Thème : cancer du sein

Pilules : circulez, y a rien à voir !

L’Agence européenne du médicament a publié un communiqué le 12 octobre 2013 expliquant que « les bénéfices de tous les contraceptifs oraux combinés (COC) continuent d’être supérieurs aux risques ».

Ce communiqué a été très largement relayé par la presse.

L’Agence européenne du médicament continue donc à recommander les pilules de 3e et 4e génération. Elle enfonce le clou après avoir déclaré, en mai dernier, être en faveur d’un maintien sur le marché européen de l’antiacnéique Diane 35, souvent prescrit aux adolescentes pour faire office de contraceptif.
Ces médicaments augmentent pourtant fortement le risque d’embolie pulmonaire, de cancer du sein et de l’utérus.

Angélina Jolie et le cancer du sein

L’actrice Angélina Jolie, 37 ans, s’est fait amputer des deux seins (double mastectomie), pour prévenir un cancer du sein.
« Mes médecins estimaient que j’avais un risque de 87 % de cancer du sein, et de 50 % de cancer de l’ovaire », a-t-elle expliqué dans une tribune intitulée « Mon choix médical » dans le New York Times. (1) Elle a expliqué être porteuse d’une mutation du gène BRCA1 augmentant son risque de cancer. Le gène BRCA1 sert à coder une protéine qui réduit le risque de cancer du sein mais, lorsqu’il est défectueux, comme c’est le cas d’Angélina Jolie, le risque de cancer est beaucoup plus élevé.

Retour en haut de page