Coronavirus : le philosophe Bernard Henri-Lévy estime qu’on “s’est fait avoir”

19/06/2020
Coronavirus : le philosophe Bernard Henri-Lévy estime qu’on “s’est fait avoir”
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4,00 out of 5)

Coronavirus : le philosophe Bernard Henri-Lévy estime qu’on “s’est fait avoir”

Le philosophe Bernard Henri-Lévy a publié chez Grasset, un nouveau livre : “Le virus qui rend fou”, dans lequel il estime qu’on “s’est fait avoir”, durant la crise du coronavirus.

Selon Bernard Henri-Levy, “on s’est fait avoir” par :

1) le pouvoir politique,

2) les médias,

3) les médecins qui se sont présentés comme compétents pour prendre des décisions pour le pays, alors qu’ils ne savaient pas mieux que les autres ce qui se passait.

Il parle “d’abus d’autorité”. De “médecins apprentis-sorciers”. De “Dr Purgon”, le faux docteur charlatan de Molière (Le Malade Imaginaire).

Il estime que les experts de santé et responsables politiques “ont parlé sans précaution, à la télévision avec des arguments d’autorité insupportables”, alors qu’ils ne savaient absolument pas ce qui était en train de se passer.

Le  virus étant nouveau, personne, pas même les plus grands experts, ne pouvaient deviner d’avance comment il allait se comporter.

Ils ont créé une “atmosphère de terreur générale”, ce qui était une “mauvaise action”, déclare-t-il [1].

“Il y a eu des mécanismes de folie. On a été saisi par un moment d’égarement collectif.”

Bernard Henri-Lévy estime que nous avons été embarqués dans des mécanismes de folie collective.

Les gouvernants ont été poussés à des mesures extrêmes, sous la pression d’avocats qui leur ont fait un “chantage à un procès du sang contaminé bis”.

Résultat, chacun s’est replié sur son nombril, oubliant tous les enjeux du monde autour de lui, toutes les persécutions qui ont lieu sous nos yeux et qui, soudain, n’ont plus intéressé personne sous prétexte que nous risquions d’attraper une maladie.

Ainsi, “toutes les crapules de la planète ont pu avancer leurs pions.”

Bernard Henri-Lévy cite :

“La guerre en Syrie, Daesh, Erdogan et Poutine se partageant la Lybie, les Ouighours continuant à se faire mettre en camps de concentration, l’annexion de Hong-Kong, le Nuremberg des crimes syriens qui avait lieu en Allemagne, impliquant le jugement des pires tortionnaires du régime de Assad, la Biélorussie”.

Le Général de Gaulle embrasse les lépreux à Tahiti

Bernard Henri-Lévy évoque une scène extraordinaire qui aurait eu lieu à Tahiti, en 1956, lorsque le Général de Gaulle avait été accueilli sur place avec la traditionnelle cérémonie des colliers de fleurs remis par les Vahinés.

Dans la foule, raconte-t-il, se trouvait un groupe de lépreux, menés par Raoul Follereau. Le Général de Gaulle n’aurait pas hésité une seconde, à cette occasion, à prendre les lépreux dans ses bras, sans vaccin, sans masque, sans gel hydro-alcoolique ni aucun “geste barrière”. (NDLR : J’ai retrouvé sur Internet des témoignages en ce sens concernant Raoul Follereau lui-même, qui s’approchait des lépreux, mais pas du Général de Gaulle, et ne peut donc confirmer ce témoignage de BHL) [2].

Mais cela m’a rappelé d’autres témoignages reçus d’infirmières ayant soigné des tuberculeux pendant des années sans porter de masque, sans se tenir à distance, et qui pourtant n’ont jamais été contaminées.

De même , très peu de parents portent des protections lorsque leurs enfants tombent malade (rhume, grippe, gastro, otites, bronchiolites…). Ce n’est pas pour autant qu’ils sont contaminés, et les personnes qui vivent en couple ont toutes l’expérience d’avoir dormi dans le lit de leur conjoint malade, de l’avoir soigné, sans jamais pour autant contracter la maladie…

Tant il est vrai que, en matière de contagion et de circulation des virus, les plus épais mystères continuent de nous entourer.

