Ce que je fais en attendant le déconfinement

15/04/2020
Ce que je fais en attendant le déconfinement
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,53 / 5)

Quelques nouvelles en cette triste période

L’avalanche d’informations sur le coronavirus est telle que j’ai arrêté d’essayer de comprendre quoi que ce soit.

Je me contente de regarder, chaque soir vers 19 h, le site https://www.worldometers.info/coronavirus/ qui donne tous les chiffres du coronavirus à travers le monde.

Sur le grand tableau, je regarde en particulier la colonne qui est presque tout à droite et qui indique, pour chaque pays, le nombre de morts pour un million d’habitants.

Sans cela, on ne comprend rien. Comparer les morts de la Belgique et de l’Italie n’a aucun sens.

Cette colonne est intitulée “Deaths/million pop”, c’est-à-dire, “morts par million de population”.

On se rend compte que les pays qui n’ont pas de mesures strictes de confinement ne sont pas forcément plus mal en point que les autres.

La France a, pour l’instant, 241 morts par million d’habitants. L’Italie 348 et l’Espagne 397.

L’Allemagne et l’Autriche n’ont que 42 morts par million d’habitants, six fois moins que nous !

La Suède, qui n’a pas confiné du tout, est à 119 morts par million d’habitants. La Suisse, où le confinement est plus que relax (tout le monde peut se promener dans la nature) est à 141 morts par million.

Je ne crois toujours pas à la chloroquine

Je n’ai pas changé d’opinion sur la chloroquine : il n’y a, pour moi, toujours aucune preuve sérieuse que cela fonctionne.

Contrairement aux traitements naturels que je recommande habituellement, et dont je connais l’innocuité, la chloroquine n’est pas du tout un traitement anodin. Certains racontent qu’elle est moins dangereuse que le paracétamol : ce sont des irresponsables, ou des ignorants (ou les deux).

La chloroquine est un produit ultra-chimique, à base de chlore (d’où son nom). Elle peut tuer dès que vous dépassez deux grammes. Pour se tuer avec une telle dose de paracétamol, il faut avoir le foie gravement malade, ou prendre une telle dose plusieurs jours de suite.

Certains racontent qu’il est “éthique” de donner à des gens un traitement quand on a l’espoir qu’il va fonctionner. Ce n’est pas vrai. Le principe premier, en médecine, est au contraire : “primum non nocere” (“D’abord, ne pas nuire”).

C’est le Serment d’Hippocrate.

Autrement dit : dans le doute, s’abstenir.

Or, le moins qu’on puisse dire avec la chloroquine, c’est qu’il y a un doute. Un GROS doute. Fin mars, les hôpitaux suédois, qui l’avaient massivement prescrite contre le Covid-19, ont cessé de l’utiliser devant l’absence de toute preuve d’efficacité.

Bien souvent dans l’histoire de la médecine, les médecins ont fait plus de mal que de bien, même en étant de bonne foi. Cela se passait à l’époque de Molière, mais également dans l’histoire très récente. On ne compte pas les essais cliniques bien organisés qui ont permis de stopper des pratiques médicales nuisibles, qui tuaient des gens, alors que les médecins étaient convaincus d’avoir un traitement efficace.

Voici une vidéo très intéressante qui donne sept exemples récents : https://www.youtube.com/watch?v=-9Jv4aO9y70

Les personnes qui appellent à la prudence sur la chloroquine ne sont pas forcément des traîtres aux malades ni des vendus à l’industrie pharmaceutique.

Bien entendu, j’espère que la chloroquine est efficace et, si les études devaient révéler que c’est bien le cas, je vous en informerai aussitôt. Mais aujourd’hui, il n’y a aucun signe probant.

Une pensée pour nos frères en Inde

Enfin, je ne peux terminer cette lettre sans demander à mes fidèles lecteurs et lectrices de penser à la tragédie que vivent nos frères et sœurs en Inde…

Ce qui se passe là-bas est absolument épouvantable.

Au cours des dernières décennies, des centaines de millions de personnes étaient sorties de la pauvreté extrême. Elles sont en train d’y retomber dans une catastrophe sans précédent, ou sont déjà en train de souffrir et de mourir probablement des centaines de milliers de personnes, sinon plus.

Ce sont des enfants, des bébés, des jeunes parents…

Imaginez un confinement quand vous êtes dans un bidonville peuplé de millions de personnes. Comment survivre quand vous ne viviez, déjà, qu’au jour le jour, voire d’heure en heure ? Quand vous n’avez aucune réserve de nourriture, d’eau, pas une roupie, et que la police vous oblige à rester pendant des semaines entre les murs de tôle ondulée, par 40 °C à l’ombre ?

