Durant cette crise, quelle personnalité révélez-vous ?

15/05/2020
Durant cette crise, quelle personnalité révélez-vous ?
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4,00 out of 5)

Durant cette crise, quelle personnalité révélez-vous ?

Il est intéressant d’observer la façon dont chacun réagit à la crise du coronavirus :

  • Ceux qui sont collés aux infos et à Facebook semblent le plus dans la peur, l’anxiété, la panique ;
  • Ceux qui se protègent de la sur-information semblent vivre à peu près normalement ;
  • Une minorité, enfin, profitent des interdictions pour développer de nouveaux talents qu’ils avaient toujours repoussés, faute de disponibilité.

A quelle catégorie appartenez-vous ?

Ou peut-être, de façon plus fondamentale, pouvez-vous changer de catégorie, pour passer, par exemple de la première à la seconde, ou de la deuxième à la troisième ?

Vouloir ne suffit pas

Il ne suffit malheureusement pas de décider de couper sa télé, sa radio, son téléphone, pour se protéger des informations.

Quelque chose en nous désire savoir. C’est un besoin aussi vital que de boire ou manger.

Quand on a le “virus” de l’information, c’est le cas de le dire, on se retrouve automatiquement ramené à écouter, lire… et s’inquiéter.

C’est normal.

En effet, notre curiosité est un réflexe archaïque de survie.

Nous agissons comme nos ancêtres primates qui avaient découvert quelque chose d’inquiétant dans leur environnement :

“Là, dans les feuillages, j’ai entendu quelque chose bouger ! Je crois avoir vu la queue d’un serpent !!”

Tout s’arrêtait alors, la panique montait.

Le calme ne pouvait revenir qu’une fois garanti que le serpent était parti.

Notre cerveau réagit exactement de la même façon à l’annonce de la possible présence d’un virus mortel tout près de nous.

Il est peut-être dans le souffle de la caissière au supermarché ! Ou peut-être le virus m’a-t-il déjà infecté !!

Il est donc logique de ne penser qu’à ça. De lire frénétiquement les informations, pour savoir si le “serpent” (le virus), se rapproche ou s’éloigne.

Et comme, forcément, personne n’en sait rien et qu’on vous bombarde d’informations contradictoires, vous angoissez de plus en plus !!

60 % des Français ont peur de reprendre les transports en commun

Malgré la “fin” du déconfinement le 11 mai, il n’y a toujours pratiquement personne dans les transports en commun.

Selon un sondage paru ce matin (jeudi 14 mai), 60 % des Français ont la peur au ventre d’y retourner.

Peu importe qu’il n’y ait plus, en moyenne, qu’une personne par jour et par département français qui décède en lien avec le coronavirus.

Comme avec le serpent, la menace paraît si dangereuse que, tant qu’on n’a pas la certitude qu’elle ait complètement disparu, notre système d’alerte interne nous empêche de nous calmer, d’oublier, de passer à autre chose.

L’angoisse vous saute à la gorge comme un monstre gluant qui se jette sur vous.

On ne choisit pas son tempérament

Comment font ceux qui parviennent à vivre comme si de rien n’était ? Comment font ceux qui profitent même de la crise pour lancer de nouveaux projets ?

Grave question, car il est vrai que, comme dans toutes les grandes crises, certaines personnes sont en train d’en profiter pour prendre des places vacantes, accaparer des avantages !

C’est une question de tempérament inné.

Certaines personnes naissent avec une tolérance au danger supérieure aux autres. Il est nécessaire dans une société humaine que certains soient comme cela, pour sauver l’ensemble de la communauté. Par contre, ce sont eux, évidemment, qui ont le plus de risque de mourir car ils s’exposent plus que les autres, par définition.

Il n’y a pas à se lamenter de ne pas être comme eux. Si vous faites partie des prudents, de ceux qui ne veulent pas quitter leur masque ni leurs gants, c’est simplement que votre instinct de survie est plus développé.

Maintenant, attention à ce que cet instinct de survie de vous joue pas des tours.

Actuellement, avec moins d’un mort par jour et par département français, il est en train de devenir plus risqué pour vous de rester confiné chez vous, privé de soleil, d’exercice physique, de contact humain, de nouveautés stimulantes.