Combien y a-t-il de virus dans un litre d’eau de mer ?

Et pour terminer, une petite devinette : combien y a-t-il de virus dans un litre d’eau de mer ?

Réponse : un million, selon une étude parue dans la revue Science en 2015.

La plupart ne sont pas transmissibles à l’homme, heureusement, mais certains le sont ou peuvent le devenir. Et pourtant, nous ne nous baignons pas (encore) avec des tenues de protection anti-virus.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 4,00 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Guerre de l’information : mise à jour

01/09/2020

Guerre de l’information : mise à jour Comme promis, vous trouverez ci-dessous mon bulletin bimensuel des vraies courbes de d...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 3,50 out of 5)
arrow Lire l’article

La guerre de l’information continue

14/08/2020

La guerre de l’information continue La guerre de l’information continue, avec une majorité écrasante des médias qui continuent de ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (12 votes, average: 3,17 out of 5)
arrow Lire l’article

S’enrichir facilement par les vaccins

13/08/2020

S’enrichir facilement par les vaccins Les labos pharmaceutiques font très fort, plus fort encore que le Dr Knock. Ils ont déjà enc...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (10 votes, average: 3,50 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Coronavirus : le philosophe Bernard Henri-Lévy estime qu’on “s’est fait avoir”''
guest
36 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
CASANOVA JEAN-PIERRE
CASANOVA JEAN-PIERRE
28 jours plus tôt

Bien sûr qu’on s’est fait avoir !!!
il fallait suivre les intuitions géniales de Trump
et de Bolsonaro, on aurait eu bien moins de morts en France….

Yves Audebert
Yves Audebert
2 mois plus tôt

J’ai répondu en envoyant un message ordinaire

leba condon
leba condon
2 mois plus tôt

Le partage sur facebook ne fonctionne plus, que se passe-t-il?

Gabrielle Audy
Gabrielle Audy
2 mois plus tôt

Je suis fortement decue et « desenchantee » de constater votre semblant d’ approbation des propos tenus par BHL a l’emission Grande Librairie recemment concernant le COVID.. Je crois qu’il s’est rendu ridicule une fois de plus voulant s’affirmer a tout prix parce que se sentant lese « dans SES droits » de ne pouvoir se promener a travers la planete aux frais de Paris Match (si je ne me trompe) et ceci sans aucune consideration de tous les risques de contagion que tous ces deplacements (les siens et ceux de milliers d’autres) pouvaient causer. Cette Halte s’imposait. Quel manque de maturite de sa… Lire la suite »

Pierre
Pierre
2 mois plus tôt

Avec ce message, Bernard Henri Lévy remonte un petit poil dans mon estime personnelle sur le plan philosophique et de la sagesse,
bien qu’il démontre une nouvelle fois selon moi en matière de politique internationale, un côté va-t-en-guerre encore fou et un côté alignement inconditionnel sur les USA qui montrent ses grandes irresponsabilités géopolitiques et guerrières…

Coco
Coco
2 mois plus tôt

Il a raison, en revanche il est soft dans ses critiques. Oui, on se fait avoir. Ce n’est pas nouveau ! Le pouvoir politique nous ment dans tous les domaines. Les médias et l’état sont au service de 9 milliardaires qui dictent leurs volontés par leur intermédiaire, grâce à une communication bien ciblée. Toute cette soi-disant démocratie est une énorme mafia. La médecine est une industrie, elle ne veut le bien de personne ! Cette peur répandue par les médias, ainsi que par cette gestion déplorable de la crise sanitaire a pour but de nous faire fléchir sans sourciller sur… Lire la suite »

CASANOVA JEAN-PIERRE
CASANOVA JEAN-PIERRE
28 jours plus tôt
Reply to  Coco

Plus dangereux que le Covid c’est la bêtise humaine pour laquelle nous n’avons pas encore malheureusement trouvé de vaccin!

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda