en Sardaigne
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)

Chère lectrice, cher lecteur,

Avez-vous déjà entendu parler de la famille Melis?

Cette famille extraordinaire est rentrée dans le Livre Guinness des records : si l’on cumule les âges des neuf frères et sœurs, on obtient le résultat incroyable de 818 ans et 205 jours.

Mais la longévité incroyable de cette famille n’est pas une exception sur l’île.

Au sud-est de la province de Nuoro, 91 personnes sont devenues centenaires sur les 18 000 personnes nées dans la région entre 1880 et 1900. En comparaison, selon Statistiques Canada, il y avait 17,4 centenaires pour 100 000 habitants au Canada en 2011.

C’est aussi le seul endroit au monde où on compte autant de centenaires hommes que femmes.

Cette zone montagneuse de la Sardaigne est jusqu’à peu restée coupée du reste du monde : les routes sinueuses et étroites ont longtemps empêché les échanges entre les habitants et la civilisation moderne.

Les traditions culinaires ancestrales ont pu être préservées et le régime alimentaire de ses habitants a été peu influencé par l’essor de l’alimentation industrielle.

Il se compose surtout de :

  • Céréales, légumes, fruits et pommes de terre que les habitants cultivent dans leur propre potager ;
  • D’herbes locales qu’ils vont ramasser eux-mêmes dans la montagne ;
  • De noix et de châtaignes, surtout en hiver ;
  • De très peu de viande : jusqu’au siècle dernier, ils en consommaient seulement 2 à 4 fois par mois (et jamais de viande rouge) ;
  • De produits laitiers (mais uniquement de chèvre ou de brebis) et notamment le fameux pecorino, fait de lait entier de brebis nourries à l’herbe (très concentré en oméga-3) ;
  • Pas de poisson notamment en raison de la position reculée de certains villages dans les montagnes de l’intérieur des terres ;
  • De vin rouge fait à partir de grenache, un cépage qu’on trouve également en France.

On sait depuis longtemps qu’une consommation régulière mais raisonnable de vin rouge a des effets protecteurs sur votre santé. Mais le Cannonau (nom de ce vin sarde) est un véritable élixir de longue vie.

Un élixir de longue vie

Des études ont révélé que le Cannonau est particulièrement riche en polyphénols et en anthocyanines. Il contient deux à trois fois plus de flavonoïdes que d’autres vins.

Les antioxydants présents dans le vin rouge viennent de la peau du raisin qui est intégré à son processus de fermentation (contrairement au vin blanc pour lequel on utilise que le jus lors de la fermentation). Dans le grenache, la peau du raisin est particulièrement fine et chargée en resvératrol.

Dans les montagnes sardes, les habitants prennent leur premier verre de vin à 10 heures du matin. Ils en prennent à nouveau un pour le déjeuner, un autre à l’apéritif et un dernier au dîner.

Mais les verres dans lesquels ils boivent ont une bien plus petite contenance que chez nous : au total, ces quatre « petits » verres de rouge correspondent à deux de nos verres de vin standards.

C’est d’ailleurs proche des recommandations officielles de l’Organisation mondiale de la santé : elle fixe la limite maximale à trois verres par jour pour l’homme et à deux pour la femme.

Une étude suédoise a mis en évidence que les consommateurs de 2 verres de vin rouge ou plus par semaine ont 40% moins de risques de développer un cancer du rein que les non buveurs. Autre résultat éloquent : sur 36250 hommes sains d’âge moyen suivis à Nancy pendant 12 à 18 ans, on enregistre une baisse de la mortalité, toutes causes confondues, de 33% pour les consommateurs modérés de vin quotidien (22 à 32 g/j), y compris pour cause de cancers. [2]

Mais revenons à notre famille Melis. Si vous interrogez séparément les membres de la famille sur le secret de leur longévité, ils vous répondront invariablement la même chose : c’est notre soupe de minestrone.

Sans plus attendre, je vous fais découvrir la recette ci-dessous.

Le minestrone de la famille Melis

Ingrédients pour 4 personnes :

  • ½ tasse de fèves sèches ;
  • ½ tasse de haricots secs ;
  • 1/3 tasse de pois chiches séchés ;
  • 7 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge extra ;
  • 1 oignon moyen ;
  • 2 carottes moyennes ;
  • 2 courgettes ;
  • 2 branches de céleri ;
  • 2 cuillères à café d’ail ;
  • 1 tasse de purée de tomates ;
  • 3 pommes de terre moyennes ;
  • 1 et ½ tasses de fenouil ;
  • 1 bouquet de persil frais ;
  • Quelques feuilles de basilic frais ;
  • 2/3 de tasse de Fregula sarde (des petites pâtes que vous trouverez au supermarché ou chez le traiteur italien) ;
  • ½ cuillère à café de sel ;
  • ½ cuillère à café de poivre .