Le simple fait, par exemple, que les liens sociaux se délitent un peu, par la fermeture des lieux publics, fait que les réseaux de solidarité s’affaiblissent. Il pourrait devenir plus compliqué d’obtenir une aide bien nécessaire d’un voisin, d’un ami, d’un membre de la famille, en cas d’accident domestique, d’infarctus, de coma diabétique ou autre urgence médicale.

A ce stade de la pandémie, j’estime pour ma part qu’il devient imprudent de rester plus longtemps confiné. Autrement dit, la baisse du risque d’attraper le virus ne compense plus la hausse du risque de prendre du poids, déprimer, déclencher des problèmes cardiovasculaires ou de l’arthrose par manque de sorties.

Et si vous avez encore des doutes, vous serez sans doute intéressé par cette nouvelle étude espagnole qui montre que les travailleurs qui ont continué à sortir de chez eux durant le confinement ont été moins contaminés par le Covid-19 que ceux restés à domicile  !!

Le Pr Didier Raoult en parle ici : https://www.bfmtv.com/planete/le-professeur-raoult-se-sert-d-une-etude-espagnole-pour-remettre-en-question-l-efficacite-du-confinement-1913887.html

Cela peut être une bonne raison de couper la télé… et de retrouver le soleil !

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4,00 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Bulletin de ré-information Covid-19

30/11/2020

Bulletin de ré-information Covid-19   Voici la nouvelle édition de mon bulletin (à peu près) bimensuel sur le Covid-19. Pour ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article

Complotisme : dénoncez vos parents

20/11/2020

Complotisme : dénoncez vos parents   Juste quelques mots, suite à ma lettre d’hier “JM Dupuis est complotiste” : le journal 2...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 3,67 out of 5)
arrow Lire l’article

Jean-Marc Dupuis est complotiste 

19/11/2020

Jean-Marc Dupuis est complotiste   De nombreux lecteurs ont quitté hier Santé Nature Innovation, suite à ma recommandation du...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (14 votes, average: 4,00 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Durant cette crise, quelle personnalité révélez-vous ?''
guest
6 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
DANIEL
DANIEL
6 mois plus tôt

Comme toujours, c’est le bon sens qui devrait primer, mais …

Serge Malenfant
Serge Malenfant
6 mois plus tôt

Bonjour J aimerais me procurer votre livre sur la santé comment pourrais je m i prendre car je demeure au québec canada ici on sait que les pilules ont des effets secondaires. Des que quelque chose ne parait pas normal il y a la pilule pour ca Je voudrais connaitre l emplacement ou écrire pour faire venir ce livre et la facon de le payer Je vous remercie Serge

rouxel
rouxel
6 mois plus tôt

Depuis environ une dizaine d’années et sans attendre les épidémies covid et tutti quanti, j’ai pris conscience que les médias (et nos bons gouvernants) véhiculaient le virus de la désinformation. Le sachant, je n’écoute que quelques bribes d’infos sur France Culture et Inter. Quant à la peur, j’ai la grande chance d’avoir effectué un travail personnel titanesque sur moi-même, qui m’a pris des années et que je poursuis, donc désormais et quoi qu’il arrive, c’est sérénité. Le confinement? un très grand ++ pour moi. Et comme l’écrivait Cocteau : S’effrayer de mourir est aussi étrange que si l’on s’effrayait d’être… Lire la suite »

Plée
Plée
6 mois plus tôt

D’autant plus que si les gens sortent beaucoup et qu’il fait beau, ils feront le plein de vitamine D3, ce qui limitera l’infection. Le virus pourrait ainsi s’atténuer, non parce qu’il disparaît, mais parce que la population serait plus résistante

Aupy
Aupy
6 mois plus tôt

La colère face à ce peuple de trouillards de délateurs et de cretins .

Michèle
Michèle
6 mois plus tôt

Je suis passionnée de travaux manuels, dentelle aux fuseaux, broderie, etc… Je ne m’ennuie jamais. Je ne suis pas dépressive. Je n’ai pas le temps de regarder la télé. Que du bonheur !

Laissez-nous une chance de vous aider !


De quoi souffrez-vous le plus ?

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous