À Disneyland, un méchant a pris le pouvoir

05/12/2017
À Disneyland, un méchant a pris le pouvoir
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,86 / 5)

Ces bactéries tueuses tapies dans les collectivités

Chère lectrice, cher lecteur,

Imaginez-vous en vacances à Disneyland. Vous terminez une journée merveilleuse.

C’est la grande parade du soir. Tous les personnages de Disney dansent dans leurs costumes colorés. La nuit tombe. Les feux d’artifice retentissent et illuminent le château. C’est magique.

En repartant, vous emportez de belles photos souvenirs, les fameuses oreilles de Mickey et une invitée surprise : la légionellose…

Car, oui, à Disneyland, la légionellose est reine. Et elle est plus dangereuse que la sorcière de Blanche-Neige.

Le parc Disneyland de Floride a coupé sa climatisation car il y a eu deux morts et une dizaine de malades à l’heure actuelle. [1]

Cachée dans votre clim, elle cherche sa proie

Si vous avez entendu parler de cette maladie, vous savez qu’elle aime les systèmes de climatisation qui équipent la plupart des bâtiments de collectivité : magasins, bureaux, hôpitaux, maisons de retraite, crèches, hôtels, avions, trains ou même bus ou voitures équipés de souffleries.

Une fois installée, elle a tout le loisir de vous contaminer grâce à l’air expulsé.

Entre deux à cinq jours plus tard, commence le calvaire des « heureux élus ».

D’abord, ils se sentent fiévreux. Des vagues de frissons leur parcourent le corps et un mal de tête s’installe.

Une sorte d’état grippal (appelé « maladie de Pontiac ») va durer entre deux à cinq jours.

« Pas trop grave », me direz-vous. C’est la forme la moins grave de la légionellose.

Si vous cumulez ces quatre symptômes, courez à l’hôpital

Les moins chanceux contractent la forme pulmonaire. Dans ce cas, la bactérie se manifeste, en général, entre deux à dix jours plus tard. Mais elle peut attendre jusqu’à seize ans avant d’agir !

Ceux qui en sont atteints commencent par se sentir fiévreux, avec des migraines et une perte d’appétit. En même temps, ils éprouvent une absence totale de motivation.

Si vous présentez ces symptômes, que vous commencez à tousser et, pire encore, à tousser du sang, courez immédiatement à l’hôpital le plus proche. Vous avez contracté la légionellose ! [2]

Légionellose : êtes-vous la cible ?

Sans traitement, vous avez 40 à 80 % de risque d’y passer. Si vous suivez le traitement adapté, ce taux chute à 5 à 10 %.

Si vous êtes un homme, que vous avez plus de 50 ans, que vous êtes fumeur, diabétique ou que vous avez des problèmes respiratoires, alors méfiez-vous : vous êtes sa cible privilégiée.

Dans ce cas, fuyez tout endroit climatisé.

Si même Disneyland, en principe irréprochable sur l’hygiène, est touché par la légionellose. On n’a pas fini d’entendre parler de cette bactérie.

Le syndrome des bâtiments malsains

Aujourd’hui, tout est climatisé : nos hôpitaux, nos magasins, certains de nos lieux de travail, nos voitures et bientôt nos maisons. Nous passons de plus en plus de temps dans des endroits confinés où les bactéries prolifèrent.

J’espère que la folie de la climatisation va s’arrêter, car les études ont révélé que nous nous adaptions moins bien aux écarts de températures qu’à l’époque où la climatisation n’existait pas. [3]

Le taux de mortalité grimpe en flèche dès que se produit une vague de chaud ou de froid. Cela justifie d’étranges campagnes d’information à la télévision qui auraient beaucoup surpris nos grands-parents !!

Mon astuce contre les maladies virales

Il faut songer que l’air que nous respirons dans les bâtiments climatisés se renouvelle peu, et parfois pas du tout dans les bâtiments trop bien isolés.

C’est pourquoi il est particulièrement important de se souvenir d’aérer.

Ouvrez les fenêtres, pas trop longtemps pour ne pas gaspiller d’énergie. Cinq minutes suffisent pour que la pièce s’aère. Je le fais chez moi, tous les jours, dans chacune des chambres et dans les espaces de vie commune.

Sur mon lieu de travail, j’essaye d’arriver un peu plus tôt ou de partir un peu plus tard que mes collègues pour aérer.

Ils ne le savent pas, mais je veille sur leur bien-être à eux-aussi !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources de cette lettre:

[1] : http://edition.cnn.com/2017/11/12/health/disneyland-legionnaires-anaheim/index.html

[2] : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs285/fr/

[3] : Total Health, Morton Walker

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,86 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Manger sain : attention aux idées fausses

09/09/2018

Dur parfois de protéger l’environnement Chère lectrice, cher lecteur, Quand on cherche à manger sain et vivre bio, c’est pour res...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,90 / 5)
arrow Lire l’article

Faux sommeil

21/08/2018

Les somnifères « hypnotiques » ne vous font pas dormir ! Grâce à toutes les crises (environnementales, politiques, économiques, m...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Rions un peu

02/08/2018

Les marchands de peur sont de retour Chère lectrice, cher lecteur, J’ai cru à un gag lorsque j’ai vu les alertes mettant en garde...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,90 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''À Disneyland, un méchant a pris le pouvoir''

6
Poster un Commentaire

avatar
plus récents plus anciens
De Ménibus Béatrice
De Ménibus Béatrice

Bonjour, atteinte de BPCO, j’ai essayé la Serrapeptase de Super smart et je voudrais vous dire que je n’ai constaté aucun effet antiinflammatoire même avec 4 ou 6 gélules par jour. Ayant de la fièvre aujourd’hui, j’ai pris de l’aspirine et j’ai pu voir que son effet inflammatoires est indéniable.… Lire la suite »

goss
goss

Bonjour j’adore quand vous semez la panique avec vos alertes. Je reconnais que vous avez raison dans beaucoup de choses, mais il y a un grand MAIS – il faut toujours RELATIVISER – et pas faire comme les chasseurs : – tirer sur tout ce qui bouge – Je m’explique… Lire la suite »

morin
morin

J’ai été en quelques sortes « chasseur de Légionelles » pendant 16 ans en tant que responsable d’un laboratooire d’auto-surveillance. Votre article présente très bien l’origine et les symptômes liés à l’infection par cette bactéries, mais il serait bon de préciser qu’on la trouve également parfois dans les chauffe-eau dont la température… Lire la suite »

Dinah
Dinah

Bonjour Jean-Marc, Pour commencer j’aimerais dire que j’apprécie beaucoup tes acticles. Par contre, nous sommes habituellement plus à risque d’attraper la légionellose à l’extérieure qu’à l’intérieur d’un bâtiment. Voici une explication simplifiée: La légionellose se transmet par la vapeur d’eau. Les tours d’eau sont situé à l’extérieure des bâtiments généralement… Lire la suite »

Agnès
Agnès

Je n’ai hélas pas la possibilité d’ouvrir les fenêtres dans mon bureau, c’est une tour de 32 étages et les fenêtres ne s’ouvrent pas 🙁

Karine Bourcart
Karine Bourcart

una façon simple de se porotéger contre totu genre de microbe, virus etc dans les lieux publiques est de se mettre quelques gouttes d´huile essentielles de clous de girofle sous le nez un puissnat anti viral bacterial etc. Je el fais toujours quand je prends un avio vais dans un… Lire la suite »