1. Faire tremper les fèves, les haricots et les pois chiches dans un récipient rempli d’eau de 8 heures à 16 heures (c’est-à-dire toute la nuit). Égoutter, bien rincer.

2. Faire chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une grande casserole. Ajouter l’oignon, les carottes, le céleri émincé et cuire, en remuant souvent, jusqu’à ce que les légumes soient tendres mais non blondis (environ 5 minutes). Ajouter l’ail émincé et cuire jusqu’à ce qu’il parfume les légumes (environ 20 secondes).

3. Mélanger les tomates, les pommes de terre coupées en dés, les courgettes, le fenouil en lamelles, le persil et le basilic, lavés et égouttés. Ajouter suffisamment d’eau (6 à 8 tasses), afin que tous les ingrédients soient immergés sous environ 2-3 cm d’épaisseur.

4. Augmenter le feu et porter à ébullition. Dès apparition de l’ébullition, réduire le feu au minimum et cuire lentement pendant une heure et demie, à découvert, jusqu’à ce que les haricots soient tendres. Ajouter plus d’eau si le mélange devient trop épais.

5. Ajouter les pâtes, le sel et le poivre. Ajouter jusqu’à 2 tasses d’eau si la soupe semble trop compacte. Laisser encore mijoter, toujours sans couvercle, jusqu’à ce que les pâtes soient cuites, environ 10 minutes.

6. Au moment de servir, verser 1 cuillère à soupe d’huile d’olive dans chaque assiette à soupe avant d’y verser le minestrone. Parsemer chaque assiette avec 1 cuillère à soupe de pecorino râpé.

Evidemment la recette est assez longue mais le résultat est délicieux ! Et n’oubliez pas le petit verre de Cannonau (bio bien-sûr) pour faire le plein d’anti-oxydants !

Bien à vous,

Elisabeth Honoré

 

 

Sources de cette lettre : 

[1] http://www.lefigaro.fr/international/2012/08/21/01003-20120821ARTFIG00491-la-famille-la-plus-agee-du-monde-vit-en-sardaigne.php

[2] Les Dossiers de Santé & Nutrition n°44 – Mai 2015 – Dr Jean-Paul Curtay

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

5 trucs pour arrêter de ronfler

12/10/2018

Ronfler, ça fait bien rire au début… jusqu’à ce que ça devienne un problème sérieux qui déclenche la haine de votre conjoint et d...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,68 / 5)
arrow Lire l’article

Chanvre et cannabis médicinal

09/10/2018

Clarifier le débat et les espoirs En déplacement en Allemagne, j’ai la surprise de trouver des graines de chanvre au buffet du pe...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 5,00 / 5)
arrow Lire l’article

Cinq remèdes anciens qui marchent encore aujourd’hui

05/10/2018

Usage médical du perce-neige, de la bile de vache, et autres remèdes anciens Voici cinq remèdes anciens qui marchent encore aujou...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,83 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''La famille la plus âgée du monde vit en Sardaigne''

20
Poster un Commentaire

avatar
18 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
18 Comment authors
GiselleGUY JACQUIERFrance DelsaerJeanne LubattiJosie Bironneau Recent comment authors
plus récents plus anciens
Giselle
Giselle

en tous cas, le minestrone vaut la peine d’être cuisiné, merci!

Giselle
Giselle

Très véridique tout cela (les légumes secs, le vin…..), mais malheureusement plus d’actualité (j’y vais régulièrement), car là aussi les dernières générations cultivent très peu et préfèrent les plats rapides ou préparés ou de source douteuse (donc souvent malsains) et je crains que ce ne soit une affaire des derniers… Lire la suite »

GUY JACQUIER
GUY JACQUIER

Bonjour, j’ignore si c’est le cas pour cette famille mais il faut savoir qu’en Sardaigne on mange un fromage  » formaggio qui anda solo » qui est un fromage de chèvre colonisé par des larves de « mouche du fromage » donc ces asticots donnent l’impression que le fromage marche sur la table… Lire la suite »

France Delsaer
France Delsaer

Bonjour, je vais essayer cette recette qui me semble délicieuse. Merci!

Josie Bironneau
Josie Bironneau

Merci infiniment pour cette recette de soupe minestrone, je vais m’y atteler, que du bonheur de vous lire, mille mercis…
Josie

Anne
Anne

Merci pour cet article et la recette mais à quel moment doit-on y mettre les légumes secs ? Vous ne le précisez pas…