Regardez l’émission d’Envoyé Spécial à ce sujet, si ce n’est déjà fait :
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/video-en-inde-l-impossible-confinement_3903671.html

Et ce n’est malheureusement qu’un exemple des tragédies silencieuses innombrables que sont en train de produire les mesures de confinement qui frappent 3 milliards d’êtres humains.

Le chômage, les faillites de masse, les ruines, vont provoquer, croyez-moi, bien des drames dans les mois qui viennent. Restera-t-il de l’argent, quelque part, pour créer un nouveau système de santé, moins défaillant, que le précédent, comme nous le promet Emmanuel Macron ?

De jour en jour, cela me paraît de plus en plus incertain, et j’encourage d’ores et déjà tous mes lecteurs à prendre toutes les mesures possibles pour se protéger : protéger leurs économies, mettre en route un jardin potager s’ils le peuvent, soigner leur santé par des moyens naturels, disponibles et peu coûteux…

Car nous allons, nous aussi, vers un avenir bien difficile.

Bien à vous, et en vous souhaitant bon courage pour les semaines à venir.

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 2,53 / 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Défendre le Pr Raoult

26/05/2020

Défendre le Pr Raoult J’ai bien observé le Pr Didier Raoult dans ses vidéos et il semble malgré tout un peu embêté par les diverse...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 3,40 / 5)
arrow Lire l’article

Émotions : la leçon des Sept Samouraïs

22/05/2020

Émotions : la leçon des Sept Samouraïs Les Sept Samouraïs est un classique du cinéma japonais, réalisé par Akira Kurosawa, sorti e...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article

Durant cette crise, quelle personnalité révélez-vous ?

15/05/2020

Durant cette crise, quelle personnalité révélez-vous ? Il est intéressant d’observer la façon dont chacun réagit à la crise du cor...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (note moyenne: 4,00 / 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Ce que je fais en attendant le déconfinement''

36
Poster un Commentaire

avatar
34 Comment threads
2 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
35 Comment authors
descombes brunoB.GRémy HonoréDelaëtCatherine RUSQUET Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
descombes bruno
Invité
descombes bruno

Rien que avec ce que vous annoncez sur la chloroquine je ne veux rien avoir à faire avec vous, vous mélangez tout, aussi je me désabonne de votre courrier. Je ne veux plus le recevoir, merci

B.G
Invité
B.G

Quel parti pris déjà c est l HydroxyChloroquine qui est préconisée pas la chloroquine , associée à L’Azythromycine par le Pr Raoult et des médecins l’utilisent combinée à du Zinc , aux USA et Corée du Sud(sans l’antibiotique à propriétés antivirales ) et ont obtenu d’excellent résultats autour 1 décès pour 1000 , bien sur en traitement après dépistage et AVANT la détresse respiratoire, je ne ne pourrais plus vous faire confiance….

Rémy Honoré
Invité
Rémy Honoré

Je cite « La chloroquine est un produit ultra-chimique, à base de chlore (d’où son nom). Elle peut tuer dès que vous dépassez deux grammes. Pour se tuer avec une telle dose de paracétamol, il faut avoir le foie gravement malade, ou prendre une telle dose plusieurs jours de suite. »

Oulala le confinement, ça tape grave sur le cerveau. Heureusement que je suis pour ma part toujours en activité !
Soignez vous bien.

Delaët
Invité
Delaët

Generalement j’apprecie vos “couriers“ mais vtre position sur la chloroquine me laisse pantoise, ayant moi même consolmé ce produit durant des mois pour… des crampes! J’ai quasiement 70 ans et suis en pleine fprme!
Le fait de discriminer un produit qui a des résultats évident, peu cher et facile a produire, et sauvant des vies, n’est pas dans l’intérêt général et atténue grandement votre crédibilité !

Catherine RUSQUET
Invité
Catherine RUSQUET

faites attention à vos propos. le professeur Raoult est un des meilleurs spécialistes ; Renseignez-vous avant de parler et d’écrire. on croirait entendre le gouvernement. quelle honte !!!

NARETTO
Invité
NARETTO

Mr Dupuy, jusqu’à présent j’accordais une valeur élevée à vos interventions et vos publications, mais là … vous êtes complètement à coté de vos pompes (à cause du confinement ?). Vos comparaisons ne valent rien (Paracétamol à 2 gr contre Chloroquine à 2 gr ?) vous mélangez bizarrement les choux et les carottes. Je ne comprends pas du tout votre parti pris.

Connaissez-vous vraiment ce nouveau danger qui nous menace ?

Certaines réponses sont capitales pour renforcer votre immunité et rester en bonne santé.

QUIZ : Coronavirus

